La Voix De Sidi Bel Abbes

Aménagement de l’Oued Mekerra Un bureau coréen sollicité pour mener l’étude.

L’Oued Mekerra est pollué par pas moins de 47 sources de rejets domestiques.

L’étude d’aménagement de l’Oued Mekerra va être probablement confiée à un bureau d’étude coréen, le même à avoir été retenu pour l’aménagement d’Oued El Harrach à Alger. «Les ingénieurs coréens ont effectué deux fois le déplacement à Sidi Bel Abbès et ont fait une première offre financière pour l’étude d’aménagement», affirme M. Latab, directeur des Ressources en eau. Selon lui, ledit bureau a proposé un délai de cinq mois pour l’élaboration de l’étude. La première étape est de neutraliser les sources de pollution en milieu urbain et suburbain.

Invité récemment au forum de la presse, M. Latab avait annoncé le lancement qu’une opération d’envergure portant sur la dépollution et l’aménagement de l’oued Mékerra, à l’intérieur de la ville de Sidi Bel Abbès. D’un coût global de 1 milliard de dinars, cette opération devrait cibler un tronçon de l’oued sur une longueur de 4,5 kilomètres. «L’aménagement de l’Oued Mekerra, tel que projeté par les pouvoirs publics, devrait se faire en deux phases», avait-il ajouté.

La première étape consiste à neutraliser les différentes sources de pollution en milieu urbain et suburbain. Pour ce faire, une prospection de plusieurs sites situés le long de ce cours d’eau a été menée par les services de la direction des Ressources en eau et s’est soldée par le recensement de quelque 47 sources de rejets domestiques. «Celles-ci devraient être systématiquement éliminées avant d’envisager tous travaux d’aménagement», dira-t-il. Il avait précisé, à ce propos, que la consistance des rejets déversés dans cette partie de l’oued a été estimée à 250 litres/seconde. S’agissant de l’aménagement de l’Oued Mekerra, le même responsable avait indiqué que divers travaux étaient projetés visant, notamment, le bétonnage du cours d’eau, la réalisation de voies d’accès et la consolidation.

Rappelons qu’il y a deux ans, une approche complètement différente avait été envisagée par les responsables du secteur pour réhabilitation de l’Oued Mekerra. Celle-ci consistait à le couvrir au moyen de dalles en béton reposant sur des colonnes. Le dallage de l’oued avait pour objectif de fluidifier le trafic routier en faisant de cet axe une voie de communication complémentaire. Largement critiquée, cette approche a vite été abandonnée. «Après l’achèvement de l’étude d’aménagement, un large débat en présence des élus et des représentants de la société civile sera engagé pour permettre à tout un chacun de faire part de ses remarques et suggestions.

Le projet doit avoir l’aval de la population avant sa mise en œuvre», selon M. Latab. Il est utile de signaler que l’oued Mékerra, qui prend sa source dans la commune agropastorale de Ras-El-Ma, traverse la wilaya de Sidi Bel Abbès sur une distance de 120 kilomètres environ.

Abdelkrim Mammeri

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=40745

Posté par le Mar 19 2014. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

78 Commentaires pour “Aménagement de l’Oued Mekerra Un bureau coréen sollicité pour mener l’étude.”

  1. CHOT LAHCENE

    appelons le «  » » » » projet CHOT » » » »

    ALLAH EST GRAND

    • BADISSI

      @ CHOT LAHCEN
      mabrouke votre projet se réalise on souhaite vous voir sur place pour suivre le projet un remerciement a monsieur le wali des son arrivée il a parler du projet il a tenue sa promesse

    • bsm

      ou se trouve le siégé de ce bureau d’étude coréen?

      • Mémoria

        Bonjour !
        Je ne doute point que le journaliste et camarade Si Abdelkrim Mammeri ,auteur de l’article ci-dessus dans El Watan,, sera heureux de fournir l’adresse et domiciliation de ce bureau d’études !

  2. kfaraoun

    CHOT En fin de compte vous avez réussi à avoir votre projet
    Allah est beau et il aime la beauté

  3. Mme CH

    Je ne sais pas pourquoi cet article me fait penser à un certain Pingtruche qui serait ravi d’appendre que la Mekerra va retrouver sa limpidité et son charme, car il aura sûrement envi de refaire quelques « Chegleb Megleb » comme au bon vieux temps….!!!

    Une autre pensée va à Mr Lekhal Benyahia qui avait publié, le 11 Mai 2012, un bel article sur la VDSBA , intitulé: »La généreuse et imprévisible rivière de la Mekerra convoquée ce jour par Mr Lekhal Benyahia. » et qui avait généré un beau débat à l’époque…!!!

    Espérons que ce projet : » LA MEKERRA CHOT » (pour faire plaisir à Mr CHOT), va voir le jour le plutôt possible, car je pense que l’amnésie générale a trop duré…!! On veut un aménagement et des stations d’épuration comme celles qui sont prévues pour Baba Ali, Oued Semmar et ailleurs afin de dépolluer les eaux usées pour en faire de l’eau propre qui puisse être réutilisée ou rejetée dans les cours d’eau sans dommages pour les milieux naturels et la santé publique. Le traitement des eaux usées représente un véritable défi environnemental pour les collectivités locales et pour les citoyens….!!!

    Certes l’Oued Mekerra est généreux, orgueilleux et charmeur mais il peut être aussi imprévisible et rebelle…!!!

  4. Amirouche

    Bonsoir
    Commandez donc vos cannes à pêche dès maintenant ,mulets, barbeaux et anguilles au menu et après la sieste , plouf! plouf ! splash ! si la baignade est autorisée bien sûr.
    De tout cœur bon vent …Rabi maakoum

    Bonne nuit

    • Danielle B

      bonjour à tous
      pour ce qui fut une belle petite rivière, je vous souhaite de tout coeur de pouvoir ressortir un jour vos cannes à pêche et de vous y baigner
      juste une petite inquiétude
      les Coréens tout comme les Chinois c’est KIF KIF
      vous aurez surement les mêmes désillusions qu’avec l’autoroute
      bonne journée

      • Danielle B

        @ FATY
        ah mais je ne suis pas pessimiste, juste INQUIETE (rires)
        mais je peux me tromper je l’espère en tout cas
        bonne journée

  5. hamza

    Salam ,, il été beau autre fois j ai fait du chaglab- megleb j ai même bu de l eau de source pendant des années l ete c est bien mais l hiver quand il fallait traverser pour aller au cem bel khoudja si en se mouille pas c est les chiens de la ferme qui ne cour âpres il y avais ghelta pour se baigner ont évacuer la place quand les grand arrivent une époque !!!!!!!! Hamza

    • hamza

      Salam,,,je me pose la question ont a pas des tractopelles ? il suffi au début juste de nettoyer vider et faire un passage pour l eau puis sur les cotes raccorder les écoulements se serai de-jas pas mal ont des société pour ce non? franchement fraternellement Hamza

  6. sid ahmed

    LA COULÉE VERTE !

    Notre très chère ville mérite je pense plus de verdure et lieux de détente.
    C’est pour cela que j’ai pensé utile vous proposer modestement cher ouled bledi mon idée.

    Afin de favoriser l’équilibre entre la ville et la nature, Le principe de cette coulée verte est de proposer un aménagement paysager qui s’articule autour d’une liaison piéton-cycle.
    les citadins peuvent se promener et longer(4,5km) ou peut être plus, à pieds ou à vélo les berges de la MEKERRA
    Cet espace vert doit être aménagé et protégé pour être également un espace ludique, son parcours étant ponctué d’aires de jeux pour les enfants et adultes(footing, randonné…etc)

    la MEKERRA traverse la ville d’ouest en est cet espace sera un véritable « poumon vert ». Les abords peuvent être aménagés pour pouvoir flâner et profiter du bruit de l’eau, pourquoi pas pêcher !. Vous pourrez, par exemple pic-niquer et profiter de la verdure et à la tranquillité du site. Certaines tables disposeront même d’un toit pour se protéger de la pluie ou du soleil….etc.
    cordialement.

  7. kfaraoun

    Qui n’a pas bu de cette eau naturelle et limpide et qui n’a pas nager dans cet oued qui faisait le bonheur des maraichers qui nous produisaient que du bio. On vivait que dans le naturel et on avait pas besoin de consulter un médecin dont le nombre ne dépassait pas une dizaine avec cinq pharmacies pour une ville de 50 000 habitants. (deux médecins et une pharmacie pour 10 000 hbts) C’était pas le temps des médicaments ou des produits chimiques mais des plantes médicinales et notre santé était au top. Meme les vieux étaient en bonne santé malgré qu’ils ont pratiqué que des travaux pénibles et impossible de les comparer avec les générations qui sont venues après.
    Actuellement la paresse a remplacé le travail et tout le monde est malade .

  8. Albarracin de sidi bel abes

    Bonjour

    Je me réjouis de l’annonce de l’ouverture d’un dossier en prévision d’un aménagement et d’une dé-pollution de la Mekerra! Mon post du 19 mars à 10 h 03 attirait l’attention qu’aucune étude n’était publier , ni intention publique annoncée!
    Voilà qui est fait! ‘Le hasard est galant !
    Cordialement

  9. Karima

    Si c’est avec la COREE du SUD OK mais si c’est avec la COREE du NORD NON car qui dit communiste et socialiste dit magouille et profitage, comme l’autoroute par les chinois …à propos !!! qui va signer le contrat ???

  10. kfaraoun

    L’article ne précise pas de quelle Corée s’agit t-il , celle du sud qui fait du bon travail , celle du nord dont ses travaux ressemblent à ceux de la chine ou la notre qui a disparu (rires)

    • Danielle B

      @ KFARAOUN
      bonjour
      voilà où le bât blesse
      il suffirait juste de savoir de quelle Corée il s’agit
      pour ce qui est de la Corée du Nord, bonjour les dégats
      bonne journée

      • Amirouche

        @kfaraoun
        C’est une entreprise Sud Coréenne  » Cosider et Daewoo Environnement  »
        Qui fera les travaux d’aménagement.
        Bonne journée

  11. Argos

    « Face à la roche, le ruisseau l’emportera toujours, non pas par la force mais par la persévérance » c’est en persévérant que l’on arrivera à rendre à la Mekerra son lustre d’antan et boire de son eau en rotant pour bien montrer sa gratitude envers Allah. Mabrouk si Chot, cet adage confirme un tant soit peu vos commentaires acerbes à ce sujet qui faisaient rire les crocodiles à contre courant, mais il ne faut pas se réjouir trop vite car ce n’est avant tout qu’un projet en l’air et les projets chez nous ils sont fait pour durer dans le temps afin de se remplir les fouilles en toute quiétude. J’ai bien peur que l’eau sale continuera toujours de couler sous les ponts avant que celui qui nous intéresse ne se concrétisera. Mais cette fois-ci, galou, il paraît que la Mekerra tient dans ses filets un Wali de bonne augure, un vrai, pas celui qui fait des miracles avec une plume d’autruche et même s’il ne s’agit pas d’emménager toute la Mekerra sur ses 120 kms de berges qui ont déjà noyés beaucoup de Fric sans pour autant être totalement domptées, celle intra muros de la ville apportera surement des améliorations au quotidien des citadins pour voir peut être éclore la prochaine association des pêcheurs du Vendredi et de monter à nos chérubins l’art d’appâter le poisson avec un leurre. Pour être efficace ce projet doit inclure le lit en son amont et son aval où les villages avoisinant continuent de déverser leurs égouts et leurs dégouts de la nature. Pourquoi chercher si loin dans cette galère des Coréens alors qu’il existe sur le terrain des sociétés Espagnoles et Françaises qui ont fait leurs preuves avec de bons résultats sur la gestion de l’eau ? Sud ou Nord Si Kaddour F, décidément on ne fait rien comme les autres pingouins, essayé de marcher avec des baguettes quand on est un manchot ! Cordialement

  12. Amirouche

    Bonjour

    C’est déjà mieux que le dallage de la Mekerra.
    L’étude de l’ aménagement a été faite que pour un trançon en milieu urbain et suburbain de 4,5km .
    Qui peut me dire s’il y a des sources de pollution et de déchets tout au long de la Mekerra (32 km ) depuis sa source à « Raselmaa » ?
    Cordialement

  13. Albarracin de sidi bel abes

    @Amirouche
    Bonjour , si ce que vous écrivez s’avère exact, alors concluons à un marché de dupes! Rendre à la Mekerra sa vocation de Oued propre , impose un projet d’aménagement sur tout son parcours!

    • Amirouche

      @Albarracin de sidi bel abes
      Mon frère , J’ai posé cette question dans le souci que tous les enfants de la Mekerra de Crampel à Sig ,auront droit à faire un « chaglab maglab » ou un « splach splach » dans l’Oued .C’est mieux que « el guelta « source de maladies.
      Merci

  14. Salah

    Ce serait un bureau d’étude de la Corée du Sud qui est chargé de cette étude. Quant aux travaux c’est une autre paire de manche .
    Ne pas confondre étude et réalisation deux choses distinctes.

  15. BENHADDOU BOUBAKAR

    Ah si le projet rentrera en vigueur,on sera que très ravis de revoir la MEKERA d’antan,et je serais très content pour notre ami CHOT qui ne cessait de parler de ce beau projet! en esperant que l’eau de source fera son apparition,tout le monde sortira sa canne à pèche!!! soyons optimistes comme mème et restons inquièts !

    • Danielle B

      bonjour mr BENHADDOU BOUBAKAR
      La Mékerra qui prend sa source à Ras-El-Ma (ex Bedeau) démarre sa vie avec une eau propre et limpide?????
      alors que se passe-il pendant son parcours pour qu’elle soit devenue un égout à ciel ouvert????
      l’incivisme des gens qui jettent leurs poubelles dans la nature?????
      les conduites d’eaux usées qui ne sont plus conformes et qui doivent être changées et non pas réparées??????
      à mon humble avis les deux
      il est urgent de lui rendre sa beauté et ses eaux claires d’antan, pour le plaisir de revivre à nouveau ses plus belles années
      cordialement

    • sid ahmed

      Ce projet se réalisera INCHAA ALLAH comme beaucoup d’autre dont nous rêvions et croyons impossible dans notre beau pays.
      Mais l’histoire témoignera que cela ne c’est concrètement réalisé que pendant la période BOUTEFLIKA n’en déplaise a certains !
      Je ne veux surtout pas polémiquer, je veux juste mettre la lumière sur les bonnes intention de notre état qui ne veut plus faire les même erreurs du passé et profiter de la manne pétrolière pour développer le pays et contribuer au bien être du citoyen.
      Du jamais vu ! c’est la vérité, il faut l’avouer.

  16. Omar

    Personnellement je trouve qu’on devrait avoir honte ou prendre chacun un carder et se lamenté,quelle honte! Depuis que je me souvienne on a jamais été fichu de se prendre en main toujours à la traine faire appel à des entreprises étrangères de faire ce qui est primordial chez nous dans ce cas de figure on avancera jamais.Mais quoi qu’il en soit au bout de quelques mois rebelote tant qu’on a cette mentalité d’assistés on ne progressera jamais.

  17. CHOT LAHCENE

    nous remercions Mr le Wali pour son efficacité et sa persévérance à amener un dossier environnementale sur le devant de la scène …l’idée écologique prend toute son ampleurs qui était en gestation dans les bureaux d’études des ministères de l’environnement prend forme au sein des municipalités pour devenir une phase essentielle dans toute politique de la ville …..

    ALLAH YAHFADKOUM

  18. Kerrroucha

    le travail c’est ce qui nous manque

    • sid ahmed

      Le projet d’aménagement de la MEKERRA s’avère un peu plus compliqué qu’on le pense il y a nombreuses modifications a faire, c’est pour cela que les pouvoirs publique et a leur haut niveau Mr le Wali veulent tout d’abord consulter les citoyens afin que ces derniers soient plus impliqués par leur participation en apportant des idées et des propositions
      Il y a le problème d’ habitations des riverains et des terres agricoles privées qui longent l’oued il faudra trouver des solutions qui arrangent tout le monde car c’est de l’internet général dont il s’agit.
      Y A T’ IL DES PROPOSITIONS SVP ???
      INITIATIVES CITOYENNES???.

      • sid ahmed

        Un des but de ce journal est de débattre afin d’apporter des solution a nos problèmes. et cela ne passe pas inaperçus , Mr le wali nous l’a fait signalé.

        OU, VOULEZ VOUS QUE LES ASIATIQUES LE FASSENT A VOTRE PLACE??? parce que après la critique c’est facile.

        • Mémoria

          Effectivement frère Sid Ahmed ,très pertinent ce que vous dites pour un diagnostic du territoire par le(s) bureau(x) d’études concerné(s),et la matrice SWOT…Quant aux enjeux,ils sont très importants pour ce projet structurant!
          Des contributions et avis citoyens sont en phase d’être publiés incessamment .Je vous rappelle que Cosider est une grosse entreprise algérienne avec ses huit filiales…et non sud coréenne ! Bonne soirée!

  19. HAMID Ourrad

    Après avoir lu cet article concernant notre cher Mekerra,j’étais émerveillé ,très content,j’ai tout de suite pensé à notre cher ami  Mr Chot lui qui s’obstine à parler que  de la mekerra ,un sujet qu’il lui tenait vraiment à cœur,comme tous les belabesiens d’ailleurs, et j’ai aussi pensé aussi au Bosphore ce détroit qui a figuré longtemps parmi les plus pollués du monde (il ressemblait à peu près à  notre Mekerra dans le degré de pollution)aujourd’hui grâce aux dirigeants turcs ses eaux sont devenus plus claire et ses rives ont retrouvées des aires de stations balnéaire .
    À cet instant la’ ,j’ai  voyage dans le temps et j’ai  imaginé notre Mekerra retrouver sa propreté d’antan,elle était limpide et. Claire comme l’eau de roche,elle pullulait de poissons ,avec une eau abondante à haut débit ,j’ai même imaginé des gens qui se promenaient à bord de petites barques,certains pêchaient des barbeaux et des anguilles ,d’autre se baignaient,j’étais dans un rêve tout en étant debout ,j’étais dans l’extase ………..
    Imitons les turcs et nettoyons notre Mekerra pour qu’elle soit limpide comme autrefois
    Appel lancé à notre Wali et à tous les responsables amoureux de cette ville.
    Notre Mekerra est bien minime et minuscule par rapport au grand détroit du Bosphore
    Nos réserves de change en dollars sont bien supérieur à celle de la Turquie.
    Alors ou est le problème?est ce un problème d’hommes ou d’argents?
    Monsieur le Wali faite nous rêver …..
    Et Hamid tu rêve trop .!!! Réveille toi….et attend le miracle…..

  20. Mme CH

    Mr HAMID Ourrad salam! Ne dit-on pas: « Ne suis pas tes rêves, pourchasses-les »……«Ne te laisse pas influencer par tes problèmes, laisse-toi guider par tes rêves» et «Ne renonce jamais à un rêve seulement parce qu’il te faudra beaucoup de temps pour l’accomplir. Le temps finit toujours par passer de toute façon»… sinon «Si tu ne suis pas tes rêves, quelqu’un t’engagera pour que tu l’aides à suivre les siens» Eh oui! Mais il faut noter aussi qu’ «Un rêve sans plan n’est qu’un souhait»… !!!

    Ceci dit, le temps des miracles est révolu, nous avons besoin d’Hommes qui feront la différence d’abord avec leur savoir faire, leur volonté, leur intégrité et leur amour, ensuite avec l’argent qui dort dans les banques des Trois Nord..!!!
    Quand on veut on peut…!

    Merci aussi de m’avoir donnée l’occasion de rappeler que nous vivons dans l’ère de la pollution et des catastrophes à l’échelle planétaire, générées par notre petit génie de Minus Créatus des temps modernes.
    Voyez-vous, dans la vie, il y a au moins trois catégories : celle qui vit dans la saleté, celle qui vit de la saleté et celle qui produit la saleté, mais balaie bien devant sa porte en engendrant la pollution de toute la planète, cette dernière, c’est la catégorie des petits futés….! Alors je ne sais pas si nous devons être heureux car les grands pollueurs du monde ce ne sont pas nous….!
    Des ‘continents flottants’ de déchets ont été découverts dans les océans Pacifique, Atlantique et même Antarctique et un autre en Méditerranée. Des zones monstrueuses de pollution qui grandissent régulièrement à cause des déchets nocives produits par les activités humaines et rejetés essentiellement, des côtes et des navires en mer. Ils dérivent depuis des années et flottent à perte de vue. Ces masses de détritus charriées par le vent, et les fleuves vers la mer sont concentrées et entrainées par les courants marins vers ces plaques immenses, qui s’enfoncent sous la surface sur 10 à 30 m de profondeur, avec une densité pouvant atteindre jusqu’à un million de morceaux par km². Outre la pollution visuelle affligeante de ces débris, ils contaminent durablement les océans et la Téthys, ce qui va concourir au déséquilibre irréversible des écosystèmes marins, car malencontreusement, le nettoiement de ces parties infectées semble irréalisable, c’est comme si on voulait nettoyer notre désert, étant donné que l’étendue à couvrir est excessivement importante et les coûts seraient énormes.
    Ainsi, le berceau de la vie sur Terre (les océans) se trouve de plus en plus en danger, infecté par la pollution, effet direct de notre consommation abusive et irresponsable. Il est urgent de trouver des solutions appropriées pour éradiquer ce phénomène en commençant par modérer sérieusement notre consommation et opter pour des matériaux rapidement biodégradables. Ne dit-on pas qu’ « Il n’y a pas de petits gestes pour sauver la nature ». Attention, nous vivons déjà les conséquences du réchauffement planétaire.

    Quant à la Mekerra, Nous devons conjuguer tous nos efforts pour qu’elle retrouve enfin son charme….et à défaut de faire des « Chegleb Megleb » et de la plongée sous-marine, les mordus se contenteraient de la canne à pêche pour avoir des anguilles….Sauf s’il ya anguille sous roche…. !!!!

    J’ai connu à l’époque une Melle Ourrad, elle était directrice d’école..je ne sais plus ce qu’elle devenue, mais si jamais elle nous suit sur la VDSBA, je lui présente mes hommages les plus respectueux…..!

    Avec Tous Mes Respects…. !

    • sid ahmed

      @Mme CH
      Merci pour ce récit très éducatif qui ne peut qu’éveiller les consciences, car connaitre les causes du problème , c’est avoir la moitié de la solution.
      Quand a Mr Hamid Ourrad je lui dirai qu’un rêve peu devenir réalité <> aussi quand on veut on peut.
      Enfin <>.On y arrivera INCHAA ALLAH !
      Cordialement.

      • sid ahmed

        @Mme CH
        Merci pour ce récit très éducatif qui ne peut qu’éveiller les consciences, car connaitre les causes du problème , c’est avoir la moitié de la solution.
        Quand a Mr Hamid Ourrad je lui dirai qu’un rêve peu devenir réalité (si vous voulez vraiment rêver, réveillez vous) aussi quand on veut on peut.
        Enfin (Ne baisse jamais les bras, tu risques de le faire deux secondes avant le miracle)
        Enfin, on y arrivera INCHAA ALLAH.

  21. Mohamed Ghalouni

    Bonsoir Mr Amirouche ,

    Votre post du haut où vous dites que ‘el guelta’ est source de maladies a attirait mon attention et si vous le permettez j’aimerai bien apporter quelques éclaircissements sur ce sujet et sur la Mékerra qui m’a vu grandir. En effet , la Mékerra ou l’Oued comme l’appelle les autochtones traverse notre ville sur une distance d’au moins 5 kms , sa longueur est d’environ 240 kms du sud-ouest au nord-est , la Mékerra est synonyme de Sidi Bel-Abbes ce fut l’une de nos fiertés c’était une aubaine pour nous les riverains qui habitaient Fg Thiers , Dieu nous a fait don de cette sublime nature où coulait un important flux d’eau douce et limpide issu de son parcours qui faisait la richesse de la région et assurait l’irrigation des terres limitrophes .
    La Mékerra m’avait offert de nombreuses passions , notamment la baignade où j’avais appris à nager très jeune ,principalement en période estivale lors des grandes chaleurs d’été quand je guettais l’heure de la sieste (m’guil) pour échapper à la vigilance des parents , ensuite se faufiler dans mon sanctuaire situé au cœur même de cet Oued et ce n’était autre qu’une ‘ guelta ‘ qui est en fait qu’une simple retenue d’eau que nous (mes amis et moi) confectionnions , tant bien que mal , à l’aide de grosses pierres , vieilles portières de voitures et tous autres objets hétéroclites , ce qui nous permettait d’avoir une profondeur en eau pour pouvoir plonger du haut et d’exécuter le fameux ‘chegleb megleb’ qui consistait à plonger avec une certaine acrobatie tout en s’enroulant sur soi-même ainsi que ‘rahba’ et ‘ghoumy’ qui consistait à rester le plus longtemps possible sous l’eau , c’est le jargon de l’Oued .
    Cependant Mr Amirouche , je peux vous assurer qu’on a jamais été atteint d’aucune maladie que ce soit de cette guelta , mieux encore l’oxygène et cette ‘eau claire comme une larme’ nous rendaient plus virils et nous procurait un bon appétit dont étions contraint de s’en approvisionner des vergers avoisinants et là c’est une autre aventure , donc l’eau , l’air et la terre constituaient un parfait environnement . La Mékerra nous a aussi permis de découvrir le fantastique monde aquatique et ses différentes espèces : poules d’eau , grenouilles , tortues d’eau douce , serpents d’eau… ainsi que la pêche du barbeau , de la carpe… La Mékerra m’a fasciné et je n’oublierai jamais cet univers verdoyant qui longeait cette rivière donnant un aspect paradisiaque où l’on entendait les chants des oiseaux confondus au ruissellement des eaux qui provoquaient en moi des émotions indescriptibles. Ceci est un pan de l’histoire de ‘ma’ Mékerra et je tiens à préciser que je parle de l’époque postindépendance afin de ne pas m’attirer la foudre des anti-nostalgiques !! C’était une autre époque et une autre mentalité !!
    Concernant le projet d’aménagement, je suis optimiste les harrachis n’ont pas rêvé c’est un état de fait, pourquoi pas la Mekerra ??

    Mes amitiés Mr Amirouche , Mme CH , sans oublier le futur Président Chot Lahcene !!

    • Amirouche

      @Mohamed Ghalouni
      Mon frère
      Votre récit est très beau ,et m’a fait rappelé beaucoup de lointains souvenirs.
      Je suis d’une grande famille coté maternelle de Faubourg Thiers , d’ailleurs mon oncle,était coiffeur, très connu dans le quartier, il vous a surement coupé les cheveux ou vous a fait « une boule à zéro » plus d’une fois.
      Quant à la « guelta » , il n’y a pas de doute que son eau n’est pas potable et insalubre donc mauvaise pour la santé, si vous l’aviez bue,même si elle était claire comme vous dites . »Rabii stare » .c’est dans cette optique que j’ai dit « mauvaise pour la santé » Mais apparemment les corps de nos jeunes à l’époque étaient immunisés ou bien vous vous baignez loin des sources de pollution puisque les animaux y vivaient encore.
      Fraternellement

    • hamza

      Salam;; Mohamed Ghalouni merci de defendre notre guelta mais comment vous pouvez vous rappeler de ces mots RAHBA ET GHOUMY vous pratiquer toujours RAHBA c été pour impressionner les autres le coup de fouet le pied a l envers je suis mort de rire rien que de penser je le ferai un jour a mes enfants si j arrive toujours MERCI Mr Ghaloumi Hamza

    • Alors mon Ami Ghalouni quand ta as parlé du Mguil tu m’as rappelé un souvenir, comme toi en voulant s’échapper à la vigilance de mes parents pour aller à notre Guelta, la porte de la chambre où je dormais avec mes frères, cette porte nous trahissait, en voulant l’ouvrir, ses paumelles rouillées émettaient un bruissement suffisant pour réveiller mon père.
      Merci mon Ami pour ce récit nostalgique. Joumoua makboula .

      • Amirouche

        @DOUAR
        Votre histoire m’a fait rire , mais elle reste incomplète !! j’aimerai bien savoir que s’est-il passé une fois votre père réveillé de son Mguil , je présume qu’à cette époque les punitions (privation de télé, dessert ..) n’existaient pas !!!!
        Quant à moi , j’ai eu souvent droit à une fessée « bel tchanguella » de ma mère ,une fois , je n’ai même pas compris pourquoi ma chère mère m’a tapé,peut être à cause de mon frère qui jouait « aux pignons » pendant cette sieste sacrée ,que Dieu nous les préserve .
        Cordialement

        • @ Amirouche
          Puisque vous me demandez la suite,sachez que mon père avait une cravache suspendue sur un clou derrière sa porte, une vraie badine souple faite de queue de bœuf, mais il ne l’avait jamais utilisé, on pressentait à distance la douleur de ses coups.
          Alors en cas de dégâts, il n’a que crier « apporter moi la cravache » pour que tout le monde s’éclipsait dans son coin et le silence régnait de nouveau…ce n’est pas facile à élever 6 garçons Allah yerham el walidine… mais j’avais réussi un jour à dérouiller les paumelles, il fallait aller à l’oued.
          Mes Amitiés Mr Amirouche

  22. OUERRAD

    Une etude reste une etude , mais il ne faut trop se fier aux etudes faites par des etrangers ahlou mekka adrabi chi3abiha . Les universitaires algeriens sont à meme de les faire , n existe t il pas des etudes de fin d etudes en souffrance dans les tiroirs de l universite .Les coreens pourront ils connaitre mieux que les Riverains de la MEKKERA , la MEKKERA ? Une initiative a ete entreprise du temps de feu DJELLOULI RABI YARHMOU Depuis plus rien où est la grue excavatrice ramenee à ce moment là ?il faudrait detourne tous les egouts des riverains à l oued en premier , c a d les raccordes au reseau urbain existant ce n est qu à partir de là que les autre travaux de curage deblaiement reboisement ermbellissement et tout cela peut se faire avec l argent que va bouffer l etude coreenne …

  23. Mme CH

    C’était le bon vieux temps Mr Ghalouni….!!! Votre récit est très touchant…!!! Je vois que vous en avez fait des « Chegleb Megleb »….. Souvenirs, Souvenirs, et ‘Personne ne pourra nous voler nos souvenirs’….!!!

    « Le souvenir du bonheur est suffisant pour combler toute la vie. » …..même si « Le souvenir a besoin de mélancolie pour avoir tout son parfum. », mais le beau serait: « Vivre, c’est s’obstiner à achever un souvenir. »

    Mes hommages les plus respectueux Monsieur Ghalouni…!

  24. Les 250 litre par seconde d’eau polluée déversée dans l’oued est un débit énorme, que reste t- il ,si ce débit est arrêté dans le cadre de la dépollution ? Il ne reste que la bouillasse, le cours d’eau de l’oued est alimenté presque que par les eaux des égouts, on sait bien que durant l’été ou les années de sécheresse, les sources en amont s’affaiblissent et le peu d’eau qui coule est puisé par les agriculteurs avant qu’il atteint la ville. Le problème de la Mekerra est certes les déchets et la pollution mais il faut penser après son nettoyage à une grande source pouvant l’alimenter en continu comme par exemple un barrage en amont, à ce moment le rêve de Hamid et de nous tous sera exaucé. Allons voir le tronçon de la rivière après Sidi Hamadouche, à ce point la Mekerra est alimentée par les eaux du barrage de Sarno, surtout cette année où la pluviométrie a connu un niveau considérable, l’eau en aval change de couleur, de gout et de consistance et même des poissons esquivés du barrage y sont si n’a pas eu ce maudit mélange nocif qui les tuent.

    • Mémoria

      De quel mélange parlez-vous Docteur Douar au sujet des poissons qui se meurent…? Mes Amitiés !

      • @ Mémoria
        Je m’explique, Une quantité (l’excédent) d’eau du barrage est déversée dans la Mekerra apportant avec elle des poissons qui se meurent une fois que le mélange des deux eaux se fait.
        Mes excuses si je n’étais pas clair. et joumoua makboula.

  25. OUERRAD

    Et bien voilà on est en train de faire l etude nous meme sans les coreens ,alors chacun une pierre et on aura termine avec cette tache noire qu est la partie urbaine de la MEKKERA qui est la plus polluee , de la discussion jaillit la solution ,,,

  26. kfaraoun

    SI Amirouche Bonjour
    je vous trouve sympathique puisque vous commentez avec humour et avec votre belle plume vous avez trouvé facilement votre place au milieu des lecteurs . Comme disait l’instituteur lorsqu’il recevait un nouveau élève  » le nouveau venu s’est bien intégré » et franchement on dirait que vous etes plus ancien que nouveau sur le site .Je vous souhaite la bienvenue et la bonne continuation.
    Bonne journée

    • Amirouche

      @kfaraoun

       » Hachamtni khayi » merci , votre pseudo me fait rappeler un cher copain de classe que nous avions perdu en 1982 au lycée El haoues ALLAH YARHMAH , il est surement au paradis car il n’avait aucun défaut , je l’aimais mais la maladie l’a emporté . Donc c’est toujours le grand amour entre les Faraoun et moi .
      Merci encore

    • Mohamed-Senni

      Cher ami
      Il faut plutôt écrire : »un nouvel élève ». Djoumouaa makboula. Amicalement.

  27. kfaraoun

    je ne savais pas que notre sage Ghalouni qui a une belle plume s’approvisionnait gratuitement des vergers lorsqu’il était petit donc il était comme moi , un zeram de anka (rires) La guelta n’était pas une eau stagnante mais courante donc aucun problème de contagion.Merci el gambetti de ce retour nostalgique.

  28. OUERRAD

    les gnabtas sont en force sur la VDSBA..

  29. kfaraoun

    Si Amirouche c’est mon cousin et s’appelait Abdelkader.IL est décédé trop jeune presqu’à l’age de 14 ans et il portait le prénom de son grand père allah yarmah Bonne journée

    • Amirouche

      @kfaraoun
      Oui oui ! Abdelkader , il était beau garçon et grand blagueur , il avait 16 ans à sa mort.
      Et comme on dit « Toute sa vie, on passe son temps à dire adieu à ceux qui partent, jusqu’au jour où on dit adieu à ceux qui restent . » Rabi yarhmah wa yarhamna

      Enchanté de faire votre connaissance…………….Sallam

  30. kfaraoun

    Mon frère Mohamed , on dit les gambettis (kafzines) et non les gnabtas ( caféas).

  31. OUERRAD

    dayemine mou3aya pour me corriger c etait pour te provoquer ,je ne t ai pas entendu depuis des lustres ,et bien voilà ça marche ,te provoquer est un plaisir bonne journee .

  32. OUERRAD

    J ai lu quelque part que vous etiez du fgTHIERS alors vous devez connaitre mes neveux et cousins LES HAMDOUNI TALHA ET DJELLOULI

  33. kfaraoun

    SI OUERRAD bonjour
    Moi aussi ça me fait plaisir de te lire mon cher ami mohamed et tu as bien fait de me provoquer pour évoquer notre ancienne amitié et quelques souvenirs lointains
    DJOUMOUAA MAKBOULA

  34. kfaraoun

    Merci mon cher ami Senni pour la correction Vous étiez et vous serez toujours mon grand professeur. J’étais bon en mathématiques mais moyen en français en plus c’est grace à la vdsba que je me relance dans l’écriture que j’ai du abandonné depuis la fin de mes études d’ingénieur en 1975 date à partir de laquelle je suis intégré dans le monde agricole et fréquenter que des agriculteurs dont la majorité sont des illettrés. On apprend qu’avec le milieu et surtout avec la correction comme vous le faites si bien de temps à autres. Bonne journée

  35. OUERRAD

    là le fg THIERS se limite de la place à filej cartoon ,en descendant vers le GARDEN vous aurez les TALHA et les DJELLOULI et en allant vers le bd de l hopital vous aurez les ARDJOUN SABRI DJELLAB et RAMPO ETC amicalement , pour KADDOUR JE lui dirai illettre toi meme ce ne sont pas tous les agriculteurs qui etaient illettres regarde les grandes familles FERAOUN ZOUAOUI ETC ????

    • Amirouche

      @OUARRAD

      Regardez l’état civil qui va parler !! (rire)–:)
      Al ouali,Kordassi, Taleb « fabrica » Zaazou , Assouli, Sabri, Messafeur, Bendia,Mami , Sari, Tchouar, Meraoui, Belhouseni, Benali, Daîf, Bouziane, Abbes, Belkhoudja,Kandsi,Ben Hmidi, Chilaoua,Zemri, Derrar,Bouloufa, Ezzine, Tayati, Méraoui,Lebig, Tires , Djorf etc etc etc beaucoup n’y habitent plus je pense.

      • OUERRAD

        helas et il y a beaucoup de disparus ,,,

      • hamza

        Salam;; Mr Amirouche alors je doit vous connaitre vous avez cite ma famille( Kandsi , messafeur kouider ,,tayati,,) puis il y a des amis que j aimerai bien savoir ce qu ils sont devenu ( Benali ,,gouasmi , zouaoui ,,taibi kordassi ) puis ferouan je crois qu il été dans ma classe ALLAH YERHMEH 1978 sa mère avait une Citroën ami 8 beige il et très sympa toujours avec le sourire

        • Amirouche

          @hamza
          mon cher Hamza
          Je connais tout ceux que vous avez cité et même plus , mais je ne sais pas si on a le droit de dire que font-ils , je ne connais pas la charte de la VDSBA:
          Benali est Médecin en France , Gouasmi , habite à Beverly hiles (Sid jillali) rire ,hihihi
          Zouaoui , il s’est fait gonflé les pectoraux et réside en France
          Taibi , toujours chez lui mais ils ont vendu le château
          Kordassi , lequel ?? mais presque tous sont au Canada , un à Dubaï
          Les Kordassi de fbg Thiers ils vendent toujours « al djaj » ….
          Fraternellemnt

          • hamza

            @ Amirouche merci mon frere et feraoun c est bien lui il ete au CEM Belkhoudja le temps est passer très vite

            • Amirouche

              Oui c’est Abdelkader , Allah yarhmah , mort en 1ere année secondaire

              • hamza

                Oui c est lui allah yarmeh il ma marquer par son sourir ina li lahi oua ani ilayhi rajioun

              • BADISSI

                @Amirouche
                Bonsoir vous avez parler de Faraoun Abdelkader ALLAH YERHMAH qui étais mon voisin ,et j étais avec lui dans la même classe 1 ere année secondaire lycée EL HAOUES année scolaire 1981 1982 , en plus vous avez parler de fg thier j ai mon ami intime un Mestari , je devrez vous connaitre , dans cette classe il y avait deux Mestari , Benhaddou aek , deux tires , deux mami , deux sekkal , kordassi , Aboubaker, ghomari, Benhouidga Abbés , zouhri , ………, et on avait comme prof d anglais le grand monsieur CHENNITI GHANEM

                • Amirouche

                  @BADISSI
                  Tout à fait !
                  Mami, amron , Zuohri ; les filles Bendellah , Aberkane allah yarhamha etc

                  Alors nous sommes de la même tribu (rire)
                  A très bientôt mon frère

  36. kfaraoun

    Si Ouerrad toujours rapide et expéditif pour répondre sans prendre le soin de me lire attentivement iL y a nuance entre tous les agriculteurs et la majorité des agriculteurs et c’est la réalité.
    Bonne journée khayi

  37. OUERRAD

    oui mon ami tout à fait , mais je ne voulais pas laisser passer l occasion de te lire alors je te taquine ,,

Répondre