La Voix De Sidi Bel Abbes

Coopération algéro-française et poids de l’histoire A Montpellier, un musée qui fait polémique

Le projet de musée relatif à l’histoire entre la France et l’Algérie avait évolué positivement. Le nouveau maire de Montpellier veut le suspendre. Décision qui a soulevé un vaste mouvement d’opposition animé par des personnalités et des universitaires de renom des deux pays.

La décision de Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de la Communauté d’agglomération, de surseoir à la réalisation du musée sur l’histoire de la France et de l’Algérie, a suscité ces derniers jours des remous et une levée de protestations. D’autant plus que l’élu annonce qu’il le remplacerait par un centre d’art contemporain. Une lettre ouverte des membres du Conseil scientifique du musée lui a été adressée : «Français et Algériens de toutes professions, femmes et hommes de tous horizons, nous tenons à ce projet inventif de coopération entre Nord et Sud de la Méditerranée, qui contribue au rayonnement de Montpellier et s’inscrit dans la tradition humaniste de son université.» Cette intervention nous rappelle, a contrario, qu’il y a quelques années  le projet porté par le défunt maire de Montpellier, Georges Frêche, avait été vilipendé, car il prenait appui sur une orientation clairement «nostalgérique» du musée qui devait promouvoir largement le bien-fondé de la présence française dans son ancienne colonie. Beaucoup d’intervenants avaient alors critiqué cette vision.

Or, depuis la mort de M. Frêche, l’idée du musée avait évolué, passant de Musée de la France en Algérie à la dimension d’un partage assumé, avec l’intitulé actuel : Musée sur l’histoire de la France et de l’Algérie. Hélas ! peu de communications avaient été faites. Cette progression vers un lieu ouvert sur les deux rives de la Méditerranée avait insuffisamment été amplifiée, à tel point que l’on pouvait ignorer que le musée était désormais beaucoup plus consensuel, contrariant de fait certains milieux passéistes.

Un projet porté par des spécialistes des deux pays

Les signataires de la lettre ouverte doublée d’une pétition regrettent à présent l’interruption de «manière abrupte et improvisée» du projet à un an de son aboutissement. Une mesure prise «sans dresser un bilan du projet avec l’équipe qui le menait avec dynamisme depuis trois ans, et sans concertation avec le Conseil scientifique du musée, composé de chercheurs qui s’étaient mobilisés pour soutenir sa réorientation». Une «réorientation» qu’ils résument : «Le projet est porté par une collaboration sincère, libre et indépendante entre spécialistes des deux pays. Il traite sereinement de sujets souvent instrumentalisés par des polémiques politiciennes ; il veille au respect de tous les vécus et répond aux plus hautes exigences scientifiques.»

Les pétitionnaires parlent de gâchis : «Tout un travail pour élargir la problématique initiale, limitée à un cadre mémoriel étroit, et lui donner une ampleur susceptible de toucher toutes les mémoires associées à l’histoire des relations entre l’Algérie et la France.»
L’abandon serait aussi un «gâchis financier : 15 millions d’euros sur les 22 budgétisés ont déjà été engagés».

Enfin, le gouffre serait politique: «Le fait pour Montpellier d’accueillir un musée consacré aux relations avec l’autre rive ne peut que renforcer son positionnement méditerranéen. Il sert aussi la politique de coopération transnationale de la ville, qui a pris l’initiative il y a quelques années d’un jumelage exemplaire avec Tlemcen. Surtout, cet ambitieux projet peut participer utilement à l’échelle nationale à un processus de réconciliation franco-algérien qui est aujourd’hui bien engagé. Que Montpellier y figure au premier plan est évidemment profitable à la ville.»

Ce musée, note la pétition, est animé «par des scientifiques des deux pays, aborde de façon novatrice une histoire conflictuelle afin d’aider les jeunes générations à construire autrement l’avenir».
Parmi les signataires, dont la liste s’allonge très vite, figurent des personnalités françaises et algériennes du monde universitaire, parmi lesquelles Omar Carlier, professeur émérite des universités, Ahmed Djebbar, ancien ministre, professeur émérite des universités, Marc Ferro, historien, Nadjet Khadda, professeure à l’université d’Alger, Ahmed Mahiou, directeur de recherche émérite au CNRS, Georges Morin, inspecteur général honoraire de l’éducation nationale, Benjamin Stora, professeur des universités, Sylvie Thénault, directrice de recherche au CNRS.

Walid Mebarek – Partagé par Mémoria

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=47921

Posté par le Mai 29 2014. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, MONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

12 Commentaires pour “Coopération algéro-française et poids de l’histoire A Montpellier, un musée qui fait polémique”

  1. fethi

    faut aller vers le positif entre les deux communautés

  2. Mme CH

    C’est une bonne philosophie, mais cette dernière ne suffit pas à résoudre les nombreux problèmes en suspens….!!! Ce que vous considérez comme négatif, où est ce qu’on le met….??? Quand est ce qu’on le règle…??? qui est perdant et qui est gagnant…???

    Le Maire Philippe Saurel qui veut suspendre la décision de la création d’un musée algéro-français à Montpellier, a sûrement eu une rage de dent , puisqu’il est dentiste. Il enchaîne avec un DEUG d’histoire et d’histoire d’art, c’est pour ça qu’il veut installer à la place du musée, un centre d’art contemporain…..Mais, l’homme mérite attention pour deux choses:
    -c’est un Franc-Maçon notoire, vénérable de son atelier les « Apprentis Ecossais » , un atelier de la grande loge de France…!!!
    – C’est un proche de Manuel Valls!!
    Il s’est engagé au Parti socialiste en 1994, mais il se retrouve exclu du PS en janvier 2014, en raison du maintien de sa candidature dissidente aux élections municipales de Montpellier; malgré cela, il devient maire de Montpellier…!!!

    Alors comment peut-on positiver, lorsqu’on voit que des responsables français refusent la création d’un simple musée algéro-français…?? Et à nous, on nous demande de créer des centres et des organismes de toutes les couleurs, sans parler du reste…!!! Positiver, oui c’est facile de le dire….!!!

    Au fait, puisqu’on parle de musées, passez au Mnhn de Paris pour récupérer « les crânes » de nos vaillants combattants Boubeghla et ses cavaliers, pour qu’ils reposent enfin en paix…!!! Ils n’ont rien à faire sur les étals de leurs…..!!!!

    Rien qu’entre nous, peut être que c’est mieux ainsi…..!!!!

  3. BADISSI

    dans ce musée vont ils exposée les photos de Algériens utiliser comme cobaye dans les essais nucléaires ??????

  4. Mémoria

    Le négativisme et le maximalisme restent malheureusement une des caractéristiques phylogénétiques de l’Algérien(ne) post Indépendance…On veut tout ,maintenant,illico presto,sans faire le moindre effort !
    Alors qu’il existe une pétition sur le Net : « Non à l’abandon du Musée d’Histoire de la France et de l’Algérie » à Montpellier suite à une lettre ouverte de scientifiques ,intellectuels et hommes politiques français et algériens(D’Algérie) , à l’origine un Musée d’histoire de la France en Algérie…,certains préfèrent tolérer ….sans aucune réciprocité le développement des instituts français en Algérie(ex CCF) et qui activent dans la vie culturelle locale,universitaire,associative et sociale…Morphée est un homme comme nous le rappelait le fils de Monsieur Senni…!
    En ce moment,les signataires de part et d’autre des deux rives sont à 2020 et j’en fais partie…!
    La guerre classique est terminée avec celle de 1973.La guerre culturelle(Cultuelle) et civilisationnelle bat son plein avec la Communication et l’information.Les mécanismes de pensée assujettis aux mentalités et aux représentations s’affrontent 25h sur 24h…On se goinfre de « Pins Penchés » de l’autre côté de la Rade….. ,on se fait donneur de leçons sur « ces mécréants » à qui on mange dans la main « impure » et on veut faire passer les tueurs (Manipulés par le Mossad ) de Djillali Liabbès et Boukhobza comme …des victimes ! On veut se faire passer de l’étranger pour des portes paroles d’un parti dissous même s’il a eu les élections de 1992.Là nous ne sommes pas d’accord sur la forme même si nous reconnaissons qu’il y a un fonds commun sur lequel nous pouvons nous entendre…La Réconciliation !
    La Rédaction/Administration est avertie du retour d’apprentis sorciers de la Fitna alors que la Réconciliation Nationale a fait ses preuves et que la majorité des familles des disparus a accepté les indemnisations.Du moins à Sidi Bel Abbès et sa région !
    Et puis l’Algérien et musulman que je suis préféreront toujours le courage de jeunes et moins jeunes repentis des maquis que l’arrogance des prêcheurs de ceux qui préfèrent la soupe populaire de l’OAS bis….du côté de la Riviera !
    Djoumouaâ Makboula !

    • Amirouche

      @Mémoria
      Bonjour

      Je pense qu’il y auraient beaucoup plus de pétitionnaires sur Avaaz que sur change.fr ! mais bon 2042 signatures à l’heure où j’écris, c’est pas mal !
      Mémoria vous avez raison quand vous dites « on veut tout ,illico presto,sans faire le moindre effort ! »
      « Le monde est dangereux à vivre non à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. » A.E
      Cordialement

  5. DZiri

    Sallamou Allaykum
    Quand j’évoque l’oas bis, je présente des analyses que j’estime fondées.
    Au K ou certains « contradicteurs » connus par leur « option » occidentalisée estiment le contraire, le lecteur est en droit d’attendre d’eux qu’ils nous présentent la leur.
    Quand on lit le même schéma dans leurs dissertations, on constate sans risque de se tromper, que ces derniers créent et/ou font toujours durer les conflits entre les algériens.
    Par contre, vous les lirez toujours en faveur de la « reconcilliation » avec l’ex.colon et PN, il a été même jusqu’à prendre leur défense contre des algériens.
    Certaines plumes ont en fait même mission à tel point qu’ils n’évoquent que cette « réconciliation assimilationniste » bien sur sous différents titre se rapportant à l’Algerie. Aucun de billets n’échappe à cette regle ! C Dans l’interet de qui ?
    Je ne pense pas être le seul à avoir lu, ce que viens d’évoquer.

    Toujours dans le même régistre, ils se font la porte parole des ennemis de l’Algerie, pour disloquer davantage son Peuple, au moment où il a le plus besoin de son Unité.
    Sans aucune assise populaire, ils agissent avec une condescedance gratuite, «l’aspect sage ». Niant à l’algerien sa capacité de reflexion ! Ils n’hésittent jamais à lui agrafer la ganache, l’étiqueter de « négativiste », « maximaliste », « atavic », expressions, d’origine controlée, occidentales reservées aux africains que nous sommes, tout comme l’a exprimé Sarkozy à Dakar.
    Aujourd’hui, C au service du « Musée à la gloire de l’Algerie française », projet nostalgic des PN.
    « Pleurer », faire de montre de compassion, exacerber certains meurtres d’algériens par le terrorisme, et ainsi légitimer ainsi l’assassinat envers d’autres bien + nombreux. Raviver et faire durer les conflits internes.

    Par contre, nous ne les avons jamais lu défendre l’Algerie dans sa toute sa Dimention et ses Choix, bien au contraire. En ce qui concerne la défense de notre Guerre de Liberation, ils ne genent pas à considérer et à regretter notre guerre de libération « comme violence » à l’encontre de l’occupant, allant jusqu’à mettre en cause des sommités Historiques tels que Amirouche, Mohammedi Said, Farhat Abbas (Rahimahum Allah). Des temoignages dignes des crimes de guerre. Oui, on affirme même que Germaine Tillon était bien meilleur stratège.
    Etre « algerien et musulman » ne s’exclame pas, Cela s’exerce dans la pratique de tous les jours envers quiconque !!!
    Cet honneur n’est pas à la portée de tous, tous ne la possèdent pas également, car il s’apparente au mérite. Il y a ceux qui en font preuve, face aux épreuves et aux revers de la vie, et ceux qui en sont incapables.
    Statistiquement les algériens « sont musulmans à 98 % », connaissant la laicité de certains « intelects », on ne peut pour autant prétendre qu’ils le sont pratiquement tous.
    Croire que rien ne peut changé provient soit d’une mauvaise vue, soit d’une mauvaise foi. La première se corrige, la seconde se combat !
    Sallamou Allaykum
    DZiri

    • MADANI

      @ Dziri vous vous adressez à qui ? nommez le et débattez avec lui c’est mieux et utile aux lecteurs à moins que vous excellez dans LE FLOU et l’hypocrisie . vous ne changerez jamais et vous etes nombreux malheureusement .vos HISTOIRES on en a marre .

      • DZiri

        @ Madani
        Sallamou allaykum
        Je vois que vous aimez la confrontation ! Sauf qu’ici, nous ne sommes pas dans un ring pour voir qui s’imposera. Personne ne s’impose à personne, C le lecteur qui tranche !
        Au K au cela vous aurait échappé, nous discutons les opinions des uns et des autres sans porter de jugement sur personne. Nous décortiquons les opinions, sans juger, comme vous le faites, personne.
        Dans mon comment, j’ai relaté des prises de positions que j’estime contraires à mon Pays, en citant des exemples concrets.
        Maintenant, si vous manquez de.. d’idée personnelle ou d’arguments à m’opposer, je me contenterais de votre insulte gratuite.
        Sallamou Allaykum

  6. Mme CH

    Je ne sais pas pourquoi tout le monde en veut à cette génération post-indépendance, je dirais surtout aux autruches….???!!! S’ils nous en veulent, c’est parce qu’on dérange, on est devenu trop gênant, encombrant, embarrassant ….!!! Mais on dérange qui et pourquoi….???

    La réconciliation avec l’ex-néo-colon doit se faire sur la base de critères et de conditions bien déterminées, et entre deux pays souverains, et non pas sous l’épée de Damoclès du compromis d’Evian, du chantage, de la menace au près de nos frontières et des plans de la Roubla…..!!!!! D’ailleurs, je ne vois pas pourquoi, on nous parle de réconciliation et de rapprochement pour nous endormir, alors que la France est partout en Algérie à travers ses entreprises, ses centres culturels, ses instituts, ses écoles, sa langue, sa culture, sa mode, ses francophiles, ses francophones, ses réseaux, ses satellites, ses associations, ses ONG, ses sous-marins, ses manchots, ses oursons en peluche, ses déserteurs, ses Aras bleus, ses requins-tigres, ses marionnettes…etc…, en plus elle a réussi à mettre ses orbitons à la place qu’il faut et ce depuis 1962, demandez à De Gaulle et ses bras droits, ils vous le confirmeront…..!!! Alors de quoi vous plaignez-vous…???? Même, le gaz-schiste, ils vont l’ingurgiter….!!! N’est elle pas belle la vie pour la Pingouanie…!!! Que nous reste-t-il, et aux générations futures…???

    Alors, si en plus de tout ça, on ne tolère pas la biodiversité…..???? Puisqu’on opère, jour et nuit, pour l’extinction de toutes les espèces qui sont contre la domination française en Algérie S/c de plusieurs adjectifs qualificatifs….!!!! Cela ne veut pas dire qu’on privilégie une autre domination…..on veut être libre et souverain et on a tout pour l’être, mais comme toujours, je dirais Ah! connivence quand tu nous tiens…!!!

    Cependant, quand on parle de réconciliation entre les algériens, là les choses se corsent et certaines personnes deviennent très sceptiques et allergiques à ce mot. Ces algériens qui ont été divisés par la machine ennemi, grâce bien évidemment, à la connivence des manchots nourris au fromage puant de Normandie et au cachalots nourris au poisson pourri des océans, feraient mieux de se mettre d’accord, ….ils ont les principes de la plateforme du 1er Novembre 1954 pour le faire, sauf si certains veulent nous vendre à bas prix…!

    Quant au Musée de Montpellier, ce n’est ni une nécessité absolue, ni une urgence, du moment où l’OAS a obtenu l’accord pour ériger des stèles en France et en Espagne, pour honorer ses terroristes….!!! Et en réponse à la question pertinente de Mr Badissi, ce Musée, ne comportera sûrement pas les photos des 150 Cobayes Belabbésiens grillés par la radioactivité, ni les photos des enfants et des femmes qui souffrent de malformations….!!! Devinez ce qu’il va exposer….????

    Le plus urgent:

    Commençons par faire une pétition pour dire Non aux pressions et à l’ingérence de la France dans les affaires algériennes….!!!

    commençons par faire une pétition pour arrêter le pillage systématique de nos richesses, dont le fiasco monumental de l’exploitation du gaz-schiste et de ses effets dévastateurs sur l’environnement et l’homme…!!!

    commençons par faire une pétition au Musée de Paris pour récupérer les têtes décapités de nos vaillants combattants, exposées sur ses étals….!!!!

    Commençons par faire une pétition pour la reconnaissance et l’indemnisation des victimes qui souffrent de cancers et qui meurent Incognito à cause des explosions atomiques, chimiques et biologiques…!!

    Commençons par faire une pétition pour l’ouverture des boîtes d’archives et la restitution du trésor de la régence d’Alger…!!!

    Quant à la repentance, ça serait seulement la cerise sur le gâteau…!!!

    Algériens réveillez-vous….!!!

  7. Imène

    Bsr Mme CH :
    c’est incroyable ..pourtant vrai : vous m’enlevez les mots de la bouche ! avec ces sommations des  » plus urgentes  » qui feraient peut être l’objet d’une lettre ouverte adressée au président de la république ..
    ces mêmes points avec ( le même ordre de priorité ) j’ai pensé a en faire part à Memoria en réponse au posting qu’il m’avait adressé il ya qq jours sur une autre page, mais voilà que vous le faîtes avec brio et pertinence ( comme toujours )
    donc Mémoria , si vous me lisez ….
    En fait ce que je voudrai ajouter à propos de la repentance que bcp d’algériens
    politiques ou autres ..considérent comme une condition siné qua non pour un nouveau départ ds les relations algéro- françaises ..ces dernières années on a eu la visite de deux chefs d’état français , un de droite Sarkozy ( 2007 je crois )
    Hollande de gauche ( 2012 ) aucun des deux n’a exprimé explicitement ses regrets, excuses, reconnaissance des torts, encore moins repentance ..sarkozy avec son arrogance et désinvolture coutumières l’ a dit clairement  » je ne suis pas venu pour m’excuser ! les deux sont repartis avec des accords, des contrats de coopération de plusieurs milliards d’euros !
    la repentance c’est l’expression des regerts, remords des fautes commises..
    le repentir sincère suppose l’abandon définitif de ces fautes, et l’intention ferme de ne jamais y revenir ..or ce n’est pas la CONVICTION de la france ! de ne jamais abandonner son ancienne colonie ..la nostalgérie est une notion bien vivante, ne nous méprenons pas ! pourquoi se repentir et s’excuser pour les crimes du passé dés lors qu’elle s’apprête à en commettre d’autres ?? avec cette histoire de gaz schiste – dont personne à ce jour ne peut mesurer l’impact réel sur l’environnement..et qui peut être bcp plus dévastateur qu’on ne le pense , ou qu’on nous le fait croire !..sinon pourquoi ne pas exploiter le Gs sur leur sol …? encore une teklikha , grandeur nature ! le coup de l’éventail bis ..
    hier c’était le blé , aujourd’hui c’est l’oseille ! on n’est pas sortis de l’auberge , vraiment .. salutations mon amie !

  8. Mme CH

    Eh oui; mon amie Imène, Teklikha ta3 Bassah….!!! Allah Ykater Etnou…..Bech Y3ichou El 9afzine…!!!!

    « Win imumi te3req tikli n tsekkurt, ad yetba3 tin n tyaziṭ »

    Pourquoi cette ’accélération subite’ pour l’exploitation du Gaz-Schiste… ??? Avons-nous vraiment besoin de ces ressources maintenant…? Les dirigeants sont- ils vraiment conscients des dangers liés à ce genre d’exploitation… ?? Sont-ils vraiment bien informés…?? Sont-ils vraiment bien conseillés…?? Ont-ils subi de fortes pressions jusqu’au point de vouloir injecter dans notre sous-sol d’énormes quantités d’eau mélangées avec des produits chimiques toxiques et cancérigènes…?? Ont-ils les moyens financiers et techniques pour entreprendre cette démarche.. ?? Ont-ils bien pesé le pour et le contre avant de s’engager dans cette mésaventure périlleuse…?? Ont-ils pensé aux droits des générations futures. ?? Franchement, il y a de quoi se poser mille et une questions…!!
    Tous les spécialistes et les initiateurs de ce projet, à haut risque pour l’environnement et surtout pour l’or bleu fossile du Sahara Algérien, affirmaient que « L’exploitation interviendrait à l’horizon 2050 »… Qu’est ce qui a bien pu changer depuis le temps, pour qu’il y ait ce revirement de la situation… ?? Est-il vrai qu’à l’horizon 2025 l’énergie fossile va manquer ou cherchent-ils à nous faire peur pour faire passer ce projet plus tôt que prévu… ?? Dites-moi pourquoi je sens encore l’odeur de l’eau minérale d’Evian…!!!

    Eh bien, tout le monde se rappelle de la dernière visite de François Hollande en Algérie, pendant ce temps là, Fabius révèle en France, que son pays et l’Algérie vont prochainement signer un accord permettant des recherches françaises sur le territoire algérien dans le domaine de l’exploitation du gaz de schiste. Alors que Hollande avait déclaré, lors de son entretien télévisé du 14 Juillet 2013 : « Tant que je suis président, il n’y aura pas d’exploration de gaz de schiste en France »… !! Les questions qui s’imposent : pourquoi en France NON et en Algérie OUI… ??? Qui sont les décideurs et les cercles occultes, bien de chez nous et de chez eux, qui ont forcé la main et opté pour cette prescription, malgré les dangers qu’elle renferme et l’opposition des experts indépendants.. ?? Toutes les compétences nationales qualifiées pour ce type de choix doivent être consultées, et comment, puisqu’il s’agit de l’avenir de toute une nation…!!
    Il faut noter que plusieurs milliers de personnes ont manifesté le 19 Octobre 2013 un peu partout en France, notamment dans la Drôme et le Jura contre l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste à l’occasion de la journée internationale contre le « fracking » (fracturation hydraulique), en scandant : « Le gaz de schiste, on n’en veut pas, ni ici, ni ailleurs, ni aujourd’hui, ni demain » ou encore « Nos pâturages valent mieux que vos forages »…« L’avis du Conseil constitutionnel nous soulage en validant le 11 octobre une loi de 2011 interdisant en France la fracturation hydraulique, technique utilisée pour exploiter les gaz et pétrole de schiste, adressant une fin de non-recevoir aux industriels..), mais nous restons opposés à l’article 2 de la loi Jacob (de juillet 2011, ndlr) qui permet l’expérimentation. La vraie question, ce n’est pas seulement le gaz de schiste, c’est l’énergie carbonée responsable du réchauffement climatique », a déclaré à l’AFP Alain Volle, porte-parole des collectifs…. !!!! Ainsi les partisans de la protection de l’environnement ont gagné le premier Set, et chez nous qui l’a remporté… ???
    Sachez, Messieurs les décideurs, que nous n’en voulons pas de ce gaz-schiste, sinon organisez un référendum pour connaître l’avis du peuple, mais sans khaliyou….. ?!

    On sait maintenant, à qui va profiter ce Big deal…?? Je ne sais plus, si on doit boire du thé ou du gaz-schiste, car le cauchemar continue….. !!! Et certains, croient que la Pingouanie avait besoin de la réconciliation pour nous achever.!!

    Aidez-moi, cette affaire de gaz-schiste, on la place dans quelle case…??? Dans celle du partenariat gagnant-gagnant….???? Ou dans celle de la gentille Alouette, je te plumerai…!!!!???

    Mes amitiés

    • Mme CH

      Comme suite à mon commentaire qui n’apparaît pas encore, j’ajoute que Noam Chomsky, qui ne le connaît pas, a dit (en relation avec l’exploitation du gaz-schiste au Canada) : »Cela signifie de prendre chaque goutte d’hydrocarbure du sol, que ce soit le gaz de schiste à New Brunswick ou les sables bitumeux à Alberta et essayer de détruire l’environnement le plus vite possible, en se posant à peine la question à quoi ressemblera le monde comme résultat. »

      Il déclare: » « C’est véritablement une ironie que ceux qu’on appelle les populations « les moins avancées » (ils parlent des peuplades indigènes du canada) sont ceux qui prennent l’initiative de tenter de tous nous protéger, tandis que les plus riches et les plus puissants parmi nous sont ceux qui essaient de pousser la société vers la destruction, »

      A méditer chers amis…! Enfin, si vous avez encore un peu de temps…!!!

Répondre