La Voix De Sidi Bel Abbes

15 élus de Télagh décident de retirer leur confiance à leur président (le maire).

15 élus de Télagh décident de lui retirer leur confiance Quinze membres élus parmi les 19 que compte l’assemblée populaire communale de Télagh, ont déposé, lundi, leur proposition de retrait de confiance à leur président, auprès des services de la daïra de Télagh, apprend-on de source fiable.
Cette décision signée par neuf (9) membres d’obédience FLN, cinq (5) autres du parti RND et un du front FNJS intervient à la suite des problèmes qui ont surgit, ces derniers temps, au sein de l’assemblée, et ce à cause de plusieurs scandales qui sont soulevés contre le premier responsable de la commune, des problèmes liés notamment à « la mauvaise gestion des affaires courantes, la prise de décision de façon unilatérale et un excès de zèle » dira notre interlocuteur.
Les élus ont indiqué que depuis l’installation du maire à la tête de l’APC en question, la situation de la commune ne cesse de se dégrader et les problèmes de la population se multiplient.
Contacté par téléphone, le président de l’APC de Télagh a nié avoir fait objet de retrait de confiance de la part de ses pairs, expliquant que ses relations avec ces derniers sont très bonnes et que son assemblée active convenablement.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=36520

Posté par le Jan 15 2014. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

8 Commentaires pour “15 élus de Télagh décident de retirer leur confiance à leur président (le maire).”

  1. tedj eddine

    SI CONFIANCE Y EST EN EUX ! ET DEPUIS QUAND A EU GESTION A L’APC DE TELAGH ? SAUF A L’EPOQUE DU FEU HAMDI RABI YARHMOU

  2. N.Télaghi

    En majorité toutes les APC sentent « mauvaises ». Ils n.ont pas été élu démocratiquement. Leur niveau d’instruction et le non-savoir faire leurs sont leur défauts. Pour l.APC du TELAGH MM les membres vous avez contre « vents et marées » choisi votre maire alors subissez toutes les conséquences. C. est désolant !!!!! Dommage que les hommes intégres , »propes » se sont retirés en laissant les issus de l’Exode Rural défigurés la ville du TELAGH.

  3. Abbes

    les élus se disputent le poste de maire parce qu’ ils veulent pas que le verbe  » manger » se conjugue uniquement à la première personne.

  4. N.Télaghi

    c.est bien dit Mr Abbes !!!!!

  5. MOUHA

    à mon humble avis je pense que la dissolution de cette APC en est la meilleure issue et reste une solution qui serait salutaire pour cette population du fait de la gestion délétère de ce mandat et de celle qui l’a précédé, donc il demeure impérieux à ce que la tutelle se démarque pour liberer la population de ces fourbis

  6. N.Télaghi

    La solution de l’APC du TELAGH serait de prendre une décision identique à celle qu’elle a été prise par le wali d’Alger ZOUKH envers une commune algéroise ; à déléguer un administrateur départemental . Car Télagh ne fait que »couler » . C’est le moment d’y remédier . Cette ville a été « dégarnie » par ceux issus de l’Exode rural venus lors de la dicennie noire.

  7. habib

    Depuis le temp qu’on laise faire ,il etait previsible qu’on arrive à un bloage ?
    Il me semble que l’actuel Maire a ete dejà suspendu pendant le precedent mandat sans dire pourquoi ? Donc si le Maire avait des problemes qui ont necessité sa suspension normalement il ne pourrait pas se porter candidat pour l’actuel mandat ?

  8. ALI

    Une tentative de médiation menée par l’ex maire de DHAYA pour ramener les membres dissidents de l’apc de TELAGH à la raison mais vouée à l’échec ,comme si TELAGH ne dispose pas des gens sages et des notables et quel poids a t il pour s’immiscer dans dans telles affaires et qui l’a chargé e cette mission ?

Répondre