La Voix De Sidi Bel Abbes

Algérie:Gouvernement,Vers un remaniement après l’Aïd

Les Algériens n’ont pas manqué de relever le grand retard depuis les législatives passées  ou ils s’attendaient un changement dans l’équipe  gouvernementale . Ces jours ci  le remaniement du gouvernement Ouyahia se dessine de plus en plus. Il interviendra prochainement, apprendon de très bonne source, «mais ne sera pas de l’ampleur que d’aucuns annoncent». La tête de l’exécutif ne sera en tout cas pas concernée. L’actuel Premier ministre vient d’ailleurs de finaliser l’examen de l’avant-projet de la loi de finances pour 2013. Mercredi dernier, il a réuni le gouvernement pour une autre séance consacrée à la LFC 2013. Au cours de cette réunion, Ouyahia, qui avait auparavant et à l’issue d’une réunion sur cette même loi de finances demandé aux membres du gouvernement de lui faire parvenir leurs propositions par écrit, a tout tranché, mercredi. «Le Premier ministre a procédé à l’ensemble des arbitrages nécessaires entre les différents secteurs ministériels et le projet de loi a été définitivement approuvé par le gouvernement. D’ailleurs, la réunion du gouvernement, tenue jeudi dernier dans l’après-midi a été entièrement consacrée, elle, à l’adoption de l’avant-projet de loi portant révision de la loi sur les hydrocarbure», nous révèle notre source. Ceci étant, Ouyahia, prenant la parole à l’issue de l’adoption de la LFC 2013, lancera cette phrase qui n’a pas laissé indifférents les ministres présents. «Peut être que ce projet (de loi de finances) subira encore quelques petites modifications car, sûrement que ceux qui vont rejoindre le gouvernement prochainement feront eux aussi des propositions.» Ahmed Ouyahia n’en dira pas plus. Mais l’homme, qui est au cœur du pouvoir depuis 1993, n’est pas du genre à parler pour ne rien dire. De tout le personnel politique au pouvoir, c’est celui qui a toujours annoncé les décisions d’importance majeure. Davantage depuis son retour à la tête du gouvernement en 2008. Pour ne citer que ses sorties les plus récentes, rappelons son annonce dans le détail des «réformes politiques» de Bouteflika plus d’un mois avant que ce dernier ne les rende publiques dans son fameux discours du 15 avril 2011. Ou alors sa surprenante déclaration du 1er juin dernier affirmant que l’Algérie avait fait fausse route au plan économique depuis vingt ans. Si beaucoup avaient hâtivement vu en cette sortie le signe d’une «fin de mission», il s’avérera qu’en fait, Ouyahia annonçait plutôt ce jour-là, la nouvelle orientation de la politique économique du pays qui se concrétise par une LFC 2013 marquée par une rigoureuse austérité. Bref, lorsque Ouyahia parle, c’est toujours pour annoncer des décisions officiellement tranchées. Et en l’espèce, il est visiblement acquis que la composante du future gouvernement Ouyahia a été arrêtée par Bouteflika. Fort probablement, ce dernier procédera à la nomination, déjà, de titulaires pour les sept ministères gérés à titre intérimaire par d’actuels membres du gouvernement depuis les dernières élections législatives. Pour le reste, notre source ne s’attend pas à de grands chamboulements dans l’immédiat et ce, en raison de la proximité d’échéances importantes comme les élections locales du 29 novembre, la rentrée sociale et la loi des finances que le gouvernement doit présenter devant le Parlement

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=15626

Posté par le Août 18 2012. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

27 Commentaires pour “Algérie:Gouvernement,Vers un remaniement après l’Aïd”

  1. Abbes M

    Faut pas rever

  2. hamid ourrad

    Ce gouvernement est en vacanse depuis belle lurette,et il le restera,tant que il n’y a eu aucun changement’ ,c’est toujours le meme partie parasitaire qui est au pouvoiur. ,je suis a AMMAN ce pays ou il ne possede ni petrole ni gaz aucune ressourse naturel et croyez moi messieurs je suis vraiment sidere par l’infrastucture routiere,des immeubles et des logements d’une beaute a vous couper le soufle,avec une finition extraordinaire,a comparer ces logements avec ceux du sorecor ou sidi djilali ou meme des logement de adlle c’est comparer l’oceon avec une riviere,sans parler de la proprete des rues et l’education des gens tout ages confondus,un petit pays ou il existe des dizaines de grandes surfaces commerciales qui n’ont rien a envier a ceux de la france ou de la suisse,pourquoi nous avec tous l’argent qu’on a’nous n’avons meme pas une surface commerciale du genre carrefour ou autre,nous avons 265 milliares de reserve de change,et pourtant nos rues sont plein de mandiants,nos batiments sont construits d’une facon primitif,nos rues sont sales,je vais vous faire une confidence ,j’ai regrete mon voyages a AMMAN Savez vous pourquoi?en constatons ce contrase j’ai failli pleurer et croyez moi, je deteste encore plus mes gouvernants DE LA TETE de la piramide jusqu au plus bas,Bonne fete de l’aid

    • allam

      salam mr Hamid…oui je ss tt a fait d accord avec votre analyse..et maintenant ou est la solution??,ne constatez vous pas que le peuple a une part de responsabilite aussi?? bonne fete de l Aid…

  3. dr Reguieg y menouar

    a la veille de l AID el FITR je souhaite a l ensemble des algeriens une fete plein de joie ,santé ,bonheur ,et de prospérité .takabala lah mina wa minkoum

  4. hanene

    Merci doct; moi je profite pour formuler mes souhaits ; on m »a téléphonéé de LYON ce matin pour me dire que tu es en retard.ils voient plus que moi la voix de sba qui les fascine oui ils se resourcent.

  5. allam

    A la veille de lAid je souhaite a l ensemble des musulmans et particulierement aux bel abesiens une bonne fete …saha ftourkoum du dernier jour de ramadhan…merci VSA.

  6. youcef h (SBA)

    Je suis d’accord avec l’analyse de Hamid Ourrad. D’ailleurs beaucoup d’Algériens devraient voyager pour comparer et réaliser l’ampleur du désastre dans notre pays .

  7. tawfikhayii

    Salam, tout d’abord bonne fête à tout le monde et puisse Dieu exaucer tous nos voeux de bonheur de santé et de prospérité à tous les Musulmans du monde entier.
    Oui Monsieur Ourrad, moi je pense que l’algérie est devenue la honte de tous les pays du monde, car nous avions les moyens de devenir un pays émergeant comme le Brésil, l’Inde et consort
    alors qu,en réalité grâce à la  »bénédiction et le savoir faire de nos gouvernants », nous sommes devenus, les derniers de la classe, où excellent la médiocrité,le manque d’éducation,la corruption qui est devenue quasi constitutionnelle, et tous les maux destructeurs de la société. La sécurité publique est devenue un problème récurant qu’il faudra (s’il n’est pas déjà trop tard) résoudre le plus rapidement possible, car il y va de l’avenir de notre pays, en prenant les grands moyens, car d’après les personnes vivant en Algérie, les rues sont devenues de véritables coupe gorge, ou le sikine et l’épée sont devenues les maitresses des rues de Sidi Bel Abbès.L’artisan algérien qui était une référence dans l’excellence de son travail, est devenu quelconque et prévisible, jusqu’à se faire réléguer au placard par nos voisins marocains qui excellent dans tous les corps de métiers, et cela est l’oeuvre de nos gouvernants nuls et anti nationalistes. Vivement que les choses changent car il y a péril en la demeure et après il sera trop tard.
    Aidkoum mabrouk inchallah et koule aame oua antoume bikheir

    • Mohamed.G...

      @ mon frère Tewfik,
      Aidek mabrouk,à toi et à toute ta famille et que Dieu vous bénisse!!!
      Transmet mes meilleurs voeux de l’Aid,aussi, à tous nos amis du Canada!!!
      A bientôt mon frère!!!

  8. Abbassi22

    Salam
    Le probleme de l’algerien c’est sa mentalite.En chacun de nous sommeille un roi..Certes que le gouvernement est a blamer mais le grand changement doit venir de nous .Si on arrive a appliquer a la lettre le Hadith du prophete Mohamed (Que le Salut et Benediction soit sur lui)  » Ne peut etre croyant que celui qui aime pour son frere ce qu’il aime pour lui meme  » ,alors ce jour la nous aurons peut etre la chance de rivaliser avec les nations arabes prosperes comme la Jordanie les EAU et autres qui nous devancent dans tous les domaines .

    • laurier rose

      Et Alger progresse d’une place mais reste parmi les 10 villes les moins vivables au monde… Selon une étude du magazine britannique The Economist, la capitale algérienne arrive à la 135e position des villes les moins agréables à vivre au monde. En première position arrive, pour la seconde fois consécutive, la ville australienne Melbourne.

      ——————————————————————————–

      Dans le rapport semestriel publié le mercredi 15 août, The Economist Intelligence Unit, une antenne de l’hebdomadaire The Economist, établit son classement des villes du monde où il fait bon vivre.

      Sur les 140 villes passées au crible, Alger arrive à la 135 position, derrière Abidjan (Côte d’Ivoire), Teheran (Iran), Douala (Cameroun) et Tripoli ( Libye). Dacca, capitale du Bandgladesh, ferme la marche.

      Les critères sur lesquelles se basent les experts du The Economist vont de la stabilité sociale au taux de criminalité, en passant par les infrastructures, l’accès à l’eau, le transport, la santé, la scolarité, la vie culturelle et l’environnement.

      L’année dernière à la même époque, Alger arrivait à la 136e position juste derrière Tripoli, capitale de la Libye.

      Pour The Economist, la ville australienne de Melbourne reste la plus agréable au monde, pour la deuxième année consécutive, et Paris se situe à la 16e place.

      Le mauvais classement de la capitale algérienne qui compte une population de plus 3 millions d’individus ne surprend guère.

      Alger est dépourvu de lieux de loisirs, les salles de cinéma se comptent sur les dix doigts de la main, la circulation automobile y est épouvantable et ses habitants se plaignent de la saleté des trottoirs. A tout cela s’ajoutent aujourd’hui les coupures fréquentes du courant électrique ainsi que les coupures en eau potable.

      40retweet

      Commentaires

      Lire l’article original : Alger encore classée parmi les 10 villes les moins vivables au monde | DNA – Dernières nouvelles d’Algérie

  9. hamid ourrad

    Khouya ALLAM l’absence du pouvoir a abrutu le peuple.ce dernier est devenu sans ame,ni personalite,le grand responsable c,est bien le pouvoir surtout la derniere decenie.Salutation

  10. Nasri

    Salam si Hamid Ourrad
    Je suis très content que tu passes tes vacances dans ce beau pays qui est la Jordanie.
    Les dirigeants politiques de notre pays ont tout simplement tué le sentiment du patriotisme. Notre beau pays n’arrive pas décoller pour être au rendez vous des nations développées.
    Aid moubark et bon retour au bercail.

  11. Yassine ch (sba)

    Je réponds à lecteur de la VDSBA : tu parles de Amman d’il y a 15 ans . La Jordanie a fait de grands progrès , dans tous les domaines . Le pays réalise une croissance économique de l’ordre de 3,5 à 4% par an , et ce , sans pétrole ni gaz . Sa monnaie est forte et stable ( 1 JOD = 1,4 Dollar ).
    Les investissements étrangers pour 2011 se sont élévés à 20 Milliards de Dollars. Le pays se classe 47eme mondial pour son industrie . Nous , en Algérie , on est forts que pour une seule chose : la tchatche !
    Que serions -nous devenus s’il n y avait ni pétrole ni gaz chez nous.

    • wait and see

      L’elite jordanienne est douce et méne une politique aimable a l’égard d’israel pour attirer l’attention du monde développé et surtout les usa.Le roi est malin,il pense d’abord a son royaume et a son peuple.chez nous tjrs la même rengaine,les mecreants,les sionistes,la france,le maroc ect…. nous sommes devenus infréquentables a cause de notre fanatisme et de notre mentalité moyenâgeuse.qui vivra vera !!

  12. benhaddou boubakar

    ce sera sans changements,a part s’il y’aura des surprises! je crois que la meme mentalitè qui regnera! on espere du remaniement nta3 ESSAH !!!

  13. merabbi

    Amon humble avis notre problème est avant tout culturel .
    Les systèmes et les réformes mises en place ont produit des façons de faire insolites qui sont devenues (laxisme des parents etdes autorités aidant) normales le mot lui mème étant répété quan c’est anormal.
    la personne qui a mentionné le peuple a raison car les nations se mesurent à la culture de leur peuple moi y compris ,
    E n tant que père, citoyen, acteur social ai-je joué un rôle positif ?
    Ai-je dénoncé les coupables ? Ai-je éduqué mes enfants à respecter les autres et leur ai-je montré les bonnes façons…?
    Ego oblige je dirais « oui mais Allah ghaleb ….»
    Alors restons comme cela et le résultat sera le mème sinon pire .
    Organisons -nous et il n,est pas trop tard et sensibilisons nos jeunes et nos enfants et aidons ceux qui veulent bien faire en agissant avec eux et non en leur disant seulemt allah iaaounek .
    passons à l’acte de façon moderne la propreté de notre quartier c’est nous d’abord , de notre ville c’est nous ,de notre pays c’est nous .QUELQU’UN ME DISAIT QUE CHAQUE ALGERIEN PRIS ISOLEMENT SUGGERE DES SOLUTIONS MAIS QUE ENSEMBLE LES ALGERIENS NE SEMBLENT PAS S,ENTENDRE EST-CE VRAI A CE POINT? les comparaisons avec les autres peuples ce n’est pas cela qui nous sauvera ce sera plutot une comparaison avec l’autre partie de nous mème car en chacun de nous il y a du bien et c’est notre orgeuil et notre ego qui nous empêchent d,agir .
    les voyages aident mais dans notre cas il semble que nous ne ramenons pas des idées nouvelles mais d’autres choses .
    M DENNOUN se révoltait (à raison ) quant à l,oued Mekerra un des symboles moi je dirais à titre d’action immédiate commençons à presser l’APC, LE WALI les solutions existent à titre d’exemple les prisonniers qui doivent faire leur part (travaux d’utilité publique)
    les contrats de saisonniers avec in objectif bien précis .ect…
    la peinture des facades d’immeubles de façon étudiée (choix des couleurs …)
    les Ordures ménagères en établissant un horaire de leur enlèvement et la punition (amendes salées ) de toutes personnes ne respectant pas cet horaire
    le stationnement des voitures ,en créant des coopératives de gestion par un partenariat APC/JEUNES et en désignant des aires aux 4 grandes sorties de la ville ou en créant des zones dans certains quartiers avoisinant la ville
    Pour les vendeurs «squaters »du centre ville ,en créant carrement des souks et en leur donnant la possibilité de payer des impots (problème complexe ) mais soluble
    Voilà où résiderait la difference entre notre peuple et les autres .

    0
    0

  14. AHMED

    les intellectuels et les universitaires sont en retrait de la politique et refusent d’intégrer les partis et laissent leurs places aux gens médiocres formés par les partis pour mal gérer nos villes.Donc au lieu de critiquer ou faire des constats négatifs , il faut oser.

    • lectrice sba

      Non, les intellos et universitaires honnêtes et intègres ne laissent pas le champ libre aux médiocres, incompétents et opportunistes. Le problème est qu’ils sont marginalisés et écartés insidieusement des pouvoirs de décision. Nos politiques préfèrent les « beni-oui ouis ». De ce fait, il leur reste seulement le loisir de critiquer et faire des constats comme vous dites

  15. chaibdraa tani djamel

    A mr hamid ourad aid mabrouk tout de que tu a vu a AMMAN c’est que là bas les entrepreneurs ne sont pas comme les notres (rachachas) les notres regardez leurs habitations c’est des palais mais les batiments qu’is construisent c’est des cauchemars tout est foutu chez nous (errachoua) par exemple les controleurs et responsables du CTC( controle technique) prennent leur part du gateau, essayez de demander à tout les locataires de nouvelles constructions personne n’a habité son logement sans qu’il le retappe peut etre a 70 pour cent (alhamdoulillah kaiine el moute)

  16. lectrice sba

    Remaniement ou pas, nous avançons inexorablement par la misère sociale. Voilà 50 ans que nous régressons d’une manière exponentielle: la preuve évidente: le chômage, les agressions, la saleté, le bruit, la cherté de la vie …..ne cessent d’augmenter.

  17. lectrice sba

    Lire « vers la misère…

Répondre