La Voix De Sidi Bel Abbes

« Air Algérie est malade » estime le ministre des transports

airalgerie-malade-289x300« Air Algérie est malade, la compagnie doit réapprendre tout, jusqu’à l’organisation de comment organiser un vol. C’est désastreux » ! s’est offusqué le ministre des Transports Boudjema Talai qui a fait part dimanche à Alger, de son mécontentement de la situation actuelle d’Air Algérie, et surtout des mauvaises prestations assurées à sa clientèle, à la clôture d’une conférence des cadres de la compagnie.

Le ministre a mis en garde le personnel de la compagnie en leur demandant de consentir plus d’efforts et à faire preuve de sérieux et de rigueur pour « sauver » la compagnie et la rendre compétitive. « Si vous continuez à faire les choses de cette manière, le pavillon national va disparaître », a lancé M. Talai à l’adresse des cadres d’Air Algérie et de ses représentants à l’étranger.

A ce propos, le ministre a déploré la multiplication des retards des vols de la compagnie publique en plus de la mauvaise communication avec ses clients. Pour remédier à cette situation, M. Talai a estimé que des solutions devraient être trouvées « à l’interne » indiquant qu’un plan était en cours de préparation pour restructurer la compagnie. Il s’agit, selon lui, d’un vaste plan de réorganisation devant toucher notamment à la formation du personnel dans les différents domaines (pilotage, catering, commercial) en plus du développement de certaines activités telle que la maintenance des avions.

« Celui qui n’est pas capable de travailler n’a qu’à rentrer chez lui »

Pour M. Talai, cette réforme devant être entamée dès la prochaine rentrée sociale est plus qu’impérative, appelant tout le personnel de la compagnie nationale à s’impliquer dans cette démarche. « Nous allons commencer par les sanctions. Celui qui n’est pas capable de travailler n’a qu’à rentrer chez lui », a dit le ministre. « Soit nous nous donnons un coup de fouet et nous sauvons la compagnie, soit nous ouvrons la piste à d’autres et nous disparaîtrons ».

Abordant le sujet des revendications salariales des travailleurs d’Air Algérie, le ministre a rassuré que la question serait prise en charge avec les syndicats représentatifs mais tout en demandant à ce personnel d’offrir une prestation de qualité.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=61697

Posté par le Juin 15 2015. inséré dans ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

5 Commentaires pour “« Air Algérie est malade » estime le ministre des transports”

  1. OUERRAD

    C est toujours la meme rengaine , celui qui vient fait un constat , menace , parle et disparait quelques temps apres sans laisser de traces .Ou plutot , si les traces ne manquent pas .
    Si le plan de restructuration etait en cours , pourquoi votre predecesseur ne l a pas dit ?
    Ah ! c est vous qui l avait pondu ? ALORS , faites vite , il y a de l eau partout , air Algerie coule si elle n est pas dejà coulee.Les menaces ?tous ceux qui ont menace sont parti avant de ?ATTENTION CHAUSSEE GLISSANT .
    Enlevez , l air c est toute l ALGERIE qui est malade .
    Le nouveau PDG , ne pense pas comme ou plutot tres mitige son constat à lui .
    Il faut choisir : l Algerie ou le poste .CONSEIL DE FRERE .

  2. eddine

    Peut être qu’il a une idée sur l »étiologie de cette maladie. Dans ce cas il a surement les remedes. Nous avons qd meme le droit de rever un petit peu les gars. Qui sait…..

  3. Mme CH

    Effectivement Mr eddine, nous avons le droit de rêver….et c’est déjà l’accomplissement de la moitié du rêve lorsqu’un ministre ose dire que la compagnie est « malade »….!!!!

    Alors, puisqu’il a l’air de connaître les causes de la maladie, il ne lui reste qu’à présenter une ordonnance complète pour commencer le traitement radical au plus vite…!!! Ceci dit, reste à savoir si le lobby qui est la cause de toute cette débandade voit d’un bon œil la déclaration du ministre…!!!
    Si le ministre a carte blanche pour nettoyer le secteur c’est bon, sinon ça serait comme toujours de la poudre aux yeux pour la galerie…!!! Attendons pour le savoir…!!!

  4. mohamedDD

    MM. le Ministre, PDG, vous qui avaient travaillé comme patron auprès des entreprises publics, vous en savez plus que moi l’Etat de ces entreprises. Air Algérie(AH), c’est l’Algérie, monsieur le ministre par UNE VOLONTE politique à rendre AH une entreprise économique pour de bon et le recrutement d’1 PDG avec les critères nécessaires d’en faire le manager général et qu’il fasse l’évaluation, diagnostic,… avec un buro d’étude indépendant. Après, installer un vrai staff  » réunion des cadres » vous en êtes sûr-suis un jeune retraité 2014 dépité après + de 30 années de labeur, d’espoir et de promesse… n restructures et la dernière en date ‘filialisation’ en 2006 avec le départ en retraite prévu 2200 Agents conf.. des compétences avérées pour au moins 50% mais…… remplacer en 2008/09 par 2000 Agents inexpérimentés bien que universitaire et écoles bidons (sans démagogie ces cadres inexp… sont pour maxi 30% valables) d’autres ne méritent nullement d’être à AH et encore cadres, faire le tri sérieusement en amont et aval, vous dites AH est malade et pourtant avec toutes les normes internationales requises (iso …) bidons sauf coté technique!!!!!!!!! c’est une VERITE à partir de son excellence ….., quand je me rappelles le pilotage et sécurité étaient au top,
    monsieur le ministre malgré vos lourdes charges, chiche réglez le problème d’AH les compétences existent encore à 30%, vous réussissez je déposerais une bise sur ton front chiche

  5. eddine

    Effectivement Mme CH, nous n’avons plus besoin de constat. Que nos responsables réagissent ou qu’ils nous épargnent tout simplement leur capacité de découvrir les mauvaises choses,comme s’ils nous apprennent quelque chose.Nous au moins;nous avons été presque tous victimes un jour de ces constats. Matmenou inchallh bellak………………qui sait??????

Répondre