La Voix De Sidi Bel Abbes

80 iem Anniversaire USMBA Pensée a Boutareg Boucif..Un autre artiste doublé d’un sourire éternel

Il ya moins d ‘une année, la nouvelle du déces de l’ex joueur de l’USMBA et le l’ASMO BOUTAREG Boucif avait vite jeter l’émoi dans une bonne partie de la ville. ET C’est principalement autour du domicile mortuaire au quartier BAB DHAYA , avenue centrale que les nombreux passants voisins  etaient la a présenter leur condoléances aux enfants et frére du jovial joueur que fut boucif . Cmme il y a lieu de rappeler objectivement, la présence sur les lieux de nos amis Abbes Blaha et Assel Hbib et autres amis que nous pouvons tous citer. Admis la veille en urgence à l’hôpital  d ‘Oran …ce dernier avait rendu l’âme  nous avait dit amine son frére. Très malade et plusieurs fois hospitalisé le grand joueurqui fut plusieurs fois sélectionné  .ce  fils de l’usmba  aprés un passage a l’asm .Oran  Et.malgré sa douloureuse maladie  le défunt  trés tenace gardait le sourire et descendait chaque vendredi matin en ville pour nous dire à tous « je suis venu vous voir…priez pour moi pour que je guérisse. » L’itinéraire du sobre défenseur était connu de tous, ses petites escales cher ses nombreux admirateurs meme chez des coéquipiers étaient connues  de tous les autochtones il intronisait le sourire ; racontait des anecdotes  …lors du dernier contact avec votre serviteur  il n’avait dit « un jour on ira voir des amis d’oran … ». A noter que les Belabbesiens  et c’est a leur honneur avaient lors de son jubilé tenu il y a quatre ans …répondu à l’un de ses vœux où des  dizaines de footballeurs, et coequipiesr du défunt étaient venus de partout … de plusieurs coins du pays ce jour là  qui  fut une journée mémorable réussie par le comité organisationel dont plusieurs  fréres et amis de toujours étaint ce jour  attristés avec nous ce jour. Boutarg  devrait être inhumé après la prière d ’el asr ce lundi .il était âge de 59 ans. boutareg  C est en quelques mots ;une carriére remplie de hauts faits footballistiques depuis les petites catégories aux séniors  il s’en va vite..rejoignant  djillali fellah  benayed dit killes noury bendimered ;otmani m ;belaid h  cheikh bekkar ;maggi hacini dey  nehari m argoub ses ainés dirigeants trop nombreux pour les reciter et puis tout récemment les  bounab nounou ; zbania aek moussa le fan  policier Je m’arrete …pour demander a tous ceux qui l’ont connu et tous nos lecteurs de dire d’observer une tendre pensée a tous ces hommes qui nouis ont procuré ds joies immenses au terrain je dirai stade des trois fréres amarouch etsur d’autres chaudrons ou ils défendaint les couleurs de notre mythique club. l’USMBA.

De toute une carriére bien remplie malgre les incontournables tourmentes et autres aléas de la santé de feu Boucif qui s’est fragilisée et de tout t cela, on retiendra que seul le sport et spécialement le foot,restera pour lui le bon moyen pour rapprocher les populations sportives et les nombreux amis lui qui a répondu présent a touts les sollicitations entant que vétéranet ce dans les jubilés tournois etc. Nous vous présentons a cet effet une photo des anciens vétérans de L’USMBAprise lors du jublile de Feu Fellah djilali lui auusi une autre page de notre cher club.

DEBOUT : De gauche à droite Feu arbitre Bekhaled (de Ben Badis), Addour Moulay, Chiali,Lacarne Belaid,Kouici ’Equipe nationale), Abdi Djillali,Zerganif Khaled (Arbitre), le journaliste Mr Kadiri Mohamed et son Fils Ali,x, x,Bousmaha (Journaliste),Megherbi Abbes, Berkani (en rouge), derrière lui x , Fellah Djillali, Boulahia Noureddine, Ali, Khelladi Kaddour,Boutareg Boucif,Morsli, Chiban ,Henia Hamadi,x,Amar Ahmed,visible à demi international de Kouba
Deuxième rangée x, Safsafi (en vert et blanc), Abdi Fodil, Arbaoui Mustapha, x,El Khaldi Mahmoud,Ghaouti,Mehdad DrissTroisième rangée trois enfants,Sebbah Benyacoub, Bencheikh,x,x,Megharia Fodil (ASO), Benchiha (MCO) et Salhi Miloud
  feu Boucif Boutareg 3iem debouta partir de la gauche.
Un vibrant hommage rendu à feu Boutareg Boucif par La Voix De Sidi Bel Abbes dans la bibliothèque *Parole & Ecriture* en présence d’anciens coéquipiers et des proches amis et du frère Amine du défunt.

  
Sur la photo à l’extrême gauche, notre confrère Assal Habib, Haffef de dos, feu Benhabour, et Kadi Abbes.

     
La VDSBA a rendu un hommage à feu Boutareg Boucif à travers la 14éme éditi, du Samedi Belabbesien. Endeuillée par la disparition  d’une des grandes figures du foot ball belabesien des années de gloire   ,  La 14 eme édition du SBA avec du lait et des dattes a   été  un vibrant  Hommage a l’homme  qui durant des années  70  et 80  a marque les amoureux de la balle ronde  a savoir «  Boutareg  Boucif » .  Ainsi Fidele   a ses  principes la voix de Sidi Bel Abbes   et  devant une pléiade d’amis du défunt  qui ont fait entendre leur voix, pour évoquer leur émotion, son frère  Amine qui n’a pas réussi a retenir ses larmes  ainsi  que des  fidèles du samedi belabesien   qui ont observé une minute de silence  a la mémoire du défunt et de nacer nore ex vice président Apw et le professeur mesaoudi du cem belkhoja que l’hommage a été rendu  a travers  une mise en relief  du parcours sportif principalement du jeune sportif  Boutareg qu’il était .  l’occasion a  aussi été pour le  journal  d’honorer  d’autres figures du sports a sidi Bel Abbes  notamment l’équipe de foot ball   féminine qui pour  la première fois ce vendredi  disputera un titre national  aussi bien pour l’equipe de karate  qui a remporte des titres
le café balbeck au fond de la place  un des passages préférés de feu  BOUCIF.
Un Bonjour amical à notre ami Scorpion.09 qui nous a toujours évoqué cet autre enfant de notre Sidi Bel Abbes chérie.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=22882

Posté par le Fév 13 2013. inséré dans ACTUALITE, COLLECTIFS, SPORTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

21 Commentaires pour “80 iem Anniversaire USMBA Pensée a Boutareg Boucif..Un autre artiste doublé d’un sourire éternel”

  1. Benhaddou Boubakar

    salam: vibrant homageà feu Boucif Boutareg Allah yarhmah

  2. lecteur assidu

    je me permet de reécrire ces quelques vers d’un certain mois d’avril 2012 et qui sont dédiés à mon ami et frère Boutareg Boucif que je n’oublierai jamais….et comment faire pour oublier un être si cher,si simple,si modeste ,si sympathique et qui éclairait tous les lieux qu’il visitait, par son humour,sa spontanéité et sa générosité inné ? ….Relisons ces quelques lignes sur Boucif (Allah yarhmah) Subitement…tu es parti ami marin nous laissant ainsi…orphelins! avec nos prières et chagrins! Tel ce beau coréopsis tu as vécu au chaud ici, en homme jovial sans souci! Avec ta sagesse de bon marin , tu nous as offert ce grand navire sans faire de bruit et sans prévenir! A toi Boucif et à ta progéniture je laisse ces mots et ce refrain afin que ton humanisme sans fin, soit partagé avec les Belabbésiens… pour qu’ils embarquent tous dans ce navire… d’amitié, que tu n’as jamais cessé d’offrir !

  3. hamri

    Aprés amar nouslisons cette pensée sur boucif Quellecruelle perte .

  4. sohbi 22

    un hommage et pensée mérités

  5. soufiane

    Allah yerhmah grand joueur doué

  6. sarah boutareg

    salam 3likom je remercie tous ceux qui ont eu cette pensée pour mon pére allah yarhmah et il est toujours vivant dans nos coeurs et je sais wlad blad l’ont pas oublié et ils pensent toujours a lui .et ça nous touche vraiment.

  7. nehari

    A LA MEMOIRE DE BOUCIF ,tayeb,hassini,maji; et tous les anciens de l’USMBA.
    En cette grande et généreuse occasion de piété et de foi, les musulmans ne doivent surtout pas oublier de prier à la mémoire de tous les morts musulmans et musulmanes qui sont morts dans la foi de l’Unicité d’Allah et en croyant au message du Prophète Mohammed(saws). Ces gens qui étaient, il n’y a pas si longtemps parmi nous et qu’aujourd’hui malheureusement, ils ne sont plus de ce monde, ils nous doivent bien une pensée, une prière fervente, c’est le moins qu’on puisse leur offrir, en implorant le Seigneur de les couvrir de sa large miséricorde et de leur accorder le pardon de tous leurs péchés. Nos prières sont très importantes pour eux, elles leurs parviennent Inchallah et que l’on sache surtout que Dieu (qu’il soit exalté) dans sa miséricorde infinie, pourrait Inchallah nous accorder à tous, une bonne action pour chaque mort musulman pour lequel on fait une prière ! Seigneur Accorde-leurs Ta grande miséricorde, Ton Indulgence infinie, Lave-les de tous leurs péchés, pareil à un linge blanc qu’on lave de ses impuretés, Accorde-leurs Ton vaste Paradis, illumine leurs tombes et fasse que leurs tombes soient un lieu de paix, de sérénité et de miséricorde, et Eloigne d’eux leurs péchés pareil à la distance qui sépare le Ciel et la terre, Amin.

  8. belamri abdelkader

    Ce qu’il y a de positif dans ce 8o ième anniversaire de l’Usmba,c’est l’evocation faite à certains de ces enfants vivants ou disparus.Aprés un coup d’oeil mérité fait à Amar;avoir pensé à Boutareg Boucif ALLAH YARHMAH est aussi légitime que justifié.Meme s’il a quitté l’Usmba pour l’Asmo,il n’a jamais cessé d’aimer son équipe mère car comme il le répétait souvent: »C’est là ou j’ai connu mon épanouissement en tant que footballeur au milieu de mes amis d’enfance ».Ceux qui l’ont connu,vous diront combien il était drole,aimable et généreux.Il est toujours là pour détendre l’atmosphère quand il y a une tension autour de la Hcira avec des annecdotes originales.Il sait aussi apporter ses analyses pointues sur la situation de l’Usmba en période de crise.Ilest aussi père de famille digne et consciencieux;il aime beaucoup sa famille au sens large du terme et n’hésite jamais à rendre visite à un ami ou proche malade.Allah Yarhmou.Une pensée aussi à sa femme actuellement malade à qui je souhaite un prompt rétablissement.Que Dieu lui vienne en aide.

  9. Ancien ABBASSI

    Moi je suis touche et par ce reportage mais aussi par les paroles de si Belamri aek

  10. boutareg fatima

    merci a vous tous d’avoir cette pensée pour mon pére allah yarhmeh,c’etait un pére et un ami a la foi pour moi, boucif ne s’oubliera jamais , les grands et les petits l’aiment chaque coin de sidi bel abbes nous le rappelle cet grand homme au coeur blanc,ca ne se passe pas un jour sans penser a lui et a ses habitudes il nous a quitté mais il reste toujours dans nos coeurs .

  11. Sokaato de ALICANTE

    Boucif restera un grand merci kadiri pour ces sujets de pensée

  12. lecteur assidu

    Rabi Yaatik essaha si Belamri ! une très belle pensée que vous exprimez si simplement et si fidèlement.Je peux me permettre d’ajouter que la perte de mon ami Boucif un certain mois d’avril 2012 m’a beaucoup touché et pour atténuer un peu mon grand chagrin j’ai transféré toute l’affection que j’ai pour Boucif vers ses enfants Rabii,Abdallah et ses soeurs.Que Dieu vienne en aide à sa femme et lui donne santé et force pour prendre soins de ses enfants et prions Dieu pour qu’elle guérisse au plus vite Inchâallah! Boucif était une personne très très attachante et très fidèle en amitié et Allah lui avait donné un coeur d’or et il trouvait toujours la bonne formule pour détendre les atmosphères les plus tendues .Parler de lui aujourd’hui n’est qu’une petite justice et ce modeste témoignage perpetuera- je l’espère- le souvenir d’un homme qui a su accroché le coeur de beaucoup de gens.Repose en paix mon ami et qu’Allah protège ta petite famille

  13. SCORPION 09

    un frère pas un ami ,ce souriant et humoriste ex joueur belabbesien nourri et rassasié de la vie.je ne peux oublier son soucis discret sur le sort du club,il me racontait les aventures avec babaghiou,lacarne. et les bienfaits de abdi fodil,hamza,salhi ,qui le soutenaient massivement, c lui qui reconnaissait l’assistance de ces derniers,il est venu aux obsèques du feu fellah djillali,en dépit de sa maladie ,et son incapacité de voir.ses amis qui lui rendaient visite, nacer hassini abbes layka qui le transportaient chez lui, ainsi un kabyle ami a nous deux, qui l’a soutenu jusqu’a sa mort.,en l’occurrence ADDANE KARIM,que je lui rend hommage,on a fêté son anniversaire a tizi ouzou,ou son émotion était grande et indescriptible, en rétorquant , »on m’a jamais surpris a bel abbes de la célébration de mon anniversaire.durant son séjour a alger, plusieurs algerois le confondaient avec TAHIR EX AVANT CENTRE DU MCA,et il leur répondait ,nuance je ne suis pas BOUKHNOUNA,son humour et sa personnalité a gagné les coeurs .sympas boutareg, sympa frere. REPOSES EN PAIX.on t’oubliera jamais.encore une fois MERCI KADIRI.

  14. Nasri

    Bonjour,
    Je voudrais parler de cet brave homme sur tout autre plan, en s’est rencontré en Espagne en vacance aux débuts des années 1980, j’ai été accompagné par Miloud Salhi, on a été dans le même hôtel
    Boutereg allah yerhmah était un homme qui avait un bon cœur qui contrastait parfois son regard perçant , était d’une ouverture d’esprit que je ne trouvais pas ailleurs. Son sens de l’humour était sans égal et son intelligence vive. Tolèrent, il savait écouter les autres, il animait nos soirées par des blagues.
    Repose en paix Boucif et que Allah protège tes enfants.
    Merci si Kadiri
    .

  15. badissie

    boutareg un grand joueur et un grand homme je me rapelle des match de l usmba surtout la saison 80 81 au stade amarouche tout pres de chez moi i etais en 4 eme année moyenne et chaque vendredi quand l usmba joue a bel abbes je me leve tot pour acheter le billet , quand l equipe adverse attaque ont était tranquille car il y avait boucif en défense avec achour et kadi la belle époque , boucif se donne a fond par amour a son club , il ne demandait ni argent ni prime des vrais HOMMES ALLAH yerhmak et protége tes enfants qui doivent etre fiére d avoir un pére nomée boutareg

  16. Marie-Ange avenue Fallières

    Pour les footeux qui le connaissaient et l’appréciaient ,Bengamara ,joueur du SCBA est dcd le 7 février 2013″.Tayo » , c’est ainsi que nous appelions Bengamra, respirait la force et la santé. Je me souviens de son sourire permanent , il souriait même quand un adversaire le chargeait durement, semblant vouloir dire que cela ne suffisait pas pour l’impressionner ou l’arrêter.
    Notre vaillant Tayeb était un homme discret et d’une grande gentillesse. Un avant centre oportuniste et très remuant qui en faisait voir de toutes les couleurs au défenseur chargé de le neutraliser.Sur terrain sec, non gazonné, avec sa rapidité et ses crochets, c’était en effet un véritabe feu follet.
    Repose en paix vaillant Bel-Abbésien!
    Adieu Tayeb!
    Voici ce que j’ai découvert sur Mekerra, une personne très estimée.
    salut à tous.

  17. lecteur

    merci gentille belabbésieenne

    • Danielle B

      bonjour à tous
      oui un vaillant footballeur, qu’il repose en paix il doit être heureux là où il est en compagnie de tous ceux qui l’aimaient et l’appréciaient , je me souviens avoir vaguement entendu mon père parler de lui il y a de cela bien des années j’étais toute jeune, ils en ont des choses à se raconter
      cordialement

  18. El HORR

    Allah yarham boucif.Sans doute les temoignages de sympathie et de compassion resument en fait cet attachement de toute une population à cet enfant de Sidi-BEL-ABBES;J’ai relevé entre autres des faits relatifs à son talent de joueur exceptionnel ayant d’ailleurs completement passé à coté d’une grande carriere et son humour.Mais une majorité ignore la generosité de l’homme et sa sensibilité.Boucif ne contient jamais ses larmes dans les momemts d’émotion et de tristesse. Un homme fidele à l’amitié et loyal vis à vis de ses amis.Je ne peux l’oublier d’ailleurs car j’etais plus lié à lui que Amine,norré ou le regretté benadji ses freres.Une veritable perte vraiment. Rabi yarhmou et merci mohamed kadiri qui réalise un travail de memoire extraordinaire. Et j’invite à l’occasion le commun des mortels à l’encourager et à l’aider dans sa noble mission.Merci kadiri

  19. chaibdraa tani djamel

    ALLAH YARHAM TOUS LES SPORTIFS BEL ABBESIENS QUI ONT HONORE NOTRE VILLE

Répondre