La Voix De Sidi Bel Abbes

Algérie : Suite aux récentes intempéries, des villages isolés et des dégâts.

P120201-11

Routes coupées, villages isolés, quartiers inondés, et des foyers privés d’électricité. Tel est le bilan des intempéries qui ont touché plusieurs wilayas. A Boumerdes, les chutes de pluie ont occasionné des infiltrations d’eau au niveau de nombreux chalets, en plus de la perte de serres agricoles et des coupures d’électricité. Les pluies, accompagnées de rafales de vent, se sont infiltrées au niveau de 10 habitations de la cité Haouch Bouni, la ferme Mabed et plusieurs autres quartiers de Khemis El Kechna, tandis que des infiltrations d’eau ont été également signalées au niveau d’une dizaine de chalets à Zemmouri et d’autres habitations à Thenia et les Issers. Des agriculteurs ont fait état de quelques dégâts. De même les fortes rafales de vents ont entraîné la chute d’un arbre et l’endommagement d’une ligne électrique sur la ligne ferroviaire Boumerdes- Alger et des perturbations sur le trafic.  Par ailleurs, une rupture de caténaire entre El Harrach et Alger a causé hier une interruption du trafic des trains électriques de voyageurs de la banlieue algéroise entre ces deux gares, selon un communiqué de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF). L’incident s’est produit vers 4H00 mercredi et il est dû aux vents violents, selon le communiqué. A Médéa, la circulation automobile a été perturbée au niveau de certains tronçons, notamment sur les RN 01 et 60A, ainsi que les chemins de wilaya 8 et 138, suite aux fortes chutes de neige.  A Sétif, de nombreux axes routiers ont été fermés, y compris des routes nationales, conduisant à l’isolement de plusieurs hameaux et villages, notamment en zones montagneuses, indique l’APS citant la Gendarmerie nationale.   Dans la wilaya de Biskra, une tempête de sable a ravagé la nuit dernière près de la localité de Ras El Miad quelque 20 % des récoltes de légumes cultivés sous serre. Pas moins de 350 serres en plastique, soit environ le 1/5ème des serres existant sur le territoire de cette commune ont été «entièrement saccagées».

images

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=56945

Posté par le Déc 11 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

6 Commentaires pour “Algérie : Suite aux récentes intempéries, des villages isolés et des dégâts.”

  1. Fethi

    Que de la désolation. !

  2. Abbés

    Durant l’étendue des degats on reparle de prévention de retards cumulés c’est-à-dire on faisait semblant de gérer le vide durant l’été et puis viennent en automne ces intempéries nous rappeler notre laxisme.

  3. Omar

    Voilà le Pays un <> nous ne sortirions jamais de la mélasse tant qu’ils y aura des ronds de cuir qui nous bassinent avec leur (politique) à faire dormir les lézards qui ne mènent à nul part, et pendant ce temps le Pays vacille.Tous les Pays du monde avancent et nous autres reculons à la vitesse grand V… le malheur c’est toujours la classe au bas de l’échelle qui paient les pots cassées,aucune infrastructure digne de ce nom alors une inondation de plus qu’est-ce que ça peut faire ? Quelque part le peuple est aussi coresponsable, on nous dit qu’on est en <> mais fermez vos clapets,punkt shluss. Personnellement ce qui me tarabuste c’est les enfants et les personnes âgées.

  4. jamel

    Honte à nous toujours le meme scénario.

  5. h. bouasria

    C’est du travail periodique et saisonnier il faut préparer et prévenir l’indépendance toute seule ne suffit pas il faut travailler on a chassé le colon de nos terres pour faire mieux de ce qu’il a fait celui qui croit une fois indépendant tout va tomber du ciel il a tort il faut retrousser les manches ou on va on est depuis un demie siècle qu’on est indépendant

  6. B52

    Ça arrive même dans les pays développés.

Répondre