La Voix De Sidi Bel Abbes

COP21: Divergences sur le financement et la responsabilité historique

Les financements et la différentiation des responsabilités dans les changements climatiques figurent toujours parmi les divergences à la veille de la clôture de la Conférence mondiale sur le climat (COP21), a souligné à l’APS un membre du Comité chargé d’élaborer la Contribution algérienne.

La question des financements est l’un des points focaux en cours de négociations à la COP21 de Paris pour définir les pays devant mobiliser ces fonds ainsi que les pays bénéficiaires dans l’objectif de faire face aux conséquences des changements climatiques et réduire les émissions de gaz à effet de serre, explique M. Noureddine Yassaa qui est également le directeur du Centre de développement des énergies renouvelables (Cder).

« Les pays développés veulent impliquer les pays émergents pour qu’ils participent à cet effort et qu’ils mettent, eux aussi, la main dans la poche, chose que les pays émergents refusent » du fait qu’ils ne sont pas responsable historiquement de ce phénomène qui remonte à l’ère industrielle, relève-t-il.

La destination de ces financements présente aussi un point de désaccord afin de définir la liste des pays éligibles au soutien financier.

En fait, les pays développés ne veulent financer que les pays les moins développés et les pays insulaires, c’est-à-dire les pays les plus pauvres, alors que les pays en développement, dont l’Algérie, défendent la généralisation de ce soutien à tous les pays vulnérables aux changements climatiques.

« Sur cette question, l’Algérie veut être éligible au financement et bénéficier de l’accompagnement international en matière de transfert réel de technologie et de la formation », insiste-t-il.

En outre, les pays en développement demandent aux pays développés d’honorer leur engagement, pris lors de la Conférence de Copenhague en 2009, de mobiliser 100 milliards de dollars chaque année au profit des pays vulnérables aux changements climatiques en attendant l’entrée en vigueur, en 2020, de l’Accord de Paris.

L’enjeu de la responsabilité historique et différenciée des Etats constitue une autre entrave face aux négociations.

Dans ce cadre, ajoute M. Yassaa, les pays en développement (Afrique, Amérique latine et Asie) exigent des pays développés, fortement responsables du réchauffement climatique, d’assumer leurs responsabilités et d’être les leaders en terme d’effort de réduction des émissions du gaz à effet de serre.

« Les pays en développement, comme l’Algérie, ne sont pas responsables du réchauffement climatique et ils ne peuvent donc pas faire des réductions au même titre que les pays développés alors que les pays en développement ont aussi droit au développement pour assurer leur croissance économique », souligne cet expert.

Par ailleurs, les participants à la COP21 exigent l’instauration d’un mécanisme de contrôle et de vérification des engagements des différents pays notamment ceux industrialisés.

Ils demandent, à cet effet, d’appliquer ce mécanisme selon le même principe de responsabilité historique: un contrôle rigoureux pour les pays développés et flexible pour les pays en développement.

–L’Algérie contre la vente de carbone–

Interrogé sur la position de l’Algérie sur la vente de carbone, qui consiste à payer l’équivalent des émissions de CO2, M. Yassaa affirme que l’Algérie refuse cette option, et ce, comme tous les pays de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

« Il faut faire la différence entre un pays producteur de pétrole et un pays consommateur. Il ne faut pas généraliser cette taxe à tout le monde », selon lui.

D’ailleurs, les pays producteurs de pétrole sont très sensibles à cette question et défendent fermement leur position pour ne pas se soumettre à cette taxe.

cop21

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=62863

Posté par le Déc 10 2015. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, MONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

11 Commentaires pour “COP21: Divergences sur le financement et la responsabilité historique”

  1. Amirouche

    ♪Parolés♪ parolés♪parolés♪parolés♪parolés encore et encore des parolés qu’on sème au vent…♫♫
    Pourquoi l’Algérie ?! Elle ne devrait même pas y participer.
    Cette COP ne concerne normalement que les grandes multinationales, premières responsables de ces changements climatiques.
    La premiere COP s’est tenue à Berlin en 1995, cela fait donc 21 ans que les USA et les autres pays développés ne tiennent pas leur engagements pour la limitation de leurs émissions de CO2.
    Quant à l’Algérie, elle devrait juste se qualifier pour participer à la  » COP 2018  » qui se tiendra en Russie si tout ira bien pour cette dernière suite à son intrusion en Syrie, sinon on patientera pour la  » COP 2022  » au QATAR…
    Salam

  2. Imène

    Azzul !
    Quand le dernier arbre sera abattu ,
    La dernière rivière empoisonnée ,
    Le dernier poisson capturé ,
    Alors le visage pâle s’apercevra…
    Que l’argent ne se mange pas !

    Sitting Bull , chef Sioux 1831 -1890

  3. Mme CH

    Et Comment…!! Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac, les pollueurs et les victimes de la pollution…!!! Ce sont les victimes de cette pollution qui payent les frais du réchauffement climatique (sécheresse ou inondation, désertification, dégradation des sols, donc famine, maladies, émigration…..etc…), alors s’ils doivent encore payer de leur poche….ça serait le comble de l’injustice….!!!???

    Ceux qui sont responsables comme les USA, la Chine, la Russie , le Canada, les pays de l’UE…etc….doivent être les premiers à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, aider les pays en voie de développement et honorer leur engagement, pris lors des Conférences précédentes…!!! A défaut, chantons avec khouya Amirouche Parolés parolés de Dalida, ou Tafrat Tafrat avec mon frère Ouerrad…ou Ya Diwan Essalihine 3la Khobza Matherdine……je parle des pollueurs -(au sens très large du mot)- de la planète bien sûr….!!!!

    Par ailleurs, il est bon de savoir que dans le cadre de ses activités de recherche dans le domaine de rayonnement solaire et l’impact des gaz et des aérosols sur le bilan radiatif terrestre, le CDER s’est équipé des appareils de haute technologie mesurant : le méthane, les hydrocarbures totaux, l’ozone et le carbone noir dans l’atmosphère au sein de l’observatoire de Bouzaréah, dans les hauteurs d’Alger. L’aéthalomètre AE33 caractérise les aérosols dans l’air et mesure le carbone noir à 7 longueurs d’onde et en continu permettant d’avoir une mesure chaque minute, sachant que ce carbone noir issu des moteurs automobile et des feux de forêts, vient en troisième position derrière le CO2 et le CH4, en terme de potentiel de réchauffement de la surface de la terre.(CDER, 9/12/2015)…..Sur la base de ces résultats, il faut que nos services concernés prennent les mesures nécessaires pour réduire la pollution de l’air, surtout dans les villes….!!!!

  4. zlaoui

    C.est une reunion qui n.a.aucun sens..car le theme.choisi est un theme.scientifique reservè aux expert.scientifique..c.est une.reunion politique et fallait plutot.aborder la.question par le.cotè de la politique.de.consommation de gaspillage. On ne peut pas.laisser les.villois les habitants des.ville.maintenir.ce.rythme.de.c Vie incencè homme.comme femme.entrain de.tourner.en rond toute l.annèe sans rien foutre..ce n.est pas normal. Vrooom vrooom en voiture sans.raison..des femmes.delaissants leur foyer entrain de roder. Dans. Znouk devenant une femme.de.zounka..si la femme.s.habitue a la zounka elle est.foutue quelle soit arabe ou europeene noire ou blondes elle va abondonnè son foyer et ces enfants deviennent a leurs tours enfants.des.rues allez y l.integrer.ensuite dans un systeme productif on dit ..man chabba 3ala chay’ine cha’ba 3alay’hi..les femmes.algeriennes etaient toute productives..et rien que dans les annèe 70 dans la.regions allant de beni saf jusqu’a nedroma si la fille n.a pas un metier personne ne se maria.avec elle..
    Sauf peut etre le Pharaon d.egypte est entrain de maintenir ces troupes en veille
    Enborganisant de telle rencontre sous divers motif et excuses..si c.est le cad Dieu aussi
    La haut va mobiliser ces troupes..peine perdu en tout cas pour les colons qui ont voulu
    Mettre leur mains sur le foncier agricol algerien..Pas de pluie l.eau de surface a disparue
    Dans les profondeurs..l.etat a enfoncè le clou contre elle meme en construisant en hauteur
    Faudra plus d.eau pour evacuer que d.eau pour produire et s.alimenter car dans les maisons
    Individuelle au cas ou il.eau fait defaut l ya une fosse septique dans le jardin…
    Lorsqu.on s.oppose a Dieu il faut faire preuve d.intelligence..Dieu estime fort les
    Grand peuple avec des grands sens de sagesse de savoir faire et de strategie..
    Le pharaon a lancè une grande Mobilisation dans les Villes d.egypte contre les hebreux
    Ils les a trompè en les attirants pour les jeter tous en Mer..Donc les villes sont dans
    Une position dangereuse..elles vont droit vers le mur en controlant la finance internationale
    Et en faisant leur propre politique..combien de projet foireux a bel abbes ont ètè programmè et
    Abandonnè le cas dernier de sidi mhamed ben ali..avec cette argent on pouvait creer
    Centaines de fermes autogerè sous forme de cooperative..comme la ville ne sait rien faire
    Que donner et offrir des service ses programme economique sont calquès sur leurs etats
    D.esprit et fakidou achay’i laaa you3tih..que voulez qu.un homme qui est nè dans
    Un qurtiet dans une ville qui n.a jamis depasser ma frontière du quartier voisin
    Puisse faire la politique et etre a la destinè de 150 millions d.habitants coe les etats unis
    Ou l.europe…l.enfance du Pharaon d.egypte n.a pas ètè a mon humble lecture detaillè
    On ne sait rien de lui et de sa vllle..sauf quelques signes revelè dans le coran qui montra
    La subdivision des villois en clan en conflit Moisr avait tuè un membre d.un autre
    Clan adversr.toit porte a croire que le gouvernement du pharaon etait derrier cette
    Division….si on a.atteint.cette phasr qu.avait atteint les.egyptien.je trouve de bonne
    Augure car au moins pn atteint la limite et que Moise II est en phase de preparation..

  5. Ayadoun Sidahmed

    SALEM!! un thème d’actualité international qui nous concerne autant qu’Algériens, je tacherai modestement de donner un petit avis qui n’engage que moi pour l’heure je n’ai fait que parcourir cet article qui nécessite tout un intérêt je m’efforcerai relater quelque informations sur ce COP21 à bientôt.

  6. Mme CH

    « El Mendba Kbira Wel Mayet Phar »…!!!! Puisque:  » Pour entrer en vigueur en 2020, l’accord devra être ratifié, accepté ou approuvé par au moins 55 pays représentant au moins 55 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Mais, « à tout moment après un délai de trois ans à partir de l’entrée en vigueur de l’accord pour un pays », celui-ci pourra s’en retirer, sur simple notification…. » et le tour sera joué….!!! Lamen 3ach…!!!

    « C’est un point essentiel de l’accord. Les « contributions prévues déterminées au niveau national » annoncées par les Etats, c’est-à-dire leurs promesses de réduction d’émissions de gaz à effet de serre, sont aujourd’hui nettement insuffisantes pour contenir le réchauffement à un maximum de 2 °C, et a fortiori de 1,5 °C. A ce jour, 190 pays sur 195 ont remis leurs contributions qui, additionnées, mettent la planète sur une trajectoire de réchauffement d’environ 3 °C. Ces engagements seront annexés à l’accord, mais ils n’en font pas partie stricto sensu. Etant volontaires, ils n’ont pas de valeur contraignante. »…..Fham Ya El Fahem…!!! Donnez-moi une gomme pour effacer ma petite cervelle d’autruche….!!! Ils nous prennent pour qui ces gouvernants que les peuples n’ont pas choisis même dans les pays les plus développés…..!!!!

    Reste à savoir quelle espèce va s’éteindre la prochaine fois…..!!! Celle des Minus…??? peut être…!!!!

  7. Ayadoun Sidahmed

    SALAM Mme CH @ Totalement d’accord avec vous, mais c’est la mondialisation ou l’américanisation sous le slogan (la loi du plus fort) ……!!!! le problème est-ce que on a le choix sauf de négocié et discuté au tour d’une table ??? je ne pense pas !!! dans ce nouveau accord il y a des outils proposés par la majorité des pays signataires du protocole de la COP21 et ce qui’est bénéfique et nouveau par rapport aux autres conventions, le suivi et l’évaluation de la mise en oeuvre du protocole seront suivie par la société civile, pour que le travail de la société civile sera efficace ils vont bénéficié de formations pour le renforcement de leurs capacités. Mais malheureusement et pour confirmé votre analyse les déclarations du ministre des A.E Chinois dire que la Chine est un pays en voie de développement, si comment une insulte d’une façon ironique……Merci

  8. Mme CH

    Salam et merci Mr Ayadoun Sidahmed….!!! J’aimerais bien avoir votre optimisme concernant cette COP21 qui est certes la plus importante par le nombre des pays participants (195), mais permettez-moi de vous dire que je suis devenue très sceptique quant à ces conférences pompeuses qui n’aboutissent à presque rien…!!!!! Les participants ne sont même pas d’accord sur les termes à employer: «changements climatiques», «dérèglements climatiques», «réchauffement de la planète»…… Je pense que c’est plutôt une partie de jeu d’échec entre les grandes puissances de ce bas monde, qui s’acharnent à se bloquer mutuellement dans une sorte d’alliance et de contre-alliance….!!! Quant aux pays victimes, ce sont des spectateurs impuissants qui tentent tant bien que mal de limiter les dégâts…et encore….!!!! Car ce sont les pollueurs qui font la pluie et le beau temps et ce sont eux qui décident et qui fixent l’ordre des priorités, des nécessités et même des besoins des pays sous-dev…..!!! Les pays sous-dev qui se font piller ne récoltent même pas les miettes qu’on leur a promis à Copenhague…!!! Même les engagements pris dans cette Coupe 21 ne sont pas contraignants…alors…???.!!!!

    Concernant la société civile, je ne pense pas qu’elle a tout ce pouvoir qu’on essaye de lui coller….!!! La solution est d’éliminer ou de réduire les sources des émissions de gaz à effet de serre et passer aux énergies plus propres, « quand on veut on peut », mais qui des pays développés ou émergents va accepter d’être freiné dans sa lancée économique par une quelconque «transition énergétique»….????? Quant à la formation c’est de la poudre aux yeux , elle est devenue une arme puissante pour déstabiliser certains pays, comme par exemple, « ce programme de 3 mois à New York et Washington »: « le programme Leaders for Democracy Felloship (LDF), inventé par la CIA ….La manœuvre consiste à fournir des bourses d’études à des jeunes citoyens qui, ainsi, pourront se former aux standards de George Bush sur le campus new-yorkais de l’Université de la citoyenneté… ….Que vont apprendre ces bons jeunes au sein de cette étrange université….????
    Le programme LDF comprend cinq semaines de cours théoriques sur des questions portant sur le leadership, la démocratie, les transitions démocratiques dans le monde.
    Le programme Leaders for Democracy Fellowship a été lancé à l’initiative de Partenariat au Moyen-Orient (MEPI). Il est ouvert aux candidats âgés de 25 à 40 ans ayant obtenu leur diplôme universitaire et maîtrisant couramment la langue anglaise. Les candidats doivent avoir au moins cinq ans d’expérience dans un milieu professionnel. Le programme débutera le 22 mars et prendra fin le 21 juin 2014, et se déroulera à l’université de la citoyenneté et des affaires publiques de New York.
    Le programme LDF comprend cinq semaines de cours théoriques sur des questions portant sur le leadership, la démocratie, les transitions démocratiques dans le monde, la politique comparative, la société civile, la communication, la résolution des conflits et la gestion du changement. A la fin de la partie académique du programme, chaque participant s’engagera dans un stage professionnel de sept semaines, avec un organisme politique, non-gouvernemental ou public à Washington, DC.
    Le MEPI et l’université de Syracuse prendront en charge les frais relatifs aux voyages internationaux et domestiques, l’assurance maladie et l’hébergement. Les participants sélectionnés sont appelés à voyager aux Etats-Unis non accompagnés. Les candidats intéressés doivent envoyer un CV et un essai de plus de 1000 mots en anglais répondant à une des questions ci-dessous : de quelle manière votre participation à ce programme vous permettra-t-elle de mieux mener votre communauté ou votre pays vers une meilleure participation citoyenne dans
    les institutions et les activités du gouvernement ? Plus précisément, qu’espérez-vous gagner de ce programme et quels sont vos plans pour appliquer l’expérience qu’il propose ? Quels changements espérez-vous apporter dans votre pays au cours des 10 prochaines années….???? Il y a d’autres formation comme ça , par des cercles diverses, dont le seul but est de……en tout cas, rien avoir avec les nouvelles technologies pour remédier au réchauffement climatique….!!!!!..???

    Vous m’avez compris…??? Vous croyez que les ONG, l’UE, les USA…etc….donnent de l’argent pour des prunes…ou pour nos beaux yeux….???

    Amicalement….!!!!

    • Ayadoun Sidahmed

      @Mme CH, Très content de votre réponse des plus instructive sur le forum de la VDSBA qui est un bien à préserver par nous lecteurs. Revenons au thème. Je pense que vous avez confirmé ma 1er phrase d’une façon très détaillée (la loi du plus fort)….. !!! Il n y a pas de doute que les structures économiques des pays dont les leaders qui déchargent chaque année 57% de dioxyde carbone dans l’atmosphère et signent des accords pour la protection de la planète…… !!!! Malheureusement, l’équilibre de l’univers a été spolié par les humains qui, pendant un certain temps, se sont éloignés des commandements divins; se dispensant des devoirs divins qui leur incombaient. Par conséquent, l’écosystème a subi de grands dommages. Le Coran fait référence à ce fait en employant le terme de « corruption » :« La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains; afin qu’[Allah] leur fasse goûter une partie de ce qu’ils ont œuvré; peut-être reviendront-ils (vers Allah). » [8]
      Le fait que l’homme détruise de ses mains l’équilibre existant est une véritable « Trahison du dépôt », alors que, dans l’Islam, toutes les créatures vivantes autres que l’être humain commémore leur Créateur, le glorifient et lui demandent protection comme des croyants :
      Et Ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre glorifient Allah… »[9] quand ils
      comprennent, s’ils le veulent, que : » Allah est beau et aime la beauté. » À ce moment précis, le monde sera totalement différent…… !!! A se ci j’ajouterai que concernant les bailleurs de fonds (occidentaux) pour le renforcement des capacités de la société civile, c’est clair que chacun a ses propres objectifs et c’est d’ailleurs légitime, et sur ce point là personne ne peut vous contrarier….. !!! Personnellement je n’ai aucun problème avec ça, sauf j’ai très peur de nos concitoyens(es) qui sont endoctrinés (es) par des idées occidentales et veulent nous imposer leurs idéologie qui vise à la déstabilisation de notre cher pays via des tribunes tantôt culturelles et tantôt historique à leurs ambitions mesquins à qui la colonisation pendant plus d’un siècle na pas aboutit, vu que le peuple algérien à résisté et a tenu à demeurer musulman malgré toutes les tentatives opérées par nos prétendus civilisateurs. SALEM

  9. zlaoui

    Boof les etats unis est un pays neuf par.raport a l.algerie Mme Ch vas y demande a ton Docteur Ibn khaldoune dans quelle. But il faisait.ces constats organique si ce n.est de controler au mieux l.algerie..
    Vas y aussi poser une question a notre ministre de la finance pourqoui il resiste au lieu d.attaquer l.erosion du dinars. Il faut la position de l.autruche au lieu d.affronter les crises par la production le savoir faire il se cache la tete sous le sable en attendant les autres affronter le.vent de sable..
    Ce gouvernement est entrain de ruiner la production national par l.erosion du dinars allez y comprendre quelque chose d.une part le gouvernement dit consommet nationqle.d.autre cotè il le creve par une devise assez chere..
    Y.a pas de mecanisme pour soutenir le dinars? Comment un pays qui a une importantd reserve d.or noir sa monnaie n.est pas convertible alors que tous les pays a petrol leur monnaie sont des devise? C.est quoi cette politique financiere du pays?
    On a du gae donc on a de l.or on peut payet en or noir pas besoin de devise etrangere et on peut acheter de l etranger en dinars car on peut garantir sa.conversion en or noir car tous les pays du monde accpte l.or noir comme mode de payement au cas ou l.algerie manque de liquiditè en devisr etrangere..toutes le economie du monde releve le prix du seul produit exportable sauf l.algerie..le prix.du carburant devrait etrd trop chere pour augmenter sa part d.exportation non pas sous forme brut mais tranformè en polymere pour evitrt les quotas de l.opep
    Voila pourquoi il faut que l.energie soit chere pour que l.energie solaire deciendra
    Rentable..
    Nous avons un mauvais gouvernement qui ne sait pas quoi faire..

  10. ABRAHAM

    Ce qui est gênant dans cette histoire c’est que les acteurs de la COP21 sont juges et parties. Dans notre monde on est des surdoués pour la comm mais pour le reste….

Répondre

x Shield Logo
This Site Is Protected By
The Shield →