La Voix De Sidi Bel Abbes

A SIDI DJILLALI Des locaux commerciaux transformés en logements sociaux dans l’Algérie de 2012

En consultant  notre confrère info-ouest qui fera objet d’un article spécial après plus de vingt longues années nous n’avons pas résisté a mettre en ligne le calvaire de ces 15 familles qui sont la  depuis plus de 10 ans dans des locaux commerciaux transformés en logements sociaux indique la source suscitée.Elles sont lit-on   dépourvues d’eau courante, électricité, gaz, et de toilettes au niveau de la cité 260 logements à Sidi Djilali. Pour preuve, leurs besoins se font dans des seaux puis jetés n’importe où. Les 15 familles ont déposé des dossiers pour l’octroi de logements sociaux auprès de l’antenne APC en 2005. La commission de recensement s’est penchée sur notre cas et a évalué notre situation lors de son passage il y’a une année.

Une solution urgente est à envisager, car nos enfants ne peuvent vivre dans ces conditions déplorables où ils ne peuvent ni étudier, ni s’épanouir ; nous sommes marginalisés, et constituons la risée de toute une population.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=11977

Posté par le Mar 20 2012. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

16 Commentaires pour “A SIDI DJILLALI Des locaux commerciaux transformés en logements sociaux dans l’Algérie de 2012”

  1. merabi sba

    rien ne semble émouvoir les gestionnaires locaux les zelus les aventuriers venus de je ne sais ou voila une autre image trene de la gabégie du laisser pourrir et des sirénes du 10mai Basta et grand merci a la presse de belabbes bien sur la voix des voix.

  2. AMMOU SBA

    TOU NE M ETONNE PLUS DANS LA MANIERE OU VONT LES CHOSES DANS SIDIBELABBES ILS SONT DANS LE BESOIN AIDONS LES CES PAUVRES DENONCONS ENSEMBLE

  3. Mohamed2231

    بسم الله الرحمان الرحيم ، السلام عليكم خاوتي ، المشكل هو مشكلنا نحن لأننا لا نقتنع بمسكن واحد ، نستعمل كل الطرق لكي نحصل على أكثر من مسكن ، مسكن واحد نعرضه للكراء ، مسكن ثاني للبيع ، مسكن ثالث للفساد و….، في بلعباس كم من مسكن هو شاغر الان ، و كم من مسكن هو ليس ملك لساكنه بل هو اجره ، هايا كل واحد منا يقتنع بمسكن واحد و الفاءض يتبرع به للدولة و انظروا النتيجة ، كل الجزاءريين يسكنون و يسكن معنا الشعب الزمبابوي كله و تبقى مساكن فارغة تبحث على من يسكنها

  4. maryame

    c où exactement sid i djilali ,mais c’est malheueux oh my gad c’est affreux bel abbes a beaucoup changé d’aprés ce que je voie l’État est absent.Il faut trouver une sollution il faut que ça bouge ça parle des enfants (la relève)

  5. gambetta

    @maryame,sidi djillali,c’est a côté du jardin publique pas loin de la maison de l’administrateur

  6. maryame

    @Mer el ghalliti nawarna.svp

    je conné le jardin publique a coté du consulat marocain?? mais je ne conné pas la maison de l’administrateur et sidi jilali c sur la rue d’oran non??

    • benhaddou boubakar

      ya maryame, apres filaj errih il y’a sidi djilali ou une autre ville est construite, ne faites pas attention a ce que dit ce « gambeta »;le jardin est loin de cette citè comme tu l’a precisè. des gens qui n’ont rien a faire se moquent des autres!

  7. maryame

    @gambetta je m`éxcuse cette question est pour gambetta ,j’ai mal lu le nom

  8. arbi zazou sl sba

    ona a faire a un cas de mauvaise gestion il nya point de responsables dans cette ville des extraterrestres venus prendre des marchés par personnes interposéees ils raflent tout et se disent que c ‘est la ville promise mais ceci est facilté par les elus locaux

  9. gherbi de sba

    je me suis trompé ouest l’etat la mairie le wali de sba

  10. lecteur assidu

    j’ai relevé dans le texte:’….dépouvues …….. ,électricité…….’ ..Mais que font les assiettes PARABOLES qui sont fixées aux murs?..

  11. Mme CH

    Franchement les amis (es), personnellement je donne à Sidi Djillali le nom de la cité dortoir, alors le reste n’est que broutille…….

  12. Le nouvel Observateur

    Bonne remarque monsieur le lecteur assidu, on voit que vous êtes assidu surtout… Si on remarque bien il y a des câbles électriques, donc depuis dix ans ces personnes ne payent pas « Eddhaw », et nous dès que l’on a un peu de retard c’est le zèle d’une entreprise (deux personnes pas plus, c’est bizarre, non ?) qui se font une immense joie de nous laisser dans le noir, à croire que ce sont des Israéliens tant leur satisfaction est grande ! Puis encore je remarque un « selk taê nchir » (corde à linge pour les intimes), on se croirait dans un « haouch taê jwarin » (là, j’arrive pas à traduire, oups). Tout ceci est de la faute des différents gouvernants qui se sont succédé dans notre pays. Cette politique à double vitesse qui consiste à « offrir » quasiment à l’œil des logements pour la catégorie des gens dits défavorisés alors que le commun des mortels doit trimer dur pour pouvoir en acheter à un prix exorbitant. Une discrimination comme celle que seule l’Algérie sait faire ! Personnellement, je continue, et ce en ma qualité de docteur à survivre dans un « F3 de fonction » tandis que tous mes amis, je dis bien tous ceux que je connaisse et qui n’ont pas eu le bac, parce que chez nous c’est une tare que d’avoir un diplôme universitaire, ont un logement « bien à eux ». Je suis désolé mais j’enrage chaque fois que j’y pense ! Je me suis résigné à n’avoir jamais de logement à moi ici dans ville, alors je noie ma déprime dans de futurs rêves de « tfaqlite » ! On vend sa place dans les bidonvilles à 15, 20 voire 25 millions, tant on est sûrs d’avoir un appartement à 700 millions dès que la comission passera, et moi ainsi que mes collègues diplômés, voire très diplômés, on ne peut même pas postuler pour un LPA, oui c’es triste, on est supposé pouvoir acheter un F4 à 900 millions quand on arrive difficilement à acheter un kilo de pommes de terre à 100 DA. Ils nous poussent vers « Erriba » (usure illicite) mais nous nous jetons vers « elHarba » (l’exil). Et j’en passe et j’en passe ! Alors tant que l’état, au lieu d’instaurer une politique de location de logements à loyer modéré, s’entêtera à vouloir octroyer (brader plutôt) des logements à ceux qui ne le méritent pas, alors on continuera àvoir ce genre d’habitations et même une prolifération de bidonvilles effrénée…

  13. Mohamed2231

    بسم الله الرحمان الرحيم ، السلام عليكم خاوتي ، أطمءن يا أخي الدكتور نوفل أوبسرفتور اذا هو مكتوب في اللوح المحفوظ أنه يكون لك مسكن ستحصل عليه باذن الله مع اتخاذ الأسباب ، وعليك أنت أن تتحصل عليه بالحلال أو بالحرام ( هذا اختيارك أنت) ، فاذا ربي كتب لك مسكن ستتحصل عليه و لو وقف كل الانس و الجن ضدك ، واذا ربي كتب بأنك لا تتحصل على مسكن فلا تتحصل عليه و لو وقف معك كل الانس و الجن ، عليك أن تأمن بالقضاء و القدر يا أخي ، و أحمد الله الذي رزقك بمسكن و ظيفي و ربما أنك متزوج و أب أولاد ، يوجد الان الذين هم في سنك أو أكبر منك و لم يتزوجوا بسبب السكن أو أنهم بطالين و هم حاملين شهادات عليا ، و أحمد الله أنه خلقك مسلم ، و أحمد الله على النعم و من هذه النعم الصحه ، يا أخي اذا أصبحت فلا تنتظر المساء و اذا أمسيت فلا تنتظر العشاء و اذا نمت فلا تنتظر الصباح

  14. El-katib el-andaloussî

    Les bidonvilles prolifèrent à une très grande vitesse en algérie sans que l’état ne s’en inquiète Allons-nous voir chez-nous un 2ème grand bidonville du monde frère jumeau de Bonbay.

Répondre