La Voix De Sidi Bel Abbes

15 mois pour prénommer son fils… «Gaya»

Ali Ouchen est un citoyen habitant la localité d’Arris, dans les Aurès, à l’est du pays. Il lui a fallu 15 mois pour donner un nom à son fils et l’inscrire à l’état civil de sa mairie.

Un chemin de croix pour appeler son fils “Gaya”, rapporte «El Watan Week-end» ce vendredi. Un prénom berbère que les responsables administratifs de la localité d’Arris ont jugé en contradiction avec ce qu’il leur semble être les valeurs nationales. Ce n’est qu’après avoir remporté une bataille judiciaire que ce citoyen a pu inscrire son nouveau-né avec ce prénom amazigh. Le tribunal administratif de Batna a rendu, le 10 novembre dernier, un verdict favorable au père.

Encore plus grave dans cette affaire : le père de l’enfant a même été questionné par l’administration sur ses «convictions religieuses» lorsqu’il a proposé le prénom de Gaya. Pourtant, le ministère de l’Intérieur, sur proposition du Haut-commissariat à l’amazighité (HCA), a ajouté 300 prénoms amazighs à la nomenclature des prénoms en Algérie.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel problème se pose au sein de l’administration algérienne. Plusieurs autres citoyens en ont fait les frais lorsqu’ils ont présenté un prénom, amazigh souvent, qui ne plait pas à l’agent de l’administration qui leur préfère les prénoms arabes. L’avocat d’Ali Ouchen, maître Kouceila Zerguine, signale qu’une affaire similaire s’est déclenchée dans la région. En effet, le 9 novembre dernier, un parent qui voulait prénommer sa fillette Thifour (qui veut dire belle lune en tamazight, signale le journal) s’est vu demandé, par l’agent de l’administration, une autorisation du procureur de la République. En somme, donner un prénom amazigh à son enfant nécessite une décision de justice en Algérie.

Elyas Nour

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=56363

Posté par le Nov 14 2014. inséré dans ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

23 Commentaires pour “15 mois pour prénommer son fils… «Gaya»”

  1. Mme CH

    Thifour veut dire pleine lune et que veut dire « Gaya »….???

    • R.TARI

      Le prénom Gaïa (ou Gaya)
      « Dans la mythologie grecque, Gaïa (du grec ancien : Γαῖα / Gaîa ou Γαῖη / Gaîê), ou Gê (du grec ancien : Γῆ / Gễ, « terre »), est une déesse primordiale identifiée à la « Déesse mère ».
      Elle est l’ancêtre maternelle des races divines, mais enfante aussi de nombreuses créatures !
      Elle apparaît en outre comme une divinité chtonienne que l’on invoquait ou à laquelle on sacrifiait des victimes de couleur claire ! en même temps qu’aux autres puissances infernales, telles qu’Hadès, Perséphone, Hécate ou celles de la Nuit…. »
      La suite étant un peu salace, je me garderai bien de la mettre sur le site.

  2. Mohand

    Gaya était un Roi berbère. Il hérita du royame de Massylie aux environs de 260 avant JC. Chef d’un petit Royaume coincé entre les Carthaginois à l’Est et le Royaume de Massaessylie à l’Ouest, les Massyles parviennent à s’imposer militairement sous la direction du Roi Gaya.

    Ce dernier livre des batailles féroces aux Carthaginois ainsi qu’aux Berbères Massaesyle dirigés par le roi Syphax I. Il parvient à conquérir la ville de Hippo-Regius (Annaba) et en fait sa capitale.

    Il accumulera ainsi victoire sur victoire et finira par contrôler un royaume s’entendant de Collo (Skikda) jusqu’a quelques kilomètres à l’Ouest des frontières Carthaginoises (Kroumiri, actuelle frontière entre la Tunisie et l’Algérie) et jusqu’au piedmont des Aurés.

    S’étant trop rapproché des Carthaginois qui sont occupés à combattre l’Empire Romain et risquant de déchaîner leur furie contre lui , il accepte un traité de paix avec Carthage. Pour le garantir il enverra son fils aîné et héritier Massinissa en tant qu’otage à Carthage, pendant que les Carthaginois lui envoie le fils d’un chef Carthaginois.

    Il aidera aussi quelque peu les Carthaginois dans leur défense face aux Romains. Ayant ainsi assuré la paix à ses frontières Est, il vouera le restant de ses jours à combattre les Massaesyles du Roi Syphax I dont le Royaume s’entendait de la frontière Massyle à Collo jusqu’à l’actuelle Moulouya (actuelle frontière Algéro-Marocaine).

    Gaya se consacrera entièrement à unifier le nord de l’Algérie en capturant tout le Royaume des Massaesyle et en fondant un Empire. A cet effet il s’unit avec Hasdrubal (Roi de ce qui est aujourd’hui l’Espagne) et attaque Syphax des 2 cotés de son royaume.

    Il rebaptisera son royaume des Massyles en « Empire de Numidie » au crépuscule de sa vie, et laisse à son peuple les fondations d’un Empire et un successeur pour le construire en la personne de Massinissa.

    Gaya s’éteint naturellement en 206 avant J.C. Massinissa sera responsable de parachever le rêve et la vision de Gaya et de finir ses conquêtes et unifier le futur « Empire de Numidie ».

    • BADISSI

      @ Mohand
      salem mon frère et merci pour cette information sur notre Histoire , votre commentaires a corriger une fausse information posté juste avant

  3. OUERRAD en squatteur

    Mais , il y a un miracle dans ce Bled quand meme ; il faut le reconnaitre .Quinze mois pour prenommer son fils , et il suffit d un clic ou un coup de stylo pour vous empoisonner toute la vie avec une erreur d ETAT CIVILE ? Au fait si OUCHEN BRAVO ?? Mais est ce qu il y aura une deuxieme AKIKA ????

  4. merabbi

    Tant mieux si le père avait fait la même recherche que notre ami Mohand,le peoblème qui s`’est fréquemment posé était d’une autre nature me semble-t-il.
    Certaines personnes voulaient et insistaient à ce que leur enfants soient prénommés différemment tel : « ghab el hak, el khallaoui…….».
    L’état civil se doit de vérifier ,notamment pour les générations actuelles et futures et il n’y a pas de mal d’ailleurs le prophète que le Salut soit sur lui n’at-il pas dit que Meilleurs prénoms sont ceux qui évoquent l’obéissance ,l’adoration d’Allah et l’acceptation de ce qu’il nous réserve……».
    Bref!
    Je pense que ce problème de choix n’est pas propre à l’Algérie mais que chez nous ne faisons pas l’effort de le cerner une fois pour toute en mettant à la disposition des parents un guide ou un guichet de consultation afin d’éviter cette longue attente et ce n’est pas tout car il s’agit d’une décision importante puisque l’enfant va vivre avec .
    Personnellement ,je crois que le choix des prénoms devrait respecter les référents culturels ,les croyances religieuses et les règles établies par l’administration : Rappelez-vous certaines polémiques autour de certains prénoms que les parents voulaient donner à leur (s ) enfant (s )juste parce qu’ils veulent la « particularité ou la distinction ».

  5. fethi

    Les graves fautes de l’état civil sont une entrave.

  6. Karim10

    Ce cas de litige de l’état civil autour du prénom « GAYA » n’est pas rare. Il faut tjr prendre en compte la législation Algérienne (le prénom doit être de consonance algérienne (la langue arabe et Tamazight sont en effet – langues nationales donc il faudrait situer les caractères de l’alphabet) et non française comme avant 1962 suite à la loi 1891 de connotation Française dites « simplifié » comme modèle de transcription uniforme. Pensez vous que GAYA est de consonance tamazight ? Non. Puisque c’est du LATIN ! Un autre exp : Jugurtha (refusé)- Yougourta (accepté) !

    Dans tout les cas c’est la loi Algérienne qui permet au citoyen déclarant de faire recours en cas de refus de l’état civil ! Il peut aussi introduire directement une requête auprès du tribunal territorialement compétent de sa résidence.

    Bref ! Dans la transcription, l’officier d’état civil (puisqu’il lui appartient de s’en assurer- Il fait son boulot).Alors comment va-t-il transcrire ce prénom en arabe sur le registre, Avec un G /GU / Gh (غايا)… ??? Le procureur après 15 mois a sûrement tranché une solution « simple » !

    Bon ! C’est vrai que le lexique des prénoms a besoin d’une mise à jour ! Mais à mon avis ! C’est le journaliste d’El-Watan qui ne fait pas « correctement » son boulot !

  7. Abbes

    Il faut vous dire merci docteur.

  8. Mourad

    La définition de R Tari est d’un ridicule sans nom.et témoignage d’une inculture remarquable pour quelqu’un qui vit en Algérie…Gaya est bien plus algérien que Moulay. ..Merci a Mohand pour sa définition du prénom Gaya qui est la bonne…C’était un roi berbère qui a vécu en Algérie…Qui fait donc partie de l’histoire du pays..Comme Clovis en france par exemple…

    • R.TARI

      Salut Mourad
      Pour votre information, je ne suis pas Algérienne mais Française et je ne vis pas en Algérie mais en France. Je pense donc être excusable pour ne pas connaître cette autre étymologie du prénom Gaya, que vous ne connaissiez pas davantage, ce qui est moins excusable puisque vous êtes Algérien et vivez (peut-être) en Algérie.
      Par ailleurs, ce n’est pas parce que vous ignoriez la définition de Gaïa que j’ai mise sur le site que pour autant, elle « est ridicule et témoignage d’une inculture remarquable ». Aussi, je vous prierais d’avoir un peu plus de respect pour les participants, fussent-ils d’une autre nationalité que la vôtre.

      • Abbes

        Madame c’est fait exprès. Ne vous énervez pas. Souvent des types se croient plus intelligents et veulent faire du mal au forum en se prenant aux lecteurs.

      • Mourad

        Salut TARI

        Si vous aviez lu mon message vous auriez perçu, peut être, que je connaissais ladite signification…Quand à moi quand j’ai un doute sur un nom ou une étymologie je m’abstiens de poster…Penser vous (même si vous affirmez que vous êtes française et non algérienne ce dont je n’ai cure pour rester poli) qu’un papa fusse t il un algerien, va donner un prénom avec la signification que vous avez apporter?
        Par ailleurs rassurez vous, en Algérie vous trouverez toujours des personnes pour vous servir le thé et vous réconforter si la qualité d’un échange vous froisse…Chez nous les brosseurs c’est chez certains une seconde nature…Finalement vois aurez appris ce que signifie ce prénom en même temps que certains algériens. .

  9. Albarracin de Sidi Bel Abbés

    @ tous

    GEA .. GAIA … REHA dans la référence Symbolique des lettres, la consonne G , demeure la racine essentielle .
    R Tari , est dans sa définition la plus proche de ce que les abécédaires de la Symbolique des lettres donnent comme références !
    J’ai eu l’occasion de citer le petit village proche d’Albarracin proche de Teruel, en Espagne, du nom de GEA……
    Site d’implantation d’une Légion Romaine et qui demeure encore aujourd’hui un vaste jardin maraicher dans un site environnemental de roches ! Géa est la divinité symbole de la terre mère !
    Par extension, de la terre globe et d’un avant gout du paradis !
    Par extension de G A , le prénom GABRIEL … ; est honoré par le Coran, sous le nom de Israfil …. Gardien du Paradis…. ; qui ne serait qu’un superbe et éternel jardin :
    GEA est bien la déesse de la nature et par extension de la Terre et de sa végétation

    Salutations

    • Ghosne

      Gabriel = jibril et non Israfil ne nous racontez pas de salades s’il vous plait !!!

      • Mme CH

        Salam Mr Ghosne…!!! Comment allez-vous…??? Je profite pour vous demander des nouvelles des « deux tourtereaux »….!!! Je leur souhaite tout le bonheur et plein de petits fils pour vous…..!!! Ne vous faites pas trop rare….!!!!

        Bonne soirée Monsieur Ghosne…!

        • Ghosne

          Sbah El kheir Mme Ch ,c’est gentil de demander de mes nouvelles ! Je vais très bien Mme Ch El hamdoullilah , les deux tourtereaux ont l’air d’être heureux puisqu’ils occupent l’etage du dessus alors on se dit bonjour tous les matins. Excellente journée Mme Ch.

  10. Albarracin de Sidi Bel Abbés

    @ Ghosne
    Je vous prie de bien vouloir excuser « mes salades » que je n’ai pas planté ; la référence de ma paticipation ( dont vous êtes tout a fait en droit de contester ,mais pas de m’ agresser) cette référence est de: Jean Pierre Bayard, dictionnaire encyclopédique des symboles…..;;;;;J’ajoute pour vous faire plaisir planteur de salades.. à l’occasion!
    Ce monsieur étant décédé, il ne sera pas en mesure de revisiter ,ses écrits dommage vous auriez pu jardiner ensemble!
    Salutations et merci pour votre courtoisie !
    Soyez sans crainte je me ferai de plus en plus rare!

    • Nory

      Ne tomber pas dans leur piège cher monsieur

    • lecteur

      Nory à raison de vous recommander de ne pas tomber dans le piège Mr Albarracin . les lecteurs de la premiere heure ont compris , qu’une seule personne tire les ficelles pour nuire au journal ,influence les plus fragiles et les pousse a faire de meme .Bonne journée à vous et aux vrais lecteurs instruits pas ceux qu’on manipule comme des marionettes ..

  11. Abbes

    Mr merci de nous donner votre avis. Passez l’éponge ce qui ne signifie pas que je réponds. Je veux juste une dose de sérénité.

Répondre