La Voix De Sidi Bel Abbes

5 juillet 2011 : Une pensée a Si Abdelkrim, et autres martyrs de la révolution.

Nous observons une halte à l’occasion de ce 49 ème anniversaire, en pensant a tous les martyrs de la glorieuse révolution de novembre 1954, et parmi eux, le lieutenant Si Abdelkrim, tombé au champ d’honneur le 21 avril 1962..et comme on le constate plus d’un mois après la proclamation du cessez-le-feu… En cette période, une situation toute particulière a prévalu où il n’y a pas eu que l’action menée par l’OAS sous le crédo d’Algérie française pour faire de plusieurs villes à densité européenne «un sanctuaire».. il y eut, nous dit-on, beaucoup de non-dits.. Les Bel-Abbessiens durent s’organiser tous seuls sous l’égide des commissaires politiques du FLN.. Face aux atrocités de la soldatesque coloniale et son fer de lance l’AOS et des ultras, les Bel-Abbessiens, résidant dans la partie sud de la ville, ont rejoint la «ville arabe» où ils étaient bien accueillis et logés malgré le cantonnement qui leur était imposé, et dans l’ambiance sévissante, se multiplièrent assassinats, attentats, lynchage et massacres collectifs..Plasticages et autres actes de sabotage d’infrastructures. Ainsi, dans ce combat de la survie pour aboutir la dernière grande bataille celle du référendum fixé au 1er juillet 62..l’Algérie perdit de grands hommes dont feu Si Abdelkrim, de son vrai nom Bentayeb Mohamed, né en 1926 dans la région de Moulay Slissen. Homme simple et courageux selon notre source, il avait gagné la confiance de ses chefs, l’estime des populations de toute la zone V. grand meneur d’hommes durant le combat contre l’occupant qui mit tous les efforts en le recherchant très activant. L’encerclant à plusieurs reprises, il s’en est sorti des filets ennemis sain et sauf, indique-t-on. Ce grand combattant de l’ALN était père de cinq filles en bas âge quand il a regagné le maquis à Sidi Bel-Abbès, les djebels de la région s’en souviendront de ce héros de la révolution qui tomba héroïquement au douar autochtone Hnaichia de la tribu des Amarna, c’était un 21 avril 1962. Les jeunes de l’UNJA dans les années 80 étaient les premiers à lui réserver un hommage. L’Algérie indépendante baptisa le quartier Abbou par Si Abdelkrim, mais toute fois, les conditions de sa mort ont laissé beaucoup de supputations surtout que la période de sa disparition eu lieu après le cesser le feu, ou beaucoup de zones d’ombres subsiteraient.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=5889

Posté par le Juil 3 2011. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

57 Commentaires pour “5 juillet 2011 : Une pensée a Si Abdelkrim, et autres martyrs de la révolution.”

  1. didaoui

    il a ete assassine suite delation.grand chef genant de la revolution armee allah yerham houm

  2. fbm

    allah yarham,si Abdelkrim ,si Berhil ,si Abdelazziz et tous les chouhadas.

  3. D.Reffas

    Bonjour monsieur Benattou.
    En lisant votre superbe article, j’ ai relevé que notre Chahid est tombé au champs d’honneur le 21 avril 1962, c’est à dire un mois après la proclamation du cessez le feux, le 19 mars 1962. Ce n’est pas normal.
    Le chahid Abdelkrim, officier de l’ALN, était certainement respectueux des conventions officielles. Le 21 avril 1962, La guerre était déjà finie.Tôt au tard, l’histoire dévoilera la vérité.

    • un frere d'arme

      il n’y a pas d’etonnement à cet evenement mr driss parce que la legion etrangere avait une grande revanche contre le fln dont le cessez le feu à fait qu’ils non pas pu assouvrir leur haine et c’est ainsi que par 2 fois ils ont fait fi du cessez le feu la 2eme est l’accrochage de sidikhaled si ce n’etait l’intervention courageuse de 2 legionnaires deserteurs et qui ont rejoint le fln en l’occurence si abdelkader et si mustapha de leur nom de guerre qui ont fait diversion a l’armee coloniale pour faire sortir leurs freres d’armes .Nous reviendrons par un prochain article sur la desertion organisee de ces 2 legionnaires dont le principal heros de ce coup d’eclat est encore en vie

  4. delinger moudjahid a dit

    bien dit docteur reffas d a quand vos autres sujets .j »en ai lu sur la voix d’oranie le quotidien d’oran.si adelkrim figurait dans une lis encombrante ….il fallait l’eliminer.il avait ecrit une lettre qui lui a ette fatale les moudjahidines de la 25heure vous devinez la suite dramatique de sidi bel abbes

  5. Salim

    Selon certains témoignages de la mémoire orale (famille révolutionnaire),le héros Si Abdelkrim a été amené,à son insu,par d’autres djounouds, dans la cabine d’un camion devant un peloton d’exécution qui le mitrailla.

  6. un omrani

    le grand abdelkrim a ete victime d ‘un guet apens il a residte dans un accrrohage aux amarnas douar hnaichas avant de mourir les armes a la main votre article etait tabou et l histoire ne peut se falsifier.au paasaga un ancien lecteur qui commentait ici n’arrive pas a citer par deontologie votre journal il est revenu sur albert camus..on dirait de lui le centre du monde qu’il s’occupe de ses problemes.

    • hafid

      je m’excuse de vous rectifier une faute de frappe cher omrani mais je crois que le douar cité s’appelle les Hlaicha au nom des Hallouche et non Hnaicha qui serait une deformation désobligeante pour cette honorable famille

      • Wel-Bouda

        Pardon mais ils s’appellent plutot les HLALCHA et non HLAICHA, neanmoins il s’agit de la famille omrania Hallouche. Merci. Elkhaldi

    • émir aek sultan des arabes

      si abdelkrim d’aprés les témoignages en notre possession avait exigé aux refugiés venant du maroc drapés d’etoiles et de postes de respnsabilité de stationner un peu hors de la ville de sidio berl abbés à fort Tessalah plus précisément jusq’ à qu’il voit leur situation d’affectation Ou d’occupation de la ville cas par cas .et en se dirigeant vers ce lieu ce jour là qu’il fut assassiné .

      • un temoin

        il n’y avait apres le cessez le feu ni de refugies ni de forces militaires que cela soit des français ou de l’aln la seule présence était une petite unité de l’ocfln dirigée par Si Tahar qui a pris place à la place de la brigade de gendarmerie et nous n’avons eu aucune visite de Si Abdelkrim que nous rencontrions aux merkezes des bts de Kaid Rabah

        • temoin contradictoire

          tu parle peu être de la ville de sidi bel abbes

          tu a oublié les villages qui ONT etaient investis davant le cessez le feu par les djounouds et officiers de laln de si mahfoud si djaafar si el yazid et si guendouz et ses leiutenant les uns venant de saida des monts du daya ou tout proche de la foret de tenira et du telagh .

          Une chose est sure c’est grâce à Bellahcene dit si mahi pendant les exactions de L’OAS criminelle que les indigenes arabes musulamans furent sauvés et précisément à sidi yacine .

      • qu est ce que laln ?

        Qu est ce que laln ?

  7. meksi retraite

    hnaicha pas hlaicha un cadre de l’ex dec aujourdhui directeur executif a oran duc hallouche brahim se trouvait sur l ‘endroit je veuxetre precis la ferme et le delateur est connu.

  8. force locale

    Vaut mieux tombé au champ que d’être assasiné par les siens en pleine séance télevisée….. la guerre de libération a ete cruelle et sans pitié et a profité aux arrivistes au sens propre du mot.

  9. Smiley

    Ceux qui savent ne parlent pas et ceux qui ne savent pas parlent.Qui sont les témoins oculaires de cette époque? Quels étaient les enjeux? La uestion de Sherlock holmes: A qui profite le crime?

  10. Benchiha Ahmed ( Nice)

    Il n y a pas que le cas de Si Abdelkrim qui reste non résolu. Notre chère révolution a été malheureusement souillée par beaucoup de tâches d’ombre , restées inexpliquées jusqu’à aujourd’hui. Les acteurs de la révolution , encore vivants et les historiens se doivent de mener un travail irréprochable pour écrire une fois pour toutes la véritable histoire de la révolution algérienne.

  11. Smiley

    Gloire au colonel Lotfi tombé au champ d’honneur. Il fût remplacé par un certain Boukharouba. L’histoire peut être imprévisible mais les martyrs ne font pas de calculs

    • émir aek sultan des arabes

      le chahid colonel Bénali boudghene alias si lotfi tomba lui aussi dans une embuscade avec les siens certains qui étaient du voyage sont encore vivants car ils se sont débinés volontairement ou non à la dernière heure pour s’offrir une orgie bien arrosée à tanger .
      allah yarham chouhadas
      le colonel lotfi faisait beaucoup d’ombre .

  12. hafid

    treve de mensonges et de balivernes Si Abdelkrim ce grand moudjahed ne s’est pas converti en douanier ou police de frontiere pour trier les exilés du maroc les premiers responsables de l’aln qui coordonnaient avec le capitaine merbah etaient stationnés au niveau de l’actuel bibliotheque de sidi amar

  13. Hamdane

    A la même période,à Sidi Yacine le 15 mai 1962 fut assassiné toute une famille par la légion et ses acolytes (OAS) .il ne restait de cette famille Zaïdi qu’une petite fille âgée à peine de trois ans sauvé par sa maman qui est tombé dessus, puis hospitalisée à Tlemcen ou elle fut soignée des balles qu’elle avait reçue . Mais permettez moi Mrs que les autorités compétentes y compris la direction des moudjahidines ,après 49 ans, cette petite fille orpheline qui est maintenant une dame n’a pas encore été reconnu comme fille de chahid ,plus encore ,ces parents n’ont pas été reconnus comme chouhadas .c’est de l’injustice flagrant.
    Je lance un appel à tout les moudjahidines de bonne foi pour faire de la lumière sur cette affaire .

  14. Salim

    Certains témoins,très jeunes à l’époque,confirment que le grand Si Abdelkrim lisait le journal en français et était lettré.En s’adressant aux djounouds,il se désespérait de voir que la majorité d’entre eux étaient analphabètes.Un jour (après le cessez-le-feu)il les réunit en leur disant qu’il ne pourrait certainement pas assister à l’Indépendance(Avait-il un pressentiment?)avec ces termes: » »Vous ne pouvez pas savoir ce que je sais…! » »
    Gloire à nos Héros éternels !

  15. elhadj abdelhamid

    La stature morale de Si Abdelkrim dans la région impose une lecture historique rationnelle du  » dernier quart d’heure  » du Grand Chef , loin de l’approche émotionnelle  » bel-abbèsienne » classique hostile aux  » hriristes » de l’extérieur ( Maroc ) et  » voisinage » ( Msarda , Nédroma, Tlemcen…) souvent injuste .
    Des commentaires ci-dessus , beaucoup sont à évacuer car comportant des inexactitudes facilement vérifiables par les proches de Si Abdelkrim encore en vie .
    Il reste néanmoins des certitudes établies par les témoignages d’acteurs vivants mêlés directement à la disparition de Si Abdelkrim; si ces derniers me l’autorisent ( j’ai entamé des contacts à ce propos ), j’en ferais part aux lecteurs de La Voix de Sidi Bel-Abbès :

    1 La mort de Si Abdelkrim ressemble bien à une  » exécution  » sommaire
    2 Un contexte contemporain s’impose : la guerre  » des frères contre frères » ,  » l’intérieur contre l’extérieur » qui n’a cessé qu’après le cri du peuple  » sebâ snine barakète  » ( sept années ça suffit ) . Le Capitaine Merbah , chef de l’extérieur , a même été désarmé, pendant un temps par Si Hamza qui a refusé de reconnaître son autorité ( Si Hamza , Bouchouicha Habib, est un adjoint de Si Abdelkrim , le seul officier de  » l’intérieur  » resté en vie à la mort de Si Abdelkrim ; la photo de Si Abdelkrim qui illustre l’article est tirée d’une autre , plus grande , avec Si Hamza à ses côtés , Si El Yazid… ) )
    3 La présence , dans la scène bel-abbèsienne, à bord de son hélicoptère qui contrôlait toute la région, du fameux Colonel Thomas qui est resté dans son hôtel Le Continental , même après l’indépendance; il a quitté Sidi Bel-Abbès avec le grade de général , preuve s’il en faut, qu’il a continué à  » travailler  » pendant le cessez-le-feu et même après l’indépendance .
    A suivre…

    • emir AEK sultan des arabes

      Bonjour et bonne fete nationale à tous et toutes !
      tahia dzaiir
      et gloire à nos chouhadas allah yarhamhoum
      merci si el hadj abdelhamid ! pour avoir cité mon oncle maternel _ si el yazid et mon cousin Si HAMZA .
      vous aviez complètement raison « La stature morale de Si Abdelkrim dans la région impose une lecture historique rationnelle » et sans approche émotionnelle de sectarisme c’est surtout un devoir de mémoire de dire la vérité pour avancer : dans la guerre il n’y avait pas que des exploits héroïques , il y a aussi de lâches assassinats .

      Pour conforter la révolution algérienne il ne faux pas mépriser le peuple en lui cacher le coté négatif de la guerre .
      Dans tt révolution il y a des traitres et des braves , c’est naturel ce qui ne l’est pas c’est cette imposture qu’on veut occulter par une histoire travestie .
      BOnne journée docteur

    • abbasia b essoura

      vas y mon fils …pour que triomphe la verite..je ressigne mon pseudo exceptionnelement si el hadj a vas y

  16. D.Reffas

    Bonjour.
    Le général Thomas a quitté Sidi Bel Abbès en 1971. Son épouse était propriétaire de l’hôtel continentale. Ce personnage était responsable militaire de toute la région d’Oran à Béchar. Ses bureaux se situaient au quartier Viennot, résidence des légionnaires.Il dirigeait les interrogatoires et décidait du sort des révolutionnaires. Pourtant, ce sinistre personnage n’a jamais été inquiété après l’indépendance. Je préfère m’arrêter tout en laissant le soin à ceux qui l’ont connu de nous le faire découvrir. Je rectifie, il a été élevé au grade de général pendant sa retraite pour service rendu à le patrie française.

    • D.Reffas

      j’ajoute que le beau père du général Thomas était propriétaire de tout l’ilot du centre, et sa demeure est occupée actuellement par les bureaux de l’UGTA. lire dans le commentaire ci-dessus signé par mes soins: « pour services rendus à mère patrie la France »
      Merci.

    • emir AEK sultan des arabes

      «  » » »Le général Thomas a quitté Sidi Bel Abbès en 1971. Son épouse était propriétaire de l’hôtel continentale. Ce personnage était responsable militaire de toute la région d’Oran à Béchar. » » »
      je confirme et sans commentaires pour les ahuris .

    • A.Dennoun

      Je confirme les dires du Dr Reffas sur le Gle Thomas.Son epouse gerait l’hotel Continental, je me souviens de leur fille qui frequentait quelques musiciens du groupe Basil Session de feu At. et Larry B.,etc…..
      A.Dennoun

  17. Smiley

    Mr Elhahabdelamid vous semblez être un homme sensible à la rationnalité et adepte de la métodoologie scientique dans l’approche des faits. Donc acte.
    Alors comment pouvez vous expliquer cette anomale statistique typiquement algérienne qui fait que l’accès au pouvoir se traduit par une co-optation effrenée. Après le règne chaoui du triangle Batana Tebessa, Sé
    Une anomalie statistique veut dire qu’un petit nombre relié par des paramètres communs (ethniques, clanistes, familiaux, régionaux)if, voici le triomphe du NMT Nédroma, Msirda, Tlemcen°,se retrouve aux rênes du pays et dans tous les crcles de pouvoir. Pour ma part, je pense que L’Algérie de papa et de benami est finie et doit se moderniser sous peine de….
    La pousséee de fièvre du printemps arabe signale une chose: le rejet de systèmes totalitaires peu adaptés à la gouvernance d’un monde en pleine mutation.Notr pays vit une malédiction et est malade de son pétrole.Confisquée par qui vous savez, la rente des hydrocarbures contribue à scléroser l’éconie et à alimenter économie parallèle et structuration des réseaux maffieux..
    Le débat dans le parmement ne concerne personne et la rue accueille toutes les tensions.Le vrai problème, au delà d’une nostalgie d’arrière garde est le vrai Djihad.C’est une obssession pour nos jeunes et cela crée une cocote minute sociale qui peut exploser n’importe quand.Les ingrédiens du malaise tunisien ou égyptien sont en germe chez nous. Gardons notre énergie pour sauver nos jeunes, donc le pays.Le printemps des démocraties arabe et incertain et peut engendrer des désullisions mais beaucoup pensaient que novembre 54 était un acte suicidaire au regard du rapport de forces.Nous ne sommes condamnés à subir l’autoritarisme populiste ou la dictature islamique de ceux qui rêvent à l’établissement de la Charia.Il nous faut une lutte acharnéee contre l’arbitraire, la gabegie, la corruption et de véritables contre-pouvoir de nature à garantir la transparence.La société civile commence à émerger et cet espace démocratique en est la preuve. Il nous faut tous la conformer.La société est plurielle alors méfions nous des slogans incantatoires et du prêt-à -penser.
    Il faut se débarasser des lunettes qui passé qu grantissent une miopie du présent

    • djaafar.hydra

      Ma parole, mais vous êtes aveugle ,vous êtes atteint par la maladie du régionalisme et de la jalousie .sur le nombre total des ministres combien y a t’il de la wilaya de Tlemcen? pour 28 ministres et 4 secrétaires d’état il y a 3 de la wilaya de Tlemcen. Faite la différence entre le nombre de ministre de l’est et de l’ouest et vous verrez que j’ai raison et ce n’est que jalousie et obsession qui vous aveugle.

  18. Smiley

    suite. Ilest temps de prendre un nouveau départ et de nommer l’ennemi: le chomage des jeunes et de clamer haut et frt Monsieur le PASSE LAISSEZ MOI PASSR!

  19. Maskri bab ali

    Notre histoire est celle des guerres intestines, mna contre fln, maquis intérieur contre extérieur? Abane Ramdane zigouillé par les siens. Boudiaf qui se méfiait à raison de ben bella. Les kabyles travaillés par des tentations de scission et de secession.Et une tâche sur notre histoire: dans les annéees 60-62 il y avait plus de harkis musulmans aux ôtés de l’occupant que de maquisards.

    • emir AEK sultan des arabes

      BONJOUR SI MASKRI
      «  » »dans les annéees 60-62 il y avait plus de harkis musulmans aux ôtés de l’occupant que de maquisards. » » »
      ceux que tu a cité étaient visibles et ont un part de courage d’affronter leur destin et ils ont choisit ET ont perdus .
      par contre les plus virulents jusqu’ à aujourd ‘hui ce sont les BOUCHKARAS ( les cagoulés ) qui dénonçaient avec le doigt et liquidaient les patriotes .
      Ceux là gagnent toujours .

  20. Mourad d'Aïn-El-Turck,

    L’histoire de la Légion étrangère de Camerone (Mexique,1863) à Calvi (Corse) n’est pas encore finalisée.Néanmoins,il y a lieu de réhabiliter « une partie » de ce corps de l’armée française qui a déserté puis rejoint pour certains l’ALN puis l’ANP jusqu’à siéger au Conseil de la Révolution comme le regretté colonel Slimane Hoffman . Pendant la guerre d’Algérie,3135 éléments (soit x 30 compagnies) de la légion ont déserté contre seulement 379 appelés du contingent français,selon la page 158 du livre « La guerre d’Algérie » de Mohamed Harbi et Benjamin Stora paru aux éditions Laffont e,Paris,2004…La majorité était allemande et autrichienne…

  21. citoyen

    «  » » Dimanche, juillet 3rd, 2011 | Par Mekki Benatou
    5 juillet 2011 : Une pensée a Si Abdelkrim, et autres martyrs de la révolution. » » »
    merci monsieur Mekki d’avoir penser à ce chahid heroique et tant aimé de notre région qui est fut et sera toujours notre vrai symbole de résistance de l’algérie profonde tout comme larbi ben mhidi allah yarham houm jami3an .
    Je tiens à remercier aussi la VDSBA pour vous l’avoir permis car c’est l’Omerta partout excepté quelques fervents défenseurs de l averité historique .

  22. Maskri bab ali

    Rebonjour à tous
    L’accès aux archives déposées à Aix- en -provence dévoilera beaucoup de choses.Laissez moi juste vous conter une anecdote. Dans les années 70, âgé de 13 ans, je me trouvais à la terrasse d’une café en compagnie de feu mon beau-frère.Authentique héros, ayant rejoint le maquis en classe de troisième, bléssé au maquis de stamboul et hospitalisé et soigné au caire. Il fut embrassé chaleureuse pa un notable de la ville. Je le vis se figer et blémir pour m’expliquer plus tard que ce monsieur était un bouchkara , responsable d’une katiba décimée.

    • Mourad d'Aïn-El-Turck,

      A Maskri de Bab Ali, Merci!

      Veuillez, mon frère,embrassez Si Omar « El Guelmi,1977 » originaire de Bab Ali (s’il est vivant!) de ma part !

    • Emir AEK sultan des arabes

      merci monsieur Maskri bab ali pour l’anecdote et le pretexte de rebondir par une anecdote :

      Moi c’est mon père condamné à mort qui a reconnu par « la voix » le BOUCHKARA (Cagoulé) QUI parlait en français au capitaine des exécutions sommaires ; c’était le frère d’un grand etoilé venant du maroc .
      Dieu a décidé autrement ! il vit encore et sans fiche criminelle (communale ).
      EL HAMDOULLAH RABI EL ALAMINE
      TAHIA DZAIIR
      allah yaham houhad fi had el youm el adim.
      Bonne journée et à plus tard .

  23. Herba Alim

    Aujourd’hui le 5 juillet dépassons nos divisions et honorons la mémoire de nos chers disparus. Que l’ouragan de pessimisme qui souffle sur le bled ne nous fasse pas oublier l’héroisme du peuple au quitidien. L’occupant a fait stationner 400.000 hommes pour endiguer la fièvre sans succès car le peuple algérien commel e peuple vietnamien avait compris que l’indépendence se conquiert et ne s’accorde pas Maroc, Tunisie).La fierté d’être algérien transcendes les avatars du jour. Tahya el beld pour tous et toutes

  24. Bani Hachem

    Un proverbe Peuhl donc africain dit que lorsque tu ne sais pas ou tu vas, retournes toi vers ton passé pour savoir d’ou tu viens.Des fouilles paléonthologiques ont permis d’exhumer à Tighennif des restes d’atlanthropus ou hommes ivant là depuis plus de 75000 ans. L’homme de Palikao démontrait déjà l’usage d’outils et le travail par fer ainsi qu’une organisation sociale. Prenons exemple en ce jour symbolique sur nos vrais ancêtre

  25. Salim,

    Trop de « lions » « Sbouâa » sont morts pour cette wilaya de Sidi-Bel-Abbès;je connais un cas de 3 fils de chouhadas(père et mère morts suite de la violence coloniale).Retraités ,ils n’ont jamais bénéficié de logement social,malgré les multiples demandes qui ont été formulées depuis une trentaine d’années.Reconnus,ils ont même étaient déclassés dans leurs pensions.L’un d’eux a même assisté à l’exécution extra judiciaire de son père qui militait avec Si Abdelkrim du côté du Douar El Amarnas!!!

  26. bouzidi jamel

    c est apres 29ans que vous parles de si abdelkrime ou etes vous lorsque on etaient en bataille avec des personnes soi disant moudjahidines pour instauree la stelle en 1982 et c est grace aux cadre de l unja de sidi bel abbes pour c iter quel que noms kourdaci med bouzidi jamel azzi et avec l appui des cadres du f l n

    • mounadel khafae

      djamel tu as la memoire defailante en oubliant des noms decadres de l’unja.relis le texte enligne il est indique unja et dans cet ecrit franchement ceci est mentionne

  27. bouzidi jamel

    je m excuse si j ai oublier des noms parceque j ai ecrit tard la nuit et j ai cite les iniateurs comme drici allah yarhamou et larbi belmokhtar et surtou grace a kourdaci med que lastelle a etait baptise.

  28. naji

    bisillah,allah yerham elchouhadas,femme hommes et enfants.rectificatif vous parler de si abdelkrim elkharadji si abdelkrim (abdelkrim elkhatabi) elkhaldi né bouda bouziane en 1928 a sidi yagoub etait un officier de l’aln grade lieutenant ,ilavait dit que lors de l’independance j’installerai des tentes au x frontieres marocaine pour les curistes qui attendaient l’independance .abdelkrim a ete le compagnion de si faysal autre chahid ,abdelkrim a été moucharder par des proches et par les curistes de oujda certains sont encore au pouvoir (malgache) d’autres ont été assasiné soit par leur le malg pour le pouvoir soit par la france et les methodes de la guerre de trinquier officier ideologue de la guerre de subversion et ecrivain.si abdelkrim a été arreter en 1960 dans le amarnas et a éte conmdane puis executer par le pouvoir francais le novembre 1960 ,sa tombe se trouve toujours au amarnas à5 km au sud de belabbes.en novembre 1960 la france du grand charles ,de taille et depersonnalité à acceder au pouvoir en 1958 les evennements(coup d’etat) du 13 MAI d’alger,et l’instauration de la 5 EME ,qui est actuelle ,aider par les americains et sourtout par les juifs le redacteur de la constition d cinqieme republique m..debre,sans oublier les ecrits de raymond aron philosophe et politologue ,père spirituel de kissinger,l(opiumds intellectuels1955)ouvrage qui avanceer l’idée que la france devait quitter l’algerie,sinon les prochaine 40 année c’est les algeriens qui gouverneraient en france . l’algerie est libre mais pas independante une classe au pouvoir introniser par de gaulle dans ses memoires d’espoir,il disait :En l’an de grace 1962 ,freurit le renouveau de la france.phrase oh combien! lourde de sens .les curistes sont toujours au pouvoir. comment se fait -il que l’inde ,la chine le pakistan ,la corée du sud et du nord fabriquent des avions ,des voitures ,des bateaux (pays sans ressources minieres) alors que l’algerie importent tout ,qui profitent de ce trafiquent commercial les importateurs bien sur qui sont-ils? sommes nous independants ,pour rapelles les enfants de si abdelkrim n’ont même un travail ,sa fille ainée pourtnt qui à une licence 1971 cadre a sonatrach rafinerie fut licencier en 1980 .ses autres enfants ont été contraint de s’exilé ,un royaume sans justice n’est qu’une entreprise de brigandage. notre (saint augustain) vive l’algerie visages pales ,on est des indiens ,la tribu etait autrefois l’unité politique ,aujour hui l’etat nation emanation jacobine (youpine) dont l’un des redacteur n’est autre quun belabo docteur d’etat en droit en 1953 these les organisations internationales .ancien ministres visage pale .vive l’algerie.le regime estce que leleshommes en font e en premier lieu le peuple .mais maleuresement il n ‘a pas encore de peuple en algerie .il faudrait des milliers de bibliotheque ,lis au nom de ton seigneur. gloire anos martyrs que meurent les les traitres et les briganosaures alliers des juifs .

  29. kadda

    bonjour

    je vous demande si quelqu’un de vous peu me donner des renseignement sur le capitaine chems eddine ( toumi lakhdar ) tombe au champs d’honneur en janvier 1960 il lui succeda si abdelkarim ?????

  30. mekki b vdsba

    je ferai mon possible pour vous tenter de vous doner une suite quelque soit son issue sur ce capitaine qui a succede anotre heros si abdelkrim assasine ..dans des conditions obscures

  31. kadda

    sabah el kheire si MEKKI

    je vous remercie d’avance monsieur , j’apporte une precision que c’etait le chahid si ABDELKARIM qui a succede le capitaine chems eddine .

  32. DAHMANI - Ahmed

    Bonjour mes amis que je ne connais pas.

    L’histoire réelle de la revolution algérienne est une « amana » et les chouhadas étaient le premier containgeant vouait à la mort. les chouhadas disaient que notre ALGERIE serait libre tôt ou tard. Faire ressortir et écrire l’histoire par de faux témoignages non fondés, sans preuves est une grande erreur que toutes les générations future de notre ALGERIE ne pardonneront pas.
    Alors mes chers frères, celui qui ne sait pas quoi dire mieux qu’il ne dise rien que de dire des bêtises.
    L’ai lus quelques questions et réponses ci-dessus Est-ce quelqu’un de vous peut me dire ou me donner des informations d’un Grand Chahid : SLIMANE BELAKHDIM Alias SI CHAIB Né DAHMANI SLIMANE, tué au champ de guerre en octobre 1958 prés de Sidi Chaib commune de TELAGH , J’attend de vrais témoignages de votre part.

  33. BRAHIM

    Benchiha Ahmed bonsoir
    Benchiha Miloud de nice c’est ton cousin?

  34. bouziane

    bonjour ,
    je demande aussi à tout le monde,si vous avez des renseignements sur le chahid si Abdessamad. merci pour vous.

  35. REDACTION

    Madame ou melle Ramdane est il un nom de guerre ou prénom Répondez en donnant le nom et prénom pour vous assister

  36. REDACTION

    Madame ou melle Ramdane est il un nom de guerre ou prénom ?Répondez en donnant le nom et prénom pour vous assister

Répondre