La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbès : Agression d’un enseignant a la faculté des sciences de l’Ingénieur, déclaration de SESS-UDL.

Nous avons été très touchés, outrés et aussi consternés en apprenant l’agression du professeur Serrier Boualem du département de Génie Mécanique de la faculté des Sciences de l’Ingénieur, et ce sur le lieu de travail. Pour sa part le SESS-UDL de Sidi Bel Abbes, a rendu publique une déclaration que nous publions.

Nous avons appris avec consternation l’agression physique de notre collègue Serrier Boualem, du département de Génie Mécanique, le mercredi  passé dans l’enceinte même de la faculté des Sciences de l’Ingénieur. Ce forfait, qui n’est pas isolé et les exemples d’agression d’enseignants ne manquent pas, vient dévoiler un peu plus la situation de confusion et d’insécurité que vit notre université. Cette situation est due à l’absence totale de l’administration, dont les soucis sont ailleurs, et à sa non gestion.

Une première action a été initiée par des collègues du département de Génie Mécanique, en organisant un rassemblement, le Lundi 20 mai 2012, au sein de la faculté des Sciences de l’Ingénieur, pour dénoncer l’acte d’agression et exprimer leur soutien au collègue.

L’absence, durant plusieurs années, d’une structure syndicale active a permis la disparition de notre solidarité mutuelle et a fragilisé un peu plus nos rangs devant tous les problèmes que vit notre université et la situation de non droit entretenue.

Le syndicat SESS Dénonce avec toute la force nécessaire cette agression et témoigne à notre collègue B. Serrier toute notre solidarité et se tient prêt à entamer toutes les démarches et actions nécessaires pour mettre fin à cette situation d’insécurité, qui à terme touchera tous les membres de la communauté.

Seule notre solidarité pourra faire rempart à cette situation et seule notre solidarité pourra enclencher un mouvement de redressement de la situation de notre université.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=13545

Posté par le Mai 23 2012. inséré dans ACTUALITE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

6 Commentaires pour “Sidi Bel Abbès : Agression d’un enseignant a la faculté des sciences de l’Ingénieur, déclaration de SESS-UDL.”

  1. ouhibi reda

    je suis trés peiné et solidaire avec les camarades professeurs

  2. MIMOUN

    C’est un problème de justice c’est le juge qui doit entendre les deux parties pour trancher.Le mouvement de solidarité ne pourra ni changer cette situation ni la redresser mais c’est à travers la décision de justice que le changement.aura lieu. IL faut qu’il existe du respect entre le professeur et l’ élève Pendant notre scolarisation nous avons jamais rencontré ce genre de situation parce que nos professeurs savent prendre de l’écart et de la distance vis à vis de leurs élèves.Je crois que c’est une constatation qui est du soit au manque de respect du professeur soit à un manque d’éducation de la part de l’élève.Le conseil de discipline de l’université doit prendre une décision après l’affaire sera différée devant la justice pour que le dernier mot lui reviendra..

  3. Mme mostefaoui SAB

    je crois que tout lecteur doit respecter le prochain.le cas de ce prof est douloureux une solidarité est demandée iLy va de la sauvegarde de la personne humaine;sa dignité son savoir.la réaction est juste.I

  4. benhaddou boubakar

    toute agression quelque soit sa nature est mechante et condamnèe par tous,on regle les problemes avec sagesse et on doit etre solidaires avec le plus touchè.

  5. MIMOUN

    lecteur de la vdsba
    A travers tes provocations mesquines tu représentes pour le journal un parasite surtout que je vous connais pas et j’ai pas l’envie de vous connaitre Je ne dénigre pas mais je donne mon avis comme tout le monde et si mon avis vous plait pas ne le prenez pas en compte ni plus ni moins Vous m’avez aussi fait la remarque de prendre de la place dans le journal parce que je n’ai pas compris qu’avec vos bavardages inutiles vous pouvez remplir le journal Faites les belles remarques au lieu des fausses car ceux sont des gens comme vous au lieu de commenter sur des sujets intéressants sortent du sujet pour « freiner » les autres.
    Franchement votre place n’est pas dans ce journal parce que vous n’ etes pas éduqué.et une femme a plus de courage que vous parce que lorsqu’elle insulte elle se cache pas.Je fonctionne à deux vitesses une pour les bons et une pour les mauvais et c’est à toi de faire le choix

  6. hafid

    Une administration son premier et dernier soucie « Budget » ja, mejech. ensegnement, pedagogie, recherche scientifuques c son derniers soucis, la preuve ni de journée ni de conferences ni d’ateliers; money money money

Répondre