La Voix De Sidi Bel Abbes

BESSMA.NET chez maitre Belhadj Morad, avocat et ex-joueur de l’USMBA. Par Louled Abdelkrim.

BESSMA.NET, la rubrique charnière de notre cher journal number one avait rendez-vous avec maitre Belhadj un enfant de la ville de SBA, qui a choisi le quartier de Sidi Djillali pour résider, et c’est là où il nous a très bien accueilli avec ses trois garçons.

Notre maitre a commencé sa scolarité à l’école Voltaire, puis il est passé au lycée Laperrine, puis El Djala. Une fois le BAC en poche il a suivi des études de droit à l’université Senia à Oran (parcours universitaire ponctué par le service national).

En parallèle à cela, il fut un brillant footballeur dans plusieurs clubs et notamment l’USMBA, ou il a récemment participé en tant que vétéran face aux anciens du MCAlger dans un match de gala lors de la commémoration du 62eme anniversaire de révolution nationale.

Revenons à notre rencontre, notre BESSMA.NET a commencé par une minute de silence en hommage à deux enfants de la ville, le moudjahid feu Tayebi Larbi, ex ministre et membre du conseil de la révolution, et le dirigeant et coach feu Bendida Zouaoui ex maire de la localité de Boukanefis et membre d’Apw.

Après ce moment de recueillement, notre grand frère et modérateur Kadiri Mohamed demanda à maitre Belhadj Morad de parler à ses hôtes de ses parcours scolaire, professionnel, et sportif. Il s’ensuivit après, un long discours émouvant, ponctué par des anecdotes croustillantes sur une vie pleine de rebondissements.

L’orateur a reçu ensuite des récompenses de ses visiteurs en guise de reconnaissance pour tout ce qu’il a fait pour sa ville. A commencer par notre ami caïd scout Djeffal Yahia qui lui a remis une attestation de mérite de la part des SMA, pour que viennent après nos deux amis Kadiri Mohamed et Cheniti Ghalem lui remettre une médaille chacun. Puis notre peintre Abdelkader Belkhorisat lui a dédié son portrait dessiné sur place. Pour qu’enfin son frère Abdelghani lui offre une coupe aux couleurs de l’USMBA son club chéri de toujours.

A noter qu’une tombola initiée par notre ami Cheniti Ghalem a eu lieu et des présents ont été remis aux trois lauréats à savoir Messieurs Abdelkader Belkhorissat, Belhadj Morad (lui-même), et Belhadj Hamza (son fils).

L’instant marquant de cette BESSMA.NET fut quand maitre Belhadj a offert le drapeau Algérien à un de ses hôtes qui n’est autre que notre ami Alfrid Mokhtar ex-professeur de français installé à Boston aux Etats-Unis, lui qui à chaque fois qu’il se retrouve au bled, ne rate aucune rencontre conviviale organisée par notre journal La Voix De Sidi Bel Abbes.

Et comme cette chaleureuse rencontre a commencé par des versets coraniques, elle ne devait finir qu’avec eux, c’est là ou notre ami écrivain Ahmed Khiat a pris la parole et a adressé un prêche à l’ensemble des personnes présentes, et la BESSMA.NET s’est clôturée juste après par la prise d’une photo de famille.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=69781

Posté par le Nov 13 2016. inséré dans ACTUALITE, BESSMA/SBA. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

22 Commentaires pour “BESSMA.NET chez maitre Belhadj Morad, avocat et ex-joueur de l’USMBA. Par Louled Abdelkrim.”

  1. chaibdraa tani djamel

    Belle rencontre chez un fils du bled issu d’une famille de sportifs (lui footballeur ,son frére hanballeur). Je lui souhaite une longue vie et une bonne santé. Sans oublier de féliciter le groupe du VSBA et BESSMA qui ne se fatigue jamais pour ces accomplissements généreuses envers les fils de la MEKERRA

  2. Hocine .C

    Une BESSMA chez Morad Belhadj va faire beaucoup de plaisir à tout le monde y compris la famille sportive) car personne n’a encore oublié le fameux hat-trick contre la JSK (un exploit jamais réalisé par un belabbésien ). Morad oustadna , c’est la gentillesse , c’est l’amabilité , c’est la bonne humeur comme toute la famille Belhadj (Allah ybarek ) . Merci à la VDSBA pour cette trés bonne initiative et merci aussi à tout ce beau monde qui était présent , vivement la prochaine.

  3. Cheniti Gh.

    Salam Hocine  » pti  » frère,
    Très juste ton post concernant cette formidable famille des Belhadj : Sympathique a été
    cette BESSMA chez des gens très sympathiques où je ne te raconte pas l’accueil très chaleureux qui nous été réservé par les Belhadj : Hadj Morad et fils (Allah yahfadhoum ) et Hadj Abdelghani (khouya de la 6M3 à la Terminale et jusqu’au jour d’aujourd’hui !).
    Nous avons passé des moments plein de bonne humeur et humour . Surtout les anecdotes
    croustillantes racontées d’une main de « maître  » par Maître Morad . L’une d’elle qui a tenu en haleine tous les invités concerne le  » faux alibi  » qu’il donna à son papa ELHadj Belhadj (Allah yarhmah ) en le rassurant qu’il allait s’absenter pour aller réviser ses leçons afin de mieux préparer son BAC .Mais notre jeune Morad ,joueur talentueux de l’Usmba, s’était déplacé à Alger, avec l’équipe phare de la Mekerra pour jouer contre le grand Chabab de Belcourt des Lalmas , Kalem , Selmi, Achour et……Là – vous me direz
    il n’y a rien de croustillant dans cette histoire – mais le Hic c’est que le match était télévisé
    ( pour nos jeunes lecteurs,je dois préciser que cela se passait à la fin des années 60 et
    qu’il n’ y avait qu’une seule chaîne T.V en noir et blanc ) en direct du stade du 20 Août
    et ….en ce moment là Belhadj Père regardait la T.V et ô surprise ! il lui avait semblé entendre le nom de Belhadj prononcé par le commentateur , il fit appel à El Hadja ,
     » regarde bien avec moi ! n’est- ce pas ouldek li rah yalâab fi Dzair ??  »
    En revenant d’Alger , Morad ,le jeune et futur bachelier , fut accueilli comme il se doit par Papa Si El Hadj :  » Alors fiston t’a bien révisé tes leçons ! hein c’est ça et je t’ai vu en direct en train « de lire et écrire  » en direct à la télévision avec un ballon avec l’Usmba ! »
    Maître termine a

  4. Cheniti Gh.

    suite …
    Maître Morad termine cette belle histoire avec une note d ‘affection en nous disant:
     » Mais le papa était – en son for intérieur – très fier de son fils qui jouait avec le grand club
    de l’USMBA !  » Bonne fin de soirée !

  5. Al Hanif

    Jamais comme auparavant, cette rubrique n’aura mérité son statut de lien mémoriel.
    Salam Maître El, Hadj Morad.
    Ayant rendu visite à Mostapha Benmokthar pour présenter mes condoléances pour la mort de sa maman, nous n’avons pas manqué de faire un large tour d’horizon et de repasser par Blida et la fameuse section sport avec toi, Djelli , Bouri,et notre ami le judoka ex champion d’Afrique.
    Les footeux faisaient des jaloux car ils avaient double ration de viande.
    Les aristos, c’étaient eux.
    Bien content d’avoir de tes nouvelles et bonne continuation et le bonjour à ta famille.

  6. Amirouche

    Sur la troisième photo rassemblant tous les beaux convives, et malgré que Kadiri ne tient sur le sadari que sur une seule jambe à cause du « gentleman » assis à sa gauche «who has gained weight ! »…ces derniers temps! ( rires), j’ai remarqué qu’ils affichent tous une large et sincère Bessma chez maitre Belhadj…Alors, vivement un autre sourire …vivement une autre Bessma…Quant à moi, je me contenterai de voir les belles tartes caramélisées sur les photos réussies de Mustapha…. »Mel b3ide »
    Merci Abdelkrim

  7. bachir bouaidjera fayçal noréddine

    يا له من استقبال بدايتها ماء زمزم,قراءة فاتحة الكتاب,دقيقة صمت ترحما على أرواح الشهداء و آخرتها كلمة اختتامية يلقيها الأستاذ خياط
    .بعد الإفتتاح من طرف السيد قاديري محمد يعطي الكلمة للأستاذ مراد بلحاج الذي أعطانا نبذة تاريخية عن حياته الدراسية و المهنية و العسكرية ,بضع ساعات مرت كأنها ثواني مراحل جميلة و خاصة منها تلك الطريفة .في الحقيقة لولا بسمة و لولا القائمين على بسمة لما كانت هذه النجاحات ,بسمة تتكلم عن نفسها بفضل هذه الزيارات الحميمية
    « في الختام « لي ما كلاش السفّة عند الحاج بلحاج ما كلا والو

  8. sidi yacine

    Notre frère MOURAD est une personne simple, il a cette confiance intérieure, c’est le monsieur qui au lieu d’attendre un coup de chance crée sa propre chance, c’est vrai des fois des douleurs deviennent des forces. Un grand salut à notre camarade KADIRI MOHAMED car il sait pertinemment que la meilleure partie de la vie se composent de ces belles amitiées , ces gestes peuvent changer la vie de toute personne pour le mieux.
    « Il ne faut pas chercher à rajouter des années à sa vie, mais plutôt essayer de rajouter de la vie à ses années » ( John Fitzgerald Kennedy)
    Bravo Docteur LOULED .

  9. BD

    Allah ibarrek !
    J’ étais particulièrement ému devant la photo des enfants. A part Hamza, j’aurais eu du mal à les reconnaitre s’il ma été donné de les croiser. Puisse Allah leur accorder santé , protection et excellence du comportement en dignes descendants de El-Hadj Lakhdar Allah yarhmah.
    Mais Moghad ( car c’est l’orthographe exact du prénom ) aurait pu pousser l’anecdote un peu plus loin en racontant l’enfant, puis le jeune homme très futé qu’il a été. Il n’y a pas que son père Allah yarmah qu’il a roulé, il le faisait avec tout le monde avec un incroyable aplomb mais toujours dénué de méchanceté.
    Les années du pavillon F en sont à ce titre pleines de témoignages qui feraient pâlir d’envie tous les apprentis fêtards !
    Mais c’était une autre époque.
    Merci à BESMA de m’avoir invité à participer de loin à la mise à l’honneur d’un ami de longue date.

  10. Hadri khelladi

    Franchement,
    En parcourant ce magnifique récit, on ne peut que être fiers .Pourquoi?
    Tout simplement, les personnes présentes chez nos voisins et frères Maître Moghad et Abdelghani, ne sont pas n’importe qui. Ils font partie des gens qui aiment leur chérie ville .
    Bravo à tous et une pensée particulière à la famille Cheniti,Dris Mehdad,Med Kadiri.
    Salutations sportives

  11. BENHADDOU BOUBAKAR

    la BESSMA de la VDSBA continue son petit bonhomme de chemin en rendant visite à l’un des gènèreux bèlabbèsiens que notre chère ville Sidi belabbes compte en son sein,un grand bravo pour les organisateurs ,oustad belhadj mèrite cette attention !

  12. MOUL EL H'CIRA

    En lisant le compte rendu de cette dernière BESSMA réservée à notre ami BELHADJ Moghad, je m’attendais à ce qu’on survole l’accessoire pour mettre en exergue le véritable portrait de cette personne généreuse et fidèle en amitié , bienfaisante quand il s’agit de venir aux secours de ceux que la vie n’a pas épargnés.
    En dehors du football ou du sport en général qui était simplement un jeu pour cette famille , l’essentiel de la vie était axé sur le militantisme actif au sein du FLN , le vrai ,aussi bien son père que son son frère ainé longtemps responsable dans ce parti.*
    Moghad était aussi mon compagnon à l’APW de SBA de 1984 à 1989 en compagnie de beaucoup de hauts cadres qui ont tous montré la véritable raison d’être élu , c’est à dire donner sans attendre de récompenses en retour.Son parcours professionnel n’est pas en reste pour s’être illustré comme un ténor du barreau , là où il a plaidé.Cela ne lui a pas tourné la tête, bien au contraire , la plaidoirie finie , il  »balance » sa robe pour se confondre parmi ses amis et faire jouir ces derniers de ces promptes exclamations qui relèvent le moral et égaient le cœur.Avant d’être avocat confirmé , il s’est imprégné de l’ambiance de l’entreprise économique et ses valeurs particulières au plan humain et organisationnel.Voilà , j’ai juste voulu que les lecteurs sachent un peu plus sur la personnalité de Maitre BELHADJ Moghad que je salue et qui me connait assez bien pour ma franchise coutumière quoi qu’elle puisse me couter.

  13. Mme CH

    Une autre rencontre, une autre Bessma…réservée à une personne que je ne connais pas personnellement, mais les nombreux témoignages des lecteurs de la VDSBA laissent entendre que Mr Belhadj est une personne remarquable…!!!! Je lui souhaite longue vie et tout le bien du monde…!!!
    En tout cas, lorsqu’on sourit à une personne on lui dit beaucoup de choses, tout en laissant les pensées négatives de côté….!!!

    Offrir des sourires ne coûte rien mais ça rapporte beaucoup…!!

    Il produit beaucoup sans rien coûter
    Il n’appauvrit pas celui qui le donne
    Et il enrichit celui qui le reçoit
    Il ne dure qu’un instant
    Mais son souvenir demeure
    C’est un véritable antidote
    Que la nature tient en réserve
    Pour toutes les peines
    Si l’on vous refuse un sourire
    Donnez le vôtre
    Nul en effet n’a autant besoin
    D’un sourire
    Que celui qui ne sait pas
    En donner aux autres

    « Souri même si ton sourire est triste car s’il y a quelque chose de plus triste qu’un sourire triste, c’est la tristesse de ne pas savoir sourire. »

    Bravo les gars et bonne continuation…!!!

  14. ahmed khiat

    J’en garde de bons souvenirs.

  15. j’étais très ravi et heureux d être au milieu des invités qui sont nos confrères sympathiques Bel Abbesiens , et je remercie chaque fois encore EL BESSMA NET pour la bonne initiatives contenue et l’idée de rassembler nos confrères pour les encouragés et les faire connaitre au public ,cette rencontre a été magnifique chez BELHADJ avec son bon accueil à sa maison et nos amis brillants présents a la rencotre ont crées la joie entre eux une ambiance avec des échanges d’ anecdotes de souvenirs presque fabuleuses divertissantes de leurs mémoires de leurs histoires d’autan , ce moment j’avais un plaisir d’immortalisé cet instant avec un crayon de fusain d’après le portrait de respectueux BELHADJ , on lui dédiant ce présent avec un dessin s’est exécuté sur le champ dans le moment de son témoignage , éterniser l’instant d’après son vif souriant qu’ a la fin , l’ œuvre apparait par son reflet de l’effet magique du charbon décrit le réel expression artistique du portrait de BELHADJ on conjuguant les deux aspects importants dans cette belle rencontre en vie , on impliquant le modèle et l’ ambiance entourée par les bons présents …. bel hommage dédie à monsieur le maitre BELHADJ et merci pour l’hospitalité et le bonheur réconfortant dans l’ambiance …Bonne continuation .

  16. Mohamed Ghalouni

    Merci à la famille BELHADJ (père , fils et oncle) pour l’accueil chaleureux qui nous a été réservé . En effet , c’était une superbe BESSMA en l’honneur de notre cher et sympathique ami Mourad , une personne d’une haute qualité morale et humaine . Mourad se dit être surpris et à la fois très content de cette BESSMA qui lui a été consacrée en manifestant haut et fort ses sentiments de joie débordant d’enthousiasme , d’ailleurs comme nous tous ! Mourad le mérite amplement , il fait partie intégrante des hommes qui ont fait l’honneur et la grandeur de notre ville .

    Il suffit de choses simples pour construire un bonheur , juste avoir un peu d’imagination et d’amour pour que tout se métamorphose en beauté … et comme l’a souligné la Grande Dame CH « Offrir des sourires ne coûte rien mais ça rapporte beaucoup … » !

  17. fertous abbes

    c’est merveilleux ce que fait BESSMA , sans doute c’est une énième belle rencontre
    et cette fois -ci chez une grande famille BELHADJ ,bravo pour tous ce que vous faites
    et bonne continuation.

  18. SBA

    C’est réussi. Le lectorat se réjouit de voir cela A quand une nouvelle rencontre de bessma?

Répondre