La Voix De Sidi Bel Abbes

A la faculté des sciences de l’université de Sidi Bel Abbés :Un grave blocage a une post-graduation décrié

 

la voix de sidi bel abbes a été destinataire d’une pétition émargée 4 doctorants  » Permettez nous de venir porter respectueusement à votre connaissance les problèmes qui nous encourons au niveau du conseil scientifique de la faculté des sciences de l’université de Sidi Bel Abbes suite à la parution de nos publications dans une revue américaine reconnue mondialement. En effet, les motifs invoqués par le président dudit conseil pour la non-acceptation de notre travail et d’avoir payé avant la validation des publications alors que ce n’est pas du tout exact. En dépit du décret 98-254 du 17 aout 1998 relatif à la formation doctorale, à la post-graduation spécialisée et à l’habilitation universitaire, dans son article n° 55 qui stipule que pour prétendre au doctorat, la publication doit paraitre dans une revue de renommée internationales périodiques et de spécialité, indexée dans 54 bases internationales ( par exemple index Copernicus adoptée par le CSF d’ingénieur de l’université de Sidi Bel Abbes) et citée dans la base de Thomson et elle possède un impact factor IF= O,26.

Par ailleurs, nous devons pouvoir vous signaler que trois doctorants ont été acceptés, Mir Ali-dans la revue NMSMS- Bensaid Djillali –le journal JMP- et Chakroune Mohamed Zoheir- la revue MSA-, dans la même édition « Scientific Reseach » et un autre enseignant passe son habilitation (Mr. Ouardane Abdallah) dans la même édition ainsi un professeur (Mr. Douici Mohamed) a eu ce grade avec deux publications (en 3ème position) des doctorants qui sont concernés par cette pétition

On vous prie Madame la directrice de bien vouloir intervenir auprès de Monsieur le Recteur de l’université de sidi Bel Abbes afin de réexaminer notre cas et d’envoyer une commission d’expertise pour nous permettre de soutenir dans de bonnes conditions.

Veuillez  agréer Madame la Directrice l’expression de notre profond respect.

Copies à :

-Madame la Directrice de la post-graduation et de la recherche-formation du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

-Monsieur le Chef de Cabinet du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

-Monsieur le Recteur de l’université de Sidi Bel Abbes.

-Monsieur le Vice rectorat chargé des  domaines de  la formation supérieure de troisième cycle, l’habilitation universitaire et la recherche scientifique, et la formation supérieure de post-graduation.

-Monsieur le Doyen de la faculté des Sciences Exactes de l’université de Sidi Bel Abbes.

-Médias (la voix de sidi bel abbes, Quotidien, Echo d’Oran, El-Khabar, Liberté, El-watan, …..).

Doctorants concernés sont :

BENTAOUEF ALI                         BOUFADI FATIMA ZOHRA

TOUIA AMINA                           BOUZOUIRA NOURDDINE

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=22477

Posté par le Jan 28 2013. inséré dans ACTUALITE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

50 Commentaires pour “A la faculté des sciences de l’université de Sidi Bel Abbés :Un grave blocage a une post-graduation décrié”

  1. jamel

    Moi je suis outré d » apprendre ces péripéties et ce sabotage manifeste de notre élite Dénoncons tous cette structure qui bloque ces doctorants

  2. hamidi

    Une expertise pourquoi! le mal est fait aidons tous ces quatre doctorants pétitionnaires

  3. Mme Mostefaoui SAB

    je ne suis pas nulzement étonnée de cette faculté et ces doctorants sont a asssiter.

  4. kerroum retraite

    Honteux ce qui arrive a nos enfants.Je suis solidaire a tout action de ces 4doctorants.

  5. BRAHIM

    Dans un rapport sur la réforme de l’enseignement aux états unis les étudiants des universités sont associés à l’évaluation des enseignants pour permettre notamment d’améliorer la qualité des professeurs C’est un outil formidable qui a été bien accueilli dans les pays anglo saxons
    IL permet d’aider les enseignants en difficulté à améliorer leur cours et permet aussi aux élèves de connaitre bien leurs professeurs C’est une proposition qui n’est pas imposée pour toutes les universités mais chaque université est libre de l’appliquer

  6. benali

    Soutenir nos jeunes étudiants face a l’arbitraire est un devoir DE CITOYEN.je DIS CELA PARCE QUE JE SUIS CONVAINCU QUE CETTE FAC EST MAL VUE

  7. saliha m Es senia Oran

    Bravo brisons ensemble le mur du silence

  8. meradi

    Un non a la hogra je suis contre ces mauvaises pratiques et a SBA les blocages sont monnaie courante.Allez y battez vous:

  9. lecteur de la vsba

    Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. On commence par cet adage pour traiter le sujet que vous abordez aujourd’hui. Oscar Wilde disait, le cynique, c’est celui qui connait le prix de toutes chose et la valeur d’aucune. On est pratiquement dans cette époque il me parait, s’agissant d’étudiants, cela est très grave, votre recours unique , c’est encore plus de travail, plus de recherche, si vous êtes lésés, bloqués, faites taire ceux là même qui veulent vous bloquer par plus de rendements, plus de recherche, l’accomplissement ce n’est pas d’avoir sa publication acceptée, l’accomplissement, c’est d’être sûr de son travail et foncièrement honnête. La comparaison avec les autres étudiants et vous citez je crois un professeur, autant l’utilisation volontaire ou involontaire de leurs travaux pour accéder à tel ou tel grade ne les honore pas peut être, accable votre cas plus qu’elle ne le justifie.
    Dans le marché dans le sens économique du terme, une valeur le qualifie : la confiance, elle permet en effet au marché de prospérer, à l’université en général, les valeurs sont l’intégrité, l’honnêteté et la compétence, ces valeurs permettent à l’université d’avancer et de prospérer. Ce que vous revendiquez ne vous honore pas, vous accable, on ne demande pas à la place publique la reconnaissance des acquis scientifiques, l’étudiant ou le doctorant est soumis aux épreuves. Et puisqu’on est sur place publique, et vous implorez la presse, alors étalez tout ou taisez vous. Vous vous êtes mis dans la situation de victimes d’un arbitraire, pensez vous réellement que c’est de l’arbitraire qu’on exige de vous plus de performance et moins de médiocrité ? Je vous conseille de surseoir à ces demandes fantaisistes, le recours administratif ne règle pas un problème scientifique, il l‘accable. Ce que vous demandez maintenant est peut être salutaire aujourd’hui, si on répond favorablement à vos doléances, demain vous le regretteriez.

  10. aziz kharfallah

    DecevAnt alarmant je ne trouve plus de mots …

  11. BRAHIM

    Cet enseignant qui enseigne avec sa femme et qui drague les étudiantes se prend pour un malin et croit que sa femme n’est pas au courant alors qu »elle trouve plus de facilité pour le tromper avec ses propres collègues
    « KAMA TOUDINE TOUDANE »

  12. doctorant

    on demande l’intervention de Monsieur le Recteur afin de trouver une solution à ces victimes (doctorants de physique) avant ce jeudi.
    en plus, la majorité des membres du comité scientifique de ce département (physique) sont des enseignants destinés à bloquer les doctorants et à saboter la recherche scientifique.
    d’après ce qu’ils disent ces étudiants que leurs articles ont été publié dans une revue (msa) entre 2011 jusqu’à octobre 2012 et ils ont déposés leurs thèses au département en novembres 2012 tant dis que le règlement intérieur à été établi en janvier 2013 et juste après ils veulent l’appliquer à ces gens. tant dis k la réglementation dise que le doctorant doit être averti et informé ( en ligne sur le site de la faculté) de ces lois avant son application.
    On demande toujours, l’intervention de Monsieur le Recteur et même Monsieur le Ministre.

    URGENCE: ces doctorants représentent l’avenir de la recherche scientifique

    • Adam

      Ca fait 50 ans que des gens comme vous répètent ce slogan, une pub et une thèse bidon, on devient n’importe quoi! Fainéant et nullilingue, un salaire pour 2 ou 3 h de n’importe quoi par semaine, des heures soupes à la pelle.
      Progresser plus pour encaisser plus!

  13. find

    la mafia dans la faculté des sciences exactes de sidi bel abbes
    on dirai pas qu’on est dans un milieu scientifique!!!!!!!

    Malheureusement

    • obserbatour

      Et ailleurs, cette mafia sévit plus lourdement, regardez ce qui se passe par exemple à la fac de médecine, à la fac de ‘droit’, la majorité des enseignants sont des couples, et qui font la pluie et le beau temps, et que dites vous par exemple de ces enseignants, n’ayant pas le bac et se retrouvant au plus haut sommet de la ‘hiérarchie’ scientifique comme par enchantement, et tout cela par le truchement de l’UFC et tout le monde ( politiquement parlant) trouve son compte. Le mal est profond et pas seulement à l’université de Sidi Bel Abbès.

  14. benchohra slimane

    Doctorants candidats frustrés Plus de bruit autour de vous cela pourrait ateindre les responsables de cette honte

  15. Claude .B

    Bonjour ,
    En principe ,dans toutes les universités le réglement intérieur ne s’applique qu’après promulgation et information aux parties concernées ,étudiants et corps professoral ,surtout dès lors qu’il subit des modifications .Il n’a pas d’effet rétroactif .On ne peut donc appliquer aux étudiants des mesures nouvelles dont ils n’avaient pas été informés au préalable ,sans être considéré « coupable  » juridiquement parlant .
    Je n’ai pas tous les élements pour juger au fond ,mais cela ressemble fort à de l’abus de pouvoir ,ce type de comportement se nomme « le fait du prince  » ,mais la justice est là pour y mettre bon ordre .
    Ces personnes sont des fonctionnaires ,donc des agents de l’état ,et même si elles bébéficient d’un certain pouvoir ,il a ses limites ,et vous faites bien de faire valoir vos droits auprès des instances supérieures ,qui peuvent ignorer l’ampleur des faits ,qui sont pour le moins répréhensibles .
    Ce n’est pas la première fois que cette université fait parler d’elle ,toujours dans le même sens ,et ce c’est pas une bonne publicité .Publicité qui a dépassé les frontières de votre pays .
    Je souhaite à ces jeunes étudiants du courage et de la persévérance car il faut en avoir pour donner un coup de pied dans la fourmillière ,comme ils le font !
    Et je souhaite qu’au plus haut sommet de la hiérarchie une prise de conscience soit opérée afin que tous ces jeunes qui sont le devenir et la richesse du pays ne soient pas découragés au point d’aller tenter leur chance ailleurs ,ce que l’on ne manquera pas ensuite de leur repprocher .
    Cordialement .

    • Un parmi d'autres

      Bonjour Claude très beau réquisitoire et très belle explication sur le règlement intérieur de l’établissement universitaire sauf à voir ce qui qui s’est aupparavant déroulé dans ce rectorat comme il se plaise à le décrire et dans l’essai université de SBA qui compte une Nuée les droits et lois et même les règlement sont bafoués .
      Les diplôme à ce que j’ai lu sur la saison 2011-2012 ,on été acheté par les parents fortunés et que ceux qui avaient eu des notes suffisantes se sont vu repasser leurs examen ou bien recalés .
      Et pour ce qui est des thèses de doctorat c’est la (gouffa pleine de Da)panier plein d’argent .
      En somme Un doctorant est un chercheur en début de carrière s’engageant, sous la supervision d’un directeur de thèse, dans un projet de recherche sur une durée variable selon les pays et les statuts, comprenant la rédaction et la soutenance d’une thèse dans le but d’obtenir le grade de docteur.
      Et comme on le constate chez nous nous avons plein de Dr et Grace à dieu le pays sera sauvé peut être Inch-Allah sauf qu’il faut se retrousser les manches et se mettre au Labeur comme l’est la belle devise inscrite sur les armoiries de notre ville que certains on oublié ( PAX ET LABOR ) PAIX ET LABEUR .
      Aller bonne journée car le travail c’est la santé et ne rien faire c’est la conserver .

      • GRACE

        Qu’est-ce que vous etes cassant Un parmi d’autres! Vous vous permettez de donner votre avis sur tout, ycompris dans les domaines où vous ne comprenez rien ! Le silence , parfois ne nuit pas ! Alors de grâce, cessez de villipendez tout ce qui se fait ou se passe en Algérie , car là ou vous êtes il se passe aussi de drôles de choses , mais ça ne vous affecte pas. Ayez un peu d’humilité et un peu de compassion à l’égard de vos compatriotes et à l’égard de votre pays , si toutefois c’est vraiment le cas.
        Je dis cela parceque depuis le temps que je vous lis , il apparait à travers ce que vous écrivez une grande rancoeur inavouée qui vous plombe , vous gêne et du coup freine votre pensée, on ne sait quoi penser de vous tellement vousêtes tantôt anguille, tantôt caméléon , tantôt agneau….
        Dites une bonne fois pour toutes ce qui vous embarasse et vous empêche de vivre , consacrez du temps pour vous , au silence , à la méditation, ça vous aidera beaucoup pour inter-agir avec les aitres.
        Excusez-moi de vous plus trivialement , souvent vous êtes un peu lourd!
        Sans rancune.

        • benali

          Ce monsieur donne librement son avis

        • Un parmi d'autres

          Mme Grace cela vous embête pour ne pas dire vous emmerde que je donne mon avis sur ce qui me dérange et sur ce que je connais . Et alors parce que je n’ai pas de titre Dr moi je suis humble et je n’ai pas été à l’école que vous q avez fréquenté et puis passé votre chemin si un commentaire ne vous plaise ,vous n’aimez pas les gens qui parlent et qui dise la vérité et puis pourquoi m’attarderai-je à vous répondre j’arrête car nous n’avons pas les mêmes valeurs votre commentaire est irritant et le plus loirs des deux est celui qui manque de respect et vous manquez de respect.

    • Mme Mostefaoui SAB

      Une assistance pareille est encore réconfortante.pour ces futurs cadres du pays.

  16. aziz kharfallah

    Nombreux sont les pays qui feront tout pour avoir ces doctorants scientifiques et a notre epoque ( j etais lisencié en 1980), l’Etat Algerien nous avait donne tous les moyens pour reussir et se preoccupait de la moindre de nos preoccupations…helas les choses ont changé, on evolue pas on recule, ce n est plus des recteurs ou des doyens ce sont des dictacteurs qui imposent leurs lois considerant une insttitution de l’Etat pour leurs propriete personnelle
    Gardez espoir, ne reculez pas surtout devant aucun probleme incha allah vous on=btiendrez gain de cause
    A toi Fatima zohra, je sais que tu es forte , ne baisse pas les bras surtout, je sais que tu es une genie et tu le resteras quelue soit tout
    bon courage a toutes et a tous, je suis avec vous de tout mon coeur

  17. Mémoria,

    Il reste quand même à se recentrer sur le fait que ces problèmes impliquant l’Université de Sidi-Bel-Abbès se polarisent juste au moment où un accord de jumelage est en cours de finalisation avec des universités parisiennes ,bonne augure à un accord de jumelage multi sectoriel entre les deux Villes….qui ont en commun la plus grosse concentration immigrée bélabbésienne en Ile de France (8 départements).
    C’est vrai que nous entendons des échos mais je reste personnellement surpris par cette « politisation » de l’Université dont avait parlé déjà Max Weber et le risque de paralysie du champ de la recherche…
    D’autant plus que nous constatons que la majorité des conflits se réglent à l’amiable et à la négociation….Aucune plainte n’aboutit avec preuves à l’appui aux services de sécurité(Darak El Watani,Sureté Nationale,etc…).
    Assistons-nous à l’instrumentalisation en milieu universitaire de la Aççabiya Khaldounienne avec la prochaine ouverture d’un laboratoire de recherche en ethnopsychanalyse et une unité annexe en lobotomie…occipitale ?
    Que Dieu nous en préserve !

  18. BRAHIM

    ON POURRA PAS BATIR SUR UN MAUVAIS SOCLE

  19. BRAHIM

    Comment voulez vous que l’université fonctionne bien avec deux types d’ étudiants dont l’un est bachelier pour étudier la journée et l’ autre sans bac pour étudier le soir ?Cette dernière méthode a été plus avantageuse pour certains responsables a avoir leurs diplomes par donation.

  20. messafer ft sba

    Voius avez dit vrai mrBrahim

  21. Lavoie

    Celui qui sait, ne dit pas ce qu’il sait. Celui qui dit ce qu’il sait, ne sait pas ce qu’il dit.
    Celui qui sait qu’il ne sait pas sait beaucoup.
    En ce sens, est-ce que l’homme sage est celui qui a reconnu que la sagesse n’était rien et du même coup, celui qui se déclare sage de son ignorance?

  22. Jean

    Avant tout, il essaie de maîtriser au moins une langue, au lieu de poster n’importe quoi. chez vous, on essaie d’intimider par un titre ouun pouvoir, hélas le savoir n’y est pas.

  23. Etudiante doctorante

    ce qui est très grave dans cette histoire c’est l’injustice, c’esr la hogra que nous subissons , nous les étudiants honnêtes. on fait tous les efforts pour publier alors que d’autres par exemple deux enseignants de chimie sont docteurs sans publication. ce sont O. R. et B. N. il y a aussi un 3è qui est parti à l’université de témouchent: B. L. ils ne sont pas du tout inquiétés; tout le monde le sait, le doyen, le president du cs , le recteur , le ministère; S’il vous plait, les journalistes allez voir à la fac centrale et faite les enquetes . il y a un seule professeur qui a toujours dénoncé et mais sans resultat

    • Cheasepeake

      Oui et profitez en pour faire un tour à la nouvelle faculté des sciences de la nature et de la vie juste à côté, les bras vont vous en tomber, tellement la médiocrité y est endémique. les nuls et les ignares se sont arrogés tous les postes adminisitratifs, exceptés les deux vice-doyens qui, une fois n’est pas coutume, sont vraiment excellents. Là où la fange risque de vous retenir ou même de vous engloutir c’est dans le département des sciences de l’environnement. Munissez vous de combinaisons spatiales et surtout retenez votre souffle et faites comme si vous avez l’habitude de voir la nullité en pleine action car vous allez être servis.

      • Mémoria,

        Malheureusement et c’est çà le gâchis …de savoir que des chercheurs en environnement résident à Sidi-Bel-Abbès loin de cette Université qui a besoin d’eux…!

    • jaydae

      faites une petite recherche sur sciences direct et vous verais que vous avez tort. Vérifiez ce que vous dites avant de faire tourner encore le disque des canulars de la fac sciences.
      Les articles payants ne sont pas accepter depuis une bonne dixaine d’année. Et oui un bon travail de recherche est publié sans payer aucun frais. Le gain des journaux scientifiques est bien l’originalité du travail.

  24. camarade mostaganem

    Pur atteindre un objectif déterminé il faut une solidarité des sit in un combat pas conjoncturel et puis on se tait ceci se fait tous les jours concerné ou pas.

  25. Lam-Bio

    Malheureusement, la plupart des professeurs n’ont même pas le bac, ils ont obtenu leurs diplômes et leurs grades par expérience, et maintenant ils cherchent à bloquer les doctorant. c’est le système Algérien.

    • Cheasepeake

      Non au contraire la majorité ont le bac et sont très compétents mais ils sont brisés et brimés par ceux qui n’ont pas le bac et qui ont été coopté parce que forts en gueules et surtout sans scrupules.

  26. zourinatik

    on a une grande confiance à Notre Recteur, et on sait très bien qu’il ne va pas nous laisser tomber. on est des victimes de ce malentendu. on demande toujours son intervention,
    on est victimes

    • Cheesepeak

      Quoi, vous avez confiance en ce recteur, et bien autant solliciter Obama, il y a de fortes chances qu’il vous répondes mais que ce recteur descende de sa tour d’ivoire, vous allez vieillir entre temps !

  27. Doctorante

    Bravo, les collègues, alors on y voit de toutes les couleurs à SBA, surtout la faculté des sciences de l’ingénieur !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Alors que les nullards du système LMD sont plus favorisés et passent comme une flèche, on passe les plus moments de notre vie à faire un travail qui dépasse pleinement nos compétences logistiques et financières.

    Remarque, ceci est juste à SBA, à Tlemcen, denia hanya, à tebessa aussi, à mosta non paltant plus, ……………. Et le Monsieur Aouarg qui fait un copier coller flagrant est encore directeur et il veut casser les enseignants chercheurs au profit des chercheurs soit disons, importés de l’étranger, ceux qui n’ont pas réussi les concours au bled, ont réussi à s’intégrer facilement en France avec leurs moyens financierssssssssssss. Oups Allah yjib el khir

  28. aziz

    bonjour, je voudrai m adresser directement au doyen , jai une information importante a lui communiquer merci

  29. aziz

    bonjour, je voudrai discuter avec le doyen ou le responsable, c est important merci

Répondre