La Voix De Sidi Bel Abbes

Benyellès Abdelkrim (entraîneur de l’USMBA): «Je suis optimiste concernant l’accession».

C’est à l’occasion du match entrant dans le cadre du jubilé de hadj Houari Benattou, entre l’USMBA et le CRB Benbadis, que nous avons pu prendre langue avec Benyellès Abdelkrim. Après avoir subi une opération suite à l’accident de la route dont il a été victime, le coach de l’USMBA a été fort bien accueilli par ses joueurs. Il faut dire que la méritoire victoire sur le CABBA a instauré une sérénité de bon aloi qui augure des lendemains prometteurs dans ce championnat où tout reste possible dans le sillage du Chabab Bordj Bou-Arréridj, un leader nanti d’une avance confortable sur ses poursuivants. Pour le moment, le onze de la Mekerra occupe le poste envié de dauphin, après le revers subi par l’ASMO et le nul de la JS Saoura à Tighennif. C’est un entraîneur certes satisfait que nous avons rencontré, mais il sait que rien n’est acquis, même si la situation de son équipe est enviable. En technicien objectif et rigoureux, il a mis en exergue les insuffisances de son effectif et des «manques» de ses joueurs. Voici le résultat de cet entretien.

VDSBA : Etes-vous satisfait de votre équipe ?

Benyellès Abdelkrim : Pas tout à fait, car j’estime que l’USMBA n’est qu’à 70% de ses possibilités. Nous ne sommes pas très efficaces. Nos jeunes joueurs sont appelés à travailler davantage, notamment sur le plan tactique. Il existe dans le football des exigences, face auxquelles tout joueur doit être prêt. Sur le terrain, on se crée entre quatre et six occasions et on n’en concrétise peu. C’est ce volet que nous travaillons pour remédier aux insuffisances.

VDSBA : Quels sont les autres enseignements ?

Benyellès Abdelkrim : c’est l’aspect psychologique qui est très important à nos yeux. A partir d’une ligne disciplinaire stricte, mes joueurs doivent faire preuve de concentration et de détermination. Pour exemple, ils prennent trop souvent des cartons, à mon avis évitables. Or, en dehors du terrain, je sais qu’ils sont irréprochables, ce qui est un acquis très appréciable. Notre mission est de remédier à ces lacunes si nous voulons atteindre notre objectif. Les joueurs doivent être en mesure de subir la pression.

VDSBA : Pensez-vous que l’accession est possible ?

Benyellès Abdelkrim : Si tous les paramètres sont réunis, je dirais que c’est la bonne année pour l’USMBA. Je crois que les dirigeants sont conscients de la situation. Battre le leader n’est pas une fin en soi. Nous devons garder les pieds sur terre car il reste beaucoup de journées et la remontée de deux ou trois clubs rivaux n’est pas à écarter. Si l’équipe atteint son rendement maximum, alors là, oui, je dirais qu’elle sera en mesure d’atteindre le but pour lequel nous travaillons de façon collégiale. En tous cas, je suis optimiste.

VDSBA : Quelques mots sur la phase aller…

Benyellès Abdelkrim : Je pense que nos joueurs évoluent plus à l’aise à l’extérieur où beaucoup de supporters nous accompagnent, étant donné que le club dispose d’une grande galerie.  Bien sûr, on regrette les sept points perdus à domicile, à la suite d’une défaite et deux nuls. Il faut faire en sorte l’éviter ce genre d’accident.

VDSBA : Y aura-t-il des renforts lors du mercato ?

Benyellès Abdelkrim : Je pense qu’il n’est pas question de procéder à de grands changements. Trois joueurs, tout au plus, sont ciblés. Je constate que certains clubs font tourner un effectif pléthorique jusqu’à vingt-cinq joueurs parfois, alors qu’ils ont à leur disposition de bonnes individualités. C’est une explication à leurs revers.

VDSBA : Quels sont les clubs qui vous ont fait une bonne impression ?

Benyellès Abdelkrim : Au cours de cette phase aller, j’ai apprécié le MOB, l’ESM, l’ASMO et le MSPB par leur jeu et la jeunesse de leurs effectifs. Ce sont des rivaux de valeur qu’il faudra respecter jusqu’à la dernière journée.

VDSBA : On vous laisse le soin de conclure.

Benyellès Abdelkrim : Sidi Belabbès est une ville de football où je suis très à l’aise. Il y a ici des connaisseurs que j’apprécie particulièrement ainsi que la masse des supporters, comme cela a été constaté lors du match face au CABBA. Cette saison, il y a réellement des opportunités d’accession et il faudra les saisir, pour la plus grande satisfaction de cette ville et de la région. Pour ma part, je suis optimiste. Je crois que c’est la saison du retour de l’USMBA parmi l’élite. La traversée du désert n’a que trop duré.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=9877

Posté par le Déc 14 2011. inséré dans ACTUALITE, COLLECTIFS, SPORTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

8 Commentaires pour “Benyellès Abdelkrim (entraîneur de l’USMBA): «Je suis optimiste concernant l’accession».”

  1. benhaddou BOUBAKAR

    oui mr benyelles la traversee du desert a trop dure.notre ville chere a feu hassani merite une place qu elle n aurait jamais quite.inchallah ce sera cette annee;sinon le meme film deja vu avec des acteurs differants.farhouna had el3am.

  2. benhaddou BOUBAKAR

    bon retablissement mr benyelles et bon match contre medea nchallah.tu aimes travailler;souhaitons cette fois qu on te laissera finir ton travail.

  3. hadj dekar sidi djillali

    Avec cet entretien c’est la technique que monsieur kadiri m fait parler mieux que le ble bla des dirigeants

  4. derrar mostefa toulouse

    bon retablissement M benyalles je te connais mieux pour ton travail legal je vs souhaite une bonne annee pleine de joie et de bonheur 2012 et avec les 3 places cette annee inchallah et vs etes le meilleur entraineur pour moi et je te promis q bel abbes a tenir les 3 place merci

  5. NASRI d'oran

    l’usmba accedera cette année inchallah, sauf que pas de faux pas à la maison, les sept points perdus à domicile vont pesés lourdement à la fin de saison, néanmoins j’ai la conviction et la certitude cette que année sera la bonne. l’équipe de l’USMBA composée de jeunes joueurs qui n’ont pas d’experience ils jouent souvent sous pression à domicile il faut éviter au club le huit clos , les supporters doivent être exemplaires
    attention pas d’euphorie le match de MEDEA est un piege il faut bien rester concentré avec une vigilence accrue. USMBA EN NATIONALE INCHALLA .

  6. Optimiste 22

    Vieux routier comme je vous ai toujours connu…c’est facile à dire cher Monsieur….hélas…l’accession se réalise beaucoup plus par le biais des coulisses que le terrain….je veux bien être optimiste comme vous mais il y a ces surprises des BENAISSA…j’espère que c’est la bonne année…je rêve tant de voir notre équipe en Ligue 1. Un petit bobos…quand je lis que ces joueurs refusent 30.000 DA de prime, je me demande d’où ils viennent et s’ils savaient compter 3000 DA avant de venir à Belabbès… Un tout petit peu de rigueur ne nous coute pas trop…ils sont bien logés, bien nourris, bien payés alors qu’ils se contentent des moyens qu’on a et essayent au moins de jouer pour ce cher maillot.
    Salutations M. Benyellès

Répondre