La Voix De Sidi Bel Abbes

Algérie / Maroc : Du nouveau, en attendant le dégel

Il y a un moment, alors qu’on consultait la partie commentaires, nous avons que ce lui adresser par le lecteur Mémoria, qui cite deux lectrices, où il trouve qu’une est « extrémiste ou plutôt fait preuve de l’extrémisme dans ses propos, et qu’une autre fait de*l’antithèse* ». Le lecteur Mémoria est apparemment très déçu en évoquant l’exploitation d’une médiation qui reste difficile mais toujours possible entre les deux communautés d’Algérie. Voila sur un autre espace géographique, une information ayant trait à l’ émargement d’un mémorandum entre les ministres algérien et marocain de l’Éducation qu’ils ont signé mardi à Alger, et il porte sur le renforcement des relations dans le domaine de l’éducation et de l’enseignement et appelé conjointement à un Maghreb arabe uni, a indiqué l’agence APS. Boubekeur Benbouzid a affirmé, dans une déclaration à l’APS, que la visite  de son homologue marocain Mohamed El‑Ouafa a été « couronnée de succès ».

« L’Algérie est prête à œuvrer inlassablement au renforcement des relations entre les deux pays », a souligné M. Benbouzid qui dit « appeler de tous (ses) vœux » l’édification d’un Maghreb Arabe uni. Le ministre a relevé l’importance « d’exploiter » les capacités et potentialités dont disposent les deux pays au service des deux peuples. « Nous avons une responsabilité politique et historique envers les générations montantes à travers l’édification d’une région maghrébine unifiée et forte, un Maghreb arabe uni », a précisé M. El‑Ouafa. Le ministre marocain a estimé que les deux pays « sont appelés à adhérer à ce monde dans un contexte d’unité et de solidarité pour affronter différents défis ».

Les relations Algéro‑Marocaines, qui ont souffert des positions opposées des deux pays sur le Sahara occidental et d’une fermeture des frontières terrestres depuis 1994, sont en dégel. Outre les visites bilatérales de ministres marocains et algériens, les deux pays œuvrent à la relance de l’Union du Maghreb arabe (UMA), un organisme créé en 1989 mais resté en panne depuis. Le ministre marocain était arrivé dimanche à Alger pour une visite de trois jours.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=12830

Posté par le Avr 25 2012. inséré dans ACTUALITE, MAGHREB. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

20 Commentaires pour “Algérie / Maroc : Du nouveau, en attendant le dégel”

  1. senhadji TLEMCEN

    je suis personnelement peu optimiste sur la réeouverture des frontieres bien que les deux peuples le souhaitent.

  2. un autre

    mais pourquoi donc? il faut faire pareil que l’europe, les frontières sont bien ouvertes et alors ? y a t-il danger ?

  3. harmel sba

    bonne réaction de monsieur un autre ou est le danger

  4. merabi sba

    il ya encore des résistences pour la reéouverture de la frontiere des dessous certainement ou manque de volonté&politique oui probleme du sahara occidental enfin attendons encoire les peuples ne sont pas consultés sinon..

  5. Christian Vezon

    Un Magreb Uni serait,pour moi,une création d’une vrai force dominante dans le paysage africain.L’union de ces trois pays tant au niveau de la superficie,que du nombre d’habitants et des ressources rendrait enfin une position dominante à L’Afrique du Nord.

    • Claude.B

      Je partage le point de vue de Christian Vezon ,selon moi la réouverture de la frontière devrait être plutôt une opportunité de mise en place de projets communs porteurs ,qu’un danger ,car vos intérêts convergent .

      • exproprié22

        qu’ils nous rendent nos biens aprés ont discutent. De quel partenariat vous parlez ??? avec les marocains ? NOS BIENSSSSSSSS avant toutes discutions .Qu’il abroge son DAHIR de la HONTTEEEEEqui concerne que les propriétaires algériens . Allez y demander les biens de milliers d’hectares de CHEIKH BOUAMAMA comme exemple.

      • Mémoria,

        La problématique de l’intégration maghrébine est posée depuis des décennies et ses variables se résument ainsi:
        -Une intégration maghrébine transversale,économique et financière,à l’image de UE est quasiment impossible puisque le système démocratique de représentation populaire est imparfait dans les quatre pays…
        -Une intégration maghrébine verticale en tant qu’appendice de l’UPM s’étalant sur une continuité des accords de Barcelone avec l’Union Européenne,avec ses démantèlements tarifaires et zones hors taxes,supposant une disparition du protectionnisme de l’état ,des industries locales et du monopole de ce dernier sur les ressources naturelles et énergétiques,…relève de l’incohérence et du déséquilibre sécuritaire que le peuple algérien n’est pas près à concéder aux multinationales….
        Donc, ni vertical,ni transversal,le Maghreb Uni reste un slogan et un marché virtuel que ne peuvent configurer ni les Européens,ni les américains tant ils sont engagés dans une concurrence à mort dans leur encerclement de ce Maghreb où l’Algérie reste la cerise sur le gâteau.Le Maroc peut être considéré comme intégré à l’UE,la Tunisie est dans un état exsangue qu’elle n’a plus aucune autonomie de gestion politique…
        Que reste-t-il comme hypothèse-variable à confirmer ou infirmer pour l’Algérie ?
        Mme Ch va sûrement se figer…dans sa convalescence après sa mise aux arrêts de rigueur pour incompétence !!!

        -L’Algérie et la France restent gérées par les dispositions des Accords d’Evian qu’il faut maximaliser(respecter) selon les dispositions initiales que la Mondialisation a bizarrement crédibilisées.
        -Lire «  »Les Accords d’Evian » de Benyoucef Benkhedda,OPU/PubliSud,Alger/Ben Aknoun,03-1986

  6. chouia connaisseur

    Malheureusement je partage le même avis que Mr Senhadji Tlemcen.Tous les clignotants sont de la même couleur:ROUGES.

  7. un parmis d'autres

    Bjr Mr Christian Vezon il y-a quelques temps je vous ai adressé un message auquel je n’ai reçu aucune réponse par pudeur je ne dirai pas le site mais voyez les endroits sur lesquels vous avez un compte sur chacun d’eux .Amicalement

    • Christian Vezon

      Un parmi d’autres je suis confus mais j’ai dû ne pas recevoir la notification,pouvez vous recommencer?Il n’y a pas de pudeur à observer avce moi,je suis désolé si je vous ai blessé et que vous ayez pû prendre mon silence pour de l’orgueil.Pouvez vous me préciser sans trop vous compromettre,j’avoue que je participe à quelques sites:algériens ou français,je suis également sous Facebook,pas Twitter.Sinon j’autorise les administrateurs à vous communiquer mon adresse amil,une fois qu’ils vous auront identifié.
      Recontactez moi,amitiés,Christian Vezon

  8. observateur

    Il n’y aura pas d’ouverture de frontières pour la simple raison que le maroc est signataire de beaucoup d’accords avec l’UE ( pèche, foncier, transfert d’activité) accords conclus en non concertation avec l’Algérie, et ce qui fait que la fermeture des frontières empêche la mobilité des biens et des personnes par voie terrestre, quand les décideurs outre méditérranée accepteraient d’inciter leurs entreprises à investir en Algérie à des volumes équivalents que ceux consentis au Maroc, il se pourrait qu’il y est dégel concomittant avec le règlement du Sahara occidental. Ceci risque de prendre énormément de temps la crise actuelle en europe ne milite pas pour une délocalisation des industries européennes vers le sud de la méditerranée et de surcroît en Algérie, d’ailleurs l’Algérie a dit qu’elle n’accepterait pas sur son territoire des voitures fabriquées au Maroc et vendues en Algérie. C’est une politique légitime, vu les faibles taux d’industrialisation par investissement étranger mis à part le secteur pétrolier. Avec une richesse du sous sol, une main d’oeuvre relativement qualifiée, les investissements étrangers dans le domaine de la petite et moyenne industrie ainsi que dans la construction automobile permettrait d’envisager un maghreb prospère à l’orée de 2020.

  9. Nathalie

    Bonjour Mme Claude,
    Veuillez consulter votre boite mail une réponse a vos questions vous a été envoyé
    Bonne journée

  10. kerroucha sba

    madame claude b je vois votre participation réguliere dans notre journal de sidi belabbes et je vous prierai d »éviter l »écueil des commentaires vraiments provocateurs .Vous serez longtemps parinousq dans ce forum en faisant fi de ces..hors sujets

    • Claude.B

      Monsieur ,
      J’essaie de ne provoquer personne dans mes commentaires ,mais il est vrai que malgré les bonnes résolutions prises on ne peut accepter certaines provocations lorsqu’elles ont un côté récurent ,et on répond ,peut être à tord je vous le concède ,mais certains mots blessent .
      Mon ascendance espagnole et italienne n’est pas étrangère à ma vivacité de caractère .
      Cordialement .

  11. kerroucha de sba

    madame je na parlais pas de vous comme source de provocation .je vous ai priée de ne succomber aux comentaires provocant Personne sur le journal n’est indiqué a faire des reproches a l’auter quelque soit son motif et mon but est de continuer a vous lire et la croyez moi car il ya des victimes collatérales des memes personnes ce que j »évcite pour nos amis Belabbesiens dont vous Mes salutations amicales

  12. Claude .B

    Bonjour Mme Nathalie ,
    Je n’ai pas reçu le mail que vous n’annonciez tout à l’heure ,peut être une erreur dans l’adresse @.
    Merci
    Cordialement .

  13. Houria A Ain témouchent

    un sujet qui passionne un espoIr reste toujours permis Je crois qu’i lfaut que les sociétés bougent sinon on va se contenter des efftes d »annonce

  14. ahmidou el abassi

    CE Nest pas de la parano mais tant que les representants sionnistes auront un droit de regard sur ce pays l’ouverture est impossible

  15. ahmidou el abassi

    les trahisons antErieurs sont encore existanTes. Le peuple marocain est un peuple frere, la kibla est la meme, mais leur politique n’est pas claire.Alors mefiance

Répondre