La Voix De Sidi Bel Abbes

Aprés les joutes sénatoriales de la Honte de ce jour. Vers la reconduction de l’inamovible Bensalah président du conseil de la Nation

Alors que les nouveaux sénateurs sont élus au suffrage indirect et secret par les membres des APC et des APW ce samedi 29 décembre, le sort d’Abdelkader Bensalah, président du Conseil de la Nation, reste apparemment inconnu. Ce dernier a accompli son mandat de six ans à la tête de la chambre haute du Parlement. Sera‑t‑il reconduit ou non ? Une question qui demeure en suspens.Mais des sources prédisent le maintien voir la reconduction  de cet  inamovible président du Sénat.

La Constitution algérienne ne limite pas les mandats du président du Conseil de la Nation, mais pour être réélu, le président du Sénat doit impérativement être reconduit dans le tiers présidentiel. Ce qui n’est pas acquis, sachant que Bensalah n’a pas pris part aux locales du 29 octobre et que son nom ne figure donc pas sur la liste des candidats aux sénatoriales.
Les partis politiques ne semblent pas trop inquiétés par la présidence du Sénat, y compris le FLN qui a revendiqué haut et fort la présidence de la chambre basse (APN.) Pour Kassa Aissi,  chargé de la communication au FLN, « le poste du président du Sénat n’est pas mis en compétition ». « Le président du Sénat est désigné par le président de la République parmi les membres du tiers présidentiel », explique‑t‑il anotre source pourtant, le règlement intérieur du Sénat est très clair. L’article 6 dudit texte stipule que « le président du sénat est élu au suffrage secret par les sénateurs ». Mais sur le terrain, « le dernier mot revient au président », confie un sénateur. Notre source rappelle que Bensalah « peut être récompensé pour son rôle dans le dialogue engagé dans le cadre des réformes politiques ». Les partis politiques l’ont bien compris : le futur président du Sénat sera indiscutablement nommé par le chef de l’État. « Tout dépendra de la volonté du président de la République, s’il souhaite reconduire Bensalah, il le nommera dans le tiers présidentiel ».
À ce jour, un grand mystère entoure cette liste présidentielle qui devra contenir le nom de 24 sénateurs. Le président devrait la publier dans les prochains jours. Il n’est pas limité par le temps, il a même attendu parfois la veille de l’installation du Sénat pour divulguer sa liste. Dans certains cas, rappelle un membre du Sénat, « le président a même pris l’habitude de laisser des sièges vacants durant plusieurs mois ».
À la veille des sénatoriales, ce n’est pas uniquement le nom du futur président du Sénat qui suscite des interrogations, mais un flou persiste également sur le nombre exact des sièges sénatoriaux à pourvoir. Actuellement, le Conseil compte 144 membres, mais selon la Constitution, comme le fait remarquer à notre source, Hassiba Benabou, constitutionnaliste, la loi fondamentale, dans son article 141, prévoit que « le nombre des membres du Conseil de la Nation est égal à la moitié, au plus, des membres de l’Assemblée Nationale ». Or, le nombre de sièges de l’APN a augmenté, passant de 389 à 462. Interrogée, une source au Sénat rappelle que « la révision à la hausse du nombre de sièges à l’APN s’est faite par décret présidentiel », ajoutant que « la même procédure devrait être appliquée pour le Sénat ». Cependant, aucune disposition n’a été prise pour le moment.

 

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=21030

Posté par le Déc 29 2012. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

7 Commentaires pour “Aprés les joutes sénatoriales de la Honte de ce jour. Vers la reconduction de l’inamovible Bensalah président du conseil de la Nation”

  1. CONTEMPLATIF

    ERRACHAM HMIDA WA LAAB HMIDA.ILS VEULENT S’ETERNISER DANS LEUR FAUTEUIL EN FORME DE CRATERE QUI S’EXPLOSERA UN JOUR SOUS LEUR SAILLON

  2. entort

    Pourquoi pas , tant que chacun y trouve son compte , bien loin de l’Algérie des rêves….

  3. Sokato ALICANTE

    il mourra sur une chaise roulante

  4. meradi

    Felicitations et sinceres encouragements a la voix de sba pour son courage non comme ces plumes achetées

Répondre