La Voix De Sidi Bel Abbes

53e anniversaire de la création du FFS Recueillement sur la tombe de Hocine Aït Ahmed

Des centaines de personnes se sont recueillies, hier, sur la tombe de Hocine Aït Ahmed, dans la commune d’Aït Yahia, daïra de Aïn El Hammam, à l’occasion d’un hommage organisé par la fédération du FFS de Tizi Ouzou au fondateur du vieux parti de l’opposition.

Cette activité a regroupé des militants du FFS venus des quatre coins de la région et même en dehors de la wilaya de Tizi Ouzou. Des représentants de sections locales du parti, à l’image de celles de Tigzirt, Beni Doula, Aït Bouadou, Illoula Oumalou, Souamaâ ont déposé une gerbe de fleurs sur la tombe du défunt avant que la délégation de responsables et de cadres du FFS ne fasse son apparition derrière les membres des conseils de jeunes d’Akbou et de Aïn El Hammam qui arboraient l’emblème national. On a remarqué ainsi la présence de Abdelmalek Bouchafa, premier secrétaire national du parti ; Rachid Halet et Mohand Amokrane Cherifi, membres du présidium ; Hocine Haroun et Moussa Tamadartaza, sénateurs ; Tamila Moussaoui, députée ; Mohamed Kalalèche, président de l’APW de Tizi Ouzou et le fédéral Farid Bouaziz.

Dans la foule, il y avait des militants de 1963 ainsi que plusieurs élus locaux. Des représentants du mouvement associatif étaient également présents à cet hommage, dont on peut citer les membres de l’Etoile culturelle d’Akbou et de l’Association  culturelle pour le développement et l’épanouissement de la jeunesse algérienne (ACDEJA) de Aïn El Hammam. Abdelmalek Bouchafa a déclaré que cet hommage s’inscrit dans le cadre des festivités du 53e anniversaire de la création du FFS qui sera organisé, a-t-il dit, la première fois après la disparition d’un grand monument, intellectuel, moudjahid et combattant infatigable pour la démocratie et la justice sociale, Hocine Aït Ahmed.

Ce dernier, a-t-il ajouté, «nous a légué un immense héritage de valeurs morales et de militantisme qu’on doit préserver afin d’aboutir à l’instauration de la deuxième République qui était l’une des aspirations de Dda L’Hocine qui voulait voir un Etat de droit, une Algérie démocratique et sociale. Nous demeurons fidèles aux idéaux défendus par Aït Ahmed et le FFS depuis sa création. Nous avons pris, d’ailleurs, l’engagement de continuer le combat pour une solution politique consensuelle et pacifique à la crise nationale», a-t-il souligné. Notons que le recueillement sur la tombe de Si L’Hocine a été précédé par le dépôt de gerbes de fleurs dans le carré des martyrs de la Révolution et ceux de l’insurrection de 1963, au chef-lieu de la commune de Aïn El Hammam. Par ailleurs, il est utile de préciser que le FFS organise, aujourd’hui, un grand meeting à la salle omnisports du stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou.

Par ailleurs, rappelons que toujours dans le cadre de la célébration du 53e anniversaire de la création du FFS, un vibrant hommage a été rendu, samedi dernier, à l’un des militants de 1963, l’ancien moudjahid, M’hand Izouvache, au village Imzizou, dans la commune de Freha, en présence de plusieurs militants et cadres du parti.

sam-1059_2619062_465x348

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=69374

Posté par le Oct 1 2016. inséré dans ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

7 Commentaires pour “53e anniversaire de la création du FFS Recueillement sur la tombe de Hocine Aït Ahmed”

  1. OUERRAD

    plus vieux parti d opposition ,,,, allah yarham DA EL HOCINE …

  2. SBA

    Oui c’est le 53anniversaire et c’est dit dans le texte. Allah yerham le grand revolutionnaire Ait Ahmed

  3. abbassi

    «nous a légué un immense héritage de valeurs morales et de militantisme qu’on doit préserver afin d’aboutir à l’instauration de la deuxième République » »

    ce texte est laissé trop ouvert et imprecis. il falait dire depuis que l’homme est homme sur terre il doit refuser de donner l’impot qu’a Dieu tout seul »

    voila ce texte résume toutes les oppressions envahissement colonisations durant des siècle et des siècle. nous sommes pas contre l’ordre qu’il soit émanat d’une république ou une monarchie ou empire mais serons au aguets contre tout celui qui vient nous voir pour un impôt ça demare mal avec ces mtarguiya si on laisse faire ça sera la 2 ieme republique des mtarguiya
    il faut rester vigilant tout impôt doit etre collecter par une seule main comme le stipule clairement le coran et le versement se fera directement dans le  » trésors national des algerien » le TNDA
    Comme ça yaura plus de distinction entre la banque centrale nationale algérienne
    et le tresors notional DES algeriens pas d’algerie
    Les juristes véreux et des fois incompétents agissent sur des lapsus pour détourner un droits révolutionnaire ou Divin..
    ici ce sont des socialistes et non des religieux qui ont prie la responsabilité pour reprendre l’impôt d’entre es mains des européens en Algérie ils doivent tenir leurs engagements c’est tout. on ne leurs demande pas pas de redevenir des musulmans..
    l’essentiel l’être humain fera ces devoirs sur terre et respectes l’ordre et les droits des autres mais question de paradis chacun travaille a sa façon
    et pas seulement l’impôt le foncier aussi le commerce extérieur aussi les importions aussi l’achat de l’etranger aussi toutes ces libertés ont été confisqué avant 62.
    le gouvernent donnent tous les avantages au faBricant de voiture pour produire moins chere
     »devise de la banque au taux officiel foncier gratuit acces au crédit bancaire garantie et ces fabricants veulent qu’on leurs fasse aussi l’interdire l’achat de véhicule de l’étranger d’occasion?? que font ils ces fabriquants?? Ou es leurs compétitivité??
    Ils font des enfants gaté il faut leurs nourir leurs trouver un apprt une voiture et ne reste qu’aleurs ramener une épouse et lui faire une fete..c’est bien
    donne le foncier donne moi les crédit donne moi l’amnistie fiscal et rajoute empêches moi les voitures d’occase d’entrer empêche moi les étranger de vendre ici que fait il ce fabricants?? Voila donc si tu ne peux pas produire des véhicule dans la concurrence changes de créneaux c’est ta faute t’a pas fait au départ un mauvais business plan..t’a qu’a planter des oliviers c’est garantie t’a besoin ni de devise ni de d’aller au gouvernent pour qu’on te fasse une lois qui te fera plaisir..il ya des milliers de créneaux porteur en Algérie et qu’on besoin ni d’intrants ni de devises..l’olive et ses dérivées elle même est une devises

  4. Ayadoun Sidahmed

    الله يرحمه زعيم من زعماء الجزائر

  5. Imène

    Allah yarhamou..un chef historique de la guerre pour l’indépendance , un opposant pacifique , un grand démocrate , Allahoma arham chouhadaana.

  6. Mme CH

    Effectivement, même si on n’est pas d’accord avec toute sa vision, sa philosophie, ses principes, il reste un homme qui a marqué l’histoire de la révolution algérienne…!!! Un chef historiques avec ses zones claires et ses zones d’ombre…!
    En tout cas, il a été enterré près de la tombe de sa mère non loin du mausolée de son grand-père, Cheikh Mohand Oulhocine. Rahimahoum Allah…!

  7. Hocine .C

    Allah yrehmeh , c’était un grand patriote .

Répondre