La Voix De Sidi Bel Abbes

Ces Belges qui ont, parfois au péril de leur vie, aidé les Algériens pendant la guerre d’Indépendance

Un colloque organisé à Alger l’a mis en évidence.

Dimanche, la Bibliothèque nationale d’Alger a accueilli un colloque exceptionnel organisé par l’ambassade de Belgique sur « le front du Nord », entendez sur le rôle joué par des Belges au cours de la guerre d’Algérie entre 1954 et 1962. Acteurs et témoins belges comme algériens ont été réunis « afin que cette mémoire ne disparaisse pas ».

Des Belges ont, parfois au péril de leur vie, aidé les Algériens et le FLN pendant la guerre d’Indépendance. On les retrouva dans des réseaux, tantôt comme passeurs de militants et de clandestins, tantôt comme membres du collectif des avocats belges du FLN, qui défendaient les militants algériens devant les tribunaux français.

Au colloque, a été projeté le documentaire « Le Front du Nord. Des Belges dans la guerre d’Algérie (1954-1962) » d’Hugues Le Paige. Mais surtout, l’ambassadeur de Belgique, Pierre Gillon a présenté pour la première fois une… soutane d’un prêtre bruxellois qui est entrée dans l’Histoire.

Abbé prodécolonisation

Cette tenue de l’abbé Laloy, curé à Boitsfort, a permis l’évasion d’un militant algérien, Bachir Boumaza de la prison de Fresnes en 1961.

« Comme le disait Jean Van Lierde – NdlR : grand résistant de la Seconde Guerre et militant pacifiste belge – dans le documentaire, voilà qu’un musulman a été sauvé par la soutane d’un chrétien à la demande d’une juive. Van Lierde l’avait eu en prêt de son curé de paroisse à la demande de Joyce Blau, une jeune femme juive, membre du réseau Curiel, venue chercher de l’aide depuis Paris. »

L’abbé Laloy partageait le combat de la décolonisation… Comme les Jeunes Gardes socialistes et le bourgmestre de Saint-Josse-ten-Noode, Guy Cudell, il a logé des acteurs de la guerre d’Algérie…

En vérité, comme l’ont expliqué les organisateurs : « Les profils, les histoires et les motivations de chacun étaient différents mais tous avaient la foi en une cause juste. Ces épisodes sont peu connus. » D’où la présence à Alger de Belges qui ont connu l’époque et ont voulu témoigner.

Avocats et soutiens actifs

Parmi les personnes présentes, Henriette Moureaux, épouse de Me Serge Moureaux, le responsable du collectif des avocats belges, Suzy Rosendor, agent de liaison d’Omar Boudaoud, Adeline Liebman, liée au réseau Curiel ; Anne Somerhausen, la veuve de Luc Somerhausen, « Alex », chef du réseau lié au réseau Jeanson, Marc Rayet, du réseau des étudiants communistes ; Mateo Alaluf, des mouvements de jeunesse à Bruxelles solidaires du FLN.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=72035

Posté par le Nov 5 2017. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, HISTOIRE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

1 Commentaire pour “Ces Belges qui ont, parfois au péril de leur vie, aidé les Algériens pendant la guerre d’Indépendance”

  1. Mme CH

    Hé bien, même si la Belgique officielle a été une fervente alliée au gouvernement colonialiste français, puisque « Dès octobre 1955, le gouvernement belge, représenté par son ministre des Affaires étrangères Paul-Henri Spaak, s’opposait déjà lors de la 10e session de l’Assemblée générale des Nations unis à l’inscription de l’affaire algérienne à l’ordre du jour » que « Spaak considérait la question algérienne comme une affaire intérieure française, échappant à la compétence de l’ONU » et que Ferhat Abbas a été expulsé le 30 août 1956, alors porte-parle du FLN, d’une conférence de presse sur l’affaire algérienne à Bruxelles…………on doit remercier les amis belges pour leur précieux soutien -(logistique, judiciaire et médiatique..)- aux Moudjahidines (les vrais) du FLN lors des années de braises….!! La Belgique était aussi un point de passage pour acheminer l’armement aux combattants algériens…!!! Il faut bien rendre à César ce qui lui appartient….!!!

    Espérons, qu’aujourd’hui les amis belges ont compris le jeu du terrorisme, ses objectifs, ses conséquences, …et qui sont ses commanditaires….!!!

    Merci à tous ceux et celles qui ont aidé le peuple algérien à retrouver sa liberté et sa souveraineté…!!

Répondre