La Voix De Sidi Bel Abbes

Contributeurs et lecteurs souhaitent un joyeux anniversaire au prolifique Choucha Houari

10552406_753101581395914_59529169851137271_n

il y’a 3 ans on avait consacré un article à notre a ami Kaid scout Choucha H. Et depuis Les liens tissés ont conduit  a ce que notre ami Choucha Houari de devenir  un des contributeurs les plus réguliers et toujours prolifique comme le sont d’autres. C’était notre ami  Wahem Mouar qui  son est allé a la rencontre de ce grand artiste local du bled établi en France. Il s’agit de Choucha Houari, frère de notre collègue professeur de français a Sidi Bel Abbés ville et qui fête son anniversaire que la voix de Sidi Bel Abbés a tenue de loin a partager ces heureux moments. Revoyons ce qu’avait dit  notre ami Wahem Mouar.

hhhh

Pour un artiste traverser la mer et tenter de trouver une situation adéquate à ses compétences devient parfois nécessaire pour retrouver ses repères et revenir au pays plus disponible à ses rendre utile. Houari Choucha comme beaucoup de jeunes algérien établi en France a su doser sa vie sociale professionnelle et sa vie artistique. aujourd’hui il est médiateur accompagnateur social dont le rôle est tout à la fois d’accueillir , de d’orienter , d’entretenir les aides à la constitution de dossiers des regroupements familiaux , de l’interprétariat de l’évolution en milieu de travail touchant à tous les secteurs où vivent nos émigrés et qui lors de son passage à bel abbès le temps d’un congé dans son bercail nous a expliqué que ce métier est très « beau » parce qu’il permet de mieux comprendre profondément la réalité des algériens tant sur le plan socio culturelle qu’affective et le médiateur est à l’écoute , conseille et participe à facilité la communication dans tous ses sens .En parallèle , Choucha est un artiste , cofondateur en 1997 du 1er festival national des danses populaires organisé par son association culturelle Banu Amer dans lequel l’on aura vécu des moments forts et auquel Choucha à l’époque déjà nous parlait que la danse avait besoin de visiter d’autres horizons et faire connaître nos coutumes partout dans le monde . Ce « oueld trab » toujours là bas ne cessa de transmettre la »hedda’ » et l’idée que  » El alaoui » est exportable là où un « abassi » circule .Il participa également à la création du festival du théâtre primé montrant ainsi son don pour l’expression artistique et c’est dans cette ambiance créative qu’il pense s’aventurer ailleurs pour perfectionner son sens humain de vouloir comme dans la chanson de Brel « quand on a que l’amour » de parler pour avoir le monde entre ses mains et il tente sa chance . En 2006, il reçoit une formation à Marseille et obtient le diplôme de technicien de médiation et il découvre sa vocation d’aller vers les gens notamment qui viennent du bled et les accompagner dans leurs vies dans le pays d’accueil à la fois altruiste et conseiller. Il nous dira encore que « c’est un métier difficile mais grâce à mon expérience artistique cela m’a donné un plus pour que le rapport soit plus direct, plus agréable, et sympathique quand on sait l’ampleur de l’immigration algérienne en France. Houari Choucha est un exemple vivant pour aussi toucher du doigt que le mal du « harrag » est aussi d’ordre psychologique et a besoin d’être combattu en adoptant une démarche de communication et de médiation afin que celui qui est tenté de « brûler » comprennent d’abord que le statut d’émigre doit passer par un règlement pour que nos jeunes comprennent que vouloir vivre de l’autre côté de la rive est une responsabilité non pas individuelle mais collective.Justement le rôle du médiateur est surtout d’apporter un soutien moral et contribue à expliquer à notre jeunesse qu’il est mieux de vivre dans son « bled » et que si « mektoub » fait qu’on émigre autant comprendre comme dit le refrain que « hna khram lihh » car pour surtout démontrer aux nostalgiques de la colonisation que les enfants de l’Algérie indépendante sont encore là à assumer leur liberté contre vents et marées .Quant à ceux qui ne cherchent que des « régimes bananiers » , l’Occident n’offrent que des barque troué pour se noyer en pleine mer ou de foutre la pagaille chez ses voisins arabes au nom des droits de l’homme qui le bafouent depuis des siècles. En outre , les responsables qui incitent la « harga » ne sont là bas mais ici , alors nettoyons « bab diarna » en proposant à notre jeunesse des débouchés durables et dignes . Houari Choucha continue son boulot et possède « matmora » de projets artistiques qu’il compte réaliser là bas. Bonne chance.

index1 images2 index

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=54233

Posté par le Sep 5 2014. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

15 Commentaires pour “Contributeurs et lecteurs souhaitent un joyeux anniversaire au prolifique Choucha Houari”

  1. OUERRAD

    JOLIE TARTE
    LA PHOTO AVEC EL HAJJA EST PLUS BELLE ENCORE
    JE N OUBLIERAIS JAMAIS KOUCHETT CHOUCHA
    C EST TOUTE MON ENFANCE
    BESSAH KHAYI T AS QUEL AGE AU FAIT
    AYA MA LAKLOUCHE ETTA3AM
    LA PROCHAINE FOIS C EST POUR TE SOUHAITER UN JOYEUX MARIAGE
    INCHALLAH
    JOUMOU3A MAKBOULA

  2. HAMID

    Un gars dynamique formé dans le scout il mérite ces éloges

  3. OUERRAD

    NORMAL
    LARBI BEN M HIDI EST PASSE PAR LA

    • OUERRAD

      merci faty , ce n est pas encore fait c est soit le 8 soit le 15
      la chance des Gambittis est telle que tout le monde y va
      joumouaa makboula a toutes et tous

  4. kaid

    ouled gambetta bougent et sont dégourdis benti

  5. membre de la h'cira

    Ouled Gambetta ont la notion du bénévolat et du partage dans le sang ,du moins les vrais ,car nous avons vécu en autarcie comme des villageois ,à la méthode ancienne et cela a forgé notre personnalité à la sociabilité.Mr Choucha mon voisin mitoyen appartient à une famille noble au sens le plus intelligible du terme,la famille s’est construite sur la base des valeurs arabo-musulmanes et bles pures traditions de l’arabité.JOYEUX ANNIVERSAIRE.

  6. mostari f

    membre de la hsira est donc gambetti

  7. Jamel

    je me joins a ces voeux et a vos cents ans

  8. Amirouche

    M. CHOUCHA

    Si Houari , vous accusez des poils blancs du boucle me laissant penser que vous avez le même age que moi ! (rires)
    Je te dis bienvenue dans la fleur de l’âge !
    Voici le menu de cette belle année qui t’attend : Cocktail de joie, Velouté d’amitié, Gratiné de santé, Filet d’amour et sa sauce folie, Plateau de surprises, Fondant d’harmonie. Régale toi bien et… Joyeux anniversaire

    ) )
    /(l /)
    ( \ / (
    ) * ) ( , )
    \#/ \#’
    .-« #’-. .-« # »=,
    ( | »-.=’| ‘| »-,-« |
    )\ | | , /(| | /( ,
    ( / )| | (\ ( \ | ) ) ((
    )\ ( (| | ) ) ) , ) |/ ( ) \
    / ) ) . ) |/ ( ( # ( ( , ) / )
    ( * ( \#/| (`# ) `#/| |`#/ (
    \#/ .-« #’-. .-« #’-, .-« #’-. .-=# »-;
    .-« #’-. | »=,-« | | »-.-« |) 1 »-.-« | | »-.-« | .
    | »-.-« | | ! | | | | | | | »-.-« |
    | | | |._,| | | |._,| | |
    | | | | | | | | | | |
    | | | | | | | | | x | |
    ‘-._,-‘ ‘-._,-‘ ‘-._,-‘ ‘-._,-‘ ‘-._,- »  »

  9. Krimo pointu

    Ce sont les fruits venus d’ailleurs qui ont orné ce gâteau. Les bougies se sont éteintes , pour dévenir des signes. Heureusement la pyramide des signes tient toujours, car son assise basale est solide.
    Happy birthday .

  10. mostari f

    j’ai parlé de membre de la hsira sans souhaiter mes chers vœux a ce kaid scout

  11. chaibdraa tani djamel

    Joyeux anniversaire KHAYI

  12. Belabbes

    Houari tu es un grand , humble , simple et grand artiste. Bel Abbés est fière de toi
    bon anniversaire Gh.

Répondre