La Voix De Sidi Bel Abbes

Algérie Maroc : Après la lune de miel, les relations se dégradent.

Entre l’Algérie et le Maroc nous pouvons dire que nous eu droit même éphémèrement a une lune de miel. Mais ces jours ci les relations se dégradent indique notre source.

Après une période de réchauffement, les relations algéro‑marocaines se dégradent donc de nouveau. Première victime de cette situation : le prochain sommet de l’Union du Maghreb arabe (UMA). La semaine dernière, la présidence tunisienne avançait officiellement le 10 octobre comme date de la tenue du sommet à Tabarka, en Tunisie. Rapidement, Alger réagit à l’annonce : Amar Belani, porte‑parole du ministère des AE, évoque des négociations en cours. La date du sommet de l’UMA ne sera arrêtée que lorsque le processus de préparation aura été mené à son terme, a‑t‑il expliqué. Les Marocains vont encore plus loin. Le prochain sommet maghrébin demeurera formel tant que les frontières restent fermées, explique Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement marocain, dans un entretien publié jeudi 26 juillet par le quotidien Attajdid. Pour lui, les conditions ne sont pas réunies pour la tenue de cette réunion de haut niveau. « Les peuples marocain et algérien sont unis par des liens d’amitié et de fraternité mais il est désolant que la direction algérienne soit d’un autre avis sur la question de notre intégrité territoriale », a‑t‑il souligné en allusion à la question du Sahara occidental, selon des propos rapportés par l’agence officielle marocaine MAP. À Alger, personne ne commente les propos du chef du gouvernement marocain. Mais ces déclarations font voler en éclats le réchauffement des relations entre les deux pays et semblent avoir enterré les derniers espoirs de la tenue d’un sommet de l’UMA dans les prochains mois. Il est en effet difficile d’imaginer les Algériens accepter de prendre part à un sommet de chefs d’État maghrébins présenté par Rabat comme une rencontre de « pure forme », surtout quand il s’agit de relancer un projet aussi stratégique que l’UMA, bloqué depuis plus de vingt ans. La semaine dernière, le porte‑parole des AE évoquait la nécessité de mener à son terme le processus de préparation du sommet afin de lui garantir les meilleures conditions de succès. Comprendre : définir des objectifs clairs, fixer un calendrier avec des étapes précises, avant d’aller vers un sommet de l’UMA. Revirement marocain ? Les déclarations du chef du gouvernement marocain ressemblent à un revirement dans la position marocaine sur le dossier. Le 25 mai dernier, le même Abdelilah Benkirane semblait particulièrement enthousiaste. Selon un communiqué de la présidence tunisienne, le Premier ministre faisait état d’« un consensus pour transformer le sommet maghrébin, qui se tiendra en octobre 2012 en Tunisie, en une base solide pour relancer l’UMA ». Pourquoi, deux mois plus tard, parle‑t‑il d’un sommet de « pure forme » ? Dans l’entretien qu’il a accordé à Attajdid, le responsable marocain ne fournit aucune piste ni explication sur ce revirement. Autre question, pourquoi le chef du gouvernement marocain a‑t‑il décidé de remettre sur le tapis la question du Sahara occidental ? Le 9 juillet dernier, Saâd‑Eddine El Othmani, ministre marocain des Affaires étrangères, rappelait à la presse en marge de la réunion des ministres des AE de l’UMA à Alger, que les deux parties – marocaine et algérienne – « ont convenu que la question du Sahara occidental est aujourd’hui suivie par le secrétaire général de l’ONU, son représentant personnel et le Conseil de sécurité. Ces questions doivent suivre leur cours dans ce cadre. Nous nous consacrons, pour notre part, au développement des relations bilatérales et à la construction du Maghreb arabe qui est un impératif ». Que s’est-il passé depuis cette date ? La réponse se trouve peut‑être dans la dépêche de l’agence officielle marocaine MAP reprenant l’entretien de Benkirane à Attajdid. Dans la version originale en arabe, le chef du gouvernement marocain emploie l’expression « unité nationale ». La MAP a corrigé Benkirane : elle réécrit officiellement le passage en remplaçant « notre unité nationale » par « notre intégrité territoriale », qui renvoie directement à la question du Sahara occidental. Une réécriture qui porte aussi la signature du Palais royal.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=14974

Posté par le Juil 27 2012. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE, MAGHREB. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

59 Commentaires pour “Algérie Maroc : Après la lune de miel, les relations se dégradent.”

  1. sokato ALICANTE

    Bonsoir ; ce qui me plait et je le redis dans notre journal belabbésien ceux sont ses ouvertures épisodiques telles celles la en ligne Pour moi ceux sont les peuples qui doivent décider de la nature des rela tions pourquoi pas un réferendum libre sur ces questions cruciales.

  2. smain

    La diplomatie Algérienne marque le pas .on dirait que cela sommeille.

  3. benhaddou boubakar

    je crois que c’est voulu pour que les relations se degradent a chaque fois! je joint mon point de vue a celui de « sokato » pour un referendum,du moins ce que je pense ,et chacun de nous a ses points de vues en tète!

  4. youcef h de sba

    Je ne comprends vraiment pas pourquoi les autorités Algériennes ( qui sont , pour nombre d’elles originaires du Maroc ) ne veulent pas ouvrir les frontières avec ce pays ! Au moins qu’ils nous donnent des raisons valables !

  5. wait and see

    qu’est ce qui est voulu mr benhaddou?? une partie d’échec et malheur a celui qui perd son bouclier.les marocains sont trés forts en lobyisme,la preuve sans hydrocarbures et ils tiennent tête a l’algérie.C’est la france qui ne cesse de faire pression sur l’algerie pour la réouverture des frontieres pour nous faire vendre sa camelote fabriquée au maroc.

    • Amyna

      Quelle camelote marocaine, voudriez-vous qu’elle soit importée en Algérie??? Savez-vous que le Maroc exporte et vend ses produits agricoles et bien d’autres encore à l’Union européenne??? Et nous , que faisons nous?? A part consommer notre rente pétrolière. Alors, point de démagogie et ne jouer pas le jeu des politiques qui ne cherchent qu’à diviser les peuples.
      Les peuples maghrébins en particulier marocains et algériens sont des frères et nous souhaitons vivement et revendiquons ce lien très fort .

  6. MIMOUN

    C’est le Maroc qui le premier a décidé d’exiger le visa pour les algériens Cette exigence n’a pas été faite pour les pays européens mais à un pays frère et voisin qui est l’Algérie et notre président Zeroual a bien répondu à leur demande en fermant les frontières.Je crois que nous sommes en sécurité avec cette fermeture des frontières car avec l’ouverture nous perdons plus que nous gagnons.Donc il s’agirait d’un libre échange à sens unique ou le Maroc sera gagnant.

  7. Hamid T de Sba

    Je pose une question à Mimoun ; peux -tu m’expliquer ce que gagne et ce que perd l’Algérie en cas d’ouverture de la frontière ?
    J’attends ta réponse , cher ami .Merci.

  8. l'etranger

    louken nnfdou bel abbes sous chaque pierre on trouvra un marocain votre fameux gmerdi on estt l’exemple alors on ne voit que de l’ingratitude et deux peuple l’un orgeuileux l’autre malin alors ….

  9. ghe

    la question de l’ouverture des frontieres est un sujet apparemment bien entretenue par le palais royal.tout d’abord il n’y a pas de fermeture des frontières.chaque citoyen des 2 cotes peut quand bon lui semble visiter l’autre pays.le probleme reside dans les frontieres terrestres.quel avantage tirons nous de cette ouverture? qu’avons nous tirer avant?j’ai entendu dire que les peuples marocains et algeriens son freres .OUI, mais il ne faut pas oublier en cours de rote des peuples qui aspirent aussi a etre nos frères.Quelqu’un avait parler de referendum pour l’ouverture des frontieres, mais faisons d’abord un referendum pour les êtres humains qui sont considérés commes des esclaves au Sahara occidental.Lisez sur l’histoire du colonialisme pour avoir une idée cela vous permettra de prendre conscience de ce qu’est la liberté.

  10. Mr ouhibi reda

    Tous les grands journaux Algériens ont en fait de ce sujet leur une Bravo VDSBA

  11. nabila t sba

    La voix est bien a la page j ‘ai lu la presse ce matin, mais ousont nos chroniqueurs SMILEY MEMORIA ENNEMI INTIME…Et tous les autres fidéles Moi je les appelle ainsi je veux des sons de cloche je vous le demande vous nous avez habitué.ne m’en voulez pas chers fréres.

    • hamza

      il se font rare mais je vois pas mal de bon nouveaux ils leurs manque que des bon pseudos et puis heureusement qu il reste MR MIMOUN tu es de plus en plus fidèle , toi aussi

  12. MIMOUN

    Si Hami T SBA salam
    Selon l’ expérience quand la frontière était ouverte le flux de passagers algériens qui entraient au maroc représentait plus de 90% contre moins de 10% de marocains qui entraient en Algérie.Actuellement nos frontières sont fermées et notre gasoil et notre nourriture sont échangés avec de la drogue et que peut-on dire si les frontières étaient ouvertes? Au point de vue sécurité lors de la dernière décennie noire le Maroc représentait une grande poche pour les terroristes et en fin de compte pourquoi le Maroc n’achète pas de pétrole et de gaz de chez nous et préfère acheter de l’ Europe. Donc voila les arguments valables pour laisser les frontières fermées.

  13. Amyna

    Je lis avec beaucoup d’intérêt vos comm, mr Lecteur de VDSBA mais ne pensez vous pas que notre république n’a ça que le nom car le baise-main écœurant est aussi pratiqué chez nous sous une autre forme du Supérieur jusqu’au planton

  14. nabila t sba

    Mon mokh ne vaut pas encore celui des personnalités indiquées et c vrai ils sont capables ils nous eclairent moi je pense que nous ne sommes pas trés fort sportivement aux jeux olympiques de londres et je ne suis pas trés optimiste cette annéé.

  15. Mohamed 2231

    assalam 3alikoum khaoutis , il n existe pas de frontières entre les peuples musulmans , est ce que nous et nos frères marocains nous sommes des vrais musulmans ؟

  16. Tayeb Benhaddou

    il faut prendre l’exemple de l’union europeénne ils sont plus de 27 pays pour une monnaie unique,commerce,politique,social,culture,dans tous les domaines,Nous, l’islam et le panarabisme nous unis,mais les politiques nous divisent, nous prions dieu qu’ils nous unissent dans le bon chemin inchaallah.
    إعتصموا بحبل الله و لا تفرقوا

    • benhaddou boubakar

      salam cousin; bienvenu comme nouveau lecteur: tu as oubliè un mot dans le verset :جميعا . saha ftourek

      • Mohamed.G...

        Bonjour Benhaddou,
        Et bienvenu à ton cousin Tayeb,tu vois la famille s’agrandie…Allah ibarek,et il faut l’inviter au prochain SBA !!!

        • benhaddou boubakar

          salam mohamed g, tous les lecteurs(trices) forment une grande famille,je vais t’envoyer mon nouveau numero djezzy pour nous contacter car on a du travail cette semaine pour la voix de sidi belabbes nchallah! saha ftourek khayi

  17. ras

    bsr tt le monde
    saha ramdankoum
    pour revenir a ce sujet récurent ( maroc algérie) je n’ai jamais changé mon point de vue sur la question .
    en effet pour moi toute reprise quelqu’elle soit ( ouverture des frontiéres coté algérien , echanges commerciaux etcc..) ne pourra se faire qu’a UNE SEULE ET UNIQUE CONDITION  » LA RECONNAISSANCE PAR LE MAROC DE NOS FRONTIERES OUEST !!!!!! SINON NIET ET NIET !!!!!
    je vous dis cela car tt recemment et lors d’un séjour a casablanca quelle fut ma surprise en consultant dans un hotel ,une carte géographique de la région!!!!!!!!….. la volonté delibéréé de ne pas mentionner en  » petit plus » (symbole des frontiéres) toute la zone frontaliére de tlemcen jusqu’au fin fond du sahara !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    ET ON OSE PARLER ET SOLLICITER L’OUVERTURE DES FRONTIERES !!!!!!! OK MAIS LESQUELLES ?????????

  18. MIMOUN

    C’est vrai ce qui nous sépare de nos frères marocains c’est leurs responsables qui n’aiment pas l’Algérie et à commencer par le roi Hassan deux qui a suggéré au président chadli l’attribution de l’ agrément pour le parti islamique pour voir le résultat que peut donner ce parti et il a bien dit que l’Algérie est un champ d’essai pour le Maroc. A cela s’ajoute les deux grands problèmes celui de la reconnaissance des frontières qui dure depuis 50 ans et le problème du Polisario qui est entre les mains de l’ONU Meme si ces problèmes seront résolus il y aurait toujours une peur chez le roi de perdre le trone parce qu’il cohabite avec une république ou son peuple est un bon exemple pour le peuple marrocain.

  19. Mouhal

    Depuis l indépendance jusqu à ce jour cette frontière est restée ouverte seulement 19 ans.Pourquoi l ouvrir aujourd’hui pour la fermer le lendemain?La position de l Algérie est logique,il faut mettre tous les problèmes sur la table tels que:
    Reconnaissance des frontières ,probleme de drogue,les algériens spoliés de leurs biens,contrôle de la migration clandestine…
    Et faisons en sorte,si cette frontière sera ouverte elle le sera ad vitam aeternam

  20. mendil

    Le président Bouteflika a félicité, ce dimanche 29 juillet, le roi du Maroc Mohamed VI à l’occasion du 13e anniversaire de son intronisation. Dans son message publié par l’agence APS, le président Bouteflika a réitéré sa ferme détermination à raffermir les liens de fraternité et de bon voisinage entre l’Algérie et le Maroc et à renforcer les relations de coopération bilatérale au mieux des intérêts des deux peuples frères.

    « Il m’est particulièrement agréable, au moment où le royaume marocain célèbre le treizième anniversaire de votre intronisation, de vous adresser, au nom du peuple et du gouvernement algériens et en mon nom personnel, mes chaleureuses félicitations et mes meilleurs vœux, priant Dieu Tout‑Puissant de vous accorder ainsi qu’à votre honorable famille santé et bien‑être, et au peuple marocain frère davantage de progrès et de prospérité sous votre direction éclairée », a écrit le président de la République dans son message.

    Le chef de l’État a également salué les réalisations accomplies par le roi du Maroc. « Je ne manquerai pas à cette occasion de saluer les réalisations accomplies par votre pays dans tous les domaines grâce à vos efforts soutenus et à votre abnégation dans la réalisation des aspirations de votre peuple », a ajouté le président Bouteflika.

    Le message du président Bouteflika au souverain marocain intervient dans un contexte de détérioration des relations bilatérales après plusieurs mois de réchauffement. Alger et Rabat ne sont pas d’accord sur l’ordre du jour du prochain sommet de l’Union du Maghreb arabe (UMA) que la Tunisie propose d’accueillir en octobre. Le chef du gouvernement marocain, Abdelillah Benkirane, a déclaré jeudi que les conditions de la tenue du sommet n’étaient « pas encore mûres, et que tant que les frontières entre le Maroc et l’Algérie ne seront pas rouvertes », selon lui, une telle réunion « sera seulement de pure forme ». De son côté Alger estime que la réouverture des frontières est une question « purement bilatérale » qui ne peut être intégrée dans l’ordre du jour du prochain sommet de l’UMA.

  21. gamra de sidi khaled

    le sujet mis en ligne est certes d’actualité; mais les peuples sont bla sés et ils laisent les politiques sur leur statu ko

  22. Yassine (sba)

    C’est du pipeau !

  23. Yassine (sba)

    Comme a dit lecteur de la VDSBA , pourquoi ne pas construire un mur en béton tout le long de la frontière , et qu’on n’en parle plus !

  24. Tayeb Benhaddou

    salam cousin!
    Merci vous m’avez corrigé, je l’ai écrit précipitament j’avais youcef seif eddine qui été a coté de moi, je n’ai pas pris attention.
    ramadhan moubarek a toute la famille, et a Mohamed G sans le connaitre a plus.

    • benhaddou boubakar

      salam tayeb,tu m’exuse pour la correction,c’ètait un verset du coran,si c’ètait autre chose je te laisserais corriger toi meme,tu es aussi calè que moi!!! mohamed G est un ancien du faubourg thiers, generation de ton oncle SAID! le bonjour aux jumelles et saha ftourek!

  25. abdelkader wahrani

    svp arrêtez de nous rabatter les oreilles avec cette histoire de peuples voisins et fréres !! le maroc n´aurait jamais demander la réouverture des frontiéres terrestes si l´algerie est encore en crise économique,terrorisme ect…l´algerie a vécu des moments sombres de son histoire pendant cette periode, mais a su relever (hamdoulillah) mais nous garderons en mémoire les pays qui se disent (zaâma) voisins et fréres qui n´hésitent pas a l´enfoncer lorsque l´occastion se presente pour eux afin de discrediter au niveau international en instaurant des visas a ses soi-disant fréres qui depensent des sommes colossales pour leur vacances au maroc. le malheur de l´un fait le bonheur de l´autre?. il existe trois signes de l´hypocrite : lorsqu´il relate quelque chose il ment, lorsqu´il promet il ne tient pas sa promesse, et lorsqu´on s´en remet a sa loyauté, il trahit!!!. (sidna muhammed el mostapha sala alih wa selem) la vérité est douce même si parfois elle est amére une personne digne ne délaisse jamais la vérité, la vérité est joyau d´une telle beauté que les perles et corails en son jaloux ???.

  26. MIMOUN

    l’Algérie a passé des moments difficiles et presque à la guerre civile.Une décennie noire avec des milliers de morts avec la complicité des responsables du royaume marocain qui nous en veulent à cause du sahara occidental.Pourquoi ils ne défendent pas sebta et melila qui sont dans leur territoire avant de coloniser un pays musulman . C’est grace à Dieu que l’ Algérie s’est mis debout en plus notre situation économique s’est améliorée L’algérie a payé sa dette et possède des réserves financières.La sécurité est revenue et notre pays est debout parmi les meilleurs pays du monde.on demande qu’il soit bien gérer pour que tout le peuple se retrouve dans la joie et la gaité.

    • hamza

      merci si mimoun on a besoin d entendre se genre de commentaire parce-que ceux qui n ont pas vécu cette période ne peuvent imaginer l horreur qu a traverser le peuple algérien hamdoullah

    • abdelkader wahrani

      @ mimoun. les roitelets marocains s´accomodent-ils a la présence coloniale espagnole (khétano) dans deux villes de leurs territoires, mellila depuis 1497, et sebta en 1640, sans oublier les ilots a quelques enclabures des côtes maroki? on n´éfface pas une insulte, qui dure depuis cinq siécles, a la (el karama wa charaf) dignité des sujets marocains en occupant de force un territoire qu´aucun droit ne leur attribue?. faux musulmans, mouslimine mounafiqine, tague ala mentague. elqawi ykoul 3dayy3f, Allah yestor ya rabi el alamine!!. ramadane maqboul li-el-jamyy3, wa saha ftorkoum.

  27. Mourad

    Tous les arguments ont été cités pour s’opposer à l’ouverture des frontières à la demande des marocains qui ont beaucoup perdu dans l’histoire en voulant nous poignarder ( une fois de plus..) en plein terrorisme..Je salue ici l’acte patriotique de Mr Zeroual à l’epoque qui a répondu du tac au tac à la volonté d’humiliation du makhzen corrompu et pourri..Nous n’aurons rien à gagner d el’ouverture, seuls les couples binationaux nous chantent encore les refrains des peuples frères…Moi je met l’interet du pays avant la visite de la belle mère ou du beau père d’oujda ou taza..Chaque jour qui passe le maroc passe sont temps à loucher sur notre pays, avec plein de complexes haineux ( ceux du palais notamment…) le peuple marocain voit souvent en l’algerien un touriste lambda qui consomme et dépense..D’ailleurs un truc qui m’a toujours impréssionné, le nombre de visite au maroc de touristes algeriens et pas grand chose de l’autre coté, si ce n’est pour syphonner avec la complicité des harkis du 21e siecles ( les soit disant hallabas..) notre essence, nos produits subventionnés, electroménagers,etc..en échange de quoi ?? zetla, alcool et toutes les pourritures qui vont avec..JAMAIS cette frontière ne doit réouvrir, sans que les conditions soient posées, a savoir le respect du pays et l’équité des échanges..le maroc se moque de l’UMA, il préfère l’europe, l’otan, israel à tout le reste..Après ceux qui viennent pluerer la frontière, je leur dis : sentez vous libre d’aller de l’autre coté, déposez juste votre passeport au passage wa rebbi i sahel..Dans 6 mois vous supplierez votre retour en menacant de vous immoler devant le consulat d’oujda..

  28. Amnésie Internationale

    Tout d’un coup, l’édification du Grand Maghreb dont on sait plus s’il doit se faire à trois ou à cinq devient l’urgence du moment , et l’ouverture de la frontière terrestre entre l’Algérie et le Maroc la condition sine qua non.
    Si nous sommes tous acquis à la construction d’un grand ensemble régional et aux synergies économiques qui s’y rattachent, nous n’entendons pas à ce qu’il soit un cheval de troie pour investir notre pays et mettre sa souveraineté à mal en lui volant toutes ses prérogatives nationales et sa marge de décision politique.
    L’exemple de la construction eiropéenne n’en est que plus édifiant d’une méthode qui fait mirroiter les bienfaits du marché pour voler les souverainetés et les déléguer à des instrances supra-nationales téléguidées.
    Un intellectuel Algérien Lahouari Addi pour ne pas le nommer fait le poisson pilote à un colloque organisé à Rabat en 2005 pour professer l’insanité que les deux pays ne constituent qu’un seul peuple séparé par une frontière coloniale qu’il faut rayer d’un trait de plume. Avant de poursuivre sa charge contre l’armée et de la désigner comme obstacle absolu se dressant contre le grand Maghreb et le progrès. Il avait déjà fait route idéologique avec San Egidio.
    J’ai l’avantage sur vous de connaître cet universitaire encensé aux USA (où il enseigna), en France (où il enseigne) et au Maroc ( où il colloque) et de lui avoir porté la contradiction en live.
    Il n’est que l’un des visages d’une armée nombreuse d’une sixième colonne qui sert de support propagandiste à des hordes prêtes à déferler sur l’Algérie.
    A ceux qui souffrent d’un déficit de mémoire, il faut rappeler que le Maroc , bien avant le prétexte du Sahara Occidental annexé, a défendu la thèse du Grand Maroc et a utilisé la force contre nous pour prendre des terres quil dit spoliés. Elève appliqué de ses mentors français et Israelien, il entendait transgresser toutes les dispositions du droit internationnal stipulant et garantissant l’intégralité des frontières héritées de la colonisation.
    Cet Etat, mis sous tutelle, comme un incapable par le Protectorat français auquel il avait concédé les territoires hostiles pour mater les rebellions nationalistes, et qui s’accomode de l’occupation des ses enclaves de Ceuta et Melila,nous a agressé par trois fronts en 1963.
    Boumediene avait retenu la leçon et déclaré : »Je ne tendrai pas la joue pour une seconde giffle » et avait tout mis en oeuvre pour nous doter d’une armée forte qui puisse défendre l’intégralité de nos territoires et appuyer notre diplomatie qui vole au secours de tous les peuples qui luttent pour se libérer au titre du droit à l’auto-détermination. Le soutien au POLISARIO, même s’il est accompagné de calculs stratégiques, s’explique par cette profession de foi et volonté de faire triompher la cause des peuples opprimés..
    Le Maroc qui a toujours eu des visées sur notre pays, dans un pays où le Roi était le pays, n’a consenti au bornage des frontières qu’en 1972 quand le souverain Chérifien était fragilisé par deux coups d’états (Skirat 72 et l’attaque contre son avion en 73)
    En ce qui concerne le Sahara Occidental il faut rappeler la chronologie des évènements
    La puissance coloniale espagnole avait consenti à l’évacuation en 1975 et commencé à transférer la délégation de pouvoirs aux combattants de la liberté en la personne de Moustafa El Ouali.
    Le Géneral espagnol , chef de la garnison s’est senti trahi par la suite des évènements et le partage du territoire entre le Maroc et la Maurétannie.
    La fourberie et le génie politique de Hassan II fut de déclencher une annexion dite pacifique avec la Marche Verte dans laquelle 500.000 gueux firent route vers El Ayoun car on leur promettait l’Eldoradado. En faisant du Sahara une cause sacrée, le monarque machiavélique a pu ressouder l’unité nationale mise à mal car les putchiste appartenaient au premier cercle entre Général du Palais Medbouh , un beau frère et l’agent du Sdec et de la Cia le général Oufkir, le boucher du peuple marocain.
    Pour se raffaichir un peu plus la mémoire, il faut se référer au discours menaçant de Momo 6 en 2010.
    Ce pays qui a cédé l’exploitation de ses ressources hiaeulitiques aux chalutiers étrangers et bradé ses territoire avant de devenir destination de tourisme sexual avec spécialisation pédophile ne peut nous donner de leçons, sinon en duplicité et mauvais voisinage.
    Le Maroc à l’agonie économique, qui n’a jamais considéré le marocain comme sujet de droit et fait commerce du nationalisme hégémonique n’a rien à nous imposer.
    Nous n’avons à craindre aucune contagion démocratique car en dépit des nos blocages, on reste le peuple le plus frondeur et le plus apte à exprimer ses opinions. Acculé par un déficit de 50 pour cent de la dette publique, le maroc presse pour l’ouverture de la frontière comme un noyé demande de la respiration artificielle.

  29. Amnésie Internationale

    merci de corriger putchistes et territoires et tourisme sexuel.

  30. Amnésie Internationale

    Mr Mourad a mille fois raisons de dénoncer le crime économique qui a pignon sur rue et qui pille les resources du pays.
    En laissant l’informel acquérir connections et surface financière nous serons à la merci de ceux qui plaident pour un narco état et une jungle.
    La contrebande est l’acte le plus anti-national qui soit et une vraie offense à nos chouhadas. C’est bien de chanter Kassamen!
    C’est plus efficace de faire vivre le message dans les actes et de ne s’associer à aucun acte délictueux et qui fragilige notre économie.

  31. hanene

    je me suis régalée avec les deux précédents commentaires je l’avoue je n’arrive pas a faire autant alors j’apprends et j »ai pas honte Continuez a nous bien honorer Saha ftourkoum

  32. hanene

    je parle d’AMNESIE INTERNATIONALE ETMOURAD

  33. BENZOUZOU Nabil Chaht

    En ce qui concerne l’ouverture des frontières, il faut savoir une chose,ce sont les Marocains qui ont ouvert le bal, c’est à dire l’imposition du visa pour tous les Algériens, et le renvoi trés brutal des touristes Algériens vers l’Algérie.Il faut voir l’intéret national avant ce qui est personnel et avoir un à ce peu de dignité, car les Autorités algériennes ne sont pas contre l’ouverture de cette frontière, mais veulent avant tout régler tous les problèmes depuis

Répondre