La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbes : Souvenirs de notre médaillé olympique des jeux d’Atlanta Bahari Mohamed

Les lampions de Londres aprés les Olympiades se sont éteints .la spéculation et les commentaires sur notre participation ont meublé le reste…A Sidibelabbes et aux J.O d’Atlanta de 1996  ;ou le Belabbesien Bahari  mohamed monta sur le podium ;fut évoqué lorsque notre champion en Athlétisme Makhloufi, sauva l’honneur..a Londres il ya deux semaines.Ici ;on s’en souvient encore de Bahari; ce societaire de l’IRMBA a sa tete Mr Benkada Abdelkader qui avait rammené en 1996 une medaille de bronze; faisant la joie et de l’Algerie et en particulier notre wilaya de Sidi Bel Abbes qui lui reserva un trés bon acceuil. Bien sur il y’a d’autres champions évoqués par notre journal et rappelé par nos lecteurs et surtout lectrices de la rive  nord tel Alain Mimoun , et n’en parlant pas de Marcel Cerdan, mais ce qui est moins connu que l’autre fils de sidi bel abbes  Belkacem, qui était bien avant Marcel Cerdan, hyper médiatisé, il convient donc de dire que le premier boxeur dans l’histoire de la boxe algérienne, sauf preuve du contraire, était le Bel-Abbésien Belkacem ; mais en son temps, il n’avait pas de support médiatique. Il était en activité en 1910, et après lui, il y eut un algérois nommé Hamidou. Hamidou a été boxeur vers 1915-1918. Par ailleurs, pour ces deux boxeurs, nous n’avons pas d’écrits, mais seulement de vagues témoignages. Nous avons su cependant avoir une photo de lui, qui prouve que Belkacem a bel et bien existé, en 1914 du moins. Il a été dit d’autre part à Sidi Bel Abbes que ce boxeur évoluait déjà en 1910, et cela a été confirmé par Hadj M’Ghirbi, avec qui il s’était lié d’amitié et avec lequel il correspondait régulièrement, indique feu Rabeh SaâdAllah, un spécialiste en la matière (journaliste, chroniqueur…etc). Ce dernier a séjourné dans les années 80 à Sidi Bel Abbes pour les besoins d’une émission télévisée qui s’ouvrait par la photo de feu Belkacem, ce fils de la Graba. D’autres champions se distinguèrent par la suite, tels les : Djelles Djillali, Hallouch Habib, Kermiche Kadda, Sekkal Djillali, Belkhodja Madjid, Djazouli Benali, Adim Kouider, Doussas, Tergou,Bentabet Bel-Abbes, Kouider Soccato, Hamzaoui. Parmi ces derniers, il y a eu des martyrs tels Bentabet Belabbes, Kermich Kada, Kouider Soukato. C’est dire que le noble art a d’abord passionné le petit peuple, sous domination coloniale, et le mouvement national a trouvé dans cette discipline un vivier inépuisable. Des décades après cette victoire nationale d’un Bel Abbesien dans les olympiades d’Atlanta, la question qui vient a l’esprit a quand une relance de la boxe à Sidi Bel Abbes ?

N.B/ Notre confrere Kadiri Mohamed a gauche et le champion Bahari  à droite

Photo prise au siège de l’apc de sba

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=15520

Posté par le Août 16 2012. inséré dans ACTUALITE, INDIVIDUELS, SBA PROFONDE, SPORTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

16 Commentaires pour “Sidi Bel Abbes : Souvenirs de notre médaillé olympique des jeux d’Atlanta Bahari Mohamed”

  1. Sohbi 22

    Un bonne lecon d’histoire rappelée , mais que devient Bahari?

  2. hanene

    je ne connaissais pas ces champions de belabbes bonne fete de l’AID

  3. chaibdraa tani djamel

    A Mr SOHBI BAHARI vit en france a paris precisement je reviens sur le sujet des boxeurs BELKACEM allah yarhamah, il habitait dans un haouch mitoyen au café EL DJAMEL(TAHTAHA) et par hasard l’habitation du boxeur médaillé d’ATLANTA BAHARI MOHAMED ainsi que son cousin ABDELKADER OULD KADA champion du monde de boxe juniors est en face de celle de BELKACEM qui fut le premier boxeur algerien et pour moi c’est la fierté de mon cher quartier EL GRABA

  4. Dekkiche de Paris

    La ville de Sidibel abbes est une terre de champions belkacem que je viens de connaitre;M. Cerdan A Mimoun ;R Bekkadour ;Bahari M etc le rappel est un signe de reconnaisance les grands champions ne meurent jamais.

    • benhaddou boubakar

      et vient s’ajouter notre petite championne du monde d’èquitation en la personne de BOUHADJI FERIAL, saha shourek si dekkiche!

  5. Dekkiche de Paris

    Je viens juste de lire votre rajout merci ousted

  6. Hocine . S.Yassine

    Bahari n’a pas fait la carrière qu’il méritait . IL avait toutes les qualités pour réussir , On ressent toujours un gout d’inachevé en l’évoquant . quel gachis !

  7. Abbassi

    Allah yehdik fi Hada sidna ramadan ya  » boukanifis » .

  8. docteur Reguieg menouar

    merci kadiri de ce coin de l histoire sportif belabésien .il n y a aucun suivie de la part des responsables nos champions sont abondonés dans la nature .coucou a DJAMEL CHAIB DRAA on est tous fiere d el graba c est le berceau de notre jeunesse

  9. kadour

    kadiri est un arabe musulmon.BHL est sioniste de la meme religion que tes parents ya si boukanifis

  10. Mohamed.G...

    Merci,Mr Kadiri,tu es le seul à remémorer nos anciens sportifs,et je saisis cette occasion pour rendre un vibrant hommage à notre grand boxeur Hallouch Habib,qui détenait la salle de culture physique en face de l’école de gendarmerie,dont j’était son élève dans la discipline de la culture physique.C’était un brave homme et je n’oublierai jamais sa gentillesse!!!
    Allah yerhmek si El-Habib!!!!

  11. Athmane

    Je suis à la recherche de quelques photos de BAHARI en combat lorsc des jeux d’Atlanta

  12. Mekki B Redaction VDSBA

    Monsieur ,Athmane; on vouspromet rien pour le moment ,surout que Baharin »est plus a SBA.Laissez vos cordonnées nous avons avec nous des archivistes.merci

  13. Mekki B Redaction VDSBA

    Priére bien lire, on ne vous promet…Nos excuses

  14. djillali inconue

    que panser vous de belhamidi abdelkader ?

  15. faiza feddal

    un grand bonheur pour toute notre famille d’avoir un champion t elle mon cousin Mohamed et oui c ‘est mon cousin et fiere de lui et d avoir honorer sans pays et sa ville natal sidi bel abbes

Répondre