La Voix De Sidi Bel Abbes

Abdou B. l’homme des médias s’est éteint.

L’information est tombée comme un couperet hier soir. Plusieurs journaux locaux et internationaux ont fait part de cette perte. L’homme des médias selon Laribi Oucherif sur Médiapart.fr, qu’il était, ayant écrit dans des journaux, créé des revues spécialisées, dirigé la télévision algérienne, enseigné dans une école de cinéma a quitté  le monde des vivants par surprise. Abdou B. est une plume respectée et connue, y compris hors des frontières de l’Algérie. Il aimait son métier et l’exerçait avec courage et honnêteté. Grand lecteur et grand cinéphile, il ne se prévalait jamais de ces savoirs: il mesurait sa bonne renommée au respect qu’il imposait sans arrogance. L’enfant de Barika, une bourgade à la lisière des Aurès, où son père avait été maquisard, il a gardé la simplicité des gens des hauts-plateaux.  Il n’avait jamais soutenu, ostensiblement, les pouvoirs en place, ni d’ailleurs l’opposition; mais il fit de la télévision algérienne, entre 90 et 93, un média démocratique, ouvert, Dynamique et complètement dans les turbulences de l’histoire. Démissionné par un chef du gouvernement qui avait des œillères, il reprit sa plume  et ses écrits ont compté durant la période noire de l’Algérie. L’homme était courageux: Il n’a jamais soutenu les plus puissants et lorsque Hamrouche lui proposa la TV, il s’en chargea pour libérer la parole,  » décoincer » les algériens, introduisit le direct à la faveur de la guerre de 1993 contre l’Irak. Bien avant Al Djazira, il investit l’information au plus près ! Pour cette raison ; il ne pouvait se laisser aller au farniente et jouir des privilèges de la fonction …Personne ne l’a entendu se plaindre  des péripéties qui ont émaillé sa carrière. Une grande perte !

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=10316

Posté par le Jan 1 2012. inséré dans ACTUALITE, NECROLOGIE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

5 Commentaires pour “Abdou B. l’homme des médias s’est éteint.”

  1. nasri d'oran

    le journaliste abdou benziane inuhmé au cimetière de sidi yahia, décédé samedi à l’âge de 67 ans , le defunt est décédé suite à un malaise cardiaque l’enfant de BARIKA est diplomé de la 1ere promo de l’institut de journalisme d’alger dans les années 60 .
    directeur général de l’ENTV a deux reprises 1990-1991 et 1993-1994, le défunt a collaboré dans de nombreux journaux et plus particulièrement le quotidien d’oran ou il était chroniqueur, le défunt est d’une simplicité extraordinaire et ne fait jamais marche pour les dossiers brulants allah yrhmah oua yrahm koul mousslimine.

  2. ouhibi reda

    une remarque dans les anées de turbulence le defunt étaitdans la pointe du combat.c’est une grande perte allah yerhmah

  3. arbi zazou ramdane

    la télé Algerienne etait bien gerée en son epoque ai je lu dans la presse Algeriene dece jour que dieu le benisse

  4. benabderrahmane

    merci khaled pour l’initiative,vivement les retrouvailles avec les braves belabesiens

  5. benali

    je rentrerai tot ce weekend pour vous revoir ouled bladi

Répondre