La Voix De Sidi Bel Abbes

Après Albert Camus, l’éminent économiste Taieb Hafsi, revient lui aussi au Lycée Azza Aek

Il y a moins d’une semaine, après la rencontre des anciens du lycée Azza Aek, anciennement Laperrine, notre ami Bel Abbesien Ibn Rahimine, collaborateur depuis Paris ou il réside depuis de longues décennies, nous a fait part d’Albert Camus (Voir Article). Cet après midi, un des doyens des blouses noires, qui n’a pu pour des considérations personnelles, très retenu le samedi 30 passé, nous cita toute une lignée d’intellectuels, de renommée mondiale (anciens du lycée Laperrine, d’El Djala, puis Azza Aek). Nous commencerons cette série, par Taieb Hafsi, qui au passage est venu participer voire faire une communication, lors de la Rencontré au 9e Symposium international de MDI Business School Algérie, qui s’est déroulé les 30 et 31 mai au Hilton d’Alger il y a 1 année, le professeur Taïeb Hafsi, titulaire de la chaire de management stratégique international à HEC Montréal (Canada). l’éminent économiste avait répondu aux questions de notre confrère « Liberté », après sa communication qui a traité de l’entrepreneuriat public, au cours de la première matinée de la rencontre. Ses recherches portent essentiellement sur la gestion stratégique des organisations complexes, notamment les entreprises diversifiées, les entreprises dispersées géographique­ment, les organisations à buts non lucratifs, les entreprises d’Etat et les gouvernements. Il s’intéresse actuellement en particulier aux effets des institutions sur le comportement stratégique des organisations. Au cours des dix dernières années, il a conduit des recherches importantes sur les rapports entre la stratégie et la nature de l’environnement de l’organisation,  sur les réponses organisationnelles à la mondialisation des marchés, sur le changement stratégique et sur les questions de compétitivité et de stratégie nationale. Ces sujets sont toujours sur sa table de travail. Ses recherches ont été généralement financées par le Centre canadien de recherche en sciences humaines (CRSH), par le Fonds d’aide aux chercheurs du Québec (FCAR), par le Centre francophone de recherche en informatique des organisations (CEFRIO), par le Centre canadien de gestion et par le Centre d’études et d’activités internationales (CETAI).

Poursuivant notre investigation ; avions pu trouver des photos d’antan dans ce mythique temple du savoir, en l’occurrence le Lycée Azza Aek. Décidément, cette rencontre ne s’est pas achever…

photo prise au « foyer » du lycée Ramadan 1962
En arrière plan,  Tableau réalisé par le deuxième proviseur, appelait « Miloud » bien qu’il fut Pied Noir.
En haut de gauche à droite:
Daho (St Denis du Sig) ; Agha Abderrahmane (Méchéria)
Plus bas toujours de G à D:
Un élève (Marnia ), Taïbi Tahar ( El Bayadh), Lalaoui Benaoumeur (St Denis du Sig), Hafsi Tayeb (Saïda), Ait Salem, Abderrahmane ( Aïn Séfra), Boussacri le piont ( Bel Abbès ?)
Assis:
Beghdadi Ahmed ( Aïn Séfra)

Photo prise en même temps que la première et toujours au foyer du lycée … Ramadan 1962
Pratiquement les mêmes élèves jouant au billard et toujours au « foyer » du lycée
De Gauche à Droite:
Lalaoui Benaoumeur, Boussacri, Beghdadi Ahmed, Ait Salem Abderrahmane, Hafsi Tayeb, Agha Abderrahmane, Taïbi Tahar et derrière lui Abi Ayad de Tlemcen.

Nous devons les photos ci dessous à notre ami Jean Claude Azoulay de Aïn Séfra ancien élève de l’Institution et du Lycée Laperrine.
Au milieu deuxième rang portant une serviette orange sous le bras, le Marhoum Mohammed Boukhobza de El Bayadh sans en etre tout à fait sûr
Sur la Gauche deuxième rang, les mains sur les hanches Bouazza de Saïda

Cours du Lycée,
le Batiment sur la droite: En Haut le Dortoir, en bas le Refectoire et salles d’études

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=3976

Posté par le Mai 5 2011. inséré dans ACTUALITE, HOTE DU JOURNAL. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Répondre