La Voix De Sidi Bel Abbes

BESSMA NET Un vibrant hommage à l’Icône du hand ball BEKKADJI Ahmed.

Un vibrant hommage à l’Icône du hand ball BEKKADJI Ahmed.
Après avoir rendu hommage à l’ancien joueur HAFFAF Redouane au cour d’une BESSEMA inoubliable, voilà le vendredi 15 juillet 2016 une nouvelle BESSMA se tenir chez une grande icone du hand ball Belabesien et national Monsieur BEKKADJI Ahmed qui est considéré comme l’un des plus grands serviteur de la petite balle avec laquelle il a écrit des lettres de noblesse (un titre national chez les scolaires du lycée El Haoues et une accession historique en national 1 avec l’USMBA et bien d’autres performances.
Après l’ouverture de la rencontre par notre ami CHENITI Ghalem place fut donnée au modérateur Mr KADIRI Mohamed et tout son savoir-faire pour le volet organisationnel de cette rencontre qui regroupa :
BEKKADJI Ahmed CHAIB DRAA Djamel, BELHADJ Abdelghani, MELLALI Mustafa, KADIRI Mohamed, CHENITI Noureddine, BENHADDOUN Boubakar, Dr BENHAOUIDGA, BOUDJAKDJI Mohamed, MOUSSAOUES Tayeb, ELHADJ Abdelhamid, BRAHIM DJELLOUL Mustapha, LAKHDAR BARKA Mourad, MAGHI Lakhadar, HAMDI Abdelrahim, KAROURI Zouaoui, DJEDIRI Mostefa, BELABBAS Ben Mohamed, CHENITI Ghalem.
Monsieur BEKKADJI Ahmed en quelques mots mots est un enfant du vieux quartier LARBI BEN M’HIDI ex GAMBETTA, apres sa scolarité à Sidi Bel Abbès il a rejoint Alger pour une formation de maitre d’EPS et c’est dans les lycées EL HAOUES et NADJAH où il a fait le gros de sa carrière avec un passage à la DTW de Sidi Bel abbès.
BEKKADJI Ahmed était heureux de retrouver quelques-uns des anciens élèves ainsi qu’une pléiade de sa riche carrière et des loyaux services qu’il a rendus au secteur de l’éducation et le sport en général.
Des membres de sa famille étaient présent tous ravis de cette grande BESSMA.
Par BRAHIM DJELLOUL

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=68560

Posté par le Juil 16 2016. inséré dans ACTUALITE, BESSMA/SBA. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

52 Commentaires pour “BESSMA NET Un vibrant hommage à l’Icône du hand ball BEKKADJI Ahmed.”

  1. mohamedDD

    Bonne continuation et un grand bravo au formateur et éducateur désintéressé Allah Yateh Saha, +++ un petit entretien si possible avec l’intéressé(e) sera le bienvenu !!!!

  2. SBA

    Un grand monsieur digne et respectueux pour son travail et abnégation. J’apprécie cette reconnaissance que font les belabbesiens surtout chez ces icônes devant les siens. Quel bonheur !Bravo!

  3. Moumen

    Notre prof d’éducation physique! Allah Ytawel Fi 3omro! Compétence, sérieux, classe, dévouement… De nos jours, des profs de sa trempe ça ne court pas les rues. Sa vue me rappelle la belle époque de la fin des années 60 (Lycée El Haouès). Nos salutations les plus respectueuses, Monsieur Bekkadji!
    P.S : Un grand merci à l’équipe de BESSMA !

  4. BENHADDOU BOUBAKAR

    salam:des moments èmotionnels qu’on a vècu chez mon ancien prof d’EPS au lycèe elhaoues en la personne cheikh Belkadji que j’ai le grand honneur d’assister à cette BESSMA que je considère comme très rèussie,j’ètais comblè de joie avec les participants qui ont honnorè de leur prèsence à si Ahmed qui le mèrite amplement!

  5. BENHADDOU BOUBAKAR

    je ne peut vous dècrire la joie qui ulliminait le visage de notre cher prof,en somme ,un après midi inoubliable dans une ambiance éxeptionnelle!

    • ABBES2

      Si BOUBAKAR!!! qu’es ce que tu a fais de grave à Mr CHENITI et chikhna BEKKADJI dans la 7eme photo?(rire)

      • BENHADDOU BOUBAKAR

        @ABBESS2:le geste des mains:belkadji ètait prof de chèniti ,et ce dernier ètait mon prof à son tour,et les deux ètaient mes profs au lycèe elhaoues,donc rien de grave sauf j’ètais comblè d’ètre parmi eux!

  6. Mme CH

    Comme j’étais handballeuse à une certaine époque avant de passer à d’autres disciplines… je ne peux que rendre hommage à ce monsieur qui a apparemment beaucoup donné et qui est aimé et respecté par tout le monde….!!!! Mes félicitations et meilleurs vœux….!!!!

    Cependant, l’Oued rebelle de la Mekkera est toujours squatté par certains sous-marins..!!

    Thanks Dear Brother pour cette rencontre, et je dois vous dire que la casquette noire vous va très bien….!!!

    Bonne continuation…!

  7. Ayadoun Sidahmed

    Salem ; si il est des moments qu’on regrette de ne pas y être ceux sont les instants que nous partageons dans l’organisation des BESSMAS, à cet effet je tiens à m’en excuser au près de mes amis et de notre Cheikh qui est considérer à juste titre comme un pilier du handball qui a marquer des générations. Mes amis connaissent les raisons de mon absence car j’ai été très retenu mais tout de même je suis fier et heureux de voir la réussite de cette nouvelle rencontre, je profite pour remercier Mr Brahim Djelloul pour sa disponibilité et au passage je remercie la famille pour l’accueille qu’elle a réservé à l’équipe présente

    • Cheniti Gh.

      Salam si Brahim Djelloul Mustapha ,
      Merci pour ce reportage illustré par de belles photos , immortalisant ces moments de joie et de reconnaissance à notre très cher professeur Si Ahmed Bekkadji.
      Sans ces photos , BESSMA ne serait pas ce qu’elle est ! mille fois merci l’ami !!

  8. Mohamed Ghalouni

    BESSMA.NET a honoré l’artiste tout-terrain Ahmed BELKADJI .
    Une rencontre très conviviale pleine de bonheur avec d’honorables personnalités , un beau moment d’évasion et de plaisir chez un fin pédagogue qui a mit ses compétences au service des jeunes étudiants , qui sont devenus acteurs de leur vie , dont il a enseigné ses techniques et fait perpétuer et partager sa passion à de nombreux amoureux du handball . Mr Ahmed BELKADJI mérite toutes les considérations et la gratitude pour ses loyaux services rendus notamment à la masse juvénile Bel-Abbésienne qui affiche une fierté d’appartenance à cette école . Un grand merci à la famille BELKADJI pour son accueil chaleureux réservé à l’équipe BESSMA.NET .

  9. ABBES2

    Bonjour.
    Grand Merci Mr CHENITI pour cette BESSMA organiser chez notre prof model si AHMED BEKADJI. c’était mon souhait ce geste.Mr bekkadji mérite beaucoup plus.Il me rappelle ma jeunesse j’étais son élève pendant les années 71/72.C’était un vrais amoureux de sa discipline.On cotisait chaque mercredi 20 cm par élève.et après un ou deux mois ou peut être plus,Notre BEKADJI désignait quelques 3 ou 4 élèves pour en acheter un lots complet d’alimentation général qu’on emmène à une famille pauvre de notre classe bien sur, comme on organisait du reste de la caisse un tournoi en hand ball. On avait deux équipes dans notre classe, les poulains et les castors.On joue par un dimanche au stade du lycée et en fin de match on se retrouve à la salle de gymnastique là ou il y a une réception pour toute la classe.
    C’était la tres belle époque.
    Mes respect Mr bekkadji.ALLAH ychafik wi y3afik.Je souhaitais bien être présent pour vous embrasser sur le front.
    Merci encore Mr cheniti je suis très content pour mon prof.

    • Cheniti Gh.

      Salam si ABBES2,
      C’est moi qui vous remercie d’avoir était le premier ,parmi ceux qui ont pensé à notre Icône Cheikh Bekkadji .Visiter une personnalité comme Si Ahmed et lui montrer toute notre affection et respect a plus de valeur pour lui ,dans cette vie ,que n’importe quel cadeau évalué en tonne d’or et diamant ! Bonne soirée mon ami !

  10. Cheniti Gh.

    Salam dear Sister,Mme CH,
    Merci pour vos encouragements et compliments .Effectivement , Monsieur Bekkadji Ahmed est très aimé et respecté .Demain le 17 juillet il va fêté ses 70 printemps et je profite de cette occasion pour lui souhaiter un joyeux anniversaire et une longue vie prospère avec ses enfants ,ses petits enfants,ses proches et ses beaux fils qui sont aussi adorables et sympathiques que notre icône.Je les remercie- au nom de l’équipe BESSMA pour l’accueil chaleureux qu’ils nous ont réservé.Il faut imaginer l’ambiance extraordinaire qu’ils ont su créer autour de nous ;ils étaient tous à nos petits soins et où les applaudissements fusaient à chaque intervention des invités et de notre hôte sans omettre de mentionner les prises de vue photographiques et les éclairs lumineux(flash) qui rendaient l’ambiance festive et
    « électrique tout en augmentant notre charge émotionnelle d’assister , à l’une de nos plus belles BESSMA .Une rencontre pleine de BARAKA et de bonheur et où notre Cheikh nous présenta
    une biographie étoffé depuis le jour, où il a commencé, très jeune, son métier de professeur d’E.P.S au lycée El-Haouès ,en retraçant une vie professionnelle riche , et en formant des élèves qui ne l’ont jamais oublié .Parmi les invités qui nous ont honoré de leur présence nous
    étions trois que notre cheikh avait eu comme premiers élèves en 1966 ( Belhadj Abdelghani , El Hadj Abdelhamid et votre serviteur ) dans la fameuse classe de la 6M3. Savez- vous Mme CH que sidibelabbès avait son équipe de rugby dans les années 60 et début 70 ? Eh bien monsieur Bekkadji y faisait partie .J’allais écrire ( « Ca C’était Avant  » pour paraphraser notre ami Bendjafar !(rires). Mais Maalich mazal elkheir wa Elhamdoulillah!
    Bonne soirée ,with my warmest regards Sister .

    • Cheniti Gh.

      à corriger svp : ‘il va fêter .. »au lieu de » fêté « 2 ème ligne) merci!

    • Mme CH

      Salam Dear Brother…!!! Je profite de votre message pour souhaiter à Monsieur Bekkadji Ahmed un joyeux anniversaire et longue vie tout en lui présentant mes meilleurs vœux de bonheur, santé, et prospérité…..!!! A travers les témoignages, je comprends que c’était un grand monsieur qui aime le sport et qui a beaucoup donné pour ses élèves et pour le sport d’une manière général…!!! Bravo à lui et à vous pour cette Bessma…qui lui a sûrement fait chaud au cœur ainsi qu’à toute sa famille…!!

      Pour l’équipe de Rugby, non je n’étais pas au courant , normal puisque rien qu’entre vous et moi, même si vous êtes encore jeune,…….je suis plus jeune que vous Dear Brother….donc, je suis your little sister….(rires)….!!! Merci pour l’information…!!

      Bisous à Safa

      Je vous dédie à vous et à Monsieur Bekkadji cette belle chanson, très émouvante: « Adieu Monsieur le Professeur » de Hugues Aufray:

      Les enfants font une farandole
      Et le vieux maître est tout ému
      Demain il va quitter sa chère école
      Sur cette estrade il ne montera plus.

      Adieu monsieur le professeur
      On ne vous oubliera jamais
      Et tout au fond de notre coeur
      Ces mots sont écrits à la craie
      Nous vous offrons ces quelques fleurs
      Pour dire combien on vous aimait

      On ne vous oubliera jamais
      Adieu monsieur le professeur.
      Une larme est tombée sur sa main
      Seul dans la classe il s’est assis
      Il en a vu défiler des gamins
      Qu’il a aimés tout au long de sa vie.

      De beaux prix sont remis aux élèves
      Tous les discours sont terminés
      Sous le préau l’assistance se lève
      Une dernière fois les enfants vont chanter.

      My Best Regards to you Bro…!!!

      • Cheniti Gh.

        Salam dear little Sister,
        Merci , mille fois merci pour cette chanson que vous nous dédiez à monsieur Bekkadji Ahmed et à moi-même ! Fantastiques et magnifiques sont ces vers surtout, l’avant dernière strophe; » on ne vous oubliera jamais………..Qu’il a aimés tout au long de sa vie.  »
        Trop émouvant ce poème ! car cela me rappelle exactement un moment de ma vie, où à un mois de ma retraite ( Août 2015), j’avais pris un crayon et écrit d’un seul trait quelques vers ! Merci et ne vous inquiétez pas pour la petite Mme CH qui ,toute petite fille , avait assisté à un match avec son père au stade des trois frères Amarouche et son Brother était déjà un joueur senior avec l’USMBA ! bonne fin de journée .
        P.S : Si ça vous dit je transcrirai mon petit poème dans un prochain post !

        • Mme CH

          Et comment Dear « Big » Brother…je suis très impatiente de lire votre poème….ainsi, vous ferez partie du cercle des poètes de la VDSBA que j’ai inventé virtuellement, notamment avec mon frère Hassan et mon ami Bendjafar……!!!! Donc, il faudrait peut être penser à créer une rubrique spéciale: le cercle des poètes de la VDSBA…ainsi toute personne qui voudrait publier un poème, le fera sur la voix de toutes les voix……!!!!

          Je vois que vous avez une excellente mémoire Allah Ybarek….!!! Au fait, les deux tantes de Safa Imènus et moi attendons toujours la surprise…….!!!!!

          Salam…!

          • Cheniti Gh.

            Salam dear little sister,
            Safa vous donne rendez dans les prochains jours Inchaallah et embrasse ses deux merveilleuses tantes !
            Voilà cet essai en prose:
            Le 26 Octobre. 1976 et…….le Jeudi 30 Juillet 2015 !
            Une vie professionnelle tire à sa fin,
            terminée avec un sac lourd de 60 ans.
            Que d’histoires! que d’anecdotes à raconter
            à ceux qui veulent prendre notes !
            Me viennent à l’esprit ces deux chansons ,
            des artistes, Jean Gabin et Bob Dylan
            où le premier est parti tristement ,sans rien savoir !
            et où le second cherche une réponse emportée par le vent !
            La vie est triste mais belle……malgré le silence de ce voyage:
            Une tranche de vie, où l’homme, traverse le temps,
            à la vitesse lumière sans savoir où il est !
            Et s’il a su donner aux autres , peut être !
            des valeurs qui resteraient pérennes !
            Volez- mes amis – oui volez ce temps pour vos enfants !
            Pour vous même ! sans craindre les futurs incertains !
            Amis , dans ma douce retraite , à votre bonté ou mal !
            A vos intrigues , incompréhension , ingratitude ou cruauté;
            Je dis Adieu sans regret !
            With my best regards !

            • Mme CH

              Salam Dear Big Brother…!!! Merci d’avoir voulu partager ce beau poème avec moi et avec tous les lecteurs de la VDSBA….!!! Il est très expressif….!!!

              Cependant, c’est le dernier vers qui a particulièrement retenu mon attention: « Je dis Adieu sans regret ! »…! Je dois dire qu’on peut en faire plusieurs lectures que je garderai pour moi bien sûr…!!!!

              Si vous avez d’autres poèmes , n’hésitez pas à les partager avec nous..!!

              Bonne fin de soirée…….and Warmest regards Bro…!!!

              • Cheniti Gh.

                Salam dear little sister.
                « Je dis adieu sans regret  » est une formule que je considère comme étant la phrase essentielle ( the topic sentence) qui devait être le début de cette prose mais pour les besoins du texte , j ‘ai préféré la laisser en dernier lieu !
                Dans mon esprit je pense qu’il n’y a qu’une seule lecture à faire et cela concerne la vie en général et l’éternel combat entre le bien et le mal ! et là je dis adieu au mal d’où qu’il provient.Je suis un peu rassuré d’avoir écrit cela car dès le début de septembre , la prémonition s’était avérée juste par la définition personnifiée de tous les qualificatifs utilisés dans l ‘avant dernier vers . Je ne peux tout expliciter,
                maintenant ! Allez bon , la vie continue et BESSMA est arrivé au moment opportun pour s’investir totalement dans les bonnes actions où il n’y aurait de la place qu’aux sourires et à la pureté comme ma petite Safa qui vous embrasse .
                With my warmest regards little Sister

                • Imène

                  Bonsoir Mr Cheniti Gh !
                  Bravo et Bienvenu au club trés fermé des poètes de la Voix !
                  D’abord c’est trés joliment écrit , un thème assez inédit , un brin satirique ! le départ en retraite est synonyme – pour bon nombre de gens – d’une nouvelle vie faite de bcp de vide ,d’isolement , de repli ..partir , c’est mourir un peu , ils disent ! ce n’est pas votre conception , loin s’en faut ! vous avez choisi d’en faire un poème , et c’est fomidable !
                  Mr. Cheniti : à partir du moment où vous avez publié votre écrit , il devient la propriété de vos lecteurs ( bien qu’au départ il est destiné à notre amie la CH )
                  et chacun est libre de son appréciation ou de la (les ) lecture (es ) qu’il veut en faire ! elle a bien raison la CH , mais elle a tort de vouloir les garder pour elle ..
                  Moi je lis des vers , des mots empreints d’une tristesse pudique , d’un homme reservé , sobre qui ne cherche pas forcément à s’étaler sur les uns et les autres..quels qu’ils soient : bons , mauvais , ingrats , fourbes , hypocrites ..le monde est plein de polissons ! dira J. Brel ..et 60 ans de vie trépidante d’activité : que d’histoires ! dont la plus belle est certainement celle que vous vivez aujourd’hui illuminée par les sourires et la pureté de la petite Safa..
                  Ceci est ma lecture , je peux me tromper , je vous souhaite bonne continuation et merci pour le partage , mes amitiès à vous .

                  • Cheniti Gh.

                    Salam Soeur Imène ,
                    Figurez- vous que Safa n’est pas encore alitée , elle veille encore ( tout comme son papi) et … ne se réveille qu’après avoir avoir fait sa grasse matinée , la belle petite demoiselle ! (rires)( khali benti edirr wach thab ! je suis là ! je vous montrerai ses photos( à vous età sa tante Mme si Ache ) très prochainement et vous m’en donnerez raison de la dorloter !!
                    Je vous remercie de m’accueillir dans le cercle des poètes, cela m’honore .Vous ne vous êtes guère trompé dans votre lecture , que j’ai beaucoup appréciée (avec celle de my little Sister )
                    Vous savez ma soeur , que je ne regrette jamais d’avoir investi sur les élèves .Ils sont mon trésor. Le plus beau et le plus précieux trésor que
                    que Dieu m’ait offert .On dirait qu’ils ont toujours su que je les aimais.
                    Donc pour ne pas trop m’étaler , disons que je préfère les mettre en exergue, et cela en guise de reconnaissance à leur bravoure , maturité et honnêteté !
                    N’est-ce pas mieux ainsi ?
                    Merci de relever que j’ai quitté la fonction et que mes derniers mots « professionnels  » sont un poème ! Fraternellement vôtre . Merci !

                    • Imène

                      Mr.Cheniti Gh : Bonsoir ! TLM ..
                      Je n’étais du tout étonnée que bb Safa veille autant ..je connais bcp d’enfants de son âge comme elle , et qui se réveillent tôt en plus ! ) elle au moins elle se rattrape le matin ..Ben voyons ! bien sûr ! khaliha eddir wach thab ! c’est une princesse et papi est là ..Tout ça va changer avec la crèche , l’école , les petits vont tout de suite s’adapter à d’autres rythmes de sommeil , de jeux ,..Que Allah la protège , et vous accorde santé et longue vie pour veiller longtemps , trés longtemps sur elle ..
                      Mr Cheniti : je suis ravie d’avoir vu juste , je voudrai tant que mon amie CH nous livre son (ses ) appréciations afin de pouvoir élargir la discussion ,si elle le souhaite , en attendant continuer d’écrire , de nous faire partager le meilleur de vos carnets et repertoires en poèmes , proses ou anecdotes..pour notre plaisir à tous ( tes ) j’en suis sûre !
                      Mr Cheniti , je suis toute admiration de la façon dont vous parlez de vos élèves ! avec ces mots pleins de tendresse , de respect , d’un père pour ses enfants ..franchement c’est à en tomber en pâmoison ! quand on connait les rapports des enseignants avec leurs classes aujourd’hui ( sans généralisation aucune ) avec la surcharge des programmes , des classes , des grèves à répétition , le délabrement du système éducatif , le scandale des fraudes massives au bac en sont une petite illustration..en fait on reconnait l’école , l’enseignant , l’élève le système scolaire  » d’avant  » pour reprendre la formule désormais célèbre de notre ami Benjafar..
                      Je vous souhaite une bonne et douce nuit , bisous safa , Khayticalement vôtre ! salem ..

                    • Mme CH

                      Salam mon amie Imènus…!!! La petite futée, mais elle insiste….!!!! Je ne voulais pas m’étendre sur le sujet car my Dear Big Brother a tout dit ou presque dans son poème surtout dans les derniers vers….!!! Et j’ai constaté que Bro ne voulait pas sortir de sa réserve et qu’il a surtout voulu mettre l’accent sur les bonnes choses notamment « le trésor que Dieu lui a offert  » ses élèves…..-(Un bon investissement…en tout cas)- et « oublier » tout le reste même si on dit « on pardonne mais on n’oublie pas « …!!! Tu sais Imènus, dans un parcours comme celui de Bro, on connait sûrement des hauts et des bas-débats, des joies et des peines, on se fait des amis et des ennemis puisqu’on ne peut pas satisfaire tout le monde, on a un pouvoir mais en même temps on doit respecter les lois et les orientations de la hiérarchie….on peut commettre des erreurs aussi ….etc…etc…..enfin ce n’est pas facile..!!!

                      Par ailleurs, s’il y a une chose qui ne tue pas mais qui fait très mal c’est l’ingratitude….!!!! Et je suis contente pour My Brother parce qu’il a pu dire Adieu sans regret..!!! Une époque est finie et une autre commence, il doit rester actif et essayer de passer à des choses qu’il ne pouvait pas faire avant….!!!!

                      Quant à l’éternel combat entre le mal et le bien , hé bien je suis sûre que c’est le bien qui l’emportera, seulement mettons nous d’accord sur ce qu’est le bien….????!!!!

                      Maintenant, je m’adresse à ma petite nièce Safa et surtout à son Papy, ce n’est pas bon pour la santé qu’une petite fille de 3 ans veille aussi tard, et là je sais que Papy le sait mais il laisse faire…alors à lui de remédier à ce « dysfonctionnement du sommeil » , sinon Tata « Si Ache » va se fâcher….(rires)…..!!!

                      Khayticalement et bonne soirée à tous..!

  11. BENHADDOU BOUBAKAR

    j’ai omis de remercier notre ami Brahim Djelloul pour les belles photos en cette mèmorable occasion!

  12. Hocine .C

    Encore de grands moments de bonheur offert par « BESSMA » et ses grands invités venus tous pour honorer un monument du handball , un éducateur et formateur hors pair . C’est une BESSMA certes , mais aussi une vraie fete de reconnaissance organisée par de grands hommes . Mr Belkadji , mérite vraiment tous les honneurs et toutes les considérations , c’est un homme qui est aimé et estimé par toute la famille sportive belabbésienne (toutes générations confondues) . Longue retraite , longue vie avec beaucoup de santé inchaa Allah et merci aussi à cette belle équipe de BESSMA qui ne cesse de grandir de jour en jour , et ce, pour le plus grand bonheur de tous les amis de la VDSBA .

  13. Hocine .C

    Merci Boubekeur , C’est vrai , ce sont de belles photos de Mr Brahim Djelloul .

  14. ABBES2

    Je profite de l’occasion pour saluer un ami que je n’ai vu depuis ex temps et le voila présent parmi l’équipe.c’est Mr mellali mustafa un ami des années 80.Qu’elle belle coïncidence.
    Tu a beaucoup changé mon ami,Ah la jeunesse et les cheveux long.El bareh kanette fi 3omri 3achrine.
    Bravo Bessma

  15. Amirouche

    Mohamed Ghalouni,

    Merci khayi pour tes vœux de bon rétablissement qui me vont droit au cœur…

    En lisant les noms des participants de la Bessma de notre frère Bekkadji, j’ai cru que tu n’étais pas présent. Ce n’est qu’on contemplant les photos que j’ai remarqué que tu y étais avec ton large sourire.
    Pour cette inadvertance et pour te rafraîchir des Smayem, Brahim Djelloul devra te payer chaque soir une belle glace parfumée à la fraise durant tout le mois d’Août, sinon des « cherbette » au citron vert fi jnene beyleke…(rires)
    Vivement d’autres « Bessmette »…Puisque chaque BESSMA nous donne une bessma.
    Salam

  16. chaibdraa tani djamel

    Un grand merci à la famille BEKKADJI pour l’accueil chaleureux ,vu cette crencontre chez le grand « CHEIKH » BEKKADJI AHMED ,des retrouvailles entre LE CHEIKH et ses anciens éléves et joueurs (BELHADJ, MOUSSEOUES) , une rencontre où les larmes n’ont céssé de couler pour ces retruvailles avec un tel « GRAND MONUMENT » de notre ville .Je lui souhaite une longue vie ,une bonne santé et une HADJA IN CHAALLAH

  17. abdelhamid elhadj

    Bonjour
    Joyeux anniversaire à notre professeur et à ses 100 ans inchallah . Journée inoubliable. Lorsque j’ai appris à ma fille l’objet de ma sortie de ce D-Day, elle a tenu à tenu à m’arranger un peu, surtout ma coupe de cheveux qui l’énerve beaucoup. Mais elle est déçue car, si j’ai quand même choisi une place très proche de mon Cheikh, elle trouve que l’on ne me voit presque pas dans les photos. Heureusement que, sur le Facebook des amis, j’en ai trouvé d’autres pour la consoler.
    Si Ahmed était un pédagogue en avance sur son temps. Alors qu’il était le plus jeune prof, il adoptait une relation Prof-élève qui sécurisait les frêles enfants que nous étions et nous assurait une « confiance en soi » surtout qu’il y avait certains profs qui « claquaient des gifles assassines sur nos petites joues qui résonnent toujours 50 ans après». Son système de notation avec un coefficient relatif à l’âge, révolutionnaire, était aussi très pédagogique.
    En 1973, à la fin de l’année notre Terminale au Lycée Azza car il n’y avait pas encore de classe terminale à El Haouès, j’avais raflé presque tous les prix de ma TS3 ( une classe qui avait réalisé un taux « européen » de réussite au bac). Pendant la cérémonie de remise des prix, sur la tribune « officielle » des profs, proviseur, parents d’élèves et autres, le préposé chargé de remettre le paquet de livres à un prof pour l’offrir à l’élève m’entraina sur les hauteurs des gradins de la tribune jusqu’à, à mon grand bonheur,…Si Ahmed Bekkadji qui me remit le cadeau contre une bise en me chuchotant : Tu l’as fait, petit djinn !

    Une anecdote. Si Ahmed avait un jour organisé un match de hand entre profs du lycée à la grande joie des élèves très amusés et je n’ai pas oublié les cris de notre prof de Dessin, Mr Vézinet qui n’arrêtait pas de crier comme un gamin, dans son accent du Midi qui nous faisait rigoler, à son collègue Mr Moulay qui tardait toujours à lui faire une passe : Moulé..Moulé ..Moulé !
    ( J’ai aussi gardé un heureux souvenir de Mr Moulay et de Mr Vézinet).
    Salam à tous les amis et pour Cheniti Ghalem, une pensée pour le grand Djillali !

  18. Cheniti Gh.

    Salam très cher Abdelhamid ,
    Est – ce- que tu as vu quelqu’un s’esclaffait de rire tout seul dans le salon ???? L’un de mes enfants a accouru , l’air hébété et troublé ,en me demandant : » Ca va père ? ».  » T’inquiète pas fiston c’est ton oncle Abdelhamid qui m’a sorti le grand Djillali de l’un de ses chapeaux de souvenirs datant de 1966 !!! Suite à cela , et me regardant -plus perplexe encore- , le fiston est reparti avec beaucoup d’interrogations sur son paternel ???
    Bon je laisse le soin au frère docteur Abdelhamid d’expliquer qui est Djillali et pourquoi on
    rit beaucoup lorsqu’on évoque son nom !!!!!! Bonne fin de journée .

  19. Mémoria

    Salam!

    Nous ne pouvions pas ne pas témoigner de l’engagement et l’intégrité de notre grand Cheikh Belkadji une énième fois depuis plusieurs années et nous l’avons fait cette année in live sur les réseaux sociaux grâce aux partages de ses fans, groupes et participants à son cérémonial à domicile que nous remercions à travers cette plateforme participative qu’est Bessma de la VDSBA et tous ses animateurs qui se reconnaîtront !!!
    In live aussi ,nous avons compris l’absence de Amirouche en nous adressant à son jumeau pour l’assurer de notre soutien moral et un rétablissement InchAllah de sa mère !
    Joyeux anniversaire aujourd’hui à notre patriarche !!!

  20. elhadj abdelhamid

    Re-bonjour
    Au début de la classe de 6ème, nous avions comme professeur de Français Mr Ortéga , un rondouillet Pied Noir débonnaire qui parlait facilement l’arabe, toujours vêtu de sa blouse noire aussi austère qu’une soutane . Mr Ortéga dut quitter l’établissement après le premier trimestre, aussi l’on nous annonça l’arrivée prochaine du nouveau professeur, Mr Sprangers. Notre première rencontre avec Mr Sprangers, un Belge haut et guindé comme un poteau ( tiens le Poteau serait le surnom de l’ancien proviseur du Lycée et maire de la ville, Mr Dassié ), portant un immense manteau vert bouteille, ne fut pas aisée. Habitués à Mr Ortéga, le stupéfiant contraste « physique » du nouveau professeur avec l’ancien provoqua une impression bizarre parmi les élèves et l’un deux, boute-en train, nous lança : Mais c’est Djillali ! Chose qui entraîna une hilarité générale mal contenue mais qui amusa Mr Sprangers qui s’avéra, malgré son air sévère, un homme sympathique d’une grande indulgence conjuguée à une grande compétence.
    Djillali, c’était peut-être une référence à Abdi , de l’USMBA ( une certaine ressemblance pouvait être évoquée surtout des « têtes) ou à un ancien gardien de la réserve, de grande taille, appelé aussi, je crois , Djillali (de « Cayassone»).
    Ce Vendredi, à la sortie de chez Si Ahmed, Ghalem entreprit le plus sérieusement du monde de me raconter une anecdote à propos de sa première note chez Mr Sprangers. Mais à peine avait-il prononcé le nom de Sprangers que j’ai rétorqué spontanément Djillali. Mon cher ami fut alors subitement pris d’un violent fou-rire qui ne voulut pas céder et qui me contamina aussi vite.

  21. Ayadoun Sidahmed

    SALEM; je me réjouis de toute cette inter activité entre nos amis lecteurs (ces) de la VDSBA qui à l’unanimité en tous encouragé l’initiative de cette BESSMA que j’ai raté et j’ai expliqué les raisons de mon absence, j’ai tout de même suivi les témoignages de nos amis sur ce Cheikh de la petite balle et d’autres disciplines, j’ai aussi aimé les anecdotes évoqués sur ce forum qui reste une grande tribune d’expression et d’opinion, je suis fier de la réussite du retour de cette rubrique chapeautée par notre ami et frère mister Cheniti sans oublier tous les artisans de cette rubrique à leur têtes l’architecte le généreux et modeste notre frère ainé El-Hadj Kadiri qui joue un rôle prépondérant assisté il faut le dire par tous nos amis du groupe et bien sûr avec l’assistance généreuse des invités qui répondent présents aux louables actions qui visent la consolidation de la fraternité entre les citoyens (nes) en général.

  22. BRAHIM DJELLOUL Mustapha

    Bonsoir à tous nos amis(es) fidèles à LA VOIX DE SIDI BEL ABBES

    C’est avec un très honneur d’avoir assisté et couvert cette très très grande rencontre du très très Grand Monsieur BEKKADJI Ahmed.

    C’était un après midi grandiose pour tous ceux qui ont assistés à cet événement inoubliable.

    Je tiens à remercie tous les amis (es) de ce très grand journal sans oublier les organisateurs de BESSMA Messieurs CHENITI Ghalem et KADIRI Mohamed.

    le 29 janvier 2013 Monsieur NOUARA Yahia a interviewé Monsieur BEKKADJI Ahmed dont voici le lien :

    http://lavoixdesidibelabbes.info/belkadji-ahmed-ce-grand-serviteur-du-handball-gambiti-made-in-100-hote-de-notre-journal/

    BONNES VACANCES A TOUS NOS AMIS(ES) de la VOIX DE SIDI BEL ABBES

  23. Cheniti Gh.

    Salam aux deux tantes préférées de Melle Safa,
    Vous n’allez pas me croire mais Safa vient juste de rentrer d’une belle balade : la Macta bien sûr , une halte près de la crèmerie des fils Bouhafs, qui est juste en face de ce qui reste du petit vichy, le papa AEK descend nous ramener des glaces : crème à la vanille pour sa maman ,un créponné pour son papa , une crème aux fraises pour mon adorable belle-fille et deux pots de crèmes au chocolat pour lui et Ma Safa (rires).Et surprise !Safa commença à chantonner sa mélodie préferée: Baby finger,Baby finger where are you ? here i am , here i am, how do you do?
    Ensuite elle continue le même refrain en introduisant Daddy, Mummy, brother et sister .Croyez moi le  » here i am « elle le prononce presque sans accent on dirait une petite petite British (rires).En tous les cas ?ce qui est sûr? elle le prononce mieux que son papi !
    Elle est vraiment chanceuse d’avoir deux merveilleuses tantes qui , je le sais , l’adorent !
    A demain Inchaallah ! portez -vous bien et bonne nuit ! Fraternellement !

    • Cheniti Gh.

      De Safa à ses tantes: Mme CH.et Imène,
      Salam, je vous envoie un des essais en poèsie de papi !
      En traversant les océans et les mers ,
      En voyageant souvent dans les airs ,
      En cherchant sur terre, matin et soir ,
      En essayant de fuir, à jamais, le noir
      pour trouver, enfin ,la quiétude du soir ,
      tout en priant le ciel clément,pour avoir
      chassé le doute et le désespoir .
      En nous offrant foi et espoir,
      dans un monde qui combat l’ingrat ,
      Où ne sera planté que l’acacia…
      afin de ne cultiver que du mimosa!
      Capable de traverser le temps d’une vie ,
      en écoutant une douce mélodie ,
      ressemblant à une éternelle féerie,
      loin de toute exécrable parodie !
      Et où ne rejailliront plus, éteints ou vivants;
      mais toujours violents , des souvenirs plus ardents,
      que les coulées de lave de nos anciens volcans !!
      …… Voilà, j’espère que ces vers vont vous plaire quand vous les lirez demain Inchaallah
      ( Bisous de Safa sur vos fronts mes chères tantes!)
      P.S. J ‘ai oublié de vous dire : soyez gentil avec papi (car de vous à moi) il s’essaye à la poésie ! Ne vous inquiétez pas si je veille tard ,lui il dort et moi je vous écris ! With my warmest regards !

      • Hassen

        Pour Papy Chéniti

        Dans son cœur il a une rose,
        ce n’est pas une fleur, c’est autre chose ,
        elle n’est pas plus grande qu’une quille:
        C’est sa charmante petite fille.

         »Khairou Khalaf li kharou salaf » In Chaa Allah

        • Cheniti Gh.

          Salam Monsieur Hassen,
          Merci beaucoup pour ce merveilleux cadeau bref et qui résume tout .Merci mille fois ! Rabi yahafdek Inchaallah ! Bonne soirée .

  24. Imène

    Mr , Cheniti Gh, Mme CH : Azzul ! tlm..
    D’abord à mon amie la si ache : toi , qui d’habitude , est si pointilleuse , qui lis entre les lignes , l’envers du décor , qui creuse , qui pioche , qui plonge au coeur des abysses..te voilà bien reservée , indulgente , un brin évasive lorsqu’il s’agit de ton dear big bro , et papi de ta nièce ..( non , il a tout dit ou presque , ça va , labess ..) a papaaaaapaaaa , wachnou hada el piston ya kahyti ?? ( rires )
    Mr Cheniti : Besshihtkoum la promenade et les glaces !! Mais est ce que vous avez pensé à prendre des photos et vidéos de votre bb entrain de chanter ?? et en anglais en plus .. ça doit être un moment oulaaa , trés fort j’imagine..ça dégouline de h’nana !!! avec elle , il faut toujours garder la caméra à portée pour pouvoir capter et immortaliser illico ces instants de spontaneité , où bb se lâche , c’est un tel bonheur ! Cheniti : si un jour , un autre enfant venait égayer votre foyer ( in chaAllah ) est ce qu’il pourrait  » détrôner  » votre petite princesse dans votre coeur ? Ne répondez pas tout de suite ..tout ce que vous direz , pourrait être retenu contre vous ! ( riiires ) Alors le poème , que nous présente gracieusement Melle Safa :
    trés joli , à première lecture : l’eternel combat entre le bien et le mal dira la CH , dans lequel il faut impérativement ( si on veut avancer ) balayer ses doutes , ses appréhensions , ne retenir que le meilleur de chaque expérience , de chaque épreuve , être positif ,..se parer de cette armature de la foi , de l’espoir ..en être capable le  » temps de traverser une vie  » mon Dieu qu’est ce que je voudrais ! mais qu’est je voudrais y parvenir ..sacré combat !
    Merci mon frère , bisous bb .

    • Mme CH

      Chère amie Imènus….!!! Oh, la petite futée , et moi qui n’avait pas ses coordonnées pour l’inviter au mariage d’une cousine à Alger , peut être que j’étais à deux pas de chez toi sans le savoir…!!! C’était surtout pour manger du Méchoui avec une Chekhchoukha , c’était succuleeennnttttttt….!!!

      Je viens de lire le poème de Papy que notre Dear niece a bien voulu nous envoyer pendant qu’il dormait…….il est très joli et plein de signaux très forts surtout lorsqu’on trouve des mots clés comme: océans, fuir, noir, ingrat -(qu’est ce que je t’avais dit sur l’ingratitude)-, violents , souvenirs, ardents, coulées, lave, volcans…!!!! Mais, il y a aussi de l’espoir avec des mots tels que: quiétude, priant, clément, foi, espoir, acacia, Mimosa, douce, mélodie , féerie…!!! Donc, on comprend que notre Papy veut tourner une page pour apprécier une « nouvelle » page…que du bonheur surtout avec la présence de Safa le pivot central de la maison ou puisqu’il est footballeur: le N° 10…!!! (Tiens cela me fait penser à saluer chaleureusement notre historien Mr Karim10)…..!!!

      Seulement, à mon humble avis les deux vers: « Où ne sera planté que l’acacia »…
      « afin de ne cultiver que du mimosa! » ont un peu déstructuré le poème….!!!!

      Alors chère nièce, de temps, à autre fais nous plaisir en nous envoyant le reste de ces essais qui sont très biens….mais il ne faut pas trop veiller car c’est très mauvais pour ta santé……c’est TaTa Si ache qui te le dit…..!!!! Bisous princesse…!

      Pour la question que tu as posée à mon Dear Big Bro: « si un jour , un autre enfant venait égayer votre foyer ( in chaAllah ) est ce qu’il pourrait » détrôner » votre petite princesse dans votre coeur ? « ……S’il me le permet, je répondrais à sa place: personne ne pourra détrôner « le premier Amour » d’un Papy ou d’une Mamy, ce sont mes grands parents et mes parents qui me l’ont dit , c’est vrai que chacun à son petit coin dans leurs cœurs, mais celui qui a la chance d’être le premier (e) sera le prince ou la princesse pour toujours (comme moi)…..!!!

      Salam Khaytical Cygnus

  25. Imène

    Mme CH , Mr Cheniti : Azzul encore une fois !
    Je vous dédie ceci , peut être apprecieriez vous mes talents de  » conteuse  » !!

    Quelle meilleure compagnie peut-on esperer
    Par une nuit sans sommeil, l’été ,
    Que celle d’un petit ange à vos côtés
    Un petit bout de petite fille qui _ tel un chaton
    Vous emboite le pas , la où que vous allez dans la maison..
    Une enfant , les yeux pleins d’étoiles , heureuse..
    D’avoir échappé au diktat de ses parents
    Qui voulaient l’envoyer se coucher
    Plus tôt qu’elle ne l’avait imaginé !
    Oh ..elle les entendait faisant mine de s’endormir..
    De leurs voix les plus suaves lui susurrer :
    Dodo , la puce , fermes les yeux , compte jusqu’à deux..
    Elle les entendait l’un après l’autre ..mam , ppa..
    Caressants , implorants presque : c’est qu’ils croulaient de sommeil !
    Oh ! elle est gentille , elle voudrait bien ..
    Mais na ! pas question de céder , elle avait un plan en veille ..
    Dans le bureau entrouvert , y’avait de la lumière
    A coup sûr , c’est papi ! il travaille , il veille ..
    Alerte , elle se redresse sur son séant ..
    Puis enjambant les barreaux de sa « geôle « et court… !
    Sur le pas de la porte , elle s’arrêta net..( zaama )
    Elle se savait en faute ..elle attend , avance son petit minois , elle guette.
    Il la devinait toute proche , elle le savait conquis…c’est son papi ! .
    N’y tenant plus , submergé de tendresse pour son enfant..
    Ooooh , iya , viens ! les bras tendus ..chkoun benti ???
    Victorieuse , enhardie advienne que pourra !
    Elle venait de gagner le pari !
    En moins de deux , elle était sur ses genoux..
    Tapotant sur le clavier , du papier pour dessiner..
    Il était une heure passée , la soirée pouvait commencer !!
    Le sommeil vint enfin ! caresser ses paupières
    Son petit corps se relâche , s’abandonne ..
    Il l’a porte , dans son lit , l’a borde tendrement..
    Sur la pointe des pieds il se retire doucement , doucement..
    Demain est un autre jour , plein de petits bonheurs ,
    De promesses ..
    Il l’emmenera à la macta , prendre des glaces !
    Saleeem !

    • Cheniti Gh.

      Salam dear Sister Imène ,
      Je viens de rentrer d’une autre fabuleuse BESSMA honorant un artiste , chanteur ,acteur , musicologue et écrivain que vous découvrirez sur la toile ce soir ou demain Inchaallah .Safa a tenu à être présente à la fête !…MERCI pour TOUT !!
      Dès fois on ne trouve pas les mots justes pour exprimer nos sentiments d’amitié et de fraternité pour nos amis (ies)! Allah yahafdek wa yerham el oum el aziza .
      Quel bonheur de vous lire et de lire ce magnifique poème que vous me dédiez à Safa et à moi-même !
      Vos talents de « conteuse « sont immenses et vous êtes une des plumes les plus spontanées et les plus vraies dans la VDSBA.
      Franchement en lisant et relisant votre poème – cadeau inestimable , j’ai eu l’impression que ma soeur Imène était avec nous , en train de filmer des scènes vraies !!! .Mais oui Safa fait comme vous le racontez si bien .Elle abandonne son papa et sa maman et vient « tournoyer » autour de papi , inventant n’importe quoi pour qu’on soit ensemble (rires)
      Si je peux vous donner un conseil suivez cette « façon » spontanée d’écrire , « stockez  » le maximum .Viendra un jour , où cela servirait , j’en suis certain !
      Je ne termine pas sans vous adresser mes plus vifs remerciements et ma plus grande gratitude et de gros bisous de votre nièce bb Safa ! Fraternellement vôtre !

    • Mme CH

      Sahiti Khayti, Hadi Kharja Jdida Ta3 l’été 2016….!!! Qu’est ce que tu me caches encore…(rires)….???!!! Quel Conte…..c’est super Weltma….!!!! C’est vrai que tous les grands parents sont pareils, ils sont plus disponibles, plus laxistes et parfois ils en font un peu trop pour gâter leurs petits enfants, mais bon, c’est la nature humaine, et leur affection est indispensable et complémentaire à celle des parents…!!!!

      Effectivement, c’est un très beau cadeau de ta part pour my Dear Big Bro et sa petite princesse, il devrait le télécharger et le garder dans la petite boîte magique de Safa…!!!

      Allez, chère amie, depuis ce jour, tu fais partie du cercle des poètes de la VDSBA , un cercle que j’ai inventé pour réunir tous les superbes talents VDSBéens (nes)..(Hassen, Bendjafar, Cheniti et Imène…en attendant les autres….Ah, j’ai failli oublié notre ami Smiley que je salue chaleureusement, une fois il avait déclaré son « amour » à une herbe folle dans un poème sur la botanique….les anciens comprendront…..!!!! Au moins tu as sauvé l’honneur des femmes car Mme si ache aime la poésie (surtout en arabe) mais n’a jamais essayé de faire un poème…!!!

      Azzulcalement….!!!

    • Amirouche

      Imène,

      Salam Oukhti,

      Ton conte est très beau, ya yemma 3zizen; chawa hada…ya3tike el saha…
      Mais , entre nous, je savais déjà que tu disposais de ce talent, je le sentais dans tes écrits, il fallait juste la baguette magique de la petite princesse Safa pour le faire éclater…
      Allez, maintenant un autre sur le squatteur « el zartaye » ( je pense que tu ne connais pas ce mot, que lui connait très bien (rires) )…

      Khayicalement

      • OUERRAD

        bonjour ,,,, toutes et tous ,,,, ana el zartaye ,,, yek ,,, alors là ,,, tu viens de me donner une idee ,,, je vais faire comme certain ,,,, bouder votre auguste site ,,, il m arrives de me manifester de zan tan tan ,,,, mais là ,,, je vous quittes ,,,,
        squatteur et zartaye ,,,,, bonnes vacances tous le monde ,,,,, hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

  26. Très chers frères de Sidi-Bel-Abbès,
    De Baghdad où je me trouve, j’ai lu cet article qui m’a rappelé ma jeunesse et des études au Lycée El-Haouès où Monsieur BEKKADJI Ahmed fût pour nous non seulement un professeur d’éducation physique et sportive, mais surtout un grand frère, un père. J’ai appris grâce à lui le hand ball et surtout le rugby. Une belle époque où les hommes comme Si Ahmed étaient nombreux. Je vous prie de lui transmettre mes respects et mes salutations fraternelles. Mes voeux nombreux et chaleureux de bonheur, de santé et de longue vie à ce symbole de l’honnêteté et de la simplicité. Un grand merci à vous Si Ahmed. Rabi yahafdek.

  27. Hocine .C

    Merci notre soeur pour ce magnifique poème , c’est si bien écrit .

  28. Imène

    Mme CH , Messieurs Cheniti Gh , 3mirouche , Hocine.C: Bonsoir ! tlm..
    Merci , merci mille fois pour tous vos encouragements , votre gentillesse ..sincérement ça me va droit au coeur ! mais pour le cercle des poètes je crois que c’est un peu prématuré ..moi , ( comme le dit 3mirouche ) je considère mon écrit bcp plus comme un conte , c’est un assemblage d’idées , de mots qui riment ou pas, à partir desquels j’ai esquissé une scénette dont les principaux acteurs sont notre frère Cheniti et sa petite fille , mais ça peut être l’histoire de bcp bcp de gens ( franchement si ce n’est pas tout le monde ) , parceque comme le dit la si ache , les enfants ont les mêmes comportements , les mêmes caprices , ils usent des mêmes subterfuges pour arriver à leurs fins ! sinon c’est  » manhebekche  » !! petite crise de susceptibilité , et sanglots à vous fendre l’âme !! Les parents -et grand parents surtout – sont pareils , ils aiment leurs petits d’un amour qui n’a point d’égal , soubhana Allah..d’ailleurs souvent l’éducation des petits est un sujet de mésentente entre parents et grands parents ..
    Merci encore une fois !

    3mirouche : d’abord Mdrrrrr !
    D’où est ce que tu nous sors ce lexique bizzaroide ??? si , si je connais le verbe  » izarti  » mais pas son dérivé ( mdrrr ) , mais le squatteur l’a bien expliqué , et voilà ! il veut s’eclipser comme d’hab ..et on va se mettre à sa recherche , il va ignorer nos balaghs , et continuer à nous bouder superbement ..a yemma 3zizen , comme la belle CH qui disparait sans crier gare , on s’inquiète , on s’apprête à lancer un 2eme balagh , et devinez quoi ?? elle festoyait à Alger , avec au menu mechoui et chekhchoukha ..ayayayyyyeeuuu !

    • Mme CH

      Ayayayyyyeeuuu Imènus…pourtant j’ai pensé à toi, je t’assure, mais bon ce sont les aléas de la toile d’araignée…!!! Quant au cercle des poètes , c’est le mien et tous les poètes de la VDSBA en font partie quel que soit leur niveau….!!! Ce n’est pas le niveau qui prime, ce qui compte ce sont surtout la « chaleur » humaine, la douceur, l’espoir, l’amitié, les échanges, les transferts, la beauté ..etc…etc….!!! Hé, il ne s’agit pas de l’académie de Richelieu, c’est juste un modeste cercle….!!!!

      Nti Mazel Ma Khallasti El Balaghat Elli Derthoum 3la Jalek, W Raki Tachki….Khalli Napoléon « El 3abassi » Ydabar Rasseh….il voulait peut être rester à SBA…mais les indigènes à qui l’on a fait croire que Napoléon était l’ami de L’Emir Abdelkader, se sont bien rendu compte que c’était juste une arnaque…!!!

      « M. Besse ,Le juge de paix de la ville saisit l’occasion pour présenter à l’empereur, au nom de la population, représentée par un comité de onze notables qu’il présidait, une pétition d’accepter d’être désormais le parrain de notre cité comme et que le nom de Napoléon ville reste comme l’immortel souvenir de la visite de Votre Majesté)……….l’empereur fait savoir à l’assistance qu’il était peu disposée à changer les noms des villes mais qu’il daigne accorder que le nom de Napoléon fut ajouté à celui de Bel Abbés, qui désormais doit s’appeler Bel Abbés-Napoléon….

      Il reprit son chemin vers Oran l’empereur en songeant que son rêve de royaume arabe associant français et arabe a commencé à avoir un début de concrétisation dans le nouveau nom de la ville : Napoléon-ville-Sidi bel Abbes.
      Il se trompait. Le saint Sidi bel Abbes el Bouzidi veillait. Juste avant sa mort en 1780, Sidi bel Abbes el Bouzidi avait eut une vision céleste, apocalyptique, une vision si terrible qu’elle l’avait, durant un moment, transfiguré : la vision des massacres qui seront perpétrés par les hordes coloniales prés d’un siècle plus tard.

      Par une de ces baraka dont seul le Ciel en a le secret, jamais le nom de Napoléon ne put remplacer ou même côtoyer le saint nom de Sidi bel Abbes el Bouzidi et la ville de Sidi bel Abbes, la seule ville de création française, habitée par une population coloniale ne put jamais se dévêtir de son nom arabe. N’est ce pas l’un des plus grands miracles du saint Sidi bel Abbes el Bouzidi ?.. » (Histoire du Saint Sidi bel Abbes el Bouzidi:Napoléon III à Sidi Bel Abbes, le 16 mai 1865, par Mourad T., Echos de SBA).

      C’était succulent Khayti, à la prochaine….Salam…!

Répondre

x Shield Logo
This Site Is Protected By
The Shield →