La Voix De Sidi Bel Abbes

Chris Coleman, le “Wikileaks marocain” qui embarrasse le Makhzen.

roi-du-maroc

Depuis début octobre, des centaines de documents de la diplomatie marocaine sont publiés pêle-mêle sur Twitter par un mystérieux hacker, sous le pseudo @chris_coleman24. Corruption de journalistes étrangers par le régime marocain, coulisses de la politique chérifienne sur la question du Sahara Occidental : les informations dévoilées par ces câbles diplomatiques n’ont pas encore été vérifiées. Le régime marocain n’en a cependant pas démenti l’authenticité et reste si embarrassé par ces révélations qu’il n’a pas encore fait de déclaration publique… Retour en 4 questions sur cette affaire loin d’être close.

Quels sont les types de documents publiés par le hacker Chris Coleman ?

Depuis le début du mois d’octobre, un hacker prénommé « Chris Coleman » sur les réseaux sociaux publient des documents embarrassants pour le régime marocain. Correspondances entre diplomates, mail personnels, dossiers confidentiels : ces documents concernent principalement le ministère marocain des Affaires étrangères et la mission marocaine à l’ONU, relève le journal Mediapart dans un article publié mardi. Le hacker aurait ainsi réussi à pirater les boîtes mail de personnalités politiques et médiatiques comme l’actuel ministre des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar ou sa ministre déléguée Mbarka Bouaida.

Que révèlent ces câbles diplomatiques ?

Ces documents sont au nombre d’une centaine et restent pour certains difficiles à authentifier. La plupart des informations révélées par ces câbles diplomatiques sont liées à la position du régime marocain sur le dossier du Sahara Occidental et montrent, ce qui n’a pas surpris les observateurs réguliers de cette question, que la diplomatie chérifienne est guidée par la question sahraouie. Financement du lobby pro-marocain en France et au Etats-Unis, accointance des services secrets du Maroc avec le lobby juif, les informations livrées par « Chris Coleman » attaquent le royaume chérifien sur des points sensibles. Ces révélations ciblent ainsi des journalistes français, américains et même italiens qui auraient été achetés par les services de contre-espionnage marocains pour défendre les intérêts du Maroc dans le conflit sahraoui. Le dénommé « Chris Coleman » pointe aussi du doigt trois fonctionnaires de l’ONU qui auraient échangé des informations avec des diplomates marocains, notamment l’ex-ambassadeur à Genève, Omar Hilale, devenu en avril représentant permanent du Maroc aux Nations unies à New York. Le hacker révèle surtout les dessous du renoncement des Etats-Unis à leur demande d’élargissement du mandat de la Minurso (la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara Occidental) aux droits humains auprès du Conseil de Sécurité de l’ONU. A ce sujet, le journaliste espagnol Ignacio Cembrero évoque, dans un article repris par le journal électronique Orient XXI, l’échange entre Barack Obama et le roi Mohamed VI, dans lequel on apprend que le Maroc s’engage à trois concessions en échange du recul de la Maison Blanche : l’arrêt du jugement des civils par des tribunaux militaires, la facilitation des visites au Sahara des fonctionnaires du Haut Commissariat aux droits de l’homme et la légalisation des associations sahraouies indépendantistes comme le Collectif sahraoui des défenseurs des droits de l’homme (Codesa) du militant Aminatou Haidar.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=57259

Posté par le Déc 25 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

6 Commentaires pour “Chris Coleman, le “Wikileaks marocain” qui embarrasse le Makhzen.”

  1. Lecteur assidu

    Face à ce trouble fête. Ils ne peuvent rien.

  2. Mohand

    selon mediapart, Le régime marocain crie au complot et montre du doigt les services algériens!

  3. Lecteur assidu

    Le régime s’accroche à tout. La juste question du Sahara et le combat de ses habitants ne le laisse pas la quiétude.

  4. algerien 100/100

    Le roi MOHAMED 6 se soigne aux EMIRATS ARABES UNIS maladie d’alzhaymer

  5. Mohand

    il a débarqué avec 2 avions en Turquie, la royale pour lui, et le royaume pour sa famille. Il est jeune pour avoir un Alzheimer , mais il a été une malade et il se soigne en France.

Répondre