La Voix De Sidi Bel Abbes

Appel à réhabiliter le pain traditionnel et à promouvoir ses qualités nutritives

Des spécialistes de la cuisine traditionnelle et des associations locales ont appelé, à l’occasion du salon « Khobz Eddar » qui s’est tenu samedi à Alger, à réhabiliter le pain traditionnel algérien dans toute sa diversité et à promouvoir ses qualités nutritives que bon nombre de consommateurs ignorent.

7e683ac729beb4067d19aff97c663c35_l

Selon de nombreuses amatrices de la cuisine traditionnelle et de nombreux participants à « la fête du pain » organisée au Palais des Rias (bastion 23), le pain traditionnel algérien « khobz Eddar » a subi une dépréciation face au pain moderne, malgré ses qualités nutritives.

L’organisateur du salon et directeur du Bastion 23 Boualem Belchheb a indiqué que cette manifestation célébrait « la fête du pain » qui est organisée chaque année à Médéa, précisant que la capitale a fêté cet aliment avec tout ce qu’il véhicule comme valeurs sociale, culturelle et économique.

Il a ajouté que ce salon qui a réuni une cinquantaine d’exposants entre associations, femmes au foyer, et des spécialistes de la cuisine traditionnelle, tend à promouvoir les bienfaits et les qualités nutritives du « Khobz Eddar » qui reste fidèle aux ingrédients naturels bénéfiques pour la santé.

Mme Fakhardji Nabila, cuisinière et organisatrice d’événements a indiqué que le pain traditionnel a de nombreuses vertus que beaucoup ignorent. Elle regrette l’absence d’associations pour faire la promotion de ces délicieux morceaux que nos mamans préparaient avec amour pour toute la famille.

Mme Fakhardji a souligné que la bonne préparation du khobz Eddar nécessitait de respecter le temps de fermentation panaire et de bien pétrifier la pâte pour obtenir un bon mélange des ingrédients.

Ces derniers, a-t-elle précisé, sont riches et divers, ils contiennent notamment des graines de Sésame, de l’huile, de la pâte d’olive, des tomates, des herbes aromatiques, de l’ail, de la menthe et bien d’autres condiments.

La chef cuisinière Lakhdhari Samia d’Alger partage volontiers l’avis de sa voisine dans ce salon, affirmant que le Khobz Eddar est très économique et peut être conservé pendant toute une semaine car dépourvu d’améliorants.

Cette spécialiste de la cuisine moderne et traditionnelle a rappelé les différentes variétés de pain dont « Aghroum vou lahwal » fait de menthe pouliot, de viande salée et d’épinards et « le pain méditerranéen » dont la composante est diététique.

La présidente de l’association « mains d’or » de Médéa Bouzarii Aicha a évoqué quant à elle le problème de la commercialisation affirmant qu’il était difficile de convaincre les propriétaires des grandes surfaces de l’importance de promouvoir les variétés du pain traditionnel algérien.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=69190

Posté par le Sep 19 2016. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, SOCIETE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

16 Commentaires pour “Appel à réhabiliter le pain traditionnel et à promouvoir ses qualités nutritives”

  1. Ayadoun Sidahmed

    « Khobz Eddar » DIRAH MOULATE EDDAR mais de nos jours EDDAR avec MOULATE EDDAR ce n’est plus le même concept, la femme à coté de son compagnon (le mari) se lèvent tôt ils ils partent au travail, généralement chacun sa voiture, à midi un repas froid, le soir ils viennent fatiguer, ils réchauffent le pain « rotatif » avec le micro-ondes si non pour qu’il n y aura pas de corvée de laver la vaisselle ils préfèrent une pizza ou un sandwich et parfois du poulet rôti……!!!
    le moi de Ramadan généralement ils préfèrent acheter du KHOBZ EDDAR on dehors de EDDAR, nous somme devenu une société de consommation qui ne produit rien et qui consomme tout !!! ALLAH YJIB ELKHEIR

  2. mohamedDD

    ya si S.A. Ayadoun, pour faire « khobz eddar », il faudrait avoir des mains et surtout un coeur, l’amour du foyer, de la famille, …. et même des enfants sont absents pour la plupart excepté pour de rares foyers.
    Dites moi, Où sont Traris (par éducateur et responsable au sens large du terme)? Où sont Oum’mahates (mères protectrices et responsables)? Où est l’Enseignant (e) par amour pour son noble travail d’éducation et surtout de formation avec les parents de la « relève »? Où est l’imam respectueux et respectable de Sa mission? Où est l’élu (e) légitime pour un mandat et non pour toujours respectable et responsable? Où est le vrai journaliste, responsable de ses articles,et non plagiaire derrière un pseudo? ou en core, Où est le juge indépendant des « ordres » respectueux de la justice? …..
    Où sont passées toutes ces bonnes personnes (malgré leurs défauts) désintéressées, respectables, respectueuses, ….ALLAH YARHAMHOUM , … rares sont parmi les vivants !!!!! Qu’Allah les Eléve au-dessus de nous autres pour « goùter » un tant soi peu de justice sociale amin, Ya Rabi ktar doulm wa ansa’aw meskine, Allah terfa’a ra’yatik amin

  3. Chez le boulanger. Une dizaine d’hommes faisait la chaine. C’était presque l’heure du déjeuner. Tous impatients de prendre ses baguettes encore chaudes et filer illico presto. Quand un nouveau venu, toujours un homme, venait directement au comptoir demander du pain sans faire la chaine.
    –Hé vous, vous ne voyez pas que tous ces hommes là font la chaine, un peu de respect pour les hommes ! Intervint le dernier de la file appuyé par les autres.
    –Des hommes, vous dites ! Les hommes RIJEL ne sont pas chez le boulanger comme vous et moi. Ils sont bien chez eux en train de manger El Mtlou3. Rétorqua ce dernier arriviste.

    • Amirouche

      DOUAR,
      Salem,

      Un fil ( éléphant ) était tombé amoureux d’une petite « nemla hamra » aux beaux yeux noirs. Tout de suite et sans la connaitre, il demanda sa main à ses parents. Lui, un gros mangeur et elle, elle ne connaissait malheureusement rien en cuisine, elle ne savait même pas faire « el matlou3 » ou « el harcha », d’autant plus qu’il faut beaucoup de « matlou3 » pour assouvir la faim de son mari le « fil ». Après une année, le « fil », ne pouvant plus supporter cette vie, décide finalement de divorcer en disant à sa femme « el nemla » :
      –  » YAL NEMLA MELYOUME RAKI M’TALGUA « ,
      – La fourmi sa femme lui dit alors :  » ASSTENA ASSTENA, AYA WEL FILE LI FI KERCHI CHKOUNE YWEKLEHE KI Y’ZID ?!!!  » …
      Moralité:  » il faut bien choisir son épouse ou son époux avant que ça soit trop tard  » rirrrres
      Khayicalement

      • Imène

        Ya 3mirouche !
        je suis MDRRRRRR et re-mdrrrrrrrrr ! ya yemma 3zizen !
        La connexion rahi t’clignoti , je profite !
        @
        Squatteur !
        Je suis ravie de te lire , c’est tout je ( et tous tes amis (es ) souhaitais , te  » voir  » de tps en tps sur la VOIX , lire tes com « assassins  » en un mot savoir que tu vas bien !! est ce trop demandé ? alors stp , stp min dek fais un effort ! Tu dis que la Voix n’est plus la tienne , mais c ton journal c’est déjà bien ! Pourquoi tu ne te  » retrouves  » plus dans ton journal et celui de tous tes compatriotes ? ya pas de nouvelles de ta ville ? et si il n’y en avait pas ??? tu vis ( comme moi , comme nous tous ) dans une ( des ) ville où il ne se passe rien.. el Hamdoullah ! ben alors , on ne va pas en inventer ! Les sujets de la Voix sont trés variés , allez lis du Hassan ! un paquet de nostalgie , de h’nana..le doux temps d’antan ..alors stp , ne nous boude pas , et fais coucou de tps en tps ! yek..saha . fais attention à toi , je (nous ) prions tous les jours pour que tu sois guéri , wallah !

        • Amirouche

          OUERRAD…

          Imène ma soeur,
          VDSBA sans Mohamed c’est comme el matlou3 sans sel…
          Allah ychafihe we y3afike de tout mal..

          • OUERRAD

            merci ,,,,,Imene ,,,,, nakarinnnn el melh ,,,,
            c est maintenant qu ils se rendent compte ;;;;
            OUHINOU ILLA KHOUBZ OUMMI ;;;; dixit mahmoud darwich
            WALLIT MATLOU333 YEK
            JE TE DONNES RENDEZ DES QU ON IRA MIEUX TOUS LES DEUX ….
            portes toi bien sahbi

  4. SBA

    Merci docteur Douar. Le commentaire est lourd de sens.

  5. SBA c’est juste une blague pour rire et je m’excuse aupres des hommes qui ont des bonnes femmes qui travaillent et qui sont uliles pour la société devant cette gatégorie de femmes je dis yen3al bou el matlou3

  6. mouss

    Les femmes d’aujourd’hui elles savent discuter au Téléphone, elles connaissent bien les chanteurs et les chanteuses et leurs chansons les feuilletons elle aiment manger des Pizzas au restaurant et aller prendre des glaces elles aiment bien avoir une belle cuisine comme décor seulement mais surtout pas préparer des plats de peur de la salir ????? ou plutôt elles n’osent pas dire qu’elles ne savent pas cuisiner !!!!!!

  7. Imène

    OH ! lalala laaa ! qu’est ce que je lis ?? je suis estomaquée face à ces commentaires durs , méchants , à la limite de la misogynie la plus primaire ! Dr Douar , mouss , SBA …vous faîtes fort là !!!!??? ( mon Dieu mouss qu’est ce vous dîtes ?? ) Attendez un peu ! la connexion est perturbée , mais je reviendrai ! je viens de rentrer justement et j’ai prévu de faire du pain maison ! ok ? la double journée commence ! j’ai investi dans un pétrin plus coriace que le premier.une rollce royce ..et vroom vroom ! (clin d’oeil à l’ami elabassi ! ) je vais lancer mon khobz eddar ..wacha3lih ?? Méchants va ! je reviendrai ..

  8. Hassan

    A la lecture de certains commentaires sur nos femmes, je me suis rappelé une vieille chanson bien de chez-nous de Setif el 3ali. Cette chanson disait:

    Ya la la goulou la moui
    ma nakhodh ila ben 3ami
    el arbi ana galbi lih
    houa eli yanseb b dami
    lama ya goul ya benyat 3ami…..

    Comment mes frères peut-on exiger plus d’une femme qui dit cela?
    Nous les hommes desiront que nos femmes soient :
    -Belles
    Intelligentes
    -Bonnes femmes de ménage: Cuire, broder, tricoter etc…
    Ne trouvez-vous pas qu’on exige un peu trop?
    L’homme par contre peut être »Mkhanfar », sans culture, non bricoleur mais il convient à toutes les femmes !
    On arrive parfois à des abérations. Par exemple:
    Il m’a été donné d’assister à un mariage d’un jeune homme qui n’a pas pu obtenir son bac, avec une jeune fille qui avait son Master en Physique ! Comment voulez -vous qu’ils parlent le même langage et se comprennent et aient des buts communs dans la vie.

    Un mariage doit être basé sur l’amour réciproque et non pas un contrat commerciale:
    Tu doit préparer khobz e dar, el hrira, etc… en un mot soit belle et tais-toi.
    Notre époque exige que la femme travaille pour nourrir sa famille et donner une bonne éducation à ses enfants. L’homme seul ne peut plus subvenir aux besoins multiples et variés de la famille. Il m’a été donné de travailler avec des femmes mariées et de jeunes filles et tout ce que je peux dire: Macha Allah. Des gens de bonnes familles éduquées, intelligentes , sérieuses et travailleuses. Une femme ,comme un homme, qui travaille
    ne peut pas à elle seule  »tirer la charette » de la famille. Il faut l’entre- aide et même si elle n’a pas le temps de préparer le malheureux khobz E dar, alors ce n’est pas la fin du monde.

    A ceux qu’on aime on ne peut pas dire Non ou tout simplement ouf.

    • Imène

      Hassan : Azzul ! tlm ..
      juste un petit rectificatif : Intelligentes ? ce n’est pas ce qu’on leur demande en premier , une femme trop intelligente peut être ch……te , dans une certaine mesure , surtout si lui ne l’est pas , ou ne suit pas ! les 2 autres critères oui , trés importants .. Maintenant , vois tu , Hassan,
      madame baguette , ou madame matlou3a , ce débat n’exprime que la partie émergée de l’immense iceberg que représente la culture et la mentalité fondamentalemnt sexiste de la société dz..c’est vrai , comme tu le dis , on exige bcp, énormément des femmes ( qu’on arrive parfois à des aberrations , trés juste ! ) et on est nettement plus enclins à l’indulgence , à la permissivité la plus lâche lorsqu’il s’agit des hommes ( et ce , depuis la plus tendre enfance ) Tout ce que une femme fait – en général -n’est jamais exempt de reproches , ou de critiques parfois trés acerbes – fussent elles infondées ou pour des motifs insigifiants –
      Des exemples trés fréquents du quotidien : lorsqu’une femme , pour des raisons professionnelles , est appelée à bouger , à se déplacer , à s’absenter un peu de son foyer , on dira d’elle que c’est une  » hamla  » ( égarée ) pour un homme , on dira que c’est un  » khaddam , un bosseur , ou Allah y3inou ..lorsqu’une femme , après une double journée de travail harrassantes , se permet un petit somme réparateur , on dira que c’est la mouché tsé tsé qui l’a piquée ! lui il peut être chômeur , dormeur , râleur , et qui tape du poing sur la table si la matlou3 n’est pas chaud ! normal.. Si elle s’offre un petit moment de détente avec un mousselssel de 25mn ( entre la préparation du dîner et les devoirs du petit ) olàààà ! les femmes et les mousselssels , même dans les prêches des mosquées , on en parle ! ) lui il peut rester des heures durant vautré face à la telé à regarder les matchs de foot sans que personne ne trouve rien à redire ..normal ! si c’est une femme qui grignote , ( qui ouvre souvent le frigo ! ) on dira :mais elle n’arrête pas , la vache ! lui , quand c’est un gros mangeur , on dira juste qu’il a bel appétit ..Allah ibarek ! Quand elle est coquette , soignée et qu’elle s’apprête à sortir..mais ???????? win ?????? bessah win rahi rayha ????????? loooool ! je peux continuer comme ça à citer des millions de situations où les femmes sont toujours sur le banc des accusés sans preuves , ni présomption d’innocence ..ça doit certainement conforter les stéréotypes discriminatoires qui vont jusqu’à exploiter la religion- à tort évidemment – pour pérenniser la suprématie du masculin , puisque les femmes sont -déficientes dans leur raison et même dans leur foi – et donc inaptes à juger , à discerner…
      Bref ! bref..le sujet est trés vaste ..et il ya à boire et à manger ! Salem khaytical Hassan !

      • Mme CH

        Il faut dire que c’est un échange passionnant entre frère Hassan et sœur Imènus…!!! Ah! Le continuel duel entre l’Homme et la femme alors, que ça devrait être une belle relation de complémentarité entre les deux Créatus…!!! Comme l’homme, elle a des droits et des devoirs conformes à ses capacités et à sa nature…!!!
        Allah Yjazi Elli Kan Essabab pour détruire nos sociétés musulmanes…Wallah Yhdina….parce qu’on s’est laissé faire….!!!!

        Totalement d’accord avec vous, ou presque…!!! Je dois dire que c’est un débat qui ne se terminera jamais, on peut converger ou diverger selon l’axe optique, mais, la femme a été trop poussée vers l’extérieur jusqu’au point de rupture de l’équilibre social et sociétal, et à partir de là, les tensions sont apparues ainsi que l’impact sur le fonctionnement général de la société…..!!!

        Cependant, les zommes ne doivent pas se cacher sous la couverture de la religion pour « exploiter la religion- à tort évidemment – pour pérenniser la suprématie du masculin, puisque les femmes sont -déficientes dans leur raison et même dans leur foi –…(Imènus).. » car c’est l’Islam qui a « libéré » la femme, la moitié du genre humain, alors qu’elle n’avait même pas le droit de rester en vie..!! Le Prophète (saws) dit : « Les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes, et je suis d’entre vous le meilleur avec les miennes » (Rapporté par
        At-Tirmidhi)….!!!
        Il faut rappeler que les seuls critères qui font prévaloir une personne sur une autre sont l’œuvre salutaire et la piété……!!!
        La sourate « les Femmes » est une preuve de la valorisation de la femme en Islam…!!!

        Et, les femmes ne doivent pas se cacher sous le Bourabeh du manifeste des gens heureux pour faire ce qu’elles veulent au nom de la liberté de la femme…..les exemples de dérapages se comptent par milliers ou plus, dans nos rues, universités, lycées, CEM, salons de thé, jardins, administrations, et d’autres institutions…on ne peut plus cacher le soleil par un tamis, car les maux-mots sont devenus insupportables dans une société de plus en plus matérialiste où l’argent est devenu le maître….!!! Cela ne veut pas dire que les hommes sont indemnes de reproches….!!!!

        Allah, Le Très Haut a dit, en s’adressant aux deux Créatus : « Les musulmans et musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, donneurs et donneuses d’aumône, jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent d’Allah et invocatrices : Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense. » (Sourate 33 – Verset 35)

        Revenons à nos concepts et tout ira pour le mieux……!!!!

        Khayticalement….!!!

  9. mohamedDD

    Le Hic, c’est que je retrouve plus de comment. sur le matlou que sur l’école algérienne!!!!! C’est ça la société algérienne – le ventre avant tout – !!! C’est pas algérien, et ce même durant la colonisation et famine (+ d’un siècle) les algériens n’étaient pas à ce point bouhayoufs OU BOUKERCHE.
    REVENANT AUX VALEURS ALGERIENNES SOCIALEMENT HUMAINES (l’amour pour autrui est la base de toute société stable et juste, et plus forte que « la démo cratie » du far west.
    Bonsoir à tous

Répondre