La Voix De Sidi Bel Abbes

Association des anciens du lycée Azza Aek : derrière la transmission des valeurs, un noble projet.

Tout récemment avions fait part de la création d’une association des anciens élèves du lycée Azza. Ainsi avions tenu de prendre attache avec les membres du bureau de cette structure qui est un jalon de plus doit-on le dire pour la région et pour la ville de Sidi Bel Abbes en particulier. Les initiateurs après une longue année de concertation, dévoilent ainsi les grandes lignes, ou autrement dit le programme d’action, en estimant qu’à juste titre d’ailleurs, que les années passées au lycée sont les plus belles de leur existence. Et  c’est pour entretenir le souvenir des années lycéennes et promouvoir le patrimoine moral de la communauté de tous les anciens que ces élèves qui ont appartenu au lycée Abdelkader Azza ont entrepris la création de la dite association, fondée sur les sentiments d’affection qu’ils se doivent mutuellement. Dans les faits, c’est sous la houlette d’un noyau dynamique et déterminé, qu’ils ont donné corps à leur projet dont la maturation a nécessité un temps relativement long, doit –t’on le mentionner, puisqu’il s’est agi de réunir une assemblée générale constitutive qui a procédé à l’élection du bureau, à la rédaction des statuts et à entreprendre différentes démarches administratives auprès des pouvoirs publics. Ils ne manquent pas de souligner la grande sollicitude dont ils ont fait l’objet de la part du proviseur du lycée et du directeur de l’éducation de la wilaya  -tous deux anciens élèves du lycée, comme votre serviteur, du reste- sans l’adhésion desquels rien n’aurait pu se faire. Ils nous chargent de leur transmettre, ici, un hommage appuyé. Dont acte.

Ils ont assigné donc à leur association des buts d’une grande générosité, à savoir l’organisation dans l’enceinte du lycée de rencontres par delà lesquelles ils donnent l’occasion aux anciens élèves de renouer les liens d’amitié qui les ont unis et l’opportunité d’évoquer leurs souvenirs communs, en plus d’un soutien moral et matériel à ceux de leurs anciens camarades qui sont confrontés aux vicissitudes de la vie à cause d’un état de santé défaillant ou en raison de conditions économiques précaires. Ils envisagent, par ailleurs, en coordination avec l’administration du lycée et à la demande de celle-ci participer aux manifestations culturelles qu’il organise, assurer un soutien psychopédagogique aux élèves scolarisés des classes d’examen qui en feraient la demande et leur transmettre les valeurs dont se sont nourris leurs ainés. Le présent papier annoncé dans nos colonnes il y a quelques jours, fait suite à la gentillesse d’une visite entreprise par les membres du bureau directeur, et à leur tête le président Benyahia LAKHAL (1962-1968). Ces derniers lancent un appel à tous les anciens pour venir les rejoindre et de préciser que l’adhésion est, tout naturellement, ouverte à tous ceux et toutes celles qui ont fréquenté l’établissement à un moment quelconque de leur parcours scolaire sans autre condition que celle de s’acquitter de  la cotisation annelle. Les promoteurs du projet ont convenu que le public ciblé devrait concerner tous les anciens qui ont appartenu au lycée depuis sa création et sous quelque dénomination qu’il ait été désigné (lycée Laperrine-lycée El Djala-lycée Abdelkader Azza) jusqu’ à la rentrée scolaire 1976-77 qui a marqué la mise en œuvre d’une profonde réforme de l’enseignement et de la formation dans notre pays. Ils ambitionnent d’offrir un espace de ressourcement et un lieu de pèlerinage à ceux de leurs anciens amis qui ont, jadis, quitté la ville de Sidi Bel Abbes; nombreux se sont  établis hors de nos frontières (Maroc, France, Tunisie, Amériques..) où ils se sentent toujours étrangers puisque la seule patrie est celle de l’enfance et de l’adolescence. Ils sont invités, pour l’heure, à s’adresser au journal qui transmettra et cela en attendant la mise en place des structures de l’association.

ILS nous promettent d’inaugurer leurs activités dès l’agrément de leur association par les services de la wilaya, en organisant une rencontre conviviale regroupant le plus grand nombre d’anciens, rencontre qu’ils devinent empreinte de bonne humeur et débordante d’émotion.

ALORS longue vie à cette association et bon vent !

Nb : La Voix De Sidi Bel Abbes, va contribuer a sa manière, en mettant cette association en ligne, et ce n’est là qu’un début, encourageant toutes les heureuses initiatives.


URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=2825

Posté par le Avr 13 2011. inséré dans ACTUALITE, ZOOM ASSOCIATIONS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

9 Commentaires pour “Association des anciens du lycée Azza Aek : derrière la transmission des valeurs, un noble projet.”

  1. FATIMA

    salam, le minaret , les épis de blés, le livre…je comprends, les grappes de
    raisin , n’est-ce pas du passé ?

  2. Abassia Gherasselgoum

    Je salue cette initiative et la soutient avec enthousiasme. Nous étions 8 filles en 1972 et garçons de très bons souvenirs. Merci à ceux qui ont tout organisé pour ce rapprochement.

  3. Bachir K.B

    J’apprends avec grand plaisir la naissance de cette Association. Merci aux innitiateurs.
    Peut-on inclure dans le programme une « Journée de Rencontre des Anciens » chaque année en pensant à ceux qui viendront de loin pour organiser leur venue
    – coordination pour le deplacement en groupe des villes eloignées
    – sejour à SBA en prevoyant des reservations d’hotel ou meme un dortoir au lycée (ce qui sera surement tres sympa !)….
    BON COURAGE ET A BIENTOT
    CORDIALES SALUTATIONS

    • bureau asso. du lycée a. azza

      Les retrouvailles des anciens sont fixées, une fois l’an AU DERNIER SAMEDI D’AVRIL. Parlez en autour de vous et merci de consulter le site de l’asso: « lesquat-za.org » Prenez date, l’ami et bienvenue. Pour le bureau de l’association.

  4. soukato alicante

    les nouvelles associations d »anciens sont un reel plus dans le rayonnement culturele.les anciens sont toujours disponibles selonleur etat de sante a assiter les jeunes generations.je pense etre dans la philosophie et l »esprit de ces creations.

  5. nasri

    une initiative louable, par la meme occasion je cherche des anciens du lycee el djala classe 5m5 annee 65/66.Apres je me suis rendu à ORAN poursuivre mes études merci

  6. mokeddem omar

    26 décembre 2011-16h 18
    excellente initiative
    fraternelles salutations à tous les anciens du lycée azza abdelkader
    je fais partie de la promotion baccalaureat 1968
    je suis retraité depuis le 1/9/2009

  7. Abassia Gherasselgoum

    Bonne et heureuse année à tous (tes).

Répondre