La Voix De Sidi Bel Abbes

ABDELKADER :Philosophe, ethnologue… incontestable, avéré par une corporation savante.

L’émir Abd-el-Kader, selon un dessin d’époque. Il aurait été disposé à réformer l’islam dans le sens d’une réelle modernité et d’une plus grande humanité. Ses propositions n’eurent cependant pas plus d’ effets que celles d’Averroès ou d’Avicenne.

Photo Sylvain Veyrié/CC-BY-SA

( L’esprit est une de ces quatre facultés dont l’harmonie constitue la perfection de l’homme : la prudence, la justice, le courage et la tempérance).

Au Château d’Amboise l’Emir Abdelkader a repris son activité littéraire, d’ailleurs il n’a jamais rangé sa plume et ces manuscrits durant toute sa lutte armée où il trouvait souvent un temps de s’isoler en compagnie de ses livres. La prise de sa Smala lui fit une lourde peine, exacerbée par la destruction de sa Bibliothèque .Avant de quitter Paris à destination Brousse ,l’illustre captif lança sa flèche ,comme il disait, au milieu des flèches tout en offrant ,en 1855 ,son manuscrit fraichement achevé, intitulé: « Rappel à l’intelligent, avis à l’indifférent »ذكرئ العاقل و تنبيه الغافل à la Société Asiatique : une société savante fondée en 1822. L’importance de ce livre fut remarquée par M Reinaud ,président de cette société,qui l’a mis à la disposition de la bibliothèque impériale afin de le rendre publiquement accessible. C’était là que l’orientaliste Gustave Dugat ,membre de la dite société ,y avait pris connaissance de cet ouvrage. Après une lecture contemplée et attentive, il trouva un vif intérêt à le traduire à sa langue française. Dans son livre ,Abdelkader examine avec un niveau très élevé des questions de philosophie, de religion, d’économie politique, de philologie, d’histoire et d’ethnologie, Gustave Dugat ouvre sa traduction par un préambule traitant l’étude analytique de l’Émir de toutes ces disciplines ,il souligna que la philosophie arabe peu connue en France, deux ouvrages seulement traitant cette matière, le premier de M. Ernest Renan ,lui aussi membre de la société asiatique, intitulé (Averroès et Averroïsme) le second de M.S.Munk inséré dans le Dictionnaire Des Sciences Philosophiques, d’autres orientalistes n’ont publié que des fragments. Gustave Dugat qualifia incontestablement l’Émir de philosophe contemporain dont sa pensée rejoint celle de Kant par ses arguments et celle de Cicéron dans ces Offices, ou d’éminent savant arabe et homme de médiations religieuses placé haut sur l’échelle des savants arabes et orientaux, précédé dans le temps par les célebres El Kindi au IX°siècle, Avicenne et El Farabi au X°s , El Ghazali au XI°s, Ibn Badja, Ibn Toufail et Ibn Rochd au XII° siècle. Un mérite irréfutable qu’Abdelkader a été reçu membre de la Société Asiatique le 12 juin 1852.
« L’or s’extrait du sable, le narcisse de l’oignon,la thériaque des serpents et la rose des épines »
«Je n’ai pas vu de plus grand défaut chez l’homme que celui de laisser une chose imparfaite, alors qu’il a le pouvoir de la perfectionner ».
(Le Livre d’Abdelkader).

                                                                                                                                                                                                                                                                                            par notre ami Douar.                                                                                                                      

Convocation émise par la Loge « Henri IV » à l’occasion de la proclamation solennelle de l’initiation de l’ émir Abd-el-Kader. Ce document daté du 19 août 1864 est signé par le F :. Poullain ,Vénérable de la Loge, et par les Officiers Acany, Arnoult, Duboc et Bertin. Sous le second empire, Abd-el-Kader était devenu une véritable « star » de la vie mondaine parisienne que l’on s’arrachait dans les salons à la mode et dans les manifestations publiques.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=27629

Posté par le Mai 27 2013. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

6 Commentaires pour “ABDELKADER :Philosophe, ethnologue… incontestable, avéré par une corporation savante.”

  1. safi

    un article de culture générale merci Douar

  2. Karim10

    Bonsoir Mr Douar.
    L’Emir AEK, un grand Homme selon l’orientalisme savant. C’est évident ; c’est une personnalité universelle. Mais ce « universalisme » est rarement élargit quand il s’agit d’Algériens au pluriel ! C’est-à-dire l’Emir seul «Oui» ! Mais sans son pays et son peuple !
    Mr Douar. Permettez-moi de vous signaler qu’il aurait été très prudent de vérifier l’authenticité de cette « Altération » du faux document « franc-maçon d’Alexandrie» ajouter en bémol et insérer juste en dessous de votre signature ! Comme par exemple consulter l Ce qu’à écrit un « spécialiste » l’Historien Mahfoud Kaddache «L’Emir AEK et la Franc-maçonnerie ». A mon avis c’est une provocation pure et simple à la mémoire de L’EMIR !
    Enfin ! Merci Mr Douar pour cette succincte évocation que l’Emir n’était pas seulement un homme de guerre mais aussi un grand penseur.

  3. BADISSI

    vous avez raison monsieur karim 10 , une polémique l ’emir étais-il un franc maçon ? ou peut etre l’occident veut lui coller l’appartenance a ceux mouvement satanique ?? L ISLAM NE SE REFORME PAS IL EST VALABLE POUR TOUT LES TEMPS .

  4. BENHADDOU B

    un bon sujet de culture et de patrimoine! notre histoire doit etre ècrite par une plume d’or! merci mes freres DOUAR;KARIM10 et BADISSI

  5. nedjar

    pour moi je préfère vous lire sur un autre registre amicalement

  6. Mr Nedjar salam
    Peut on savoir quel registre vous préférez ?, je suis passionné de l’histoire et j’aime lire le verbe quant il est conjugué au passé.
    mes salutations voisin.

Répondre