La Voix De Sidi Bel Abbes

97 bails de location remis aux jeunes commerçants de l’informel

cette matinée, au niveau de la coupole du chef lieu de wilaya, et en marge d’une exposition des différents projets socio-économique et culturelle de la commune de Sidi Bel Abbes, le wali a remis 97 bails de location aux jeunes commerçants de l’informel recensé par la direction du commerce, lors d’une large opération qui avait débuté en automne dernier. Cette cérémonie toute symbolique s’est déroulée après la visite des différends stands exposés par les différentes directions de l’exécutif de wilaya, des organismes et entités économique concernées par le développement de la wilaya en général. Le wali n’a pas manquer de sermonné plusieurs responsables locaux, estimant qu’ils ont jusque là failli a leur mission, et retardent la livraison des projets en cours. Les associations étaient au rendez-vous ce jour vu que leurs présidents y étaient conviés. Nous ne manquerons pas de signaler que les élus locaux de l’APC, le chef de daira, et autres responsables de la wilaya étaient en force cette matinée. Hélas l’aspect organisationnel n’était pas au rendez-vous vu la présence de beaucoup de personnes qui n’avaient pas un lien ni direct ni indirect avec l’évènement qui se voulait communicatif et visant a instauré un partenariat. Nous disons celà comme intention formulée, car dans les faits, un président d’association invité ce jour s’est vu opposer un niet par un directeur d’exécutif, lorsque le dit président voulait, nous dit-t’il prendre langue pour s’en enquérir sur le suivit des projets de son quartier, malheureusement le commis de l’état ne s’empêcha pas d’avoir recours à la police, en déposant une plainte contre le représentant légale de cette association de quartier, cela se termina au commissariat du 1er arrondissement , nous dit la même source.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=2658

Posté par le Avr 10 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Répondre