La Voix De Sidi Bel Abbes

Aprés la sortie honorable des Fennecs : Ciao les Grands et Merci Vahid

Algeria

L’Algérie s’est présentée sans complexes face à une équipe d’Allemagne annoncée comme la grande favorite de ce duel. C’est donc sans surprise que les hommes de Löw ont pris le contrôle du cuir, profitant de Fennecs trop regroupés derrière. Une tendance qui s’est rapidement inversée. Performante grâce à ses contres très rapides, l’Algérie s’est d’ailleurs créé la première grosse occasion du match obligeant Neuer à sortir de sa surface pour empêcher Slimani d’ouvrir le score (9e). Mis en difficulté et peu inspirés devant, les joueurs de la Mannschaft ont peiné pour trouver Müller seul en pointe. Une aubaine pour des Fennecs toujours aussi incisifs en contre. A la 17e minute, Slimani pensait même ouvrir le score de la tête sur un caviar de Ghoulam, mais un hors jeu de position gâchait tout. Une minute plus tard, ce fut au tour du latéral gauche de passer de peu à côté du but sur une frappe trop croisée (18e). Bousculée, l’Allemagne a tout de même fini par réagir dans les dernières minutes de la première période. Avec un Özil à la baguette, ses coéquipiers ont alors multiplié les tentatives lointaines (37e, 40e, 44e). Mais Mbolhi veillait au grain. Mieux, le portier algérien a sauvé les siens sur une double parade face aux tirs de Kroos et de Götze. Au retour des vestiaires, le show Mbolhi pouvait se poursuivre. Privée de ballons, l’Algérie a pu compter sur son héros. Transfiguré depuis le début du tournoi, le portier des Fennecs a sorti le grand jeu face au nouvel entrant Schürrle (46e), Mustafi (47e), Laham (55e), Schweinsteiger (79e, 90e) et Müller (80e). Impuissants, les Allemands ont toutefois démontré qu’ils restaient l’une des meilleures équipes. Moins éreintés physiquement, les hommes de Löw n’ont mis que deux minutes après le coup d’envoi de la prolongation pour trouver enfin la faille sur un centre de Müller repris en Majder par Schürrle (1-0, 92e). La fin du match est alors complètement débridée, les occasions se multiplient, notamment du coté allemand. L’Algérie aurait pu devenir la quatrième nation africaine à se hisser en quarts de finale d’un Mondial, dans le sillage du Cameroun (1990), du Sénégal (2002) et du Ghana (2010). Mais avec leur qualification inédite en huitièmes de finale, les hommes de Vahid Halilhodzic viennent déjà d’écrire leur propre histoire.

Vahid

Coach Vahid a fendu l’armure. A l’issue de cette rencontre d’une incroyable intensité entre l’Allemagne et l’Algérie (2-1), Vahid Halilhodzic n’a pu contenir ses larmes. Le sélectionneur des Fennecs a félicité ses joueurs avec qui il est allé au bout d’une aventure qui dure depuis 3 ans. Malgré un bilan plus que satisfaisant lors de ce Mondial, il ne devrait pas être prolongé à la tête des Verts. Au milieu du terrain, après une prolongation et un match fou, il a pris le temps de dire un mot à chacun des membres de son équipe. Les héros algériens ont rendu hommage à leur mentor. Les Fennecs ne sont pas prêts d’oublier le nom de celui qui, pour la première fois, les a hissé en huitièmes de finale d’une Coupe du monde. Merci Vahid

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=50717

Posté par le Juil 1 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

4 Commentaires pour “Aprés la sortie honorable des Fennecs : Ciao les Grands et Merci Vahid”

  1. fethi

    Dommage on est encore triste

  2. Abbes

    Regardez la télé comment ils furent ou sont acceuillis

  3. VDSBA SPORTS

    La reprise des séances d »entrainements prévues hier soir au stade 24 février 56 sous la direction du nouveau coach Francais JEAN GUY WALLEME-ex Joueur prof LENS et coach dans plusieurs clubs francais; aussi avec premiére expérience en Afrique ;a donc débuté timidement C’est le cas remarqué ;des reprises en ces périodes de Ramadhan avec un effectif réduit ;une quizaine de u total en attendant l’arrivée des autres signataires signalés a temps dans nos colonnes par notre ami et confrére Nouara yahia Le nouveau coach était assisté lors de cette reprise;de ses deux adjoints;un Algérien et un Tunisien La présence du public est un élément a signaler et ce outre les dirigeatns qui préparent le départ en Tunisie ou le club effectuera un stage de préparation annoncé il ya un mois de cela USMBA C’est la reprise des entrainements

Répondre