La Voix De Sidi Bel Abbes

Abdenour Abbas, le jeune algérien qui révolutionne le monde de la medecine aux USA!

De l’université de Tizi Ouzou puis à Lille en France, il rejoint l’Université de Californie avant d’atterrir à celle de Washington comme chercheur associé.

L’adage qui dit que «nul n’est prophète en son pays» s’est encore une fois confirmé en Algérie. Un jeune Algérien a laissé exploser son génie mais… à l’étranger. Abdennour Abbas, 33 ans, un chercheur algérien à l’Université de Washington à Saint Louis, figure dans le Top 10 des lauréats de la première édition française du concours conduit par la Technologyreview, pour l’Institut américain de technologie de Massachusetts (MIT).

Chaque année, le MIT (Massachusetts Institute of Technology) distingue des jeunes talents de moins de 35 ans.

Ce concours conduit par la Technologyreview de l’Institut a distingué ces dix dernières années des personnalités devenues depuis des célébrités: Mark Zuckerberg en 2007, cofondateur de Google, Max Levchin, de Paypal, Linus Torvalds, développeur de Linux, Jack Dorsey, cofondateur de Twitter. Cette année, le prestigieux institut américain a lancé une version française de son glorieux concours. Et voilà que le 21 mars dernier, les résultats de ce concours pour la France ont vu notre jeune compatriote faire partie des 10 lauréats.

Le mérite d’Abdenour Abbas est encore plus grand car ce concours est une reconnaissance par ses pairs. La Technologyreview repose sur un mode de sélection par les pairs: on ne se présente pas soi-même à ce concours. Mais quelle a été l’invention de notre petit génie pour qu’il ait une telle reconnaissance? Au fait, c’est dans le domaine de la recherche médicale que l’Algérien s’est distingué.

Le Dr Abbas a inventé un moyen simple, efficace et surtout pas cher pour détecter la présence d’une maladie ou connaître son évolution. Ce diagnostic peut se faire chez soi, sans avoir à consulter un médecin. Il a ainsi créé des biocapteurs ultrasensibles à base d’anticorps artificiels pour le diagnostic médical.

En plus du fait que ces tests «populaires» se fassent à domicile, ce qui évite les allers-retours chez le médecin, la technologie conçue par Abbas, c’est qu’elle est un milliard de fois plus sensible que les précédents capteurs basés sur des bandelettes de papier. Cela permet ainsi de détecter les pathogènes dès les premiers stades de l’infection. Abdenour Abbas est donc sur le point de révolutionner le diagnostic médical dans le monde. Et pourtant, il est un pur produit de l’Université algérienne, tant décriée.

Le Dr Abbas a en effet fait ses études en Algérie. Il a fait ses études supérieures à l’Université de TiziOuzou où il a obtenu un DES en biochimie en 2003. Mais il aura fallu qu’il quitte l’Algérie pour voir son talent exploser. Il rejoint la France pour y préparer un master suivi d’un doctorat dans le domaine des nanotechnologies appliquées à la médecine à l’Université de Lille 1 en 2009. Ambitieux, il décide de voir encore plus grand que la France.

Il rejoint le pays par excellence du développement technologique et de la recherche scientifique, les Etats-Unis d’Amérique. Il travaille à l’Université de Californie avant de rejoindre celle de Washington comme chercheur associé. La réussite d’Abdenour Abbas, originaire de Makouda dans la wilaya de Tizi Ouzou, est un autre exemple du succès de notre élite sous d’autres cieux. Dans un pays composé à plus de 60% de jeunes, il faut dire qu’il y a des milliers d’Abdenour Abbas, notamment à l’Université algérienne mais dont le talent n’arrive pas à exploser pour des tas de raisons.

Partagé par Mustapha BRAHIM DJELLOUL

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=70846

Posté par le Avr 24 2017. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, MONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

17 Commentaires pour “Abdenour Abbas, le jeune algérien qui révolutionne le monde de la medecine aux USA!”

  1. BRAHIM DJELLOUL Mustapha

    Si j’étais Président de la république, je construirais un hôpital mille fois meilleur que les hôpitaux d’Europe
    Bravo jeune homme nous sommes très fier de toi.

  2. mohamedDD

    Salem Si Mustapha, vous voulez dire un laboratoire mille fois meilleur comme vous dites, oui pour la construction et le matériel, mais qui dirigera et menera une équipe algérienne à l’aboutissement d’un ou plusieurs projets, (Ould Abbés dr ou Boudiaf,..) et les multinationales en la matière te regarderont faire !!! Regardez OBJECTIVEMENT le cas récent du rhb diabéte  » Des médecins ont fini par s’indigner. Mais le mal est fait : le ministre de la Santé a bien reçu un bonimenteur revendiquant la découverte d’un remède contre le diabète. Et prétendant même avoir décliné le Nobel de médecine parce que le jury lui a refusé de signaler “l’origine arabe” de la découverte.
    Cela dit, le plus choquant n’est pas tant qu’un illuminé s’arroge le brevet d’une invention, si prodigieuse soit-elle ; ce qui heurte, c’est que sa poudre de Perlimpinpin lui vaille tout de même l’hommage de l’État.
    Pas tant que cela, en fait, car à bien méditer l’affaire de l’homme-laboratoire, on se rend bien compte qu’elle constitue l’aboutissement naturel d’un mouvement national de déstructuration mentale qui, depuis une quarantaine d’années, s’emploie à organiser la détérioration du potentiel intellectuel et culturel de la société. Un mouvement de décadence, savamment – pour le cas, oui, savamment – orchestré et méthodiquement mis en œuvre. Avec la mobilisation de tous les moyens institutionnels : école, université, mosquée, mass médias, appareils politiques, organisations de masse…
    L’École est à la base de cette stratégie de régression. Elle est chargée d’assurer une espèce d’étanchéité intellectuelle des générations “montantes”. .. Au ministère de la Santé, on nous a dit que cela ne relève pas de la compétence de ce département mais de celle du ministère du Commerce. (comme le cas de la production des manuels scolaires où le ministère de l’éducation se dit incompétent !!!! c’est de la folie et toujours en poste  » Actualités : Erreur dans un manuel scolaire de géographie. Le ministère retire le livre et ouvre une enquête.). Aucune responsabilité à ce stade comme pour les PDG et DG d’entreprises publiques et les « cadres » de la nation et d’actualité nos futurs « zélus » à quelques exceptions.
    Demain, le médicament rhb tel quel sous une autre appelation venant de .. sera vendu et à quel prix « business oblige »
    On n’est pas près de sortir de l’auberge sauf une politique offensive au sens large du terme pour une indépendance des choix et décisions courageuses.
    Bon Appétit

  3. Amirouche

    Salam

    Dans les années 80, mon voisin Sehnoune, de la rue de la calle del sol, avait un sérieux problème à l’intérieur de sa poitrine, ça le chatouillait et le titillait jour et nuit. Après avoir fait un scanner de son thorax à l’hôpital d’Oran, l’image montra qu’il avait un gros cafard (gralou) vivant qui se déplaçait rapidement de son poumon gauche au poumon droit.

    Ne trouvant aucune solution à ce cas idiopathique, les docteurs lui ont ainsi recommandé qu’il aille se faire traiter au Japon. Sans prise en charge, Sehnoune s’est vu alors obligé de vendre sa maison, ses meubles et recourir aux contributions des croyants de la mosquée Omar Ibn El Khattab.
    Une fois à l’hôpital de Tokyo, on lui avait fait un autre scanner et les résultats ont montré qu’il n’avait aucun « gralou » dans ses poumons mais que le cafard vivait dans le tube à rayon X du scanner d’Oran lui même. Après quelques recherches approfondies, on a découvert qu’il avait une forte rhinite allergique.Un mois plus tard, plusieurs cas de cette même maladie rare ont été déclarés à Oran. Connaissant l’histoire de Sehnoune au Japon, c’est mon ami Ouerrad qui avait profité de l’occasion pour proposer les services de sa société de désinsectisation et lutte anti-nuisible pour tuer les « gralou » du CHU D’Oran, en lui permettant ainsi de devenir un homme riche (MachAllah)…hhh
    Plus sérieusement, le docteur Abdenour Abbès installé aux USA est bien sûr une fierté pour l’Algérie, mais les biocapteurs ultrasensibles qu’il a inventé seront vendus onéreusement à son pays d’origine, ce dernier qui n’a malheureusement pas su mettre une stratégie pour une meilleure rémunération, une mise à disposition de moyens techniques et tout ce qui s’en suit… pour que nos « cerveaux » restent fel bled. Mis à part le foot, nos gouvernements successifs ne donnent aucune valorisation aux métiers intellectuels qui souffrent de l’absence de moyens financiers et des mauvaises conditions de travail, alors qu’un joueur de foot touche 20 ou 30 fois le salaire d’un médecin !
    De 1996 à 2006, 71 500 diplômés de l’université ont quitté l’Algérie selon le chercheur Guessoum. le chiffre a probablement doublé ou triplé en 2016, alors MOUINTA YJOU EL R’JEL QUI ARRÊTERONT CETTE HÉMORRAGIE ?
    QUAND JE PENSE A LA GRANDE MOSQUÉE D’ALGER AVEC SON MINARET DE 250 M ET 120 000 FIDÈLES QUI NE GUÉRIRA JAMAIS NOS MALADES…EST-CE UNE PRIORITÉ NATIONALE? N’AVONS-NOUS PAS DES MILLIERS DE MOSQUÉES? Tout ça, et autres sujets me font monter mon hypertension artérielle …HRAM
    « la hawla wa la qouwata illa billah »

    Merci monsieur Mustapha pour le partage.
    Khayicalement

    • ouerrad

      TRISTE … TRISTE ??? ET RETRISTE ,,,, avec l anecdote du depart , je me dis mon ami,,rouche ,,,, trouvera bientôt le sésame pour arrêter cet hémorragie ,,,, hasbia allahou wa ni3ma el wakil … Je répètes a chaque fois à ceux qui m écoutent que c est ,,,, le SANG DE NOS CHOUHADAS qui nous fait subir toute cette infamie à travers leurs faux compagnons d armes ,,,, AI JE TORD AI JE RAISON ??? JE NE LE SAIS PAS …. MAIS J Y CROIS FERMEMENT …

  4. SBA

    OK avec vous monsieur.

  5. OUERRAD

    UNIVERSITE DECRIEE,,, ,?
    IL AURAIT FALLU QU IL QUITTE ????
    ??? DONT LE TALENT N ARRIVE PAS A EXPLOSER POUR DES TAS DE RAISONS ???
    FAHMOUNA …. ANA MA FEHM TTTT WALMOU ?

  6. Mme CH

    Bravo pour l’homme scientifique, malheureusement ce sont les USAiens qui profiteront de ses inventions….!!!

    En 2012 déjà, « un chercheur algérien de l’université d’Annaba a fait une découverte dans les nanotechnologies qui lui a valu les félicitations de l’OMPI (Organisation mondiale de la propriété intellectuelle). Une délégation de cette institution internationale fera le déplacement à Annaba dans ce but. « …… Alors est-ce que ce chercheur est toujours en Algérie ou a-t-il rejoint le bataillon qui s’est éparpillé sur toutes les plaques tectoniques…????!!! Mr Hafid Aourag, directeur général de la recherche scientifique (au fait, il est de Sidi Bel Abbés) , a peut être la réponse…!!!

    Wallah, ça fait de la peine, mais tant que ce sont la médiocrité, la corruption, le khobzisme, le passe droit, le Beni3amisme, le clanisme, le tribalisme, le bricolage, le A3rabisme, l’opportunisme, la connivence, la traîtrise…….qui sévissent chez-nous, hé bien l’hémorragie des cerveaux a encore de beaux jours devant elle….!!!

    Quant à la Grande Mosquée d’Alger, Khouya Amairouche, rien ne nous empêche de construire à la fois, une grande mosquée et de grands hôpitaux mais qui seront surtout bien gérés et bien entretenus, avec des personnels médical et paramédical à la hauteur….surtout à l’époque où le pétrole coûtait plus de 100 dollars…!!!

    Le grand problème ce sont les ZOMMES, leur mentalité, leur choix…et leur allégeance…!!

    Khayticalement.

  7. OUERRAD

    KHABAR RAJEL ….. BOUJERRA SOLTANI VOUS PREDIT ???? CHEB KHANEZ comme mouadhennn à la grande mosquee d ALGER ?LE MIRACLE DU SIECLE ??? EL MEHDI EL MOUNTADHAR C EST POUR BIENTOT ???

  8. OUERRAD

    EN ATTENTE DE VALIDATION ?????? J IRAIS PAS VOTER … ET PI SI TOU

  9. Abbassi

    Le système américain est basė sur la propriėtė privė y’a pas une armėe d’administration et de fonctionnaire comme celui qui gangrène le système du clergė catholique copie conforme du système pharaonique de l’Égypte. Vous n’avez pas lu comment le pharaon clergė parle a tout le monde  »vous ne voyez que ce que je vous fasse voir »..il arrive qu’il tombe entre les mains de
    De filou rusė alors ils le tuent par les applaudissement. Pendant qu’il se gonfle et fait mal a sa main en tapant sur le siège du trône les autres raflent la mise de la recette fiscale. L’armėe des collecteurs d’impôts font une très longue chêne. Tu vois un camion plein de mouton partir vers le sous collecteur ensuite vers le collecteur principal ensuite vers l’inspecteur de la collecte ensuite vers la recette..a chaque fois il y’a soustraction.. »sir galion on a perdus la moitiė asphixiė en route.. »faites qu’il y aura moins de perte car las haut le pharaon ne mange plus de viande de mouton il a eu la goute »
     »Qu’on amené a Dieu le boeuf de chez le peuple des hébreux »
    Et le pharaon comme Hitler frappe le boeuf des hébreux et insulte les frères de Joseph »
    Seigneur pourquoi tu les insultes?
    Eh si on insulte pas on l’achète ou on le prend par la force. Si on le prend par la force tes peuples de cons ne savent pas comment multiplier le veau.ils ont leurs techniques secrète chrétien..tu veux me tuer avec la viande du mouton?
    >>Toi tu es vraiment un seigneur pas con du tout..et Hitler ton fane est un con?
    >>non il me ressemble sauf que lui les hébreux sont partie a travers l’océan. C’est la rage que les hébreux ne l’envoient pas du veau d’Amérique qu’il a piquė une crise démentielle. Alors la nourrice de elabbassi qui réside a bel abbés un pays a cotė de nous celui des kabyle disait a son ba3le lorsqu’il est bâtie par les diyouka il se venge sur mlouka. Hitler c’est venger sur les mlouka il à commencė par les orientaux ensuite il s’est rabattue sur les occidentaux. Il à le mérite de supprimer tous les bandits des villes..le feu à tout devorė les quartier c’est comme ça que tous les grelloux d’Europe en fuite se sont dispersė un peu partout..en Algérie en Brésil en Australie en Malaisie en Afrique du sud au Canada au Mexique le monde c’est greloutisė..maintenant degroulitiser la’ planete c’est difficile…Pose la braise sur la chiche crétin et remplie le fumoir d’eau froide j’ai la gorge qui me brûlé..C.est du tabac dunyemene et de l’Éthiopie? De zenzibar ? Fait moi un mélange je fais fumė quelques officiers ce soir. Ils le prennent pour un con mon ami le Djinn me dit qu’ils riaient dans mon dos et qu’ils me prennent pour un con.. Je vais les faire danser sur la braise ..Appelle moi Malia…Viens voir tu va organiser ce soir une cérémonie tu invites tout le monde et tu fais comme zoulikha tu leurs donne a chacun un couteaux..je vais faire un méchoui pour tout le monde. ..
    >> Seigneur y’a pas beaucoup de kharfane on ne reçoit que moins en moins
    >> t’inquiète y’a plein ce soir qui vont marcher sur deux patte. Zoulikha t’a jamais vu un mouton danser et matcher sur ces deux patte de derrières? Tu va le voir ce soir..
    Hamaaaaaaane descends s’il te plait..
    Voilà c’est la fin du pharaonisme triste sort..c’est pourquoi Trump est entrain de couper le budget a l’administration il dit  »on va nous manger fautes de les avoir grossi »
    C’est la lois de la nature..
    Tant que Dieu fait manger les algériens on n’a pas besoin de chercheur. Mais lorsque Dieu fermes tous les robinets demain tu vois toute la planėtes debout a 4 heures du matin entrain de courir pour faire la vrai Recherche scientifique. Il nya ni kedbs ni mensonge ni administration ni monnaies ni banque celui qui ne sait rien faire le regrettera amèrement. Tant qu’il y’a Dieu dormez’vous et faites du simili dans les labo de recherche.
    Aux états unis y’a pas du simili tu fais de la recherche pour vivre pas pour publier et recevoir des budgets qui vont dans des poches ..aux états unis y’a un Dieu mais pas comme celui des européens et des musulmans. Au états unis leur dieu ne donne rien  »il cherche » les travailleurs
    Les spécialistes  »leurs Dieu est entrepreneur » il a besoin de la main d’oeuvre experimentėe du terrain..chez le pharaon c’est la recette fiscale on se partage le mouton ensuite l’olive ensuite la khoubiza ensuite tchimbou ensuite la misère et la migration mais comme y’a plus de continent libre la suite sera connu. L’Européen pharaonique va crever en Europe car y’a plus continents refuge tout es occupė par les anciens fuiyards .
    Hamaaaaaaaane ?? Descend lol
    Normalement ce texte viendra un vendredi c’est permis tant pis il est venu dans un jeudi

  10. Abbassi

    Sinon ça se voit sur la photo. L’Algérien manque de discipline bien qu’il a des aptitudes technique. Déjà au labo il n’est disiplinė surtout un labo de recherche du médical
    Avec une veste et des gants bleu il se permet d’entrer au labo non rasė .
    Lorsqu’il se gratte le visage les poils vont lui retenir des milliers de virus de produit chimiques en suspension dans l’aire il va ramener tout cela avec lui..sur sa veste son pontalons.
    Ça m’étonne que soit un vrai labo de recherche
    Et si les américains travaillent dans ces conditions préparez vous le pharaon va s’installer bientôt sur terre . car il peut faire avaler n’importe quoi au peuple…
    Un mauvais signe?
    Espérant que c’est un montage de photo a la va vite bien que aussi les signes sont évidentes faire ce montage de scène relève de l’amateurisme dans les deux cas nous sommes mal barėes sur terre..ghir ellah ijib eslak back. Lol

  11. Mohamed.

    Bravo pour ce qu’il fait. Mais aussi c’est dommage de voir nos élites partir ailleurs.

  12. abdallah dennoun

    felicitations a Abbas Abdenour, c’est un honneur pour l’Alge-rit.
    Je connais ici en Calif. un bon nombre d’Algeriens dans differents domaines qui peuvent et sont capables de gerer le pays, certains d’entre eux sont rentres au bled pour participer a son evolution, malheureusement ils etaient sous estimes, sabotes et meme menaces. Ils ont du quitter et reourner aux states.
    Notre pays est deja vendu, notre gouvernement chasse les intellectuels,emprisonne ou corrupt les fauteurs de troubles, il donne des miettes au reste et le tour est joue pour cette mafia.
    Salutations a toutes et tous les membres de la voix.
    A.D

  13. Mme CH

    Recherche scientifique : Hafid Aourag annonce une découverte qui va « sauver l’humanité » » (TSA, 8 Mai 2017, Z.Rahmouni).

    H.Aourag, directeur général de la recherche scientifique au ministère de l’Enseignement supérieur, annonce ni plus ni moins la révélation prochaine d’une découverte algérienne qui va « sauver l’humanité et asseoir le développement durable ».

    La découverte d’un chercheur algérien va « révolutionner l’humanité »

    « Nous sommes arrivés à des percées technologiques extraordinaires », se félicite H.Aourag sur la radio nationale qui promet plusieurs « surprises » qui seront dévoilées lors du Salon consacré aux produits de la recherche, prévu du 18 au 21 mai à Alger. Il évoque notamment les découvertes d’un chercheur algérien, dont il ne cite pas le nom, et qui selon lui a « révolutionné l’humanité en elle-même » grâce à une solution « qui va sauver l’humanité et le développement durable de toute l’humanité ».

    « Son innovation va être quelque chose d’extraordinaire, un boom mondial dans le domaine du développement durable », surenchérit le directeur général de la recherche scientifique. Le résultat de ces recherches sera annoncé dans quelques jours car des négociations seraient en cours avec des multinationales, explique le responsable, sans donner plus de détails.

    Un « complexe vis-à-vis du Made in Algeria »

    « Ce que nous développons aujourd’hui en Algérie a une valeur extraordinaire pour l’économie nationale », a ajouté H.Aourag. « Plus de 500 produits issus de la recherche » seront exposés, promet-il qui fustige par ailleurs le complexe nourris vis-à-vis du Made in Algeria. « Aujourd’hui, il y a plein d’Algériens, de compétences, qui ont fait des percées extraordinaires dans le domaine de la technologie mais il faut juste leur faire confiance »

    Le recherche scientifique est « génératrice de richesse »

    Le directeur général de la recherche scientifique appelle les entreprises nationales à faire appel aux compétences algériennes au lieu de se tourner vers l’étranger. Lors de cette intervention, il a notamment expliqué que la recherche scientifique est génératrice de richesse et d’emplois.

    « Cette année, au centre de recherche en terme de prestation de service, nous avons réalisé 1,5 milliards de dinars de fonds propres. Il y a certains centres de recherche qui peuvent ne pas avoir besoin des fonds de l’État ».

    Attendons avec impatience cette découverte, Waw, c’est génial..! Le cerveau DZ est au même niveau que les autres parfois meilleur…!! Faites-lui confiance, donnez-lui ce que gagne les dépités et les moyens adéquats, assurez-lui un environnement sain, serein et dynamique….et vous verrez..!!!

  14. Mehdi

    Il y a de quoi être autant fier que triste. Fier de voir des compatriotes mériter les plus hautes distinctions dans le domaine de la recherche scientifique à travers le monde et triste de voir notre cher pays se réduire à une pépinière de chercheurs qui iront un jour valoriser leur know-how dans un pays étranger.
    حسبنا الله ونعم الوكيل

  15. Abbassi

    Ça rappelle le triste début de la fin d’une époque..
    Lire la similitude avec trofim lyssenko
    fr.m.wikipedia.org/wiki/Trofim_Lyssenko

  16. Mme CH

    « Quel avenir pour la recherche scientifique en Algérie ? » (Algérie1, 18 mai 2017, A.Bouali).

    Le directeur général de la recherche scientifique et du développement technologique (DGRSDT) au niveau du ministère de l’enseignement supérieur, A.Aourag, est très présent sur les médias depuis quelques jours, à l’occasion de la tenue à Alger, à partir de demain 18 mai et jusqu’au 23 mai courant, du Salon national de la recherche scientifique.

    Sur les ondes de la chaine3 de la radio nationale notamment, M. Aourag a fait une sorte de bilan de la recherche scientifique en Algérie, en mettant en relief ses réussites et en pointant du doigt ses faiblesses. ……Il cite, dans cette optique, plusieurs exemples de succès de la collaboration féconde qui peut exister entre l’Université algérienne et les sphères de l’entreprise et de l’économie.

    « La recherche scientifique, révèle M. Aourag, a généré cette année, en fond propre, un chiffre d’affaires de 1,5 milliards de dinars, soit le 1/3 des 4,6 milliards de dinars de son fond de fonctionnement total ». Il projette une augmentation de ce chiffre d’affaires, qui est le fruit des idées innovantes des chercheurs algériens, à 10 milliards de dinars à l’horizon 2025.

    Parmi les succès de cette recherche scientifique, née dans les laboratoires de l’Université algérienne mais qui a impacté le monde de l’entreprise et de l’économie en réalisant des plus-values, A.Aourag, cite l’Ecole polytechnique d’Oran, le Centre de recherche en technologie industrielle, le Centre de développement des énergies renouvelables ainsi que le CDTA.

    Il signale aussi qu’une « gare intelligente » va être mise en service à Bordj Bou Arreridj grâce à une joint-venture audacieuse entre la SNTF et un laboratoire de recherche algérien.

    Pour A.Aourag, l’Etat a consenti beaucoup de moyens pour encourager la recherche scientifique dans notre pays. « Mais, précise-t-il, on a privilégié le nombre plutôt que le résultat. 25% des laboratoires de recherche vont être dissous pour insuffisance, dont la moitié est issue des sciences humaines et sociales ». Il y aura à l’avenir, un nombre de 30 ou 40 laboratoires nationaux, qui bénéficieront des plus grands budgets et des meilleures compétences et sur lesquels misera l’Algérie pour booster en amont son développement.

    Enfin, le DG de la recherche scientifique au MESRS, pour susciter l’intérêt des médias vers ce domaine décisif pour le développement de notre pays qu’est la recherche scientifique, a annoncé « qu’un chercheur algérien, de l’université de Tlemcen, titulaire d’une dizaine de brevets aux USA, a découvert une réaction chimique qu’on pensait impossible et que son développement pratique allait transformer l’environnement sur la planète ». Mais il a refusé d’en dire plus!

    D’après nos sources, il s’agirait du Professeur S.Bouhalal de l’Université de Sétif (et non pas de Tlemcen, comme l’a indiqué M. Ouarag, peut-être pour brouiller les pistes), qui a découvert un processus inédit de « réversibilité des polymères » qui permettrait, dans sa concrétisation pratique, de recycler les déchets (industriels et ménagers) en produits non-polluants et de protéger ainsi l’environnement. Ce qui serait une première mondiale!

    C’est un très bon début, continuez…!!! Je pense que la baisse du prix du pétrole est une bénédiction pour l’Algérie….vu sous un certain angle…!!!

Répondre