La Voix De Sidi Bel Abbes

Afrique du Sud: une pensée pour un ami du peuple Algérien Nelson Mandela

Le président sud-africain Jacob Zuma a appelé  lundi matin ses compatriotes à prier pour Nelson Mandela, le héros de la lutte anti-apartheid en convalescence chez lui après 19 jours d’hospitalisation.

« Nous devons continuer à garder la famille Mandela dans nos pensées et nos prières jusqu’à ce que Tata (père) ait totalement récupéré.Il reste un symbole important de notre lutte de libération et de notre transition réussie de l’apartheid colonialiste vers une société démocratique non raciale », a-t-il déclaré dans son message de fin d’année, sans donner aucune nouvelle directe de la santé du premier président noir d’Afrique du Sud, aujourd’hui âgé de 94 ans. Mais son porte-parole Mac Maharaj a affirmé à l’AFP qu’il n’avait aucune information nouvelle à communiquer.

Hospitalisé du 8 au 26 décembre pour une infection pulmonaire, puis pour retirer des calculs biliaires, le prix Nobel de la Paix 1993 est rentré chez lui dans la banlieue de Johannesburg. La présidence et sa famille affirment depuis régulièrement qu’il va bien et qu’il récupère tranquillement.

2013, année de défis.

Par ailleurs, Jacob Zuma, qui a conservé le rênes de l’ANC, admet que 2012 a été « une année de défis », citant les difficultés liées à la pauvreté, aux inégalités persistantes entre Blancs et Noirs, ou encore à la violence. « Nous devons construire à court terme une société où les problèmes peuvent être anticipés et résolus pacifiquement, sans de tragiques explosions de violence comme ce fut le cas à Marikana », note le chef de l’Etat.

Au total, les troubles sociaux dans le secteur minier ont fait une soixantaine de morts en Afrique du Sud entre août et octobre 2012, dont un certain nombre dans des règlements de compte entre mineurs partisans de syndicats rivaux.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=21111

Posté par le Jan 1 2013. inséré dans ACTUALITE, EVENEMENTS, MONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

5 Commentaires pour “Afrique du Sud: une pensée pour un ami du peuple Algérien Nelson Mandela”

  1. Albarracin deSBA

    Nelson Mandela !
    Rares sont les symboles qui se présentent à nous sous la forme humaine!
    Ils sont hélas trop rares ; mais là sans doute réside toute la VALEUR d’EXEMPLE que la NON VIOLENCE EST L’ARME DU JUSTE!
    Que 2013 nous donne des occasions de choisir cette voie!

  2. nehari

    Citations de Nelson Mandela :

    Notre peur la plus profonde n’est pas de ne pas être à la hauteur – notre peur la plus profonde est d’être puissant au-delà de toute mesure.

    C’est notre propre lumière – et non pas notre obscurité – qui nous effraie le plus.

    Nous nous demandons : « Qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux? » – en fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ? Vous êtes un enfant de Dieu : vous restreindre, jouer petit ne rend pas service au monde.

    Il n’y a rien de sage à vous rétrécir pour éviter d’insécuriser les autres.

    Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est au-dedans de nous. Elle est en chacun de nous, et en laissant briller notre propre lumière, nous donnons incidemment aux autres la permission d’en faire autant.

    En nous libérant de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres.

    Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est au-dedans de nous.
    A toutes l’équipe de la VDSBA que cette nouvelle année 2013 soit pleine de santé ,de sérénité, de paix,
    de grandes joies et de petits plaisirs …
    Et que votre bonheur soit durable.
    Bonne année 2013

  3. elhadj abdelhamid

    Bonjour
    L’ANC avait abandonné la non-violence et choisi la lutte armée pour combattre l’Apartheid après le Massacre de Sharpeville le 21 Mars 1960 lorsque la police tire sur les manifestants noirs faisant 79 morts.
    C’est en Algérie, dans un camp de l’ALN, non loin de Maghnia, que Mandela vient faire sa formation militaire.Il sera d’ailleurs condamné à son retour pour » déplacement illégal  » et c’est le début de son calvaire pénitentiaire qui durera plus de 27 années.
    Mandela vouait une grande admiration pour Benbella. A sa libération en 1990, c’est l’un des premiers amis qu’il demande à revoir.
    Pour ses citations, je n’ai pas oublié celle qui avait fait pleurer aux larmes le Président Clinton lorsqu’il reçoit le leader africain au Bureau Ovale ( Clinton est alors malmené par l’opinion américaine à cause de ses frasques sexuelles avec la petite stagiaire de La Maison Blanche Monica ) :
    L’essentiel, ce n’est pas de ne pas tomber, mais de se relever toujours après s’être tombé !

  4. elhadj abdelhamid

    PS : Benbella a payé son engagement de 24 années en prison, presque autant que Mandela qui était, à partir de 1988, en résidence surveillée.
    Benbella est mort à 95 ans et , comme pour le leader algérien, une fausse rumeur a annoncé le décès de Mandela hier Mardi, à 94 ans.
    Ce destin parallèle de deux  » Lions d’Afrique  » nous impose une halte de méditation sur l’exemple  » universel  » de ces hommes qui ont écrit, sur le Cahier de l’Afrique, d’Alger au cap, Liberté, en lettres capitales.

Répondre