La Voix De Sidi Bel Abbes

2 800 migrants interpellés en Italie en 24 heures

La Marine italienne a annoncé vendredi avoir secouru en 24 heures 2 500 migrants en Méditerranée. Dans le même temps, les autorités tunisiennes, puis marocaines, ont annoncé avoir intercepté au total plus de 300 migrants clandestins partis des côtes libyennes ou marocaines.

Près de 100 personnes ont été arrêtées près de Tanger, dans le nord du Maroc, alors qu’elles tentaient de rejoindre les côtes espagnoles, a indiqué en soirée un communiqué des autorités locales. « Elles s’apprêtaient à prendre la mer (notamment) à bord de huit embarcations». En fin d’après-midi, les autorités tunisiennes avaient annoncé l’interception de 200 migrants se dirigeant vers la rive nord de la Méditerranée. Ils ont été interpellés en mer, au large de Zarzis, dans le sud de la Tunisie. Parmi les migrants se trouvaient 104 Nigérians, 23 Sénégalais et 16 Tunisiens. Ils tentaient d’effectuer la traversée vers l’Europe à bord d’un grand bateau de pêche. Ils seront transférés à Tunis pour être remis à leurs ambassades, sauf 24 personnes originaires du Darfour (Soudan), sept Syriens et deux Palestiniens de Ghaza qui pourront rester en Tunisie, selon un responsable régional du Croissant-Rouge tunisien. Des embarcations de fortune transportant des candidats à l’immigration en Europe partent fréquemment de Tunisie et de Libye. Elles mettent souvent le cap sur Lampedusa, une île italienne au large des côtes tunisiennes. Les soldats italiens ont reçu l’appui de quatre navires marchands. Le plus actif est le navire de transport amphibie San Giorgio, qui a récupéré 998 personnes, dont 214 femmes et 157 mineurs. Quatre navires marchands battant pavillon de Hong Kong, d’Italie, de Moldavie et de Panama -présents dans la région- ont secouru des personnes en danger, a précisé la marine italienne. Un des migrants a été arrêté à son arrivée au port d’Augusta, en Sicile. Il est considéré comme le commandant du bateau chargé de clandestins. Ces traversées sont souvent dangereuses. Des centaines de personnes ont péri au large de Lampedusa en octobre 2013.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=48737

Posté par le Juin 8 2014. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Répondre