La Voix De Sidi Bel Abbes

Choucha Houari : Grand artiste et médiateur social dans les bouches du Rhône.

Une fois de plus, et fidèle a son rythme, le prolifique Wahem Mouar son est allé a la rencontre d’un grand artiste local du bled établi en France. Il s’agit de Choucha Houari, frère de notre collègue professeur de français a Sidi Bel Abbes ville, passons le témoin a notre ami Wahem Mouar.

Pour un artiste traverser la mer et tenter de trouver une situation adéquate à ses compétences devient parfois nécessaire pour retrouver ses repères et revenir au pays plus disponible à ses rendre utile. Houari Choucha comme beaucoup de jeunes algérien établi en France a su doser sa vie sociale professionnelle et sa vie artistique. aujourd’hui il est médiateur accompagnateur social dont le rôle est tout à la fois d’accueillir , de d’orienter , d’entretenir les aides à la constitution de dossiers des regroupements familiaux , de l’interprétariat de l’évolution en milieu de travail touchant à tous les secteurs où vivent nos émigrés et qui lors de son passage à bel abbès le temps d’un congé dans son bercail nous a expliqué que ce métier est très « beau » parce qu’il permet de mieux comprendre profondément la réalité des algériens tant sur le plan socio culturelle qu’affective et le médiateur est à l’écoute , conseille et participe à facilité la communication dans tous ses sens .En parallèle , Choucha est un artiste , cofondateur en 1997 du 1er festival national des danses populaires organisé par son association culturelle Banu Amer dans lequel l’on aura vécu des moments forts et auquel Choucha à l’époque déjà nous parlait que la danse avait besoin de visiter d’autres horizons et faire connaître nos coutumes partout dans le monde . Ce « oueld trab » toujours là bas ne cessa de transmettre la »hedda' » et l’idée que  » El alaoui » est exportable là où un « abassi » circule .Il participa également à la création du festival du théâtre primé montrant ainsi son don pour l’expression artistique et c’est dans cette ambiance créative qu’il pense s’aventurer ailleurs pour perfectionner son sens humain de vouloir comme dans la chanson de Brel « quand on a que l’amour » de parler pour avoir le monde entre ses mains et il tente sa chance . En 2006, il reçoit une formation à Marseille et obtient le diplôme de technicien de médiation et il découvre sa vocation d’aller vers les gens notamment qui viennent du bled et les accompagner dans leurs vies dans le pays d’accueil à la fois altruiste et conseiller. Il nous dira encore que « c’est un métier difficile mais grâce à mon expérience artistique cela m’a donné un plus pour que le rapport soit plus direct, plus agréable, et sympathique quand on sait l’ampleur de l’immigration algérienne en France. Houari Choucha est un exemple vivant pour aussi toucher du doigt que le mal du « harrag » est aussi d’ordre psychologique et a besoin d’être combattu en adoptant une démarche de communication et de médiation afin que celui qui est tenté de « brûler » comprennent d’abord que le statut d’émigre doit passer par un règlement pour que nos jeunes comprennent que vouloir vivre de l’autre côté de la rive est une responsabilité non pas individuelle mais collective.Justement le rôle du médiateur est surtout d’apporter un soutien moral et contribue à expliquer à notre jeunesse qu’il est mieux de vivre dans son « bled » et que si « mektoub » fait qu’on émigre autant comprendre comme dit le refrain que « hna khram lihh » car pour surtout démontrer aux nostalgiques de la colonisation que les enfants de l’Algérie indépendante sont encore là à assumer leur liberté contre vents et marées .Quant à ceux qui ne cherchent que des « régimes bananiers » , l’Occident n’offrent que des barque troué pour se noyer en pleine mer ou de foutre la pagaille chez ses voisins arabes au nom des droits de l’homme qui le bafouent depuis des siècles. En outre , les responsables qui incitent la « harga » ne sont là bas mais ici , alors nettoyons « bab diarna » en proposant à notre jeunesse des débouchés durables et dignes . Houari Choucha continue son boulot et possède « matmora » de projets artistiques qu’il compte réaliser là bas. Bonne chance.

*N.B : La photo de notre interlocuteur sera jointe ultérieurement.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=7182

Posté par le Août 18 2011. inséré dans ACTUALITE, CULTURE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

30 Commentaires pour “Choucha Houari : Grand artiste et médiateur social dans les bouches du Rhône.”

  1. dekkiche paris

    je n’ai pes revu houari choucha depuis10ou15ans avec les beniameurs il etait un champion.je suis content de sa nouvelle situation.

  2. lagueur t

    les jeunes qui ont fait scoutisme et associations sont dynamique comme choucha de la troupe beni ameur.il s’eb sort bien

  3. kandsi zouaoui jeunesse

    un garcon toujours souriant une photo de lui est meilleure

  4. jamel andcon

    je connais bien houari c’est un gentil garcon toujour souriant mais je rectifie un peu l’article en 1997 c’est avec la troupe banu hillal qu’a organiser le festival parceque la dite troupe a etait cree 1994 par bouzidi ‘ bensmicha et houari et cette troupe a participee a plusiere festival internassionaux comme italie france espagne et parmi cette troupe il y avait des artistes chevrones eet houari etait le meneur yaque houari zoubidi khouya.

  5. chaib draa tani djamel

    j’aimerais qu’il fasse une troupe de allaoui comme il à était autre fois et c’est comme ça qu’on exporte les cultures de bled en bled bonne chance houari

  6. abbes megherbi

    cher houari,nous sommes un groupe qui oeuvrons pour l’ecriture de l’histoire de la troupe des beni ameurs depuis sa creation par feu cherradi.j’ai fais parti de cette troupe lors de sa creation et voudrais que nous nous contactions pour cela.amicalement

  7. jamel andcon

    cher abbes pour votre recherche vous pouvez contacter mr yahiyaoui kouider bensmicha kada qui peu t’apporter plus dans vos recherches est c’est grace a lui que le folklore c’est enracinee a sba ainsi mr kazouz med et mr bouzidi abdelaziz dit jamel.

  8. OUHIBI REDA

    BOUZIDI D EST RETRAITE ET TAXIEURLE BIEN C5EST D4AVOIR DES NOUVELLES REMERCIONS MONSIEUR WAHEM MOUAR

  9. amine.

    merci wahab pour cette article je profite de l’occasion pour se souvenir de jeunes passionnés avides de savoir et de culture mais qui nous ont quittés trop tot je cite entre autres nacer ASSOU .azzedine BENAOUM ALLAH YERHAMHOUM au fait houari les connait surement j »en profite pour saluer d’autres passionnés qui se débattent contre vent et marée alors bon courage hichem , abdelghani mahmoudi , omar ,….et bon ramadhan à tous .

  10. harrrache r marseille

    monsieur wahem ce site est superbe riche ces jeunes activaient pour la culture et les evoquer c’est toujours une sorte de reconnaissance contre l’amnesie.la bas au bled les arrivistes on pignon sur rue.la ville reconnait les siens.bon ramadhan.et aid aussi dans la paix.

  11. Abbes Missouri

    En voila un artiste aussi gentil que noble. Houari est l’un des notres. Non seulement il a marqué l’histoire de Belabbes à travers toutes ses contributions dans le domaine de l’art et la culture mais aussi par son charisme, sa présence et son attachement aux vraies valeurs. je suis si content qu’il va bien. Je lui présente toutes mes amitiés.
    Abbès MISSOURI

    • Najet

      Je suis la fille de Houari, j’ai 8 ans des fois il m’amene à ses spectacle de sa compagnie » Hiziya », je suis née à Nice mais fière d’être une Gambettiya et une Belabesienne:-)

  12. Bouchentouf Paris

    Monsieur wahem essayez si vous pouvez nous faire un papier sur le théatre engage surtout la période riche du théatre amateur avant méme la venue du père de Nedjma il y a eu peu de traces écrites moi je n’aime pas la négation cette forme théatrale a existé. Revivez la nous monsieur s.v.p

  13. choucha houari

    Merci à vous tous pour votre témoignage, c’est touchant et il va droit au coeur,permettez moi de rectifie que je travail dans le departemant des Alpes Maritimes exactement à Nice.
    Mes amitiées à toutes et à tous.
    Khayyicalement
    Houari

  14. Maitre mellali mostefa

    n oublie pas ton appartenance à el kechafa on ta fais confiance rappelle toi la radio

    • choucha houari

      « scout d’un jour scout pour toujours », le scoutisme fait parti de mon parcours artistique et surtout professionnel, d’ailleur je profite l’occasion pour saluer tous nos anciens kaids du kechafa, ainsi que les personnes qui ont fait un bout de chemin avec nous de la montagne Tessala en passant par le foret de Mesreghine j’usqu’a le camps international de scout de Sidi Fredj;

  15. bouzidiabdelaziz dit jamel

    mr bouchentouf je vous savoir que je suis un amateur de theatre depuis 1972 fait partie des troupe cri du pauvre’ theatre des jeuunes et fondateur de la troupe theatre des quartiers avec mr bensmicha kada en 1975 et aussi fondateur de la troupe des 4 saisons toujour avec mr bensmicha et j’ai l’ idee d’organise une semaine de retrospective de theatre a sba avec la presance de tous les anciens comediens de theatre de sba et a partir de commemoration on peu ecrire l’histoire de theatre engage merci.

    • taya

      moh smina est un gentil gars.scout unja sonelec elu baladia mais le taxi le fait disparaitre…bonne fete khayi djamel on s’occupera de ce voeu de bouchentouf.regardes mellali de sfisef en super forme

  16. Maitre mellali mostefa

    je te comprend choucha .et toi bouzidi je te soutiens

  17. dhen hanen

    bjr M.houari
    j’ai besoin de votre aide concernant mon dossier de regroupement familial.
    Si c’est possible repondez moi s’il vous plait.
    merci

  18. mekki b vdsba

    Vous pouvez envoyez vos coordonnées au journal qui vous mettra en contact avec notre artiste et ami belabbésien CHOUCHA HOUARI.

  19. dhen hanen

    je comprend pas quel journal s’il vous plait?

  20. Mekki b de VDSBA

    rebonjour dhen hanen il s’agit de ce journal que vous lisez la voix desidibelabbes Vous nous envoyez votre mail et on prendra contact av ec monsieur CHOUCHA HOUARI.voila c »esr le but de mon commentaire.Je ne pouvais agiur autrement. Mes SALUTATIONS

  21. monsieur kadiri m

    nous avons recu vos coordonnées dans notre boite on va s ‘en occuper inchaaAllah

  22. dhen hanen

    merci a vous tous

  23. dhen hanen

    Bonjour,vous m’avez pas répondu est ce qu’il ya un problème?
    Merci

Répondre