La Voix De Sidi Bel Abbes

Bekhaled Bensaad on ne t’oublie pas /Par Tewfik Adda Boudjelal.

Image-401

 

Le Dimanche  22 janvier 2012, une date qui fut marquée par le départ vers l’eternel de notre ami et frère, Bensaad Bekhaled .Grand humaniste comme la si bien qualifié notre ami Mohamed Kadiri. Enfant de Mont plaisir, Bekhaled, est né en 1954.

Grand amoureux de sa ville qu’il chérissait tant-, Bekhaled, fut éducateur, enseignant nommé le 12/09/1974 à l’école Boutin de Ténira.  Le 12/01/1979, il rejoint l’école Ibn Rochd –ex école Voltaire située en plein centre ville-, ne sachant pas encore ce que le destin allait lui réserver  comme agréable surprise quelques années plu tard.

En effet, c’est dans cette prestigieuse  école, qu’il fit la connaissance-en 1986- de celle qui allait partager sa vie .Une jeune fille, de bonne famille,  très impliquée dans le mouvement associatif.

Partageant les mêmes valeurs de la vie, le couple convola en justes noces, le 10 /10/1987.

De cette union, naquirent deux jolies filles et un garçon Allah ybarek. Unis pour le meilleur et pour le pire, le couple fusionnel continua de plus belle à s’impliquer dans le mouvement associatif.

Les qualités humaines de Bekhaled, ont pesé sur le choix des fideles qui l’ont élu à la tête du comité des affaires religieuses de la grande mosquée Abou Bakr Essedik.

En 1991, il fut nommé directeur du centre de santé de Tessalah. Par la suite, instructeur et directeur par intérim, à l’école Ibn El Haytem de Sidi-Bel-Abbès. Il fait un passage par l’académie, ensuite nommé directeur de l’école de Sidi-Dahou – sur la route de Ténira -en 1998.

En 2003, il rentre en ville, pour occuper le poste de directeur de l’école Ibn Baytar, ce fut son dernier emploi hélas. Il est parti sans faire de bruit avec le sentiment d’avoir rempli la mission dont il s’est toujours senti  investi, à savoir aider son prochain. Il restera un exemple pour les générations entières, grâce à sa modestie et sa grandeur de l’âme.

Il est parti trop tôt certes, mais le peu qu’il a vécu, il l’avait consacré a faire du bien et à semer l’espérance dans les cœurs  de celles et ceux qui vivaient dans la précarité.

Le directeur qui la remplacé depuis, à l’école Ibn Baytar n’a pu cacher son émotion tout à l’heure, quand j’ai été prendre quelques clichés de la modeste école qui fut son dernier royaume du savoir.

Son éternel sourire d’enfant, continuera a illuminer les visages de celles et ceux qui le chérissent pour toujours..

IMG_20150120_140150IMG_20150120_140957

 

Image-451

 

Image-44

Image-321

Image-501

Image-351

Ps/ la curiosité bien placée m’a incité à faire défiler les commentaires de l’an dernier relatifs à l’hommage rendu sur ces mêmes colonnes par notre ami Mohamed Kadiri. On y lit :

 

Abdelkader Belamri /  Un être attachant et pas du tout encombrant, privilégiant le sourire comme pour pacifier sa relation avec les autres. Je vous jure que je le croyais vivant, bien que je sache qu’il soit décédé.

Ahmed Khiat /  j’atteste qu’il était un Instituteur compétent, serviable, courtois, et très sérieux, à telle enseigne que j’en ai fait plus tard un ami.

Talha  Djeloul / La modestie fait la grandeur des hommes. Il était un exemple de droiture, et d’honnêteté.

Cheniti Ghalem / C’était tout simplement un homme extra.

Hamid Ourred / c’était un ami avec un cœur assez grand pour qu’en ai tous une place…

N.Tlaghi / En te côtoyant  professionnellement pendant 14 années, j’ai pris acte de ta personnalité « exemplaire  » imprégnée d’une grande Bravoure. Une larme m’oblige de m’arrêter tout en priant  DIEU puisse bénir ton âme .!!!

Miloua / .Peut-on oublier un homme aussi jovial, plein d’humour à vous taquiner, il mettait dans le groupe une telle ambiance que l’on ne pouvait se passer de lui.

M et Mme AISSAOUI / Exemplaire et irremplaçable.

Sabah Bensaad /  Ta présence physique nous manque terriblement mais dans nos cœurs tu es toujours présent, ne meurent que ceux qu’on oublie,

Sarah Hamou / Un homme au grand cœur, dotée d’une générosité inégalable, serviteur de Dieux mais aussi auprès des siens, investit, dévoué ton nom résonne à travers toutes tes bonnes œuvres, ton sourire efface nos peines, ton humour nous donne du baume au cœur…

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=57859

Posté par le Jan 20 2015. inséré dans ACTUALITE, PENSEE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

24 Commentaires pour “Bekhaled Bensaad on ne t’oublie pas /Par Tewfik Adda Boudjelal.”

  1. un ami

    C’est une pensée qui coïncide avec le troisième anniversaire de son décès. Vous avez la fait un bon devoir de mémoire vis à avis de cet éducateur qui vraiment comme vous le dites si bien ne peut s’oublier.

  2. MADANI

    Allah yarhmak BEKHALED repose en paix .

  3. chaib draa tani djamel

    Ce fut un grand ami ,voisin ,sage et trés modeste ALLAH YARHAMAH .Pour corriger une petite erreur de la rédaction HASSI DAHO (BOUTIN) route de TENIRA et non SIDI DAHO DES ZAIRS (route de TEMOUCHENT ou vice-versa).On le voit sur la photo 4(ecole voltaire ) avec l’ancien directeur ZERHOUNI (ALLAH YARHAMHOUM),la photo 5 (l’aid el adha) avec son frére à gauche HACENE (FRANCE) .Une grande famille de proprietaires terriens INA LILLAHI OUA INA ILAYHI RAJI3OUNE

  4. MILOUA

    c’est à ses debuts à l’ecole Ibn Rochd que j’ai connu Bekhaled et depuis nous nous sommes retrouves a l’academie il a ete à l’origine de la cooperative des enseignants Mr Taouli Dec n’a pas hesite de mettre à sa disposition le grand local (dit la chapelle) siege de cette cooperative,il se demenait comme un diable surtout pendant le mois de ramadhan.Plus tard nos chemins se sont croises quand il fut elu comme president du comite de la mosquee Abou bakr seddik j’etais juste en face en tant qu’elu à l’apc et Bekhaled venait souvent accompagné de Hadj Benaoum pour solliciter les elus sur l’entretien de la mosquee.
    il ne faut pas oublier que Bekhaled a adhere a l’ecole moderne de Frenet avec Bakhti et qu’il etait un directeur animateur avec ses amis Bennar et Akroun
    Tu seras toujours grave en notre memoire mon ami Bekhaled tu as semé et ta moisson aujourd’hui ceux sont tes enfants les generations que tu as formé meme ta fidele epouse et tes enfants propres ont de qui tenir ils perpetuent tes principes moraux,ALLAH YARHMAK

  5. N.Télaghi

    Repose en PAIX mon cher ami Bekhaled . Ton sourire,tes « trucs  » d’humour ,ton « savoir-faire  » , ta sympathie défilent réguliérement dans ma pensée ,

  6. Bel Abbesien

    Un témoignage de Belabesien à un fils de cette ville qui possède encore des gens au grand coeur et un journal Bravo messieurs !

  7. Nasri Télaghi

    Repose en PAIX mon cher ami Békhaled !! Ton sourire,tes « trucs » d’humour, ton savoir-faire , ta franche sympathie défilent réguliérement dans ma pensée ,

  8. NASRI Télaghi

    Repose en PAIX mon cher ami Békhaled !! Ton sourire, tes « trucs ‘ d’humour , ton savoir-faire , ta franche Sympathie défilent fréquemment dans ma pensée .

  9. Lecteur assidu

    Une pensée qui a sa portée. Repose en paix. L’oubli est une seconde mort. Allah yerhmak khouna

  10. Anonyme

    arkoun lounas
    mon frère mon ami j’ai connu en toi le gentleman l’élégant aimant son prochain tu était le serviteur des démunis des pages entières ne pourrai me suffir pour parler de tes qualités tu nous a quitté physiquement mais tu ne mourra jamais dans nos cœurs Allah yerahmek

  11. nacira

    Tu es tj avec nous vivant dans nos coeurs,tu etait généreux ,tu aimait bcp ta ville personne ne poura oublier ce que tu as fait ,bekhaled j aimais bcp rigolé avec inchalah matwak el jenna rabi yerhmak khoya

  12. Rainaraykoum

    Allah yarham´bekhaled , un être si cher qui est parti à la fleur de l’âge !
    J’ai rencontré son jeune frère hacene qui a quitté l’Algérie il y quelques années a sba lors de nos vacances d’été !!! Il était hors de lui de part son métier d’urgentise ! Il m’avait dis que son frère était partie pour une simple question de bouteille d’oxygène indisponible au niveau de l’ambulance !!!!!! Qu’elle crime !!!!!
    Certains vont dire que c’est la katba ou bien le mektoub tout comme celui du penalty raté par l’Afrique du sud !!!!!!!!!!
    Allah yarh mak ya bekhaled khouya !!!!!!

  13. Abbes

    Allahyerhamah. Mon frère tu mérites, tout ce qui est digne est dit dans ces témoignages de tes frères et soeurs.

  14. Kacem Med BOUSMAHA

    On ne t’oubliera jamais, cher ami et frère Bekhaled et surtout les années qu’on a passé ensemble à la direction de l’éducation. Tu a disparu de la vie, mais pas de nos cœurs. Tu étais un ami un homme formidable, gentil, respectueux et généreux. Ton courage, ta bonté, ta joie de vivre et ton sourire resteront graver à jamais dans nos cœurs.
    Repose en paix cher ami et que dieu t’accorde sa sainte miséricorde et t’accueille en son vaste paradis.

  15. Bel Abbesien

    Je me délecte dans ces commentaires sous forme de témoignages sur le défunt.

  16. khiwani

    un hommage a sa place

  17. Mme Bensaad

    le dimanche 22janvier 2012 a 5h15mn du matin un jour qui nous tous marqué trois anneés sont passeés et ton visage hante mes penseés cette lettre t’est destineé pour te dire a quel point tu nous manques un prenom q’on prononce souvent car a nos yeux tu es toujours present un trait de visage que j’aperçois des fois en croyant fort que c’est toi mais la dure réalité ressurgit en pensant que tu n’es plus ici .Toi l’être tant aimé toi qui a nourri mon passé toi dont le sourire ne te quittait pas toi qui veillais sur nous tu es parti a jamais sans faire du bruit sans faire d’adieu aux gens qui t’aimaient je ne peux guerir de ton absence je sais que ça n’a aucun sens meme si on dit que c’est le destin inalillahi oua ina ilayhi raji3oun inchalah matwak eljenna Rabi yarhmak ya khaled merci a toi Tawfik et merci a toute l’equipe du journal

    • OUERRAD en squatteur

      Reconnaitre la valeur intrinseque de celui qui a partage son quotidien , est une valeur humaine .M

    • OUERRAD en squatteur

      MERCI , madame BENSAAD , pour cet homage a celui qui fut votre compagnon dans cette vie , ici bas .RABI YAJMA3KOUM fi dar el akhira ,
      BEKHALED est un etre exceptionnel , nul BEL ABBESIEN ne peut vous dire le contraire , ses valeurs humaines depassaient de loin celles de ceux de sa generation .Ce monsieur est hors du commun , je ne pense pas qu il ait un seul ennemi , ici bas /RABI YARHMOU .

  18. Un ami

    Allah est grand. Les témoignages sont sincères et poignants

  19. khayi

    Non ces des types qui ne s’oublient pas ils ne cessaient de semer du bien mais un souhait que la mairie au moins daigne peindre la facade de de cette école ou i travailla c’est pour tous..benéfique

  20. (Imax)*

    Bien que j’avais plus d’affinité avec Hassane, bekhaled que Dieu ait son âme et lui accord Sa grande Mesicorde était d’une gentillesse et

  21. (Imax)*

    Bien que j’avais plus d’affinité avec Hassane, Bekhaled que Dieu ait son âme et lui accorde Sa Grande Mesicorde était d’une gentillesse en plus d’un sourire qui faisait de lui un être aimé par tous ceux qu’il approche.
    Un voisin.

  22. Wafaa (nièce)

    Allah yerhmek hbibi, tu nous manque, tu hantes nos pensées, on ne s’habitue toujours pas a ta disparition .. On t’aime hbibi ..

Répondre