La Voix De Sidi Bel Abbes

Exclusif : Le nouveau gouvernement

L’Algérie aura un nouveau gouvernement dans les prochaines heures. En exclusivité, la vsba vous donne, sous toutes réserves, la liste non exhaustive du nouveau gouvernement et qui sera complétée éventuellement.

Des partants : Hachemi Djiar, ministre de la jeunesse et des sports,

Aboubakr Benbouzid, ministre de l’éducation nationale,

Abdelhalim Benattallah, secrétaire d’Etat chargé de la communauté nationale à l’étranger.

Abdelaziz Belkhadem n’est plus ministre d’Etat

Yazid Zerhouni n’est plus vice premier ministre.

Des maintenus : Amar Ghoul ministre des travaux publics,

Chérif Rahmani ministre de l’industrie,

Khalida Toumi ministre de la culture,

Karim Djoudi ministre des finances,

Dahou Ould Kablia ministre de l’intérieur et des collectivités locales,

Youcef Yousfi ministre de l’énergie,

Mourad Medelci ministre des affaires étrangères,

Bouabdellah Ghlamallah ministre des Affaires Religieuses et des Wakfs,

Benhamadi ministre des postes, Louh ministre du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale,

Rachid Benaissa ministre de l’agriculture,

Rachid Harraoubia ministre de l’enseignement supérieur,

Mohamed Benmeradi ministre du tourisme,

Mme Souad Bendjaballah ministre de la solidarité nationale et de la famille,

Des revenants : Abdemajid Tebboune, ministre de l’habitat,

Amara Benyounes, ministre de l’aménagement du territoire.

Des nouveaux :

Hocine Necib ministre des ressources en eau

Abdelatif Baba Ahmed ministre de l’éducation nationale

Dalila Boudjemaa Secrétaire d’Etat à l’environnement,

Moussaytifa Secrétaire d’Etat aux statistiques,

Mebarki ministre de la formation et de l’enseignement professionnels,

Belkacem Sahli Secrétaire d’Etat chargé de la communauté nationale à l’étranger,

Ministre de la santé :

ministre du commerce:

ministre de la pêche

Le secrétariat à la prospective relèvera du ministère des finances

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=16017

Posté par le Sep 4 2012. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

74 Commentaires pour “Exclusif : Le nouveau gouvernement”

  1. Mourad

    Ould Abbas toujours ministre de la santé ?

  2. Oussama

    le Transport on l’a oublié ? est AMAR TOU Dans tout sa ?

  3. larbi sfisef

    le nouveau gouvernement comprendra Ahmed Ouyahia aux Affaires étrangères et Mourad Medelci aux Finances.
    Parmi les nommés, deux revenants : Hamraoui Habib Chawki prendra en charge le ministère de la Culture. Le président du Mouvement populaire algérien (MPA), Amara Benyounès, sera également ministre dans le nouvel exécutif.

  4. Yassine de sakia hamra

    Ki hammou ki tammou ! Atfou alikoum , bande de vieux incompétents !

  5. Tayeb d de sba

    Benbouzid h’rab ???

  6. MIMOUN

    Avec les memes cuisiniers on a toujours les memes repas et heureusement qu’on est habitué à les manger

    • Danielle B

      ce n’est pas parce que vous êtes habitués Mr Mimoun qu’il faut se résigner à manger les mêmes plats, ici en france à chaque élection quelle quelle soit nous changeons de cuistots et la bouffe est toujours aussi lamentable

      • Jean de Moselle

        Je regrette, nous , nos resources Sont le travail et beaucoup d’idées.

      • ghosne elbane

        bonsoir Danielle B ici en Cuisine il faut faire un MENU et un repas à la CARTE manger ce que l’on veut nous imposer et mmanger ce que l’on veut choisir (rires) ce n’est pas pareil!!! (rires) et manger light c’est encore mieux pour la longevité ! pour voir les médiocres partir et rester avec les meilleurs (genies)alors ici nous voulons une bonne bouffe et de très bons cuistots!!! bonne soirée chère madame.

  7. Anonyme

    Seulement la facture sera toujours salée si Mr Sellal reprendra les mêmes individus….

  8. frère

    Amar tou ministre de l’eau
    Cherif rahmani tourisme
    Medelci finances
    beraf sport
    MOHAMMED kebir transport
    tewfik khaldi porte parole du gouvernement
    Amara benyounes santé
    belkadi belaid ministre ?
    Said mohamed ministre ?
    Moussa benhameddi ministre ?
    SID AHMED FEROUKHI agriculture
    Benbouzid appelé à d’autres fonction
    khalida toumi culture
    AMAR GHOUL travaux publics
    Abdelatif Baba Ahmed ministre de l’éducation nationale
    MESSAHEL Affaires étrangères

  9. Nasri

    Salam si Benhaddou
    Très heureux de te lire mon frère, Comment ça s’est passée la rentrée.
    Cher frère , reçois pour cette nouvelle année scolaire, les plus beaux et les plus sincères des vœux.

    • benhaddou boubakar

      salam si nasri;bonne rentrèe avec les retrouvailles et surtouit avec un bon emploi du temps,hamdolillah,on espere demarer dimanche dans de bonnes conditions nchallah! merci mon frere!

  10. chaibdraa tani djamell

    le nouveau ministre nommé d’apres la VSBA Mr MEBARKI est ce que c’est le senateur du RND si c’est lui il est de chez nous (SIDI LAHCENE) c’est une fiérté pour notre wilaya , déja il était recteur à ORAN

  11. chaibdraa tani djamell

    A la famille BEDRANI je presente mes sinceres condoleances suite au décés de leur chére mére INA LILAH OUA INA ILAYHI RAJI3OUN

  12. algerien

    Pour gouverner l’Algérie il faudra réfléchir autrement post printemps arabe, toute réflexion avec le même mode de pensée est vouée à l’échec, la jeunesse algérienne est en quête de prospective d’avenir et d’épanouissement et que ceux qui nous gouvernent actuellement ne sont pas en mesure de répondre à ces attentes, on a réellement raté le coche en 1988, tous ceux qui sont nés dans les années 80 ne trouvent plus de repères avec le mode de gouvernance actuel, et ce n’est pas des mesurettes et de l’argent versé pour créer un soupçon d’activité qui va sauver la mise. Où sont nos sociologues? Notre tissu industriel démantelé, le bazar et l’informel ne contribuant aucunement à la valeur ajoutée, en sus du manque à gagner fiscal (hors hydros). Ce tableau relativement sombre est une réalité, les fuites en avant et les satisfécits que nous lancent ceux qui nous gouvernent ne doivent pas occulter la réalité. Quand on traverse les bourgades hors réseau routier national c’est presque la désolation totale. Les chantiers urgents sont l’emploi, l’emploi, et l’emploi. Chaque dime doit être consacré à la création de l’emploi et à la formation. C’est une aberration que de ne pas constater que lors des concours d’accès aux postes d’emploi, les candidats se comptent par milliers, et que les admis se comptent en dizaines sinon en unités, tous secteurs confondus.

  13. Yassine de sakia hamra

    Sellal ou un autre , ça ne servira à rien . En Algérie , tous les pouvoirs sont détenus par le Président , qui gère le pays comme si il lui appartenait
    On est à la merci d’un grabataire impotent . C’est grave !
    « Allah ynejina « 

  14. che

    on vous a donne de quoi vous occuper pendant de longs mois avant votre hibernation
    moi je predis que le future chef du gouvernement sera ghoul comme cela il nous mangera tous.

  15. Nasri

    BRVO la rédaction pour votre pronostic réussi à 90% concernant le nouveau gouvernement qui vient d’être annoncé

    • Dekkiche de PARIS

      Bonsoir; ces bénévoles de la VDSBA sont selon mes connaissances sur la plupart d ‘entre eux selon mes proches qui en sont souvent en contact des gens sincéres qui ont eu cette aventure intellectuelle de lancer La VDSBA et ils sont en train de faire du bon travail mr Nasri. Bonne soirée

    • Mr hadj dekar SD sba

      la VDSBA c’est du sérieux ses animateurs sont identifiés et connaisent leur mission Cela gene trois personnes identifiéees

      • Anonyme

        Tout le monde est sérieux , ici,nous essayons d’enrichir le débat , alors n’envenimez pas la situation , à la dernière minute , vous qui venez juste d’arriver….

  16. Anonyme

    L’horizon de la  » pauvre  » Algérie s’annonce plat, monotonement plat. C’est maintenant que je comprends ces gens d’ailleurs qui ont dit que le peuple algérien est un  » peuple malheureux » .Les mêmes hommes du sérail qui prennent le relais du pouvoir à la barbe et au nez du peuple qui demeure hagard et pantois….Où irons- nous ainsi? Verra-t-on, un jour, le beau ciel bleu de la dignité ?…..Heureusement qu’il y a DIEU, sinon ……

  17. MIMOUN

    Mme che bonsoir
    j’ai été un peu triste et vous m’avez soulager par le prochain premier ministre Ghoul qui nous dévorera tous.Dans les années soixante dix nous avons eu aussi SEBAA , BIB et autres. on dirai que nous avons vécu dans une jungle.
    Salutations amicales

  18. Anonyme

    Il y a des cas désespérés sur ce site, RIEN à en tirer, les oeillets sont trop collés pour qu’ils puissent voir plus loin que leur nez.

  19. Yassine de sakia hamra

    Finalement , il n y a pas un grand changement sauf le départ de l’indéboullonnable Benbouzid et du grabataire incompétent Ould-Abbés . 2 racailles en moins ! C’est toujours ça !

  20. AMIne

    La montagne a accoucher d’une sourit, LE CHANGEMENT KECH NHAR

  21. Anonyme

    Un changement s’opère avec un vrai changement .Quelques retouches ne suffisent pas pour remédier à la situation actuelle: chomage, logement, santé, école, sécurité, commerce…etc.La population algérienne va continuer à peiner, c’est regrettable mais c’est sans doute vrai, espérons que ça marchera avec ce nouveau gouvernement ….

  22. AMIne

    un jour le peuple qui va faire ce changement

  23. Londo (vallee des jardins)

    1 petit changement quand meme!

  24. AMIne

    « Abdelmalek s(h)ellal des ressources en eaux qui n’a même pas put apaiser la soifs des algériens en rescousse pour arroser le jardin pourri par la fraude et le vole d’un tab jnanou qui nous a promis un changement radicale après le vote jusqu’aux point de dire que ce scrutin et beaucoup plus important que le 1er novembre 54 ! Normal je dirais, lui qui était réfugié a Oujda chez sa bien aimée ,heureux sont nos martyres qui non rien vus et malheur a nous qui assiste a ce cafouillage depuis 50 ans sans rien faire »

  25. Londo (vallee des jardins)

    Ca aurait fait un grand changement mes freres si on a mis a la porte des ministres qui ne peuvent pas proteger leurs citoyens a l’interieur du pays et a l’etranger!Un autre bon changement pour rejoindre Yassine c’est celui de la disparition de Mehal qui etait 1 colle-Zerhouni, tant mieux, et aux prochains Inchaallah…

  26. Anonyme

    Le fait que tout le monde parle de changement est déjà un bon signe de maturité chez notre peuple .Mr Sellal n’a jamais été premier ministre,donc ne le jugeons pas maintenant, laissons le travailler , il se peut qu’il soit une découverte pour la population algérienne et qu’il fasse du bon travail .Donnons lui une chance, le temps nous fera connaître cet homme qui paraît honnête et sérieux……Bonne chance, Mr Sellal…et Bonne chance surtout à notre pays qui mérite tout le bien du monde…

  27. Tayeb d de sba

    Pour répondre à Yassine , je dirais qu’avec Zerhouni , Mehal et Djiar , ça fait en tout 5 racailles en moins . Mieux que rien !

  28. che

    qui peut me dire qui est sellal?

    • docteur Reguieg menouar

      mr sellal etais ministre des ressources hydrique .il a fait aussi l interieur ,tres competent .il a fait wali de sidi bel abbes .il etait directeur de compagne du candidat bouteflika lors des 2 dernieres election présidentiel

  29. Hamidou

    Cette désignation ou forceps intervenu après trois mois d’attente, ne reflète nullement les aspirations du peuple Algérien, avide d’un authentique changement, source de sérénité pour le pays et de bien-être pour sa population. Certes le départ d’Ouyahia principale auteur de la décadence de notre système éducatif, de santé, de nos EPE « Entreprise Publique Economique » privatisation à outrance, cession des actifs, de la hausse du chômage, et de la male vie du citoyen, demeure un soulagement mais l’intronisation de Sellal compromettrait inéluctablement ce changement puisqu’il s’agit d’une pure mascarade et de la poudre aux yeux. Comme dit l’adage, « Blanc bonnet, bonnet blanc » El hadj Moussa, Moussa El hadj. De grâce Messieurs de la politique arrêtons cette gabegie, n’y a-t-il pas dans cette Algérie forte de sa jeunesse (2/3 de sa population) d’hommes, intègre, compétant, diplômé, plein d’énèrgie, susceptible de prendre la relève. Comment interpréter, qu’au lendemain de l’indépendance de notre chère patrie des hommes et des femmes titulaire de niveaux n’excèdent pas le secondaire détenaient les règnes du pouvoir, alors qu’en 2012, des jeunes bourrés de diplômes, maitrisant les technologies et les sciences subissent les affres de la marginalisation.
    Alors ! C’est ainsi quand leur passe le flambeau ?

  30. cadre (un tous petit) de l'état

    je ne veux pas défendre le gouvernement je n’ai ni le droit ni la prétention seulement si on analyse la composante du nouveau gouvernement nous pouvons constater que la moitié des ministres viennent de l’administration, les ministres qui ont été maintenus surtout les plus importants ont fait leur preuve les autres ont été nommés pour des considérations qui nous dépassent. Pour ceux qui prônent le changement juste une hypothèse à soumettre pour un réel changement en Algérie combien de personne faudra t-il changer, 35 ministres, 48 walis, une centaine de Chefs de Dairas, quelques centaines de directeur de wilaya, combien de secrétaires généraux de chef de cabinet et j’en passe, le changement doit se faire avant tout dans notre manière de gérer et d’administrer, les commis de l’état doivent saisir qu’ils travaillent pour l’état et au profit du peuple, à ceux qui espèrent qu’un jour le peuple procédera par lui même au changement بسم الله الرحمن الرحيم (إِنَّ اللَّهَ لا يُغَيِّرُ مَا بِقَوْمٍ حَتَّى يُغَيِّرُوا مَا بِأَنفُسِهِمْ) alors honnêtement mais frères croyez vous que nos concitoyens et surtout nos jeunes feront une Algérie meilleure

    • Abbas 22

      بأعماله و سلوكه ثم بوعيه،لن يكون الفرد او الشاب ريشة في مهب الريح,ان الياس بمثابة موت بطئ او انتحار

  31. Hamid T (Paris )

    Si Tayeb D , vous avez oublié le vieux Temmar ( ministre de la prospective ou je sais pas quoi ) . Ca fait donc , en tout , 6 racailles en moins . Pas un grand ménage , mais quand même !

  32. Algérien

    Si abbas 22 , écris stp les paroles d’Allah correctement , Allah yehdik .

  33. Abbas 22

    ‘ بسم الله الرحمن الرحيم ؛ان الله لا يغير ما بقوم حتى يغيروا ما بانفسم

  34. MIMOUN

    DANIELLE B BONSOIR
    on est pas intéressé par la bouffe qui est toujours la meme mais par le changement de gout.meme si notre estomac n’est pas satisfait.

  35. Nasri

    Je suis heureux pour mon pays qu’une telle nomination ait lieu, car c’est le moment je crois où un homme vrai et loyal prend les rênes du pays. D’autant plus que nous savons tous les dangers qui guettent notre pays ( Guerre contre la Syrie, sahel etc…..).
    Nous lui souhaitons pleine réussite dans sa mission qui ne sera pas aisée.
    J’atteste que Mr SELLAL est un homme simple et attachant et directe , et fils de bonne famille.
    Vive l’Algérie, allah yerham chouhada

  36. MIMOUN

    je suis pour la nomination de Mr sSellal comme chef du gouvernement et pour l’ensemble des partants et à leurs tete benbouzid. . Parmis les restants je ne suis pas d’accord avec ould kablia, rachid benaissa et khalida toumi.Tout le reste c’est bon.

  37. larbi sfisef

    Actualisé à 20 h 40 avec composition du nouveau gouvernement –
    Au lendemain de la désignation d’Abdelmalek Sellal comme Premier ministre, le président Abdelaziz Bouteflika a nommé, ce mardi 4 septembre, un nouveau gouvernement, a annoncé un communiqué de la présidence de la République, lu au journal de 20 heures de l’ENTV. Une partie de l’ancienne équipe gouvernementale a été reconduite. Des ministres qui ont démissionné au lendemain des législatives après avoir été élus députés reviennent.

    Composition du nouveau gouvernement

    Abdelmalek SELLAL, Premier ministre
    – Abdelmalek GUENAIZIA, ministre délégué auprès du ministre de la Défense nationale
    – Dahou OULD KABLIA, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales
    – Mourad MEDELCI, Ministre des Affaires étrangères
    – Mohamed CHARFI, ministre de la justice, Garde des Sceaux
    – Karim DJOUDI, ministre des Finances
    – Youcef YOUSFI, ministre de l’Énergie et des Mines
    – Hocine NECIB, ministre des Ressources en eau
    – Bouabdallah GHLAMALLAH, ministre des Affaires religieuses et des Wakfs
    – Mohamed Cherif ABBAS, ministre des Moudjahidine
    – Amara BENYOUNES, Ministre de l’Aménagement du Territoire, de l’Environnement et de la ville
    – Amar TOU, ministre des Transports
    – Abdelatif BABA AHMED, ministre de l’Éducation nationale
    – Rachid BENAISSA, ministre de l’Agriculture et du Développement rural
    – Amar GHOUL, ministre des Travaux publics
    – Souad BENDJABALLAH, ministre de la Solidarité nationale et de la Famille
    – Khalida TOUMI, ministre de la Culture
    – Mustapha BENBADA, ministre du Commerce
    – Rachid HARAOUBIA, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique
    – Mahmoud KHEDRI, ministre des Relations avec le Parlement
    – Mohamed MEBARKI, ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels
    – Abdelmadjid TEBBOUNE, ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme
    – Tayeb LOUH, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale
    – Abdelaziz ZIARI, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière
    – Mohamed BENMERADI, ministre du Tourisme et de l’Artisanat
    – Mohamed TAHMI, ministre de la Jeunesse et des Sports
    – Chérif RAHMANI, ministre de l’Industrie, de la Petite et Moyenne Entreprises
    et de la Promotion de l’Investissement
    – Moussa BENHAMADI, Ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication
    – Sid Ahmed FERROUKHI, ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques
    – Mohand Oussaid BELAID, ministre de la Communication
    – Abdelkader MESSAHEL, ministre Délégué auprès du Ministre des Affaires Étrangères, chargé des Affaires Maghrébines et Africaines
    – Bachir MESSAITFA, secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé de la Prospective et des Statistiques
    – Belkacem SAHLI, secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé de la Communauté nationale à l’étranger
    – Dalila BOUDJEMAA, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et de la Ville, chargée de l’Environnement
    – Mohamed Amine HADJ SAID, secrétaire d’État auprès du ministre du Tourisme et de l’Artisanat chargé du Tourisme
    – Belkacem MELLAH, secrétaire d’État auprès du ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de la Jeunesse

  38. MIMOUN

    B I bonjour
    je viens de lire votre commentaire un peu tard ou vous etes fier d’avoir la double nationalité.Si je vais en france et je demande la nationalité en leur disant que je suis fils de chahid , de moudjahid ou algérien tout court est-ce que je pourrai acquérir la nationalité bien sur que non .Les critères d’acces à la nationalité sont le sang et le sol et je suis convaincu mais la ou je ne suis pas d’accord c’est lorsque la nationalité est attribué par le critère « service rendu à la france »et je ne parle pas des harkis qui ont eu le courage d’affronter leur situation personnelle mais des hypocrites qui jouent sur les deux façades et ces gens là peuvent meme embrasser la religion chrétienne pour accéder la la nationalité française et qu’est-ce que je vais faire avec la nationalité pour vivre comme un parasite et en prenant la solde du chomeur français.
    Les chouhadas ne savaient pas qu’ils vont sacrifier leurs vies pour des cons et des imbéciles
    ALLAH YARHAM EL CHOUHADAS

  39. AEK Nasri

    Un nouveau gouvernement? C’est du réchauffé ou ce que certains appellent « une permutation circulaire ». Il n’y a que des fusibles et ceux qui se sont distingués par leur docilité. Certes ils réussiront du changement mais pas celui attendu par l’homme de la rue. L’Algérie, qui abandonne ses enfants pris en otage, sous des prétextes tirés par les cheveux qui font de nous la risée de tous nos voisins, perd de son aura au vu de cette montagne qui a accouché d’une souris. Ce suspens qui a duré depuis le 10/05/2012 annonce des lendemains asphyxiants pour le peuple. Et si c’était fait exprès?

  40. le juste

    au dr reguig
    mr sellal a aussi traficoter pour que sa femme enseigne à l’université quand il etait wali avec la benediction de certains que je qualifierais de ….

  41. Anonyme

    Plus cela change …et plus c’est la même chose.
    Bravo Mimoun

  42. Anonyme

    Le vizir Ouyahia dévisse dans son escalade vers le pouvoir absolu et emporte dans sa chute l’autre Vizir Belkadem qui se rêvait en Calife.
    L’Armée et le FLN perdent leur pions. Bonne chance à Sellal dont l’épouse Farida active dans le domaine de la photo et des lettres.

  43. Algérien

    Ya jemaa wellah ila tafret !

  44. Merabbi

    Pour l’histoire M.Sellal connait trés bien Belabbes puique il y a séjourné quelques années.Quant aux personnes (ministres) entrants ou sortants ,il faudrait essayer d’être objectifs même si l’on n’aime pas la personne.Et là permettez-moi une petite question.Sommes nous bien informés pour apportez un jugement ¬?Avons nous les données exactes ou sommes nous suffisamment politisés pour nous prononcer sur certains programmes «politiques» le tout pour dire que juger un ministre me semble un peu osé pour la majorité laquelle n’a pas été suffisamment préparée.Laissons le temps au temps et apprenons à nos enfants et à notre entourage les rudiments de la politique en les encourageant à adherer à certains idéaux ( la justice sociale ,la paix ,ll’engagement…..) autant de valeurs qui pourraient pourquoi pas faire d’eux des personnes politiques .le négliger serait reconduire cet état d’esprit qui fait que chacun pense faire de la politique alors qu’au fond il n’est que manipulé par certaines personnes et vous avez vu le résultat lors du vote ( je vote pour y par ce que je connais le cousin de son beau frère et je dirais aussi par ce que il est de mon douar…..) VOus me répondrez en me disant oui el moualfa khir mettalfa mais est-ce cela la politique?
    J’aurais préféré que certains de nos lecteurs politisés accompagnent leur critiques par un bilan d’activités desdits ministres choisis ou ayant quitté leur ministère cela éclairerait bien des lecteurs.Et commençons par l’actuel premier ministre et son prédécesseur .
    d’abord pourquoi un tel remaniement¬?

    • Frère

      Salam si Merrabi
      Certains ont des idées préconçues et colportent des ragots sans chercher à connaitre une personne et sans même vérifier la véracité de leurs propos ; ça s’appelle de la méchanceté gratuite. Par ailleurs, il est toujours plus aisé de juger les autres que de faire un examen de conscience et se juger soi-même.
      Il y a les spécialistes du « moi je », ceux-là se croient toujours meilleurs que les autres ; et tellement parfaits qu’ils se disent incapables de commettre une erreur ; pas même une erreur de jugement. AMICALEMENT

  45. El-katib el-Andaloussi

    Comme dans tous les pays les chefs de goivernementvpromettentvbien des choses ,alors quand je lis :-X promet de…..
    Alors me revient à l’esprit le grand philosophe chinois qui avait dit concernant la personne qui lance des promesse et qu’on ne voit jamais aboutir

    —« Examine si ce que tu promets est juste et possible, car la
    promesse est une dette. »

    Alors attendant de voir ces promesses semées faire leur action au bénéfice de la nation et tout en espérant récolter des actions
    bénéfiques pour la société.

Répondre