La Voix De Sidi Bel Abbes

A Blida le stade M Tchaker était complet a 13 h C’était la longue attente ;la longue pression ; …Rabi yeb Elkheir on s’est qualifié

Le stade de blida M Tchaker ou tous nos regards sont braqués était au complet  depuis 13h indiquent nos sources C’est un longue attente surtout ceux qui ont effectué de longs et pénibles déplacements bravant bien des obstacles a commencer par l’acquisition des billets Munis de sandwichs ils attendent ce coup d’envoi et c’est la grande pression qui  futt partout installée A Sidi Bel Abbes et dans la région parée aux couleurs nationles ;on ne parlait que cette rencontre capitale Ce qui nous a fit dire RABI YJIB EL LHEIR INCHA ALLAH Le vœu de tout un peuple s’est exaucé..on est mondialiste Place a la féte..

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=34989

Posté par le Nov 19 2013. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

23 Commentaires pour “A Blida le stade M Tchaker était complet a 13 h C’était la longue attente ;la longue pression ; …Rabi yeb Elkheir on s’est qualifié”

  1. houssine

    Monsieur l e lecteurmembre de la hsira a parlé de priére Prions pour une victoire

  2. algerien

    Hymne aux verts
    Allez, allez, allez au bout les verts
    Allez allez Slimani, Soudani, Feghouli et Taider
    Peuple algérien tout entier veut la der
    Au Brésil nous auront les airs et les mers
    Nous irons en concurrents sincères
    Conquérir le pays cher à Oscar Neymeyer
    Pour la coupe du monde à Sau Paulo, à Rio dans les aires
    Nous voila déjà à la copacabana en rai et samba en air
    Fêter la passion de Pelé, Mekhloufi, Belloumi et Madjer

  3. MILOUA

    YA ALLAH RIEN QU.UN BUT IN CHALLAH !!!

    • MILOUA

      miloua qui repond a miloua merci mon DIEU j’ai demande un seul but et ma priere a ete exhaucéé EL HAMDOULILLAH Toutes nos felicitations à tous les algeriens

      • saim

        Baraka fik si el hadri je me souviens en 82 tu es monté sur un cheval

      • algerien

        Si Miloua tous les algériens ont pensé comme Miloua pendant le match haut en suspense, cœurs fragiles devaient s’abstenir de regarder le match, Miloua, étant algérien, a pensé donc comme Miloua, bravo ; one, two, three, viva l’Algérie. Félicitations à tous les algériens

  4. jamel

    oh attendre est bien quand c positif

  5. jamila

    qu’est-ce qui se passe dans l’équipe j’en ai rien compris sincèrement

  6. safi

    Algerie au bresil au vu des matchs disputés on mérite c sacre

  7. tewfik adda boudjelal

    Au nom du groupe musical « les Raina-Hak», je tiens à féliciter nos valeureux joueurs, qui ont dignement défendu les couleurs du pays.
    Ils ont aussi permit, aux Algériens que nous sommes, de réaliser un rêve, celui de faire partie du gotha mondial et de nous sentir valorisés.
    La fièvre qui a gagner le pays depuis un bon moment, atteste de la générosité de ce peuple qui à tant souffert. Et il est légitime qu’il ait sa part de bonheur.
    Cette qualification au mondial au pays de la « Samba « me renvoi au Sud Africain de 2010, ou les Raina-Hak débarquèrent chez Mandela, le jour même de l’ouverture, en provenance de Madrid qui fut à l’époque la plaque tournante pour l’Afrique.
    En foulant le sol Sud Africain, Une joie immense vous inonde le cœur à vous couper le souffle, tellement l’événement est grandiose. Alors le fait de jouer sur une scène aux normes internationales et devant un public conquis d’avance, cela vous marque à vie .J’informe mes amis(es) que les Algériens jouissent d’une grande sympathie auprès de nos amis Sud Africains.
    Donc pour celles et ceux qui auront la chance de suivre l’équipe nationale au Brésil, je leur dis ceci :
    C’est unique ce que vous aller ressentir comme émotion, alors profitez-en pleinement.

  8. BADISSI

    Bravo les guerriers du désert et contre nos ennemis

  9. houssine

    bravo nos joueurs et tout l mode a cru a cette victoire qui fut acquise difficilement dans la peineet la pression de plusieurs semaines BRAVO

  10. Arnold

    A Badissi
    Houa!!!!!!! vous faites la guerre ou vous jouez au foot ?!!! ça promet !
    Arnold

  11. MILOUA

    NE RATEZ PAS LE COMMENTATAIRE D.EL DJAZEERA !!!
    Si vous voulez vous regalez ouvrez le site Le Buteur et allez a la rubrique Fil de l’actualite en haut a droite de la page et cliquez sur la ligne Video : un commentateur d’el djazeera pleure a chaudes larmes à la fin du match

  12. algerien

    Hymne aux verts réédition après victoire
    Allez, allez, allez au bout les verts
    Allez, allez Slimani, Soudani, Feghouli et Taider
    Medjani, Medhi, Lahcen et Bouguerra en leader,
    Peuple algérien tout entier veut la der
    Merci Wahid, Bouguerra, Medjani, et les grands verts
    Adieu Burkina, adieu les sueurs, et les amers
    Au Brésil nous auront les airs et les mers
    Nous irons en concurrents sincères
    Conquérir le pays cher à Neimeyer
    La coupe du monde à Sau Paulo, à Rio, dans les aires
    De Maracana, temple mythique des gauchers et des inters
    Nous voilà à Copacabana, rai – samba en air
    Fêter la passion de Pelé, Mekhloufi, Belloumi et Madjer

  13. hamid

    Nourredine Khelassi : Editorialiste
    CHAOS FESTIF À ALGER
    Il est vrai, aussi vrai que je suis Algérien, parfois jusqu’à l’entêtement, et Jijélien, des fois jusqu’à l’obsession (formule adaptée d’un emprunt à l’autre Algérien d’Ath Illul, Mohand Said Fellag), que nous Algériens, pour beaucoup d’entre nous en tout cas, sommes chauvins, mais pas seulement… Racistes aussi. Xénophobes également… Esprits chagrins aussi… Schizophrènes chouïa.. Un zest paranos…Tristes la plupart du temps… Mélancoliques tout le temps… Sas oublier nos déprimes passagères et nos dépressions occasionnelles… Nos moments de joie individuelles comme collectives sont rares, presque introuvables dans un pays de tant de beautés où nous générons, collectivement et individuellement de la laideur permanente….

    Mais Dieu de Dieu qu’il est beau ce chaos festif qui déferle sur Alger et le reste d’un pays qui explose soudain, grâce à une catharsis nommé football en tenue du mondial brésilien…

    Bien sûr, notre joie collective, surtout celle de nos jeunes, parfois inepte, puérile, qui va dans tous les sens car sans sens et quelque fois insensée, n’est pas toujours bon enfant… Bien sûr… Bien sûr, des imbéciles, des têtes d’aghyoule, des têtes de linottes, sont allés déranger les footballeurs burkinabés dans leur hôtel…

    Bien évidemment on est racistes, collectivement et individuellement, à l’égard des Autres et entre nous-mêmes, même si nous mêmes souffrons du racisme d’un Autre, autrefois colonisateur.. Bien sûr, bien sûr, mais cela ne veut pas dire que nous sommes tous racistes, du fait de notre ADN d’anciens esclavagistes ou par acquis « culturel »….. Bien sûr, bien sûr..

    Bien sûr, la victoire tant attendue, tant espérée, tant souhaitée de nos petits Fennecs, dont la plupart sont des expatriés et, comme tant d’autres footeux d’ici et d’ailleurs, des mercenaires de l’Euro fort, profitera au régime algérien et ferait mieux passer la pilule d’une « 3ouhda rabi3âa » (4ème mandat).. Bien sûr, bien sûr..

    Bien sûr, nos footeux Fennecs toucheraient une généreuse prime en cas de victoire ce soir, de l’argent bien mérité, généreusement versé par… la FIFA et bonifié par la FAF, avec les encouragements de « Fakhamatouhou », lui aussi, semble-t-il, un supporter des petits Fennecs

    Mais, pour autant, comme on a lu, entendu, vu, ici où là, en Algérie et en France, on ne souhaiterait pas que nos Fennecs soient éliminés ce soir par les talentueux Etalons du Burkina Faso… Bien sûr, bien sûr…

    Bien sûr que beaucoup d’entre nous, moi notamment, souhaitons que nos Fennecs gagnent ce soir.. Pour que notre peuple, l’un des plus tristes de notre galaxie, explose de joie, festoie, crie, hurle, klaxonne, chante, danse, pleure, rit, vocifère, roule comme un dingue dans les rues d’Alger, de nos autres villes, dans nos villages, nos douars… court dans tous les sens, dis des choses qui n’ont pas de sens et qui traduisent même sa schizophrénie et sa crise identitaire comme le fameux « one, two, three, viva l’Algérie », scandé dans trois langues, sauf dans ses deux langues maternelles…

    Oui, bien sûr, mais pour toutes ses raisons, en dépit de ces raisons, à cause de ces raisons, nous avons toutes les bonnes raisons du monde d’espérer que, grâce à nos Fennecs, ceux qui ont un passeport vert comme ceux qui ont un passeport d’une tout autre couleur, nos compatriotes, surtout ceux qui sont au pays, puissent délirer ce soir, dans une joie indescriptible, un bonheur incommensurable et un chaos festif mais ô combien cathartique !!!!!!!!!

    Enfin, tant mieux ou tant pis si le foot, précisément notre EN de foot est, à la veille de 90 ou 120 minutes du Brésil, le seule à nous unir dans la joie tant attendue, espérée, rêvée.. Ce que ni Dieu ni la politique n’ont pu faire depuis l’Indépendance en 1962…

    PS : certains extralucides parmi nous ont même dit ou écrit qu’une éventuelle mais possible qualification de nos Fennecs pour le mondial brésilien ferait mieux passer le 4éme mandat de Fakhamatouhou mazel ma tabch Djnanou finalement….
    question à un dinar algérien bouffé par les mites de l’inflation : est-ce qu’une élimination (non souhaitée) des Fennecs empêcherait le 4éme mandat ou génerait même ceux qui oeuvrent à sa consécration ?

    NB : enfin, comme le chantait Boualem rahma, un fils de Soustara, un oulid El Houma, « Balonne balonna, wahna mwalih »….

  14. safi

    je vous remercie sahbi hamid

  15. obs

    ça doit être l’illuminé et ses acolytes qui ont descendu le drapeau le jour du 1er novembre.
    Que la paix règne inchallah, partout et pour tous

Répondre