La Voix De Sidi Bel Abbes

26e Festival international du Cinéma de Marseille : Le premier long métrage de Hassen Ferhani primé

Le réalisateur algérien Hassen Ferhani a décroché lundi dernier le premier Prix du 26e Festival international de Cinéma de Marseille (France) pour son dernier film  « Dans ma tête un rond-point », indiquent les organisateurs sur leur site Internet.
Le jury de la 26e édition du Festival a été, rapportent les médias, « séduit par cette plongée dans les Abattoirs d’Alger » les plus vieux abattoirs d’Afrique encore en activité.
Ce premier long métrage de Hassen Ferhani se déroule dans des lieux que les Algérois croient connaître et que le réalisateur invite à redécouvrir tout en s’intéressant aux différents parcours et aspirations d’ouvriers qui vivent sur place.
D’une durée de 100 mn, « Dans ma tête un rond-point », produit par la cinéaste algérienne Narimane Mari, a été présenté en avant-première mondiale à Marseille.
Hassen Ferhani avait fait ses premiers pas dans le cinéma en réalisant son premier court métrage en 2006 « Les baies d’Alger », qui sera suivi en 2010 par « Afric hotel » coréalisé avec Nabil Djedouani.
En 2013, il réalise son court métrage « Tarzan, Don Quichotte et nous » une balade dans des lieux emblématiques de la capitale avec une pointe d’humour, qui avait été projeté dans un grand nombre de villes africaines et européennes.

2015-07-11 11.40.35

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=62001

Posté par le Juil 11 2015. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, CULTURE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

2 Commentaires pour “26e Festival international du Cinéma de Marseille : Le premier long métrage de Hassen Ferhani primé”

  1. OUERRAD

    Bon vent l artiste , squatteur est rentre chez lui ,, un bon somme s impose à toute à l heure .
    Si e disais saha f torkoum je vais induire les lecteurs à l erreur ils vont croire que je vais dejeuner à midi.

  2. HACHEMI

    je tiens a féliciter ce jeune réalisateur qui a certainement travaillé dur pour arriver a ce prix dans ce grand festival Mabrouk

Répondre