La Voix De Sidi Bel Abbes

Carnet de voyages /Par MADENE BENATTOU.

 

Capture

 On ne peut pas  oublier ce mois de Mars sans observer une pensée à notre ami et Frère  feu ASSOU SALEM qui a effectué un inoubliable voyage en ex RDA avec votre Serviteur.  Durant notre séjour en Allemagne , nous avons eu le plaisir de découvrir une belle ville POTSDAM , c’était le 05 Août  1979.

Potsdam est devenue, à la fin du XVIIe et au début du XVIIIe siècles, la résidence et la Ville des rois de Prusse. Cette ville fut l’incarnation du militarisme prussien. La conférence de Potsdam, réunie dans les salons du château de Cecilienhof du 17 Juillet au 2 Août 1945, mit fin à l’horrible passé du militarisme et du fascisme. C’est dans ce château que les dirigeants de L’URSS, des USA et de la Grande Bretagne ont signé le 2 Août 1945« les accords de Potsdam ».

Notre promenade commence à la gare centrale .Pour arriver au centre de la ville, on doit passer devant un terrain de chasse aménagé, nous arrivons à l’ancien port des aéronefs, c’est ici qu’on décollé en 1911 les premiers dirigeables de Zeppelin. Des buildings modernes, situés sur le bord de la rivière Havel  entourés d’espaces verts  font partie du plus beau quartier de Potsdam. Le théâtre Hans Otto est l’un des centres de la vie spirituelle de la ville. A la place Platz der Nationen se trouve la Porte de Brandebourg  qui a une vue sur la Klement Gottwald strasse la rue la plus commerçante de Potsdam.(Nos compatriotes en savent quelque chose).Dans la nuit du 14 au 15 Avril 1945 , des formations de bombardiers britanniques survolèrent la ville, en 30 minutes  des bombes ont réduit en cendres de nombreux bâtiments construits au cours des siècles. Ces maisons y ont été reconstruites dans l’ancien style, mais dotées de conditions modernes d’habitation. Nous y trouvons à présent un ensemble de maisons Bourgeoises.

Dans la rue Dort strasse, des institutions publiques importantes ont leur Siège, dont le conservatoire de musique du district de Potsdam et les archives de la Bibliothèque nationale allemande qui jouissent d’une réputation internationale. Le port de Potsdam est le  point de départ des bateaux modernes qui emmènent les citoyens  de la ville et de nombreux visiteurs aux régions les plus belles des environs.

Depuis la place de l’unité, on peut aller à la rue Heinrich-Rau-Allee  pour entrer dans les magasins ou les restaurants. Sur la place Bassinplatz, les soldats et les officiers soviétiques tombés dans les derniers jours de la guerre à Potsdam, ont trouvé leur dernière demeure. Un monument leur rend hommage. On passe à coté du quartier Hollandais qui fut construit de 1737 à 1742 pour héberger des immigrés hollandais. Le château de Cecilienhof ,se trouve dans un parc lieu historique où furent signés les   « accords de Potsdam ».Depuis son ouverture en 1952, plus de 5 millions  de visiteurs venant du monde entier, y ont été reçus. Une partie de la maison sert d’hôtel. Jusqu’en 1945, la ville de POTSDAM  avait cinq portes dont deux ont été détruites par fait de guerre. Le parc de Sans-souci constitue avec ses châteaux et ses jardins ,une concentration d’œuvres d’art qui est considérée comme la plus importante de l’Allemagne. Pour rappel c’est des soldats soviétiques qui ont protégé Sans-souci en Avril 1945 contre la destruction imminente envisagée par les fascistes.

Notre promenade touche à sa fin ,on a voulu vous montrer qu’il y a beaucoup de choses à découvrir ,c’était il y a 36 ans. « La vie ne peut être comprise qu’en revenant en arrière, mais doit être vécue en allant de l’avant » Kierkegaard (1813-1855) philosophe danois.

Triste fut la journée du 30 Mars 2009 il nous a quittés à jamais notre frère et ami ASSOU SALEM .Ta famille ,tes amis et frères demandent à tous ceux qui l’ont connu d’avoir une pieuse pensée en sa mémoire.

Puisse Dieu l’accueillir en son vaste paradis.

 

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=59472

Posté par le Mar 29 2015. inséré dans ACTUALITE, EVOCATION. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

23 Commentaires pour “Carnet de voyages /Par MADENE BENATTOU.”

  1. Boudissa Mohammed

    sahit khouya madene

  2. oulhissane

    J’ai connu Assou au Cem AZZA. Nous étions copains et avions de très bonnes relations.
    Allah yerhmah.

  3. Mohammed

    Mes remerciements à Benattou pour cette incursion dans le passé et surtout cette pensée a un. Gentil Éducateur ravi aux siens et à ses amis. Ces carnets de voyage sont utiles c’est un cumul d’expérience de contact que doivent suivre les jeunes.

  4. Anonyme

    un joli récit qui me fait découvrir un coin Allemand qui semble superbe A dire vrai nous sommes de moins en moins des défricheurs du monde Voyager rime avec marcha ndises a remmener..et c’est vrai Beaucoup le font Pour l’ancien professeur EPS mr benatttou a bien fait

    • derni

      vraiment ça donne le moral sur cette photo j’ai connu assou depuis ( el bança rue de la fontaine puis a paris en 1978 allah yerhmah, avec tous mes remerciements MR BENATTOU

  5. derni

    vraiment ça donne le moral sur cette photo j’ai connu assou depuis ( el bança rue de la fontaine puis a paris en 1978 allah yerhmah, avec tous mes remerciements MR BENATTOU

  6. Cheniti Gh.

    @ l’ami et frère Benattou
    Salam à toi à Imad et à toute la famille! je te remercie pour ce magnifique voyage que tu nous
    as offert et cette pensée à notre regretté frère Salem au caractère jovial et dont le sourire ne quittait jamais son visage angélique.

  7. Un ami

    Que de belles photos Salem est toujours parmi nous. Milles mercis à la voix de sidi-bel-abbes pour ce retour dans le passé.

  8. Mouha

    J’ai reconnu sur la photo benaoumer ,Salem, Benattou c’est que du naturel ,on pouvait
    faire un voyage avec seulement 320 Franc français ya hasrah el ayams el jamila. Dors
    en paix Salem tes frères ne se permettent pas de t’oublier.

  9. IMED MUSTAPHA

    Des villes comme Potsdam qui sont détruites et qui renaissent ,c’est à méditer, prenons
    comme exemple ce grand pays qui est l’Allemagne qui construit toute une Europe avec son
    sérieux et son savoir faire. Les photos sont superbes.

  10. Mustapha

    Tous les gars sur la photo étaient mes potes. En voyant ces jeunes j’ai eu un pincement de cœur. C’était la belle époque. J’ai une faveur à demander à l’administrateur de ce journal: c’est d’ajouter une rubrique dans la partie « SBA d’antan » qui consiste à récolter toutes les anciennes photos des belabbésiens (qui voudront bien les poster) pour se remémorer et éventuellement, renouer des contactes de gens qu’on a perdu de vue. Ce sera une sorte de banque de photos souvenirs à la portée de tous les belabbésiens. Je m’engage à commencer à publier des photos si cela venait à se réaliser. Merci

  11. Abdelkader

    Les HADJ HABIB HAOUES , HADJ NEHARI ,HADJ MOHAMED CHIALI, HADJ AYADOUN,
    SALAH ABDEDAIM nous ont quittés ce mois de Mars et ces derniers jours car c’est aussi
    le mois des chouhadas ALLAH YARHAMHOUM. Merci à la voix de SIDI BEL ABBES pour
    toutes ces pensées et ces hommages.

  12. unami

    Ce grand monsieur qu’est ASSOU SALEM est cordial,aimable,gentil ,généreux,sage,
    tranquille. Bravo la voix de sidi bel abbes.

  13. L .ALI

    Un grand bravo à la voix de sidi bel abbes d’avoir penser à donner à ces gentilles garçons
    leur place.Vous faites d’une pierre deux coups, rendre un hommage à ASSOU SALEM
    et démontrer ce que peuvent faire les peuples après une horrible guère .

  14. Hocine. C

    Merci mon frère Benattou pour cette belle pensée à notre inoubliable ami et frère Salem . Un homme gentil et d’une trés grande éducation , Allah yrehmeh . Cette belle photo a beaucoup de significations pour moi , elle nous a replongé dans le passé avec ses moments pleins de bons souvenirs . Merci beaucoup mon frère pour ce précieux « carnet de voyage »? c’est des souvenirs qui restent à jamais gravés dans la mémoire , d’ailleurs je garde jusqu’à présent une trés belle carte postale de Budapest datée de juillet1979 qui m’a été envoyée par un certain …Madene Benattou . MERCI .

  15. Un ancien élève et collègue

    Je te remercie beaucoup très cher Benattou pour tout ce que tu fais pour nous en nous : Que du bonheur !
    Tu sais choisir des personnalités qui méritent d’être connues par ceux qui n’ont pas eu la chance de les connaitre : Assou Salem (Allah yerhmah) est un symbole de sacrifice et de bien faire à l’enseignement. Quand tu me parles de Assou Salem, je pense à Belmaissa Mbarek, Djelab Zouaoui, Mokhtar Gourari, Bedjaoui Nouredin, Hammar Ahmed, Abrous Yahya, Bensekran Mohamed, Bouroumi Ahmed (j’ai connu ces hommes qui ont laissé de grandes empreintes). Ils ont beaucoup donné à l’enseignement, on ne doit pas les oublier. Ils ont donné pour rien en échange sauf peut être, former une génération que nous sommes. (fièr d’être élève et collegue de ses heumbles).
    Benattou : Merci encore pour le voyage gratuit.
    Salem : Allah yerhmek, tu as fait beaucoup de choses de bien qui te laissent vivant parmi nous.

  16. Ali

    Ce collegue nous rafraîchit la mémoire. Une question que sont ils devenus?une réponse SVP

  17. BENATTOU

    L’émir Abdelkader a écrit ce merveilleux poème:
    o vent du sud,emporte mon témoignage de confiance! o- vent du nord,mon plus cher désir est de rassembler mes compagnons dispersés ! – Offre le plus délicat
    le plus doux des parfums d’œillet à ceux qui divisent dans les jardins fleuris-
    Et rapporte-moi les nouvelles
    tant espérées, des nouvelles douces de la saveur du miel et de l’arôme des fleurs – J’ai
    voulu me résigner -Certes comment pourrai-je me résigner à être séparé de mes amis
    eux qui m’ont solennellement juré fidélité et ont été les artisans de ma puissance-Que ma
    vie serve de rançon pour mes hommes ! A cette tache Dieu les a désignés ils sont les
    élus – Ils sont les plus dignes.

  18. nori

    Salut à tous ces messieurs de la voix de sidi bel abbes qui de parlent de gens simples
    nous font revivre un passé glorieux . Belle est la ville de Potsdam et nos amis sont aussi
    très beaux.

  19. AMINE

    A Dieu nous appartenons et à Lui nous revenons .La vie est un torrent, le temps passe et passe incessamment.
    Extrait : Diapsalmata (1843)
    Avec un ami à ses côtés, aucune route ne semble trop longue.
    Allah yarham Assou.

  20. M .M

    une très gentille pensée.

  21. Un ancien élève et collègue

    1) Je m’éxcuse, très cher collègue Ali, de ne pas pouvoir vous répondre aussitôt à votre question qui cherche à savoir où sont partis ses humbles qui nous ont marqués. Parmi eux, j’ai oublié un morçau de sucre qu’est Zahaf Mustafa. Pour vous dire la vérité, ils se cachent en savourant leur retraîte à leur manière. (Echebaâne) ne veut rien sauf la tranquilité, qu’on les laisse en paix.
    (Chaffou bezzaf oua chebôu)
    Chèr Ali j’éspère que tu m’as compris, le fait que vous demandez après eux est une très bonne chose et je pense c’est ce qu’ils veulent (un gentil mot et ça leur fait un baume au coeur).

    2) Chèr Benattou:
    Jacques Prevert dit : « Quand la vie est un collier
    Chaque jour est une perle
    Et
    Quand la vie est une cage
    Chaque jour est une larme »
    Je sais que tu m’a compris.

  22. Amirouche

    @Un ancien élève et collègue

    Sallam
    Zahaf Mustapha , Bensakrane et tant d’autres ont fait leur boulot consciencieusement …Les « Zahaf » & co savaient que leur travail était avant tout une adoration pour l’autre vie et un devoir dans cette vie ……..Zari3a el hlouwa
    Cordialement

Répondre