La Voix De Sidi Bel Abbes

A propos du passeport et de la carte d’identité nationale

 A travers ce sujet ô combien d’actualité nous reprenons  ce papier  sous forme  d’article déjà évoqué dans la rubrique confidences .                                                                                                                                                                                                                            On vient d’apprendre de source bien informée,et ceci dans le cadre  de l’allègement des procédures  d’obtention de documents officiels que le ministère de l’intérieur vient de décider de supprimer le certificat de nationalité pour les demandeurs de passeport. Seul un extrait de naissance du père sera demandé. Auparavant, pour obtenir le certificat de nationalité il fallait se faire délivrer l’extrait de naissance du père et du grand-père et c’est ce dernier document qui posait problème.

Par ailleurs, le ministre de l’intérieur vient de signer un arrêté qui concerne d’autres allègements  qui seront portés à la connaissance de la population incessamment. Attendons donc pour voir.Quand au passeport biométrique, c’est l’opacité  il faudra donc patienter  encore  pour  que  ce précieux document  puisse enfin  voir le jour  . Il ne faudra pas oublier que  l’année 2015 sera la date butoir  pour la généralisation de l’utilisation ce document par l’aviation civile internationale et ce sera donc pour bientôt . Alors si on ne maîtrisera pas la technique du biométrique d’ici là , il y aura deux alternatives . La première sera de faire appel aux chinois pour nous montrer comment établir un passeport biométrique .Dans le cas contraire, avec notre « ego » mal placé ,on restera cloitré à l’intérieur de nos frontières car toutes les PAF des autres pays refuserons nos passeports classiques. Quand à la fameuse carte d’identité nationale (CNI) actuelle , celle d’un pays  beaucoup moins nanti comme le Bengladech est plus moderne et attractive que  notre  antique carte d’identité nationale à deux volets  avec ses  vulgaires rivets métalliques d’un autre âge fixant la photo , surtout lorsqu’on présente ce document à l’étranger à l’heure des dernières innovations technologiques c’est vraiment une humiliation  . Sachant que cette piéce d’identité lors de sa première institution en 1955 avait, parmi ses objectifs,de contrôler les français musulmans d’Algerie  de l’époque: Un contrôle particulier fut donc mis en place à travers ce document. Depuis cette date, la forme et la conception ont évolué  dans d’autres cieux . Chez nous et depuis l’indépendance du pays elle est restée la même figée dans la forme et, dans le temps. Notre CNI est toujours fixée sur un support papier cartonné de couleur verte, alors que partout ailleurs ce document est composé d’un papier fiduciaire identique à celui des billets de banque avec filigrane de sécurité,tout est laminé entre plusieurs couches de plastique. La carte nationale d’identité est un document officiel qui permet à tout citoyen Algérien de justifier de son identité et de sa nationalité lorsqu’elle est en cours de validité. La réalité étant ce qu’elle est ,il convient de revaloriser cette pièce essentielle dans l’identification de chaque individu à l’intérieur des frontiéres du pays.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=4677

Posté par le Mai 29 2011. inséré dans ACTUALITE, EVENEMENTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

3 Commentaires pour “A propos du passeport et de la carte d’identité nationale”

  1. BD

    Qu’est-ce que vous êtes tous en train de dire?Personne n’est parfait, et après tout c’est plutôt plus du contenu que de la forme dont il faudrait se soucier, messieurs les donneurs de leçons de langue française! Vous avez tous dans commentaires respectifs fait des fautes ; soit en orthographe , soit de style, soit de syntaxe ou de ponctuation….Vous voulez qu’on en parle? Laissez aussi les personnes modestes s’exprimer comme elles le peuvent! Ne vous érigez pas en censeurs en prétextant de vos connaissances somme toute limitées comme celles de tout être humain. Il ne s’agit pas ici d ‘oeuvres littéraires concourant pour un prix à ce que je sache , mais d’un espace d’expression pour tous.Heureusement.
    Pardonnez-moi pour mes fautes d’orthographe, de style, de syntaxe et de ponctuation que vous allez certainement relever!
    Allez, continuons d’échanger sans nous mépriser les uns et les autres!

Répondre