La Voix De Sidi Bel Abbes

Benghebrit annonce le lancement officiel du système d’information du secteur de l’Education nationale

La ministre de l’Education nationale, Nouria  Benghebrit a annoncé lundi le lancement officiel du  système d’information  du ministère de l’Education nationale qui permet une connaissance fine du  système organisationnel et du fonctionnement du système éducatif notamment  les besoins du secteur en ressources humaines et l’organisation de la vie  scolaire, outre les procédures administratives et le contrôle des dépenses  publiques.

Mme Benghebrit a indiqué, lors d’une conférence animée à l’occasion, que  cette opération « s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre du programme  du Gouvernement, issu du programme du président de la République, Abdelaziz  Bouteflika qui, déjà en l’an 2000, lors de l’installation de la Commission  nationale de réforme du système éducatif, soulignait dans son allocution la  nécessité pour la commission d’étudier et de proposer les conditions, les  modalités et les moyens d’intégration dans le système éducatif des  nouvelles technologies, notamment celles de l’information, de la  communiation et de l’informatique », affirmant que la mise en oeuvre de ce système se déroulerait, en premier lieu, à titre expérimental lors du  troisième trimestre de l’année scolaire en cours avant sa généralisation à  l’ensemble du pays durant année scolaire 2017-2018.

La mise au point d’un tel système constitue « un défi » pour le secteur qui  compte 9 millions d’élèves, près de 700.000 personnels et près de 27.000  établissements scolaires, a-t-elle dit, car il permet aux élèves de  s’enquérir des contenus scolaires.

Le système permettra, entre autres, de contrôler les chiffres notamment en  ce concerne la gestion des ressources humaines, d’évaluer les besoins des  enseignants et du personnel éducatif avec exactitude, en faveur de chaque  palier (primaire, moyen et secondaire) et chaque filière, ainsi que de  concevoir une vision prospective sur le secteur pour les années à venir, a  précisé la ministre.

Le secrétaire général du ministère, Abdelhakim Belabed a affirmé, pour sa  part,  que ce système constituait une opportunité pour les parents d’élèves  afin d’accompagner leurs enfants dans leur scolarité, notamment à travers  l’inscription à distance, d’autant que chaque élève aura un numéro d’identité national tout au long du cursus scolaire, outre le transfert à  distance des élèves d’un établissement à l’autre, la gestion quotidienne  des absences, l’envoi de SMS aux parents pour les informer des absences de  leurs enfants et des relevés de notes électroniques.

Les élèves peuvent retirer également des documents scolaires notamment le  certificat de scolarité, le relevé de notes, le dossier électronique de  l’élève et autres, a-t-il souligné.

Concernant les fonctionnaires du secteur, ce système permettra de  faciliter le retrait de documents administratifs des enseignants notamment  la gestion des promotions, des absences et de la prime de rendement, a  indiqué le responsable, annonçant à l’occasion la remise prochaine de  cartes professionnelles aux enseignants.

En matière d’exploitation des listes de réserve disponibles sur la  plateforme numérique de recrutement du secteur de l’éducation nationale, M.  Belabed a dit qu’elles avaient permis, depuis 2006, le recrutement de 2.718  enseignants hors des wilayas de leur résidence, sachant que le ministère  avait pris en charge leur hébergement, indiquant que l’objectif de cette  plateforme était d’assurer le déroulement continu et sans interruption de  la scolarité, à travers le remplacement de l’enseignant mis à la retraite  ou en congé de maladie ou autres, dans les 24 heures.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=70784

Posté par le Avr 18 2017. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, ÉDUCATION. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

8 Commentaires pour “Benghebrit annonce le lancement officiel du système d’information du secteur de l’Education nationale”

  1. ouerrad

    ,,,, et ben voilà , encore de l argent jette par les fenetres ,,,, à quoi cela va servir tout ce mic mac ,,,, si la carte biometrique ne sert à rien puisque les administrations ne sont pas equipees de TERMINAUX .

  2. Abbassi

    Si oured on doit revenir au coran pour une lecture un peu approfondie le cas du prophète si je ne trompe salih 3alayhi essaleme Dieu leur envoya une bête la chamelle comme signe
    Le coran parle d’un groupe de  »raht »
    La langue arabe est connue par sa grande précision chaque situation chaque mouvement chaque état différente est appelė par un nom propre. Les français ne distinguent pas entre marchė la nuit le jour. En arabe on le distingue on dit yamchi bi nahari sa yasri bilayli..
    Alors c’est quoi  »raht »
    Je crois que c’est un groupe de bandits qui n’ont pas un chef.une brigade sans brigadier.
    Raht ča doit être un groupe de femme ou d’homme qui agissent de la même manière en semant le désordre sans avoir un code établie par un chef qui les contrôle.
    Je pense le choix du babba la bête était choisi en fonction de la situation ..lorsqu’un peuple ne sait pas saisir le bon sens pas la peine de leurs envoyer un projeté qui leurs montre la part des choses c’est une perte de temps ils ne comprendrons pas ce qu’il va enseigner. Le rôle du prophète enseigner en prévenant. Donc la bête ..et si la bête qui va sortir a l’avenir dans les temps qui vont venir montre a quel degrés l’être humain va se retrouver dans la situation si misérable sur le plan du’rationelle .. Une bête qui parle aux bêtes.
     »Inna khalakna le inssana fi ahassani takwimine touma radadnahou asfala safiline »
     »Nous avons créer l’être humain d’une manière homogène ensuite nous l’avions réduit vers le bas des bas »
    Donc le QI est entrain de descendre au plus bas. D’ici quelque annėes nous serions dans la planète des singes comme le film planet of aps. C’est une théorie qui va tenir de bout.
    Lorsque j’étais encore dans l’enseignement je faisais des statistiques le nombre d’étudiant qui ont la’facultė du jugement ..l’intelligence de l’être humain est basė sur sa capacitė de comparer . dans les annėes 80 j’avais entre 8 jusqu’à 10 pour un nombre assez réduit d’étudiant de 20 par classe c’est énorme comme chiffre
    Dans les annėes 90 ce chiffre a beaucoup baissė mais sans pouvoir le mesurer car les meilleurs étudiant allait choisir le paramédical ..donc ceux qui viennent chez nous c’était des étudiants desinteressė par la soecialitė. Même s’il sait faire un jugement il boude de rėpondre on dit  »mes étudiants rahoum mdigoutyines »
    Malan t’a besoin de quelques chose ou envie d’une autre?
    Non cheikh rani mdigoutya??
    Si’elle’veut redevenir une infirmiėre pourquoi la privér?
    Pourquoi dépenser des milliards pour dégoûter les étudiantes et me dégoûter avec elles?
    Elle veulent le paramédical investissez dans la médecine pissitout.
    C’est la demande qui crée l’offre..
    On ne peut pas obliger le cheval de boire
    si on réussi a le tirer vers l’abreuvoir

    Tu ne peux pas former
    En tirant les élèves vers les salles

  3. ouerrad

    joumou3ah moubarakah ,,,, moi je ne veux ni former ni tirer vers l abreuvoir ,,,, je fais un constat ,,,, on avance en reculant ,,,, des cartes biometriques qui ne servent a rien ,,, juste a creer ensuite plus de discordes ,,,, alors les ben gh ,,, et consorts sont là pour faire de la figuration ,,,, on tire vers le bas comme vous le dites si bien ,,,,, le prof qui juge ses eleves , mais qui n otient rien ,,, que fait il ,,, il va squatter la VD SBA ?pour remplir le vide laisse par ceux qui ne sont plus ,,,,,,, interesses ;;;;; JOUMOU3AH MAKBOULAH

  4. Mme CH

    « Les transferts de la diaspora algérienne ont totalisé 2 millards de dollars en 2016 » (Algérie1, 21/04/2017, Lila Ghali).

    La banque mondiale (BM) a chiffré les envois de fonds de la diaspora algérienne vers le pays à deux milliards de dollars en 2016, selon un rapport publié vendredi à Washington.

    Le montant représente 1,2 % du Pib de l’Algérie en 2016 a précisé la BM dans son rapport sur la migration et le développement, publié en marge de ses réunions de printemps qui se tiennent à Washington.

    Les envois de fonds par la diaspora algérienne restent, cependant, moins importants comparés à ceux drainés par d’autres pays de la région du Moyen-Orient et Afrique du Nord (Mena).

    L’Egypte tient toujours le haut du pavé avec 16,6 mds de dollars, suivi du Liban (7, 3 mds de dollars) et le Maroc (7 mds de dollars).

    La Tunisie a capté 1,8 mds de dollars, soit 4,2% de son Pib en 2016. La BM s’attend à une augmentation des transferts de fonds vers la région Mena en 2017 qui sera essentiellement tirée par l’amélioration des taux d’intérêt en Egypte devant inciter la diaspora égyptienne à envoyer plus de fonds.

    La stabilité de la croissance dans la zone euro, d’où l’essentiel des transferts vers l’Algérie, la Tunisie et le Maroc provient, devrait aider à maintenir les flux vers ces trois pays du Maghreb cette année.

    Alors pourquoi cette différence entre notre diaspora et les autres, pourtant les problèmes des pays voisins sont parfois pires que les nôtres….!!! Les zalgériens….!!!

  5. Mme CH

    Au fait, les transferts de la diaspora juive vers ladite Israël ont atteint combien en 2016….??? Pourtant leur soi-disant pays est un colonisateur qui est en train de massacrer les Palestiniens sur leurs propres terres….!!!

    Ehhhh….!!!

  6. Abbassi

    Bien dit oured moi je ne pèse sur personne moi j’écris la ou nous interdit pas d’écrire .si on me!supprime je vais ailleurs un forumiste n’étais pas du tout content chaque j’écris quelques chose il me traque pour le suprimė c’est un abbassi au Canada qui s’occuper a l’époque d’un forum ..un jour il n’a rien compris il m’envoix un message  »eh dit comment tu fais pour avoir des IP différents? En effet en cette période j’avais des recherche a faire et a chaque fois je change de cybercafė Oran bel abbés témoichenent tlemcen Alger Béchar je voyageaix beaucoup…alors le pauvre il’a’sautė de sa tête..ensuite il m’a un jour prier de ne plus faire un tour dans son forum. Alors suite a monnrerrait plus personne n’est revenue. Le forum est abndoinnė et le à bassin de Montréal glabha vente de produit cosmétique avec un inclus.
    Il gagne plus que le forum mais mieux que rien. 800 dollars par mois c’est correct surtout si on multiplie par 200 ča fera 16 millions de centime par mois mieux que deux chirurgien chez nous sans faire d’étude de médecine ni crever les yeux derrière les loupes et les binoculaire entrain de chercher les petits cailloux dans un reins….mais 800 dollars c’est las bas pas ici las bas c’est 800 tout court rien a multiplier le loyer est a 700 si tu le trouve il te reste 100
    Que faire?
    J’ai croisė un cousin sortant d’un suoermarchė au bord d’une voiture neuve ..il me dit que c’est le papa de sa femme qui lui a’passė les 2/3 de la somme. Il le cite le dicton
     »Elli ma3andeh nssib issib »
    Voilà au canada c’est pareille celui qui n’a pas une marocaine a cotė de soit se perd.
    Elle lui apprend les astuces ‘ comment’vivre dans une ville sans travailler » en cinq actes..
    Notre ami a ėtė selctionnė sans doute par les service de l’immigration  »topo idéal répondant aux profil exigės » cjachė vert rectangulaire sur le dossier  »bienvenue au kibik ».
    Celui la non il a le regard d’un intelligent il ne sert a rien on n’a pas besoin d’ingeniekr ni de diplomės avec un cachet rouge  »interdit d’entrer au kibik  » trop intelligent pour faire réveiller les indiens d’Amérique..et transférer les fourure vers les constadors du Mexique.
    Moi je suis un cowboy j’ai toujours adorė les vaches et surtout les vaux. Qui n’a jamais fait un ami un vau n’a jamais rien senti de sa vie. Avec l’espace les vaux explosent de joie.
    C’est pourquoi certain français la majoritė ne sortent jamais de la France c’est les vaux qui leurs procure joie et plaisir et ils disent que les français ont colonisė l’Algérie..
    Y’a waddi vous vous trompez ce n’est des frančaisnquinetaient en Algérie des gens qui parlent français oui mais dire que c’était des français je ne le crois pas..
    J’étais en suisse dans un grain en regardant les française des alpes comment elles chérissent leurs vaches ces filles n’ont jamais escalader l’escalier d’un avion. Ça ne leur dit absolument rien..c’est pourquoi du haut pic de djurdjura je vis des kabyle tristes une montagne triste.
    Jamais les kabyle ont pensė a introduire la vache et le vaux c’est pourquoi ils sont a barbes entrain de soûler leur journėe en courant pour importer une Peugeot 508..
    Qui n’a pas jamais lu la chèvre de monsieur Seguin va la découvrir ici dans cet extrait

    En somme, ce fut une bonne journée pour la chèvre de M. Seguin ! Vers le milieu du jour, en courant de droite et de gauche, elle tomba dans une troupe de chamois en train de croquer une lambrusque à belles dents. Notre petite coureuse en robe blanche fit sensation. On lui donna la meilleure place à la lambrusque.
    Tout à coup, le vent fraîchit. La montagne devint violette ; c’était le soir… « Déjà ! » dit la petite chèvre ; et elle s’arrêta fort étonnée.
    En bas, les champs étaient noyés de brume. Le clos de M. Seguin disparaissait dans le brouillard, et de la maisonnette on ne voyait plus que le toit avec un peu de fumée ; elle écouta les clochettes d’un troupeau qu’on ramenait, et se sentit l’âme toute triste… Un gerfaut qui rentrait la frôla de ses ailes en passant. Elle tressaillit… Puis ce fut un long hurlement dans la montagne : « Hou ! hou ! »

    Elle pensa au loup ; de tout le jour la folle n’y avait pas pensé… Au même moment, une trompe sonna bien loin dans la vallée. C’était ce bon M. Seguin qui tentait un dernier effort.
    « Hou ! hou », faisait le loup.
    « Reviens ! reviens !… » criait la trompe.
    Blanquette eut envie de rentrer ; mais, se rappelant le pieu, la corde, la haie du clos, elle pensa que maintenant elle ne pourrait plus se faire à cette vie, et qu’il valait mieux rester…
    La trompe ne sonnait plus…
    La chèvre entendit derrière elle un bruit de feuilles. Elle se retourna et vit dans l’ombre deux oreilles courtes toutes droites, avec des yeux qui reluisaient… C’était le loup.

    Enorme, immobile, assis sur son train de derrière, il était là, regardant la petite chèvre blanche et la dégustant par avance. Comme il savait bien qu’il la mangerait, le loup ne se pressait pas ; seulement, quand elle se retourna, il se mit à rire méchamment :
    – Ha ! ha ! petite chèvre de M. Seguin ! et il passa sa grosse langue rouge sur ses babines d’amadou.
    Blanquette se sentit perdue… Un moment, en se rappelant l’histoire de la vieille Renaude, qui s’était battue toute la nuit pour être mangée le matin, elle se dit qu’il vaudrait peut-être mieux se laisser manger tout de suite ; puis, s’étant ravisée, elle tomba en garde, la tête basse et la corne en avant, comme une brave chèvre de M. Seguin qu’elle était… non pas qu’elle eût l’espoir de tuer le loup – les chèvres ne tuent pas le loup -, mais seulement pour voir si elle pourrait tenir aussi longtemps que la Renaude…
    Alors le monstre s’avança, et les petites cornes entrèrent en danse
    ..

  7. ouerrad

    hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh merci abbassi ,,
    je te voyais disserte mais pas au point de me faire revenir 50 ans derriere ,,,
    ah !la chevre de monsieur ,,, abbes el cabriro ,,, le soir en rentrant cette belle musique ,,, les clochettes ,,, c est tout le quartier ;;LARBI BEN MHIDI qui en etait fier ,,,, et dire que ses paturages sont devenus l actuel …. CAMPUS ,,,, ironie du sort ???? OU ?????

  8. Abbassi

    Oui si oured notre belle époque. Mais en regardant cette jeunesse des villes dites moderne je ne sais ce qu’ils vont dire de leur enfance d’ici 50 ans..sans doute tu te souviens dira un abbassi a une abbassia qui se sont croisė sur un forum entièrement orale y’a plus de clavier tellement le vitesse était grande que tout devient parlotes..y’a plus d’interne  »ralume ton portable je vais de faire voir une image que te dira quelque chose. Très fatiguė abbasside tire le portable en dessous de son oreiller il a toujours les écouteurs crochė sur ces oreille.
    Lorsqu’il rallume deux imamge splendidente  »un sachet de chips de mahboule et un casscoute de karentika »
    Il’etaeind vite pour répondre  »3lache 3lach fakartina » y’a hasrah 3la le karentita y’a plus de farine de pois chiches. Elle se fabrique de manière industrielle et se vend dans les supérette  »barre karentita a la moutarde made un India » prix affichė 5 millions de centime..y’a plus d’école tout le monde galbouha tourisme c’était la mode comme au Maroc.
     »L’impôt dit on tue l’impôt’
     »Le tourisme tue le touriste »
    L’eni était abandnė et transformė en salle de fêtes multitâche. A la place des semi conducteur il y’a une cuisine a cause des fours. Avant on grillait le silicium maintenant on fait le couscous khoubiza. Une découverte de bel abbés. Des femmes lachėe par le tourisme se convertie a rouler chez elle les feuille de khoubiza ça fait des boulette qu’on met dans un keskesse en fil de tchimbou tressė a maghnia et msirda et mascara.. Une vrai technologie d’ailleurs on dit kaskasse msirda izahi el mayda
    A la place de chips on vend sur des table comme jadis les table de cigarette des boulette de khoubiza au goût d’olive ..
    Et chaque soir on fait la fête on se marie..
    Et même Paris c’est pareille..mais au lieu de boulette de khoubiza ils retournent au boulette de champignon arôme framboise pour le sucrė et arôme chateigner pour le salė. Le tourisme a Paris c’est cela un menue royale au champignon de Paris ..
    Et satan le grand voleur a une armėe de voleur des femmes qui ont tout volė et satan chômé même lui assis avec ces compagnon se revoient a la belle époque. Le manitou redevenue et patron attend le retour des moissonneuse. Chaque heure viens une femme comme un camion
    Lorsqu’elle relève sa robe c’est comme relever une bâche du semiromorque le et patron découvre sous Rabe concėe entre ces jambes tout genre de produit télévision batteur moulinet couteau cuillère tableau enfin tout tout dépend la virulence des commerçants de l’époque car y’a plus ou peu. La belle époque de satan et lui aussi subit la règle
     »Le vol tue le vol »
    Il a tellement volė qu’il ne trouve rien a voler

Répondre

x Shield Logo
This Site Is Protected By
The Shield →