La Voix De Sidi Bel Abbes

Dar Schlomo, un été 62 : Un nouvel ouvrage ouvrage du doct. El Hadj Abdelhamid.

C’est par l’intermediaire d’un de nos fidèles lecteurs monsieur Adda Boudjellal Tewfik, mais avant cette considération, un ami et frère de longue date, que nous avons appris avec un plaisir et grande satisfaction que notre ami mais aussi collaborateur de notre journal monsieur Abdelhamid El Hadj vient d’éditer un ouvrage en France intitulé Dar Schlomo, un été 62 est  »l’Histoire » de Ténira, réalisée par par notre ami au nom des siens, ou plutôt les histoires de la terre natale des siens, les fils du marabout.

Il y développe la morale, la tolérance qui transcenda la douleur des  »Evènements d’Algérie » et finalement, le pardon nécessaire, car pour Abdelhamid ElHadj, au cœur vaillant des fils de son pays, nul ne peut apprendre la haine. Signlons au passage que notre journal a déjà publié  une nouvelle d’été intitulée La veuve Oranaise et autres chroniques et contributions que nos lecteurs peuvent toujours consulter dans les rubriques *Act-opinions* et *La Voix De la Plume*. Notre ami El Hadj Abdelhamid est signalé dans une succinte biographie comme Chroniqueur libre de la presse  avec comme publications :  » LaFrance a t-elle empoisonné l’Emir Abdelkader  »,  » John F. Kennedy , candidat FLN à la Maison Blanche  »,  » La mondialisation virale  »,  » Touche pas à mon terroriste ».

Merci Abdelhamid pour ce que tu viens d’entreprendre, et cela nous honore.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=9729

Posté par le Déc 8 2011. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

24 Commentaires pour “Dar Schlomo, un été 62 : Un nouvel ouvrage ouvrage du doct. El Hadj Abdelhamid.”

  1. benhaddou BOUBAKAR

    RAVI POUR LE DOC ELHADJ ABDELHAMID POUR SON OUVRAGE QU ON SOUHAITE LE LIRE.

  2. elhadj abdelhamid

    mon ami, mon frère Kadiri
    C’est moi qui suis honoré d’être un collaborateur qui restera toujours fidèle à notre VSBA .
    Je te suis reconnaissant d’avoir sacralisé cette formule devenue belabbésienne  » mon ami, mon frère  » celle de notre chanteur algérien Enrico Macias qui a un frère Chahid,que Dieu ait son âme sainte, mort au maquis de l’ALN qu’il a regagné en 1956, bien avant beaucoup d’autres qui sont toujours vivants faute de  » combat ».
    Et celle aussi de la culture  » FLN  » d’avant 62, pour qui les amis sont tous des  » frères ».

    • AZIZ EL ABBASSI

      La première fois que j’entend des idioties pareilles (désolés frère elhadj) enrico ou gaston n’a jamais aimer les Arabes et surtout pas les Algeriens? Il faisait parti de la main rouge et de l’oas.
      il n’a jamais été algerien, ses versions ( juifs pieds noir,juif français, juif espagnol et sa dernière trouvaille juif kabile) et aujourd’hui toi frère tu lui donne chanteur algerien.
      ils auraient du choisirs leur camp avant la loi qui leur donner la pleine cityennetés vis-a-vis de leur compatriotes MUSULMANS.
      il n’a jamais eu de frère et surtout pas au maquis, frère elhadj n’insulte pas les gens qui sont monter aprés au maqui, ils l’ont fair comme meme, avec les 19marsiste OK, surtout pour un enricococo. (el hadj abdelhamid je te connais pas, c’est trés curieu d’entendre un algerien parler comme ça.?????????)
      aujourd’hui qu’il a pris de l’age il chante en arabe, dans les années 60, dans une émission de variétés sur une chaine française, le présentateur lui a demander de chanter un petit morceau en arabe, il a refuser et il a confirmer qu’il ne chantera jamais en arabe, depuis l’assassinat du cheikh RAYMOND, l’assassina du cheikh etait une erreur de la part d’un membre du fln (19 marsiste) qui connaissait pas le cheikh.
      je suis un homme tolérant, j’ai des amis israélites, je ne deteste pas les juifs mais je deteste enrico et les sionistes, que dieu me pardonne pour avoir dit je deteste, je suis sémite avant les juifs,ils sortent des arabes, les semites sont d’origine de la mésopothamie (araméen).
      (hors sujet)
      en parle des arabes comme une autre race (raciste un
      anti arabe et pour un anti juif antisémite) notre patriarche ABRHAM a fuit la mésopotamies, JESUS parlé l’araméen.

      • kaddous cv retraite

        monsieur Abdelhamid Elhadj .Nos felicitations ne vous enfaites pas liest des lectures relatives avec le niveau .la bibliotheque Algerienne se renforce et surtout Belabbesienne Essayez de nous resumervotre ouvrage je crois que vous faites partie decette belle equipe de la voix desba qui porte bien nos differentes voix

  3. Mr:ouhibi reda

    On trés heureux de cette édition de ce nouveau ouvrage en Françe le; belabbesiens discrets efficaces prolifiques cela existe et la voix de sba a travers nous lecteurs est aussi contente elle le dit en toute sincerité par si kadiri. A d’autres sacres hakim.

  4. senhadji abdou

    felicitations monsieur peut on avoir un extrait de cette nouvelle production bon vendredi

  5. krokro

    enrico macias le sioniste à un frere chahid c’est du n’importe quoi et en même temps une insulte à nos valheureux chouhada , ce monsieur veut changer le cour de l’histoire ou quoi?

  6. Biladouna

    Ne craignons plus rien de personne car notre identité nous l’avons déjà perdue!
    Tous ceux qui ont réussi à franchir l’himalaya de la publication d’un livre connaissent les affres du doutes et les nuits d’efforts et les délices de livrer leur enfant au monde à partager.
    Félicitations donc à notre concitoyen et à bientôt pour un entretien sur le livre.

  7. Mourad Salim Houssine

    Pierre Ghenassia,combattant de l’ALN en wilaya 4,est mort chahid en 1956 dans la région de Cherchell.Infirmier ,il a refusé d’abandonner ses blessés moudjahidines malgré l’ordre du célèbre commandant Azzedine auteur du livre « On nous appelait fellaghas ».Pierre Ghenassia était de confession juive et de la branche familiale des Ghenassia de Constantine…(Lire Le Quotidien d’Oran du 02/10/2011 page 05 ,synthèse du journaliste et analyste Abed Charef.
    La problématique de la venue d’Enrico Macias reste posée depuis son RDV râté de Constantine malgré une invitation en très haut lieu.Artiste émérite,neveu de Cheikh Raymond Leyris abattu dans un marché,Enrico Macias s’est trop impliqué peut être avec Israël jusqu’à demander des concessions aux autorités algériennes qui voulaient accueillir l’artiste natif d’Algérie…Il est aussi très probable que le Mossad lui ait imposé des conditions pour se produire à Constantine et le tenait par des photos ou documents l’impliquant dans les violences communautaires de la ville des ponts suspendus…Comme il est aussi possible qu’un lobby sioniste(et non juif) l’ait menacé s’il se produisait sur une scène algérienne sans son consentement…Seuls les témoignages de nos frères moudjahidines de Constantine,encore vivants,peuvent nous éclairer.Et là reste posée toute cette problématique de l’écriture de l’Histoire par des chercheurs Algériens en sciences humaines et sociales nonobstant nos historiens.
    La littérature participe aussi à l’écriture des histoires de l’Histoire d’un point de vue subjectif,phénoménologique,existentiel et esthétique…La littérature exprime le ressenti et navigue sur des récifs que négligent parfois les historiens focalisés par le côté diachronique,évènementiel et objectif…Complémentarité nécessaire pour ne pas laisser l’Histoire officielle occulter des évènements qui surprennent aujourd’hui une opinion locale déculturée par des décennies d’analphabétisme…
    L’écrivain Abdelhamid ElHadj participe de façon patrimoniale à se réapproprier l’espace cédé aux historiens européens qui sous traitent la « vacance de la mémoire »;on ne peut leur en vouloir puisqu’ils participent à la conservation de la mémoire de leur(s) communauté(s)… Bienvenue à « Dar Schlomo,un été 1962 » dans le patrimoine mnésique et médiatique de Sidi-Bel-Abbès et de toute l’Algérie !

  8. Mourad Salim Houssine

    Merci !

  9. Tewfik/Adda

    je considère ,comme pas mal d’autres Bélabésiens que ce journal est une affaire de famille , mais je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi les gens ne signent pas leurs commentaires de leurs vrais noms ?

  10. Smiley

    L’explication ou l’interprétation des grands évènements de l’histoire de l’humanité s’apparente souvent à une oeuvre de fiction, un Roman dont la fonction première est double:
    – Construire des mythes;
    -les faire prospérer dans les consciences.
    Dès lors, il est aisé de saisir pourquoi la mémoire collective devient enjeu majeur. Décliner un séquence ou un récit permet d’asseoir une vision du Monde conforme aux intérêts des puissants du moment.
    C’est le rôle de l’histoire officielle qui n’est souvent qu’un mensonge que nul ne s’avisera de contester par peur, convenance ou ignorance.
    S’implanter dans la mémoire collective pour imposer son point de vue devient une exigence ardente par laquelle les armes s’appeleront glorification, tromperie, manipulation ou mensonges éhontés destinés à frapper l’imaginaire collectif.
    L’histoire récente, donc celle de la guerre de libération, a la chance de pouvoir faire appel aux historiens mais également aux témoins directs des evènements.
    Toutefois la proximité du champ d’observation et la connaissance des acteurs induisent une proximité géographique et temporelle qui ne doit faire abondonner le jugement critique en le piegeant dans la connivance.
    Le Forum peut, et se doit dedébattre avec sérénité et ne postuler aucun tabou.
    Attention à ne pas instaurer un nouveau délit: celui de la « mal-pensence » qui verrait dans toute réserve ou critique l’intention de nuire.
    Prenons garde à ne pas être comptabilisés dans la catégorie des pompiers pyromanes!
    Bonne lecture.

  11. HISTORICA

    Je pense que Mr Elhadj a été abusé par une homonymie.
    En effet Pierre Ghenaissia, militant du Parti Communiste Algérien, encarté à 15 ans est né à Tenès et a rejoint le maquis à 17 ans pour servir dans une Katiba de la Wilaya commandé par Azzedine.
    Il y occupait les fonctions d’infirmier et de secrétaire.
    Son père Roger était fonctionnaire alors que le père de Gaston est musicien amateur.
    L’origine familiale leur est commune et se situe à Tetouan.
    Pierre alias ‘Jeune Hadj’ est donc un authentique militant et martyr ALGERIEN.

  12. Smiley

    C’est à l’honneur des intellectuels de s’affranchir de la tutelle pesante et de briser l’Omerta.
    Le devoir de mémoire tout seul ne se dicte pas! Il est inséparable d’un travail de mémoire qui se saisit des questions douloureuses et passionnantes.
    La décadence n’exclut pas la renaissance et la libération de la terre peut s’accompagner de celle des esprits.
    Notre Forum qui participe du ‘Plaisir-Désir’ de partager entre proches et qui flatte le sentiment d’appartenance légitime doit également se méfier du localisme désuet et du tribalisme nostalgique.
    Le Forum est une forme de solidarité compulsive avec en prime l’immédiateté de la consommation et peut fonctionner comme une famille recomposée qui ne doit pas toujours cultiver le sens du tragique.
    Un peu de joie dans ce monde de brutes et d’aimable légèreté
    ( sans être insoutenable) plaideraient pour une nouvelle sociabilité, soucieuse du champ politique, moral et écologique.
    Face aux délices d’un nihilisme narcissique, il est rassurant de voir que des bénévoles domestiquent la technologie pour tisser une toile et favoriser l’échange qui peut aussi être viril.
    Notre pays reste en situation de guerre économique et pour nos jeunes nous devons pensons la Vie, de nouvelles formes de vie loin de la pulsion uniformisante qui a fait nos malheurs.
    Engagés involontaires dans Le Récit national, n’acceptons pas que quelques morts soient célébrés, et que sur d’autres, pèse un lourd silence.
    Merci au doc d’avoir relevé ce soldat qui n’est plus inconnu alors que ce Chahid gisait dans un anonymat entretenu.
    Nous lui devons tous la reconnaissance et le respect dus à son martyre!

  13. merabi

    je vous felicite pour votre ouvrage et vous encourage a plus .

  14. Aziz el Abbassi

    un cousin éloigné mort en martyr, ne donne pas droit qu’enrico (gaston) deviend un chanteur algerien.
    l’unesco, lui a disserner le titre de chanteur de la patx????
    la france et le sionisme étaient derirère, il n’a jamais aimer la paix, nous l’avons vu soutenir les sionistes pendant le massacre à GAZA.
    je n’ai pas réver???
    un sioniste, un faschiste, un membre de la main rouge ou de l’oas restera toujours un ennemi des ARABES.————-

  15. krokro

    un frere de enrico macias chahid, freres shumarcher algeriens de souche blida, netanayhou natif de nedroma, des bobards et du khorti c’est du n’importe quoi, demain obama bouaamama de tam

Répondre