La Voix De Sidi Bel Abbes

Dallas 2 un feuilleton coûteux acheté par l’unique  » ENTV » el yatima pour faire perdurer notre sommeil culturel !

Même pour un milliard, l’Algérie aurait acheté Dallas, ou alors il faut n’assurer que deux ou trois heures de programme par jour.» feu Abdou B, ex-DG de l’ENTV et directeur de la revue 2 Ecrans

Plus de 30 ans après sa première diffusion en Algérie, le feuilleton Dallas, qui est ressorti aux Etats-Unis dans sa nouvelle version, sera-t-il diffusé sur l’Entv en septembre 2012? C’est la question que nous nous posons après que l’Entv eu repris sa position de leader dans le Maghreb, en achetant, notamment le feuilleton le plus cher dans l’histoire du Monde arabe Omar pour la période du Ramadhan. Même s’il faut dire que le contexte politique et audiovisuel n’est plus le même depuis quelque temps dans la région. En 1979, Dallas était devenu le feuilleton phénomène sur toute la planète, en rassemblant des centaines de millions de téléspectateurs dans le monde. Créé par deux producteurs juifs américains: David Jacobs et Léonard Katzmann, le feuilleton était regardé par 28 millions de téléspectateurs chaque semaine sur la chaîne américaine phare de l’époque, CBS. Le succès aidant, le feuilleton était revendu à 90 pays dans le monde et le succès était garanti. Dans le Maghreb et même dans le Monde arabe et africain, l’Algérie était le premier pays à diffuser avant tout le monde la célèbre série américaine (avant même les Français) et pour cause, l’Algérie avait fortement contribué à la libération des otages américains à Téhéran en 1979 et pour la récompenser le gouvernement de Jimmy Carter à l’époque, avait offert en exclusivité la série Dallas presque gratuitement à la télévision algérienne. A l’époque, la réalisation de chaque épisode coûtait plus de 700.000 dollars, dont 25.000 dollars allaient aux cachets des comédiens principaux de la série. Larry Hagmann, qui a interprété le rôle du méchant JR touchait, à lui seul, entre 50.000 à 70.000 dollars pour chaque épisode. Worldvision Entreprises, facturait à des prix différenciés qui vont pour les pays occidentaux de 2 500 francs suisses à 25.000 francs suisses l’épisode. Alors que la Côte d’Ivoire aurait acheté la série pour moins de 6000 francs suisses. Or l’Algérie achetait les mêmes épisodes pour seulement 3500 DA (l’équivalent à l’époque de 5 000 francs français). Ce chiffre, explique la revue Les 2 Ecrans n° 41 de novembre 1981, est calculé sur le nombre de téléviseurs recensés dans le pays et en l’absence de tout gain publicitaire. Alors que la Grande-Bretagne devait verser 210 000 francs suisses pour chaque rediffusion d’un épisode de la série. Mais plus de 30 ans après, le feuilleton Dallas, que feu Rachid Farès, avait adopté comme surnom, qui avait inspiré Mohamed Zemmouri pour son film De Hollywood à Tamanrasset, est en recul sur la réalité audiovisuelle. Dallas qui était interdit dans la majorité des pays socialistes comme la Russie et musulmans comme le Pakistan, surtout l’Arabie Saoudite, parce que la série faisait les louanges du capitalisme et de la liberté des moeurs en pleine guerre froide et la montée de l’intégrisme religieux, n’est pas aujourd’hui la priorité pour les télévisions du monde entier. Même si la version 2012, qui remet en selle le toujours fringant JR, l’élégant Boby Ewing, la belle Sue Ellen malgré ses 70 ans et surtout leur progéniture à l’âge adulte, la série n’aura pas le même succès planétaire. TF1 vient d’acquérir les droits du feuilleton qu’elle va diffuser en septembre, l’Entv réfléchit à acheter les droits de cette série pour la diffuser sur le réseau terrestre. Ainsi  Dallas 2 est un feuilleton coûteux qu’aurait acheté  l’unique  » ENTV » el yatima pour faire perdurer notre sommeil culturel !

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=14368

Posté par le Juil 1 2012. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE, CULTURE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

24 Commentaires pour “Dallas 2 un feuilleton coûteux acheté par l’unique  » ENTV » el yatima pour faire perdurer notre sommeil culturel !”

  1. Mohamed.G...

    Je pense que le feuilleton Dallas 2 n’aura pas le même succès que le premier,car les temps ont changé et les Algériens (surtout les Algériennes ) préfèrent les feuilletons turcs doublés en arabe.Et je vois mal, même nos jeunes apprécier ces séries,mais préfèrent plutôt les longs métrages.Dallas,à l’époque,était une révélation en l’absence de multitudes de chaines de télévision actuellement où le téléspectateur a l’embarras du choix et en plus notre génération n’avait aucun choix car on ne disposait que de » lyitima » !!!

  2. hamidi

    Enfin de compte le belabbésien artiste kader kada n’a pas tort avec ces folies faramineuses d’achat de films et feuilletons couteux.

    • Mohamed.G...

      Et vous avez raison Mr Hamidi,c’est inutile de gaspiller cet argent si cher,mais pensez-y plutôt aux démunis et sans ressources à l’approche de mois de Ramadhan El-moaadham !!!

  3. MIMOUN

    j’ai entendu dire que les deux feuilletons américains ont été attribués gratuitement à notre ENTV pour récompenser le bon travail de notre ministre des affaires étrangères monsieur MOHAMED BENYAHIA qui a remis les otages américains qui étaient détenus en iran pour les remettre à son homologue américain à ALGER Cette remise d’otages a été médiatisé à travers le monde.

  4. MIMOUN

    je finalise mon commentaire pour dire que c’était un cadeau des américains .

  5. MIMOUN

    SI HAMIDI
    IL faut pas comparer l’incomparable Les deux feuilletons ont été acheté par les plus grandes chaines au monde .Lorsqu’on termine le premier feuilleton on a toujours envie de voir le second et ainsi de suite et nous on voit nos acteurs amateurs surtout au mois de ramadan.

  6. FETHI

    C ‘EST TRES BEAU Dallas

  7. jamel

    un trés beau feilleton Dallas

  8. mafaçon

    quand le chariot est brisé, beaucoup de gens vous diront par où il ne fallait pas passer… Dallas reste Dallas. Le feuilleton Amériain reflète la vie Américaine.On se demande comment peut on construire un culte sans communication étrangère. Un film est une chose, le voir est une autre…

  9. Mémoria,

    Dallas,cette ville mythique avant l’assassinat en direct le plus médiatisé d’une « democraty » à l’américaine devint fantomatique après 1963….tant le souvenir de JF Kennedy (un ami de l’Algérie indépendante) ne voulait s’estomper de l’inconscient collectif international.
    Il fallait faire oublier Dallas par un autre film de….Dallas de Jacobs/Katzmann.Les Algériens furent les premiers à être servis…pour oublier John Fitzgerald Kennedy.Auront-ils un autre feuilleton made in Algeria pour oublier « le sanglier d’Hippone » et l’assassinat du premier président de l’Algérie indépendante in live….?

  10. El katib el-andaloussi

    A propos de saga ,sieur Memoria voici ce qu’à dit Don Corleone a Carlo Rizzi dans le superbe film  » Le Parrain  » avec le grand Marlon Brando une belle pléiade d’acteurs.

    Ne me raconte plus que tu es innocent parce que c’est une insulte à mon intelligence et ça me rend de mauvaise humeur.

    Et si la VDSBA ferait un scénario sur cette famille composite ,bon nombre raconteront qu’ils sont innocents et que personne n’a dit du mal de l’autre et la nous tomberons des nus.
    A cette phrase lançait par Don Corleone qui résume bien certains je dirai Intelligenti pauca (a qui sait comprendre peu de mot suffisent).

  11. Mémoria,

    Heureux de constater que ne suis point en train de rêver ou affabuler… grâce au constat de Katib El Andaloussi et de lecteur de la VDSBA qui est en train de devenir « le soldat inconnu de SBA » avec tous les respects ante mortem que je lui dois….La saga de la VDSBA mérite d’être étudiée(et accompagnée) par des historiens,psycho sociologues,hommes/femmes de lettres,experts politiques et sécuritaires des deux rives,médiateurs et gens de la presse.Sidi-Bel-Abbès et ses citoyens(panachés…) sera-t-elle dans un avenir très proche l’expérience-pilote,par le support de la VDSBA,qui attirera l’attention et les opportunités pour dupliquer ce lien citoyen entre les deux rives,et ne pas le limiter à des ONG multilatérales…et transversales…Les media tant nationaux que ceux de l’hexagone ne peuvent ne pas surveiller cette initiative citoyenne bilatérale qui a commencé à faire de l’ombre aux opérateurs institutionnels et étatiques algéro-français qui investissent des budgets faramineux pour des résultats que la société civile ne remarque pas…sur le terrain.
    La saga de la VDSBA a au moins le mérite de ne pas être lucrative du fait du volontarisme et bénévolat de tous ses participants..dont vous faites partie…C’est cela sa force et sa pérennité !

Répondre