La Voix De Sidi Bel Abbes

C.H.U Sidi Bel Abbes : Hôpital ou mouroir ?

Inutile de disserter sur la santé tout est connu mais de la a relever que le volontarisme des infirmiers des médecins bute face à  l’absence de la maintenance des moyens matériels mis a la disposition des ces infrastructures hospitalières tout cela est révoltant un manque crucial de radiologues a l’hôpital est décelé au terme d’une discussion à battons rompu avec des cadres de cet hôpital dit universitaire,  ou une formation en résidanat est urgente a cela s’ajoute la panne du scanner des services des urgences, qui a couté des milliards à l’état. Voila juste quelques détails interpellatifs du C.H.U HASSANI ABDELKADER qui demeure très sollicité que dire d’une ambulance a titre d’exemple, qui nécessite réparation et se trouve utilisée a-t-on indiqué. Il est urgent que les pouvoirs publics daignent de s’occuper du suivit de la gestion de cet hôpital qui ne doit pas rimer avec mouroir.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=6646

Posté par le Juil 28 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

14 Commentaires pour “C.H.U Sidi Bel Abbes : Hôpital ou mouroir ?”

  1. yahia

    Tout ce que vous avez relaté est juste mais il faut avouer aussi que le CHU Hassani Abdelkader joue un role prépondérant face à ce qu’on appelle pauvres sinon personne ne pourra s’occuper d’eux meme pas leurs familles.J’ai eu dernièrement la chance de cotoyer tout ce beau monde du planton jusqu’au chef de service,je vous assure qu’ils sont humains et formidables.Seulement nous,on demande toujours plus.J’ai vu des gens etre hospitalisé par leurs proches pour ne plus revenir les voir et ce sont les visiteurs qui payaient leurs radios fais chez le privé.Alors rendons à césar ce qui appartient à césar.Je dis cela car mon père avant de quitter ce beau monde a passé des années entre la maison et l’hopital tout comme ma mère allah yarhamhoum qui elle aussi a passé une année à l’hopital avant de nous quitter.Je connais parfaitement les rouages de ce milieu pour parler ainsi Merçi de m’avoir écouté.

  2. Brahim Us

    Je vois qu’el bled rahet , c’est dommage wallah .

  3. chaib draa tani djamel cnasc

    quand on met en panne un scanner qui vaut des milliards »fheme ya lfahem » c’est pour enrichir les radiologues prives qui possedent un scanner et c’est les pauvres malades qui payent les pos-cassés(une consultation-scanner vaut 5000,00 dinars ou plus) et c’est le fils du pauvre qui travaille à l’hopital qui enrichit le riche(je ne mélange pas tout le monde)

  4. aspro est là la fièvre s'en va

    la spéculation sur la santé du citoyen .Les appareils médicaux sont démontés en pièces détachées pour etre vendus au cliniques et cabinets médicaux;le pauvres patients arrivent et directement ils sont orientés vers le privé.
    Le pauvre patient est jeté en pâtures au mains de se qui s’enrichissent au moyen de cette santé que l’on ne voit que chez-nous .Tout est anarchique ,t’as une rage de dents impossible de te faire soigner honnêtement et t’es dirigé vers celui que tu ne pourra pas payer ;MORALITE t’as du flous t’es chouchouté ma3andekch souffri fi khatrek.Et le pauvre qui se rend à l’hopital ,il a déjà un pied dans la tombe ,on l’a remarqué ces derniers temps ;manque de pochètes pour les dialisés ,manque de médicament et vaccins pour les nourrissons,pas de zyrtek pour les asthmatiques j’en passe et des plus belles
    ROHI YA BLADI MCHITI FI CHKARA

  5. Hariko

    Cite nous un pays arabe qui soit exemplaire?

  6. hamid m

    certains fonctionnaires de l’hopital hassani aek volent du materiel pour le revendre à l’exterieur. ces criminels sont connus par tous. ce sont les chauffeurs, les magasiniers, les pharmaciens, enfin tous ceux qui sont sensés preserver le patrimoine hospitalier. les honnetes gens se comptent sur le bout des doigts. il faudrait penser à ajouter un bloc où l’on placerait une guillotine pour ces voleurs.

  7. kacemi F

    bien dit !
    comme disait les gens d’antan :
    « Ki te3waj , tji men el ferd el kebir  »
    tous les problèmes des algériens , viennent men « el ferd el kebir » .. qui est ce alors ?

  8. Chita

    Il faut tout un village pour élever un enfant.
    Il faut tout un hopital pour former un medecin.
    Il faut une analyse sur retour d’expérience pour ne pas être dans la gestion de crise.
    Il faut un projet de santé publique cohérent pour relever les défis et mettre fin au dirigisme inepte et à la centralisation

  9. HARMEL S YACOUB

    GRAVE CEQUI SE PASSE OUEST LE DIRLO OU EST LE WALI

  10. Madjid T( Toulouse)

    Je réponds à Kacemi F : « el ferd el kebir » en Algérie est une poignée de gens incultes , cupides , corrompus , incompétents et obscurantistes , qui se sont déclarés tuteurs du peuple Algérien
    On ne verra jamais le bout du tunnel , tant qu’ils sont là.

  11. hafid

    on va beaucoup te regretter chere directrice Fatima tu etais toujours disponible apres les heures de travail on allait te chercher meme à ton appartement et tu laissais ta maman seule pour venir regler des problemes.

  12. benalioujda

    ya djamel cnas ould khalti fatima graba vous avez parlez de scaner a 5000;00 qui dit mieux que font les enfants de votre ville puisque refas a remplacer docteur hassani et le depute arras ce sont les monuments de sba

  13. syphax

    Voilà le nom de code du traitre !
    Il ne manque plus que la bleuïte et une purge sanglante ! Arrêtons cette paranoïa et pensons à l’information/sensibilisation des lecteurs/citoyens .

  14. syphax

    Le code du traitre est fresd nrteb tertvn klloç,oliioinb,

    Allez les décodeurs ! Perdez votre temps !!!

Répondre