La Voix De Sidi Bel Abbes

Boxe : Belkacem, Cerdan, Bahari….qu’est devenu le noble art ?

Le commun des Bel Abbesiens d’un certain âge a certainement entendu parler, ou connu le champion olympique 1996 à Atlanta, Bahari Mohamed, et n’en parlant pas de Marcel Cerdan, mais ce qui est moins connu est Belkacem, qui était bien avant Marcel Cerdan, hyper médiatisé, il convient donc de dire que le premier boxeur dans l’histoire de la boxe algérienne, sauf preuve du contraire, était le Bel-Abbésien Belkacem ; mais en son temps, il n’avait pas de support médiatique. Il était en activité en 1910, et après lui, il y eut un algérois nommé Hamidou. Hamidou a été boxeur vers 1915-1918. Par ailleurs, pour ces deux boxeurs, nous n’avons pas d’écrits, mais seulement de vagues témoignages. Nous avons su cependant avoir une photo de lui, qui prouve que Belkacem a bel et bien existé, en 1914 du moins. Il a été dit d’autre part à Sidi Bel Abbes que ce boxeur évoluait déjà en 1910, et cela a été confirmé par Hadj M’Ghirbi, avec qui il s’était lié d’amitié et avec lequel il correspondait régulièrement, indique feu Rabeh SaâdAllah, un spécialiste en la matière (journaliste, chroniqueur…etc). Ce dernier a séjourné dans les années 80 à Sidi Bel Abbes pour les besoins d’une émission télévisée qui s’ouvrait par la photo de feu Belkacem, ce fils de la Graba. D’autres champions se distinguèrent par la suite, tels les : Djelles Djillali, Hallouch Habib, Kermiche Kadda, Sekkal Djillali, Belkhodja Madjid, Djazouli Benali, Adim Kouider, Doussas, Tergou,Bentabet Bel-Abbes, Kouider Soccato, Hamzaoui. Parmi ces derniers, il y a eu des martyrs tels Bentabet Belabbes, Kermich Kada, Kouider Soukato. C’est dire que le noble art a d’abord passionné le petit peuple, sous domination coloniale, et le mouvement national a trouvé dans cette discipline un vivier inépuisable. Des décades après cette victoire nationale d’un Bel Abbesien dans les olympiades d’Atlanta, la question qui vient a l’esprit a quand une relance de la boxe à Sidi Bel Abbes ?

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=4617

Posté par le Mai 27 2011. inséré dans ACTUALITE, INDIVIDUELS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

7 Commentaires pour “Boxe : Belkacem, Cerdan, Bahari….qu’est devenu le noble art ?”

  1. khayi abbassi

    la boxe et des dizaines de discipliunes sont mortes enterrees les marches des trottoirs c plus juteux que le judo moi je n ai pas entendu de belkacem .

  2. azzi bekhaled retraite

    de beaux souvenirs bahari deestinea une belle carriere comme amar usmba bekkouche steika le gentleman abbes megherbi douina hamri freha dennoun les bxeurs existent c sidibelabbes en decriputide en declin

  3. mina

    je suis la fille de djillali djelles je vous remerci d’avoir eu une pensée pour mon pere je suis fier de mon pere!! merci

  4. belhamidi abdel kader

    je suis encien boxeur de sidi bel abbes belhamidi abdel kader président d’une association sportives « el chahid belhamidi blaha » entraineur de boxe 2éme nivaux ma salle se trouve sid el djillali enface université « adabe wa ouloume insaniya » les l’angue étrangeures » bien venue chez moi
    merci d’avoire lire

  5. Tsandr

    Hamidou, ce ne serait pas le père de l’acteur Dany Boon (Hamidou) ?

Répondre